Lisez! icon: Search engine
Gründ
EAN : 9782324025051
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 224
Format : 250 x 290 mm

Princesse Grace

Date de parution : 31/10/2019
Le 13 septembre 1982, sa disparition brutale à l’âge de 52 ans parachève l’entrée définitive dans la légende de Grace Patricia Kelly, brillante actrice Hollywoodienne devenue Princesse de Monaco.
« Écrire sur elle, c’est essayer d’envelopper de la fumée dans du papier », écrivit, en 1954, un journaliste du Saturday Evening Post.
 
Lorsque l’on demandait à Grace Kelly « Que pensez-vous de l’expression “conte de fées” qui vient irrémédiablement aux lèvres lorsque l’on parle de vous ? », cette dernière répondait, avec une élégante exaspération :
« Les...
« Écrire sur elle, c’est essayer d’envelopper de la fumée dans du papier », écrivit, en 1954, un journaliste du Saturday Evening Post.
 
Lorsque l’on demandait à Grace Kelly « Que pensez-vous de l’expression “conte de fées” qui vient irrémédiablement aux lèvres lorsque l’on parle de vous ? », cette dernière répondait, avec une élégante exaspération :
« Les contes de fées racontent des histoires imaginaires ; moi je suis un personnage vivant. J’existe. Si l’on racontait un jour ma vie de femme réelle, on découvrirait enfin l’être véritable que je suis. »
 
Actrice, princesse, interprète au sens large du terme, muse et créatrice, la carrière et l’œuvre de Grace Kelly (évoqués et analysés ici en détail) attestent de son immense talent créatif d’artiste authentique autant que d’un « talent de vie » dont l’Art n’est, en définitive, que le prolongement direct et l’aboutissement inspiré.
 
Stéphane Loisy retrace ici le parcours artistique de Grace Kelly, star hollywoodienne et princesse de Monaco dans un ouvrage richement illustré dévoilant les contours d’une existence qui, pour paraphraser Oscar Wilde, « éveilla à tel point l’imagination de son siècle qu’il créa autour d’elle un mythe et une légende ».
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782324025051
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 224
Format : 250 x 290 mm
Gründ

