RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sommeil

            Belfond
            EAN : 9782714448200
            Façonnage normé : RELIE-ALB.
            Nombre de pages : 80
            Format : 140 x 225 mm
            Sommeil

            ,

            Corinne ATLAN (Traducteur)
            Date de parution : 04/11/2010

            Envoûtante, onirique, mystérieuse, une des nouvelles les plus énigmatiques de Haruki Murakami, dans une édition luxueuse, superbement illustrée pour restituer tout le mystère, la magie, la fantaisie de l'univers du maître.

            Une femme, la trentaine. Elle est mariée, a un enfant. Le matin, elle fait les courses et prépare les repas. L'après-midi, elle va nager à la piscine. Elle vit sa vie comme un robot.

            Mais la nuit, quand tout le monde dort, la femme se verse un verre de cognac, mange un peu de chocolat, lit et relit Anna Karénine. La nuit, cette femme redécouvre le plaisir.
            Dix-sept nuits sans sommeil…

            EAN : 9782714448200
            Façonnage normé : RELIE-ALB.
            Nombre de pages : 80
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            17.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • plume2fer Posté le 25 Février 2019
              Vous souvenez-vous de vos nuits d’enfant ? Il suffisait pour la plupart d’entre nous de fermer les yeux pour aussitôt baigner dans un bain de songe, jusqu’à ce que l’aube nous reprenne dans ses bras. Elles nous étaient encore insoupçonnées, nos nuits d’adultes, souvent agitées, parfois tourmentées. Ces nuits où les fantômes quittent nos murs pour hanter notre esprit, nous causant d’insupportables insomnies. L’héroïne de Sommeil, elle, est une experte de ces insomnies. Après ce qui ressembla à une belle terreur nocturne, elle ne dormit plus pendant dix-sept jours et dix-sept nuits, sans même qu’un cerne lui assombrisse le regard. Au contraire, notre récidiviste des nuits sans sommeils s’est vu étrangement jouir d’une seconde jeunesse. Nous la découvrons le jour, menant à bien sa vie d’épouse attentionnée. Nous la redécouvrons la nuit, alors que son mari roupille paisiblement, avec ses pensées de femmes peinée par sa triste routine. Un verre de cognac dans une main, un ouvrage de Tolstoï dans l’autre, elle se raconte sous les énigmatiques illustrations de Kat Menschik. Je n’avais jamais lu Haruki Murakami. Approcher cet auteur par une courte nouvelle m’a donc semblé une bonne idée. J’ai découvert une plume tendre, abstraite, presque envoûtante. Comme-ci le... Vous souvenez-vous de vos nuits d’enfant ? Il suffisait pour la plupart d’entre nous de fermer les yeux pour aussitôt baigner dans un bain de songe, jusqu’à ce que l’aube nous reprenne dans ses bras. Elles nous étaient encore insoupçonnées, nos nuits d’adultes, souvent agitées, parfois tourmentées. Ces nuits où les fantômes quittent nos murs pour hanter notre esprit, nous causant d’insupportables insomnies. L’héroïne de Sommeil, elle, est une experte de ces insomnies. Après ce qui ressembla à une belle terreur nocturne, elle ne dormit plus pendant dix-sept jours et dix-sept nuits, sans même qu’un cerne lui assombrisse le regard. Au contraire, notre récidiviste des nuits sans sommeils s’est vu étrangement jouir d’une seconde jeunesse. Nous la découvrons le jour, menant à bien sa vie d’épouse attentionnée. Nous la redécouvrons la nuit, alors que son mari roupille paisiblement, avec ses pensées de femmes peinée par sa triste routine. Un verre de cognac dans une main, un ouvrage de Tolstoï dans l’autre, elle se raconte sous les énigmatiques illustrations de Kat Menschik. Je n’avais jamais lu Haruki Murakami. Approcher cet auteur par une courte nouvelle m’a donc semblé une bonne idée. J’ai découvert une plume tendre, abstraite, presque envoûtante. Comme-ci le texte de l’auteur était sans contour. Cependant, si le style de l’auteur est agréable, Sommeil ne m’a pas subjugué, bien que son contenu invite fortement à une réflexion sur nos vies modernes. Je reste sur ma faim, mais ne regrette pas cette lecture. Sommeil ne se lit pas, il se rêve. L’univers d’Haruki Murakami est un vaste champ aux multiples trésors, qu’il faut déterrer mots après mots, à la sueur de ses yeux. J’y reviendrai surement. Merci de m’avoir lu. Cyril.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Jujuliliette26 Posté le 12 Janvier 2019
              Sommeil, de Haruki Murakami Une femme a perdu le sommeil. 17 nuits sans sommeil. Loin d'être épuisée, elle se sent revivre, ses sens sont aiguisés, son esprit est vif. Personne autour d'elle ne semble remarquer le changement. Si elle vit ses jours comme un robot, ses nuits lui appartiennent et ajoutent de la vie à sa vie. Elle a enfin le temps de se remettre à la lecture, sa passion de jeunesse, et mène une vie intense, obsédée par les héroïnes de ses romans russes. Murakami a bien failli me causer une nuit blanche, j'ai lu ce livre d'une traite pour connaître la fin. Mais c'est là que le lecteur doit se mettre à rêver... L'édition @editions1018 est un régal pour les yeux, parsemée de magnifiques illustrations entre rêve et réalité. Ce livre peut entrer dans le thème ' livre sur les livres ou l'écriture ' du @challenge_lecture_ca_va_mieux Merci à @hellococoon pour le prêt 🌠 #CaVaMieuxEnLeLisant #challengelecturecavamieux2019 #murakami
            • Bluerock Posté le 9 Janvier 2019
              Une nouvelle que j'ai pris d'autant plus de plaisir à lire qu'elle est magnifiquement illustrée par Kat Menschik. On va suivre les dix-sept nuits sans sommeil de la narratrice, trentenaire mariée à un dentiste et mère d'un petit garçon, dont les journées se suivent et se ressemblent... Curieusement elle n'éprouvera pas le manque de sommeil, bien au contraire elle va pleinement profiter du temps gagné pour lire en dégustant du chocolat et en buvant du Cognac. Il s'agit également d'une réflexion sur la vie qu'elle a menée mais je n'en dis pas plus. Une très belle nouvelle dont j'ai cependant trouvé la fin trop vague.
            • Lili017 Posté le 23 Septembre 2018
              Déambulations nocturnes salvatrices.
            • PinkLady Posté le 20 Juin 2018
              J'aime beaucoup l'univers de cette collection de nouvelles. Les illustrations sont magnifiques, ce qui ajoute une vraie valeur ajoutée au texte. L'auteur réussit à nous transporter en quelques pages dans un univers qui lui est propre, farfelu et dérangé, oscillant entre rêve et réalité. Nous sommes, un peu malgré nous, tenus en haleine à chaque fois comme si ses textes nous envoûtaient. Par contre, petit bémol pour la fin de cette histoire ... Soit il n'y a pas de fin, soit je ne l'ai pas comprise. Je pense le relire prochainement pour essayer d'y voir plus clair ... A moins que quelqu'un puisse m'éclairer entre temps ...
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.