Lisez! icon: Search engine
L'incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo - BD
Emmanuel SUAREZ (scénario de), Hamo (dessins de)
Date de parution : 05/01/2023
Éditeurs :
Nathan

L'incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo - BD

Emmanuel SUAREZ (scénario de), Hamo (dessins de)
Date de parution : 05/01/2023
L'adaptation du podcast à succès de France Culture.
 
Quand le professeur Delescluze, grand scientifique français, disparaît soudainement sur les rives du fleuve Congo, Corentin Tréguier, officier candide, est recruté sur un malentendu pour mener l’enquête. Il se pourrait... Quand le professeur Delescluze, grand scientifique français, disparaît soudainement sur les rives du fleuve Congo, Corentin Tréguier, officier candide, est recruté sur un malentendu pour mener l’enquête. Il se pourrait en effet que le professeur se soit transformé… en singe ! Un désastre pour les Français qui risquent l’honneur de la... Quand le professeur Delescluze, grand scientifique français, disparaît soudainement sur les rives du fleuve Congo, Corentin Tréguier, officier candide, est recruté sur un malentendu pour mener l’enquête. Il se pourrait en effet que le professeur se soit transformé… en singe ! Un désastre pour les Français qui risquent l’honneur de la Nation et leurs ambitions africaines… mais une aubaine pour les Belges qui y voient l’occasion de s’emparer du Congo ! Camille de Willers, une intrépide espionne belge, est alors dépêchée pour embarquer aux côtés de Corentin et déceler les secrets de cet étrange phénomène. Mais la forêt renferme bien des énigmes, et tous devront apprendre à voir au-delà des apparences…  

Tiré du podcast du même nom, podcast original de fiction en 10 épisodes, diffusés sur France Culture.
Avec un cahier bonus rédigé par Emmanuel Suarez et Hamo en fin de BD pour raconter les coulisses de cette adaptation.