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MilleetunepagesLM Posté le 30 Décembre 2019
    Le 13 septembre 1982, sa disparition brutale à l'âge de 52 ans parachève l'entrée définitive dans la légende de Grace Patricia Kelly, brillante actrice Hollywoodienne devenue Princesse de Monaco. " Écrire sur elle, c'est essayer d'envelopper de la fumée dans du papier ", écrivit, en 1954, un journaliste du Saturday Evening Post. Lorsque l'on demandait à Grace Kelly " Que pensez-vous de l'expression "conte de fées' qui vient irrémédiablement aux lèvres lorsque l'on parle de vous ? ", cette dernière répondait, avec une élégante exaspération : " Les contes de fées racontent des histoires imaginaires ; moi je suis un personnage vivant. J'existe. Si l'on racontait un jour ma vie de femme réelle, on découvrirait enfin l'être véritable que je suis. " Actrice, princesse, interprète au sens large du terme, muse et créatrice, la carrière et l'œuvre de Grace Kelly (évoqués et analysés ici en détail) attestent de son immense talent créatif d'artiste authentique autant que d'un " talent de vie " dont l'Art n'est, en définitive, que le prolongement direct et l'aboutissement inspiré. Stéphane Loisy retrace ici le parcours artistique de Grace Kelly, star hollywoodienne et princesse de Monaco dans un ouvrage richement illustré dévoilant les contours d'une existence qui, pour paraphraser Oscar Wilde,... Le 13 septembre 1982, sa disparition brutale à l'âge de 52 ans parachève l'entrée définitive dans la légende de Grace Patricia Kelly, brillante actrice Hollywoodienne devenue Princesse de Monaco. " Écrire sur elle, c'est essayer d'envelopper de la fumée dans du papier ", écrivit, en 1954, un journaliste du Saturday Evening Post. Lorsque l'on demandait à Grace Kelly " Que pensez-vous de l'expression "conte de fées' qui vient irrémédiablement aux lèvres lorsque l'on parle de vous ? ", cette dernière répondait, avec une élégante exaspération : " Les contes de fées racontent des histoires imaginaires ; moi je suis un personnage vivant. J'existe. Si l'on racontait un jour ma vie de femme réelle, on découvrirait enfin l'être véritable que je suis. " Actrice, princesse, interprète au sens large du terme, muse et créatrice, la carrière et l'œuvre de Grace Kelly (évoqués et analysés ici en détail) attestent de son immense talent créatif d'artiste authentique autant que d'un " talent de vie " dont l'Art n'est, en définitive, que le prolongement direct et l'aboutissement inspiré. Stéphane Loisy retrace ici le parcours artistique de Grace Kelly, star hollywoodienne et princesse de Monaco dans un ouvrage richement illustré dévoilant les contours d'une existence qui, pour paraphraser Oscar Wilde, " éveilla à tel point l'imagination de son siècle qu'il créa autour d'elle un mythe et une légende ".
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lalitote Posté le 3 Décembre 2019
    Il est des livres qu’on ose à peine ouvrir de peur de les abîmer tant ils sont beaux. Le portrait de Grace Kelly est de ceux là. Un livre exceptionnel de par sa taille et son poids mais surtout de par la qualité du texte et des photos choisies. On découvre cette icône du début de sa carrière d’actrice, avec ses premiers films ? Déjà elle touche par sa beauté, son élégance et sa discrétion. Le réalisateur Alfred Hitchcock ne s’y est pas trompé, elle sera inoubliable dans Le crime était presque parfait, Fenêtre sur cour ou encore La main au collet. Elle incarne la perfection faite femme. On pourrait penser que le cinéma l’a préparé à son rôle de princesse et peut-être fusse le cas. Dès lors une page de sa vie se tourne dès lors qu’elle rencontre Le prince Rainier de Monaco, ce sera un impossible retour au cinéma, même si nombreux sont ceux à l’avoir souhaité. Elle confesse sa difficulté à redevenir une personne normale après avoir été une actrice. Son mariage défrayera la chronique et fera d’elle une princesse célèbre. J’ai adoré feuilleter ce livre comme un album photo où l’on... Il est des livres qu’on ose à peine ouvrir de peur de les abîmer tant ils sont beaux. Le portrait de Grace Kelly est de ceux là. Un livre exceptionnel de par sa taille et son poids mais surtout de par la qualité du texte et des photos choisies. On découvre cette icône du début de sa carrière d’actrice, avec ses premiers films ? Déjà elle touche par sa beauté, son élégance et sa discrétion. Le réalisateur Alfred Hitchcock ne s’y est pas trompé, elle sera inoubliable dans Le crime était presque parfait, Fenêtre sur cour ou encore La main au collet. Elle incarne la perfection faite femme. On pourrait penser que le cinéma l’a préparé à son rôle de princesse et peut-être fusse le cas. Dès lors une page de sa vie se tourne dès lors qu’elle rencontre Le prince Rainier de Monaco, ce sera un impossible retour au cinéma, même si nombreux sont ceux à l’avoir souhaité. Elle confesse sa difficulté à redevenir une personne normale après avoir été une actrice. Son mariage défrayera la chronique et fera d’elle une princesse célèbre. J’ai adoré feuilleter ce livre comme un album photo où l’on revoit le visage de cette belle dame. Il y a un côté surannée avec les couvertures des magazines de l’époque et disparus depuis. Une destinée à nulle autre pareille et un terrible accident de voiture qui mettra fin à sa vie bien trop tôt. Elle aura côtoyer les plus grands de ce monde sans faire un seul faux pas , toujours avec cette élégance et cette grande classe. Sa fin dramatique est celle des légendes, elle restera à jamais brillante dans la mémoire collective comme une étoile filante. Sa vie est liée à la principauté de Monaco et ses trois enfants ont repris le flambeau. Bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !