En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les classiques - L'Arche

            Les livres du dragon d'or
            EAN : 9782821201323
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 32
            Format : 265 x 190 mm
            Les classiques - L'Arche

            ,

            Date de parution : 30/08/2012

            Découvrez ou redécouvrez les premiers albums de Barbapapa !

            Cette réédition élégante des dix premiers albums, avec un dos toilé, sera l’occasion de redécouvrir les premières aventures de Barbapapa et de sa famille, et les jolies aquarelles d’Annette Tison et de Talus Taylor.

            EAN : 9782821201323
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 32
            Format : 265 x 190 mm
            Les livres du dragon d'or
            9.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Peteplume Posté le 19 Novembre 2017
              Cet album aurait pu s'intituler "Barbapapa et l'écologie". Les intentions sont bonnes mais la vision un peu naïve: nous n'avons pas de planète de rechange quand nous aurons tout gâché sur terre... Ça reste néanmoins une bonne lecture pour les amateurs de Barbapapa!
            • Isa_bel_7 Posté le 15 Mars 2016
              Un beau livre sur l'écologie écrit il y a plus d'une quarantaine d'année. Les auteurs ont eu un don de prévoyance avec intelligence qui n'a pas été pris au sérieux pas un beau grand nombre d'adulte et par des adultes à en devenir. Il y a aussi une conscience sociale chez les barbapapas en accueillant tous ses animaux en fuite vers un endroit en sécurité. Dans ce tome, les humains sont montrés du doigt pour ne pas bien prendre soin de la planète sur laquelle ils ne sont que locataires. Les barbapapas nous donnent tous une belle leçon de vie. Les auteurs font, déjà à l'époque, de la prévention écologique. Ce bouquin est à recommander à tous, autant pour les adultes que les enfants. Merci les Barbapapa pour cette magnifique leçon d'écologie et de tolérance.
            • delewiel Posté le 1 Mars 2016
              Très bon, à mon sens double lecture : une pour les adultes, et une pour les enfants. Ma fille de 2 ans adore et moi, je suis étonnée de voir de tels propos écologiques si actuels qui datent de plus de 40 ans .
            • Musardise Posté le 17 Janvier 2015
              C'est le livre le plus écolo que j'aie jamais lu ! Je crois qu'il a conditionné en grande partie ma façon de voir les choses, la vie, les animaux, la nature, la planète. Un album essentiel, le livre à faire lire d’urgence à tous les enfants, mais aussi à tous les adultes.Merci les Barbapapa ! Juste un bémol : quand je vois qu'on fabrique des shampoings estampillés "Barbapapa" bourrés de produits pas très recommandables et testés sur les animaux, je me dis qu'on a réussi à corrompre l'esprit des Barbapapa et ça me met en rogne.
            • Nastasia-B Posté le 3 Décembre 2013
              Drôlement subversifs ces Barbapapa ! Qui le croirait ? Nous sommes en 1974. La France va bien, pas un franc de déficit dans le budget de l'État, le plein emploi, les avancées sociales sont partout en progression ou en passe d'être définitivement acquises et, devinez quoi ? Deux obscurs auteurs de livres pour enfant nous cassent les pieds avec la pollution et l'écologie. Un vague message comme quoi il faudrait faire attention à notre environnement ! Non mais ils n'ont vraiment rien compris ces deux-là ! Bref, les Barbapapa recueillent à tour de bras des animaux malades ou intoxiqués (précision : à cette époque, la grande et fameuse marée noire de l'Amoco Cadiz n'a pas encore eu lieu, ni celle de l'Exxon Valdez, et encore moins celle de l'Erika), des animaux menacés d'extinction par une surchasse ou une surpêche. En somme, rien qu'un tissu d'inepties car tout va bien, moi je vous dis, en 1974. C'est le progrès, je vous dis ! La technique, le modernisme, y a que ça de vrai. Qu'est-ce qu'ils viennent nous ennuyer avec le respect de l'eau et les énergies renouvelables en 1974 ! Franchement ! Un album vraiment visionnaire sur la question de l'écologie et de l'environnement. Le... Drôlement subversifs ces Barbapapa ! Qui le croirait ? Nous sommes en 1974. La France va bien, pas un franc de déficit dans le budget de l'État, le plein emploi, les avancées sociales sont partout en progression ou en passe d'être définitivement acquises et, devinez quoi ? Deux obscurs auteurs de livres pour enfant nous cassent les pieds avec la pollution et l'écologie. Un vague message comme quoi il faudrait faire attention à notre environnement ! Non mais ils n'ont vraiment rien compris ces deux-là ! Bref, les Barbapapa recueillent à tour de bras des animaux malades ou intoxiqués (précision : à cette époque, la grande et fameuse marée noire de l'Amoco Cadiz n'a pas encore eu lieu, ni celle de l'Exxon Valdez, et encore moins celle de l'Erika), des animaux menacés d'extinction par une surchasse ou une surpêche. En somme, rien qu'un tissu d'inepties car tout va bien, moi je vous dis, en 1974. C'est le progrès, je vous dis ! La technique, le modernisme, y a que ça de vrai. Qu'est-ce qu'ils viennent nous ennuyer avec le respect de l'eau et les énergies renouvelables en 1974 ! Franchement ! Un album vraiment visionnaire sur la question de l'écologie et de l'environnement. Le seul hic selon moi est la référence par trop voyante à la Bible et sa fameuse arche de Noé. Même si l'idée de prélever un échantillon de chaque représentant de la biodiversité afin de la préserver, en l'envoyant sur une autre planète, le temps que les hommes, auto-intoxiqués, comprennent enfin qu'il leur faut une planète viable et durable est très intéressante. Oui, je l'avoue, quand je replace cet album dans son contexte historique, je suis estomaquée par le côté révolutionnaire du message pour l'époque. Une sorte de frein au modernisme qui ne serait pas dirigé vers une préservation de nos écosystèmes. C'est bouleversant de modernité et, malheureusement, toujours d'actualité quarante ans plus tard et même, plus que jamais. Chapeau Annette Tison et Talus Taylor. Mais ce n'est là que mon avis non durable, c'est-à-dire, pas grand-chose.
              Lire la suite
              En lire moins
            Lisez! La newsletter qui vous inspire !
            Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com