Une BD qui éclaire avec sarcasme et réalisme la face cachée des expéditions françaises à l’ère coloniale. 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092494653
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 128
Format : 220 x 297 mm
EAN : 9782092494653
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 128
Format : 220 x 297 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jamiK 23/10/2023
    L'incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo est à l’origine une pièce radiophonique écrite pour les podcasts de France Culture. À la fin de cette lecture, j’ai eu la curiosité d’aller y jeter une oreille, le constat est sans appel : j’ai rarement lu une adaptation en bande dessinée qui soit plus fidèle au texte original, à croire que le scénario est écrit avant tout pour le médium bande dessinée, d’ailleurs l’auteur, en l’écrivant s’est posé la question. Cette histoire raconte une expédition au Congo, dans un but scientifique pour les apparences, et colonialiste en réalité, sous fond de concurrence entre la France et la Belgique, en 1872. Et tout comme Francis Ford Coppola avec Apocalypse Now, Emmanuel Suarez reprend la trame du roman de Joseph Conrad “Au cœur des Ténèbres”, sauf qu’ici, il apporte quelques inversions avec le modèle, en effet, le fou perdu au fond de la forêt tropicale est plutôt dans le genre doux dingue non-violent. Le graphisme d’Hamo est assez classique, ligne claire, et avec sa colorisation aux couleurs naturelles, elle apporte une ambiance vintage qui procure le charme des récits d’explorations écrits fin XIXe ou début XXe siècle, mais fait aussi penser aux bandes dessinées franco-belges des années 50 à 80. L’intrigue est construite avec beaucoup d’efficacité : des dialogues, bien ciselés, des caractères bien définis jusqu’aux rôles les plus mineurs qui favorisent une lecture facile, il y a peu d’ambiguïté dans ces personnages qui pourtant évoluent subtilement au cours de l’histoire, les relations entre eux sont parfaitement travaillées. Tout ça est mis en scène avec une trame efficace et du rythme, cette lecture est vraiment plaisante, et nous apporte quelques moments pétillants. La naïveté du personnage principal fait de lui un Candide formidable, il est naïf en tout, sur les femmes, sur la nature humaine, mais son idéal humaniste fait de lui le personnage le plus juste, c’est une bonne idée de lui avoir choisi un physique assez neutre, c’est le bon gars à qui ont peu faire avaler des couleuvres. L’espionne belge est aussi un personnage attachant et génialement troublant. Et les africains sont bien représenté : Christian, assoiffé de culture est rangé du côté des “bienfaits de la civilisation”, et la noblesse de fond de la jungle est loin d’être si barbare et n’est certainement pas stupide, l’histoire prend aussi le contrepied de Tintin au Congo. C’est drôle, pétillant, vivant, et j’ai adoré la chute finale, originale et fine. Emmanuel Suarez se sert du roman de Joseph Conrad pour un discours ouvertement anti-colonialiste, mais pas du tout sur un ton tragique comme dans son modèle, ni même militant, au contraire, on est dans la légèreté de la comédie, les surprises de l’intrigue y ajoutent beaucoup de finesse et le propos y est aussi très efficace. Sur des bases classiques, sur un sujet classique, un style narratif classique, un graphisme classique, on a une bande dessinée vraiment très originale. L'incroyable expédition de Corentin Tréguier au Congo est à l’origine une pièce radiophonique écrite pour les podcasts de France Culture. À la fin de cette lecture, j’ai eu la curiosité d’aller y jeter une oreille, le constat est sans appel : j’ai rarement lu une adaptation en bande dessinée qui soit plus fidèle au texte original, à croire que le scénario est écrit avant tout pour le médium bande dessinée, d’ailleurs l’auteur, en l’écrivant s’est posé la question. Cette histoire raconte une expédition au Congo, dans un but scientifique pour les apparences, et colonialiste en réalité, sous fond de concurrence entre la France et la Belgique, en 1872. Et tout comme Francis Ford Coppola avec Apocalypse Now, Emmanuel Suarez reprend la trame du roman de Joseph Conrad “Au cœur des Ténèbres”, sauf qu’ici, il apporte quelques inversions avec le modèle, en effet, le fou perdu au fond de la forêt tropicale est plutôt dans le genre doux dingue non-violent. Le graphisme d’Hamo est assez classique, ligne claire, et avec sa colorisation aux couleurs naturelles, elle apporte une ambiance vintage qui procure le charme des récits d’explorations écrits fin XIXe ou début XXe siècle, mais fait aussi penser aux bandes dessinées franco-belges des...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Erik_ 10/09/2023
    J’ai bien aimé cette lecture qui nous entraîne dans une véritable aventure d’exploration au Congo en 1872 alors que le continent africain recelait encore de mystères pour l’homme. Aucun européen n’a encore foulé le sol de la région du fleuve Congo au cœur d’une jungle étouffante et surtout dangereuse. A vrai dire, je ne m’attendais pas à un tel niveau de qualité au niveau du scénario qui semble tout à fait bien élaboré. J’ai cru à un ouvrage enfantin du fait d’une couverture assez trompeuse. Il n’en n’est rien bien au contraire. On nous présente un héros, le frêle Corentin Tréguier, qui cumule tous les défauts à savoir une extrême naïveté mais qui le rend assez touchant et abordable. Il est capitaine maritime mais ne supporte pas la mer quand il s’agit de faire un long trajet. Il n’hésite pas non plus à risquer la vie de ses hommes afin de recueillir une rare orchidée sans éprouver la moindre compassion. J’ai rarement vu une telle tête à claque qui ressemble par certains côtés à notre célèbre tintin le reporter. Il y a une dimension politique entre le désastre pour l’image de la France et surtout une aubaine pour les belges de récupérer ce territoire tant convoité. On sait que cela va devenir une possession personnelle du roi des belges Léopold II avant de devenir une colonie à la fin de règne du souverain sous la pression de l’opinion publique et des manœuvres diplomatiques des grandes puissances. Au niveau de l’expédition, il faut savoir que les chutes et les rapides s’étendent sur environ 350 kilomètres à l’intérieur. Par ailleurs ; le terrain proche du fleuve était impraticable sans compter les nombreux incidents avec les indigènes et les maladies tropicales inconnues. Le fleuve Congo fait partie des plus importants au monde avec ses quelques 4700 km de longueur. Bien que je ne suis plus trop fan du dessin « ligne claire », j’ai apprécié celui-ci qui cadre avec l’ambiance coloniale. La lecture a été assez agréable malgré parfois une narration assez pesante. Cependant, le récit reste très intéressant et parfois assez drôle. Il y aura même une réflexion assez instructive sur la question du colonialisme. En effet, on s’aperçoit que malgré l’interdiction de l’esclavage, cela perdure sous d’autres formes tout aussi déshonorantes. Bref, c’est un titre à découvrir que je recommande notamment aux amateurs de BD historiques. Cela donne un aperçu sur les dessous des expéditions de découvertes de nouvelles terres à des fins politiques. J’ai bien aimé cette lecture qui nous entraîne dans une véritable aventure d’exploration au Congo en 1872 alors que le continent africain recelait encore de mystères pour l’homme. Aucun européen n’a encore foulé le sol de la région du fleuve Congo au cœur d’une jungle étouffante et surtout dangereuse. A vrai dire, je ne m’attendais pas à un tel niveau de qualité au niveau du scénario qui semble tout à fait bien élaboré. J’ai cru à un ouvrage enfantin du fait d’une couverture assez trompeuse. Il n’en n’est rien bien au contraire. On nous présente un héros, le frêle Corentin Tréguier, qui cumule tous les défauts à savoir une extrême naïveté mais qui le rend assez touchant et abordable. Il est capitaine maritime mais ne supporte pas la mer quand il s’agit de faire un long trajet. Il n’hésite pas non plus à risquer la vie de ses hommes afin de recueillir une rare orchidée sans éprouver la moindre compassion. J’ai rarement vu une telle tête à claque qui ressemble par certains côtés à notre célèbre tintin le reporter. Il y a une dimension politique entre le désastre pour l’image de la France et surtout une aubaine pour les belges de récupérer...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Club_BD_Lannion 19/08/2023
    Club N°51 : BD sélectionnée ------------------------------------ Récit d'aventure feuilletonesque destiné à un public jeunesse qui se lit sans déplaisir, d'autant que le graphisme et la mise en couleur sont très bien réalisés. David ------------------------------------ Lecture plaisante faisant voyager à l'époque de la colonisation européenne de l'Afrique. Un « Tintin au Congo » modernisé. Aaricia ------------------------------------
  • VKBat 06/06/2023
    Adaptée d'un podcast de France Culture, cette BD nous plonge au coeur du Congo de 1872 où nous suivrons le périple du jeune et naïf capitaine Corentin Tréguier menant une expédition envoyée sur les traces d'un scientifique disparu dans la jungle. Notre héros est un pion dans un grand échiquier de jeux politiques sur fond de colonialisme, mais il ne manque pas de courage et trouvera des alliés inattendus. Si le contexte est historique, il s'agit toutefois d'une fiction d'aventure profondément humaine, ponctuée par quelques pointes d'humour, destinée à un public à partir de l'adolescence. Colonialisme, place des femmes, écologie peur de l'autre etc. sont autant de thématiques abordées ici. Toutefois, ne vous attendez pas à une BD pleine d'action, mais à un récit plutôt bavard où les dialogues seront nombreux, ce qui s'explique bien sûr par son format orignal. Retrouvez ici la version en podcast : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/serie-l-incroyable-expedition-de-corentin-treguier-d-emmanuel-suarez
  • Totophe17 30/05/2023
    J'ai été attiré par la couverture de cette BD, par la représentation un peu naïve des personnages. Après avoir parcouru quelques planches, j'ai aussi été attiré par les couleurs et par la pagination proposée. J'ai découvert à la fin de la BD qu'il s'agissait de l'adaptation d'un podcast de France Culture. J'ai donc lu cette BD sans aucune référence à l'existant ma laissant porté par l'expédition et ses protagonistes. Nous sommes en 1872 en peine période d'extension colonialiste avec tous les clichés que l'on peut proposer "sur ces bons sauvages " et leurs habitudes si différentes des nôtres. Les auteurs nous proposent cette vision chez certains de leurs personnages mais aussi une autre approche celle de Corentin Tréguier qui tombera sous le charme de Camille, au départ espionne pour le Roi des Belges, à la fin alliée pour une autre cause. Les auteurs abordent des thèmes de fond comme la colonisation et notre capacité à apprendre d'autres civilisations qui nous semblent moins évoluées, notre capacité à accepter que nous ne sommes pas les maîtres du monde. Ils nous proposent une manière d'inverser le cours des choses. Que ce serait-il passer au XXème siècle si les européens avaient renoncé à l' Afrique et ses richesses au siècle précédent ? Cette BD ne se lit pas en trente minutes, il faut beaucoup plus de temps pour pénétrer cet univers et cette forêt tropicale avec ses secrets. Il faut aussi le temps de la réflexion, les propos de Corentin, entre autres, attisant notre curiosité et notre réflexion. Il faut prendre le temps de lire, de savourer, de s'imprégner de l'atmosphère moite et humide pour un retour aux valeurs premières. C'est une belle surprise, une belle d"couverte et je vais cherché à écouter le podcast de France Culture en gardant les images de la BD en tête. J'ai été attiré par la couverture de cette BD, par la représentation un peu naïve des personnages. Après avoir parcouru quelques planches, j'ai aussi été attiré par les couleurs et par la pagination proposée. J'ai découvert à la fin de la BD qu'il s'agissait de l'adaptation d'un podcast de France Culture. J'ai donc lu cette BD sans aucune référence à l'existant ma laissant porté par l'expédition et ses protagonistes. Nous sommes en 1872 en peine période d'extension colonialiste avec tous les clichés que l'on peut proposer "sur ces bons sauvages " et leurs habitudes si différentes des nôtres. Les auteurs nous proposent cette vision chez certains de leurs personnages mais aussi une autre approche celle de Corentin Tréguier qui tombera sous le charme de Camille, au départ espionne pour le Roi des Belges, à la fin alliée pour une autre cause. Les auteurs abordent des thèmes de fond comme la colonisation et notre capacité à apprendre d'autres civilisations qui nous semblent moins évoluées, notre capacité à accepter que nous ne sommes pas les maîtres du monde. Ils nous proposent une manière d'inverser le cours des choses. Que ce serait-il passer au XXème siècle si les européens avaient renoncé à l' Afrique et ses...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés