Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266238106
Code sériel : J2540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm

2. Gone : La faim

Julie LAFON (Traducteur)
Collection : Gone
Série : Gone
Date de parution : 18/04/2013

IMAGINEZ… 
Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans
une bulle qu’ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La
nourriture commence à manquer, la famine s’annonce et personne n’a de solution....

IMAGINEZ… 
Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans
une bulle qu’ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La
nourriture commence à manquer, la famine s’annonce et personne n’a de solution.
Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les 
« normaux ». Le chaos s’installe en ville.
Sans compter qu’un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L’Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s’est réveillée. Et elle a faim !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266238106
Code sériel : J2540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Vanille09 Posté le 13 Août 2020
    Je suis contente de la suite que prend ce tome, cela fait maintenant 3mois que les enfants de Perdido Beach vivent sans adultes, ils ont bientôt fini toute les réserves de nourriture, la famine vas commencer sans que Sam et c'est ami(e)s puissent y faire quoi que se soit, leurs idées de ceuillète dans les champs ne motivent pas les enfants... Et comme si sa ne suffisez pas, les enfants commencent a repoussez se qui développe des pouvoirs, les thermes "mutant" ne plaise pas a Sam, qui tant bien que mal essaie de rétablir la paix... De plus certaine personne commence à entendre des voix, ou la même phrase revient sans cesse "faim dans le noir", que vont faire les enfants ? Vont-il arriver à passez par dessus de la famine ? Quelles solution vas trouver Sam ? ....
  • Amindara Posté le 25 Juin 2020
    Je poursuis ma lecture de cette saga avec un peu plus de retenue que je n’en avais quand je me suis lancée dans le premier tome. Il faut dire que je m’attendais à être emballée dès les premières pages et j’avais eu du mal à « décoller ». J’ai eu le même sentiment en attaquant le second tome. Trois mois se sont écoulés depuis la création de la Zone et la nourriture commence à manquer. Tout le début de ce roman tourne autour de cette famine qui s’installe, de la difficulté de faire bouger les enfants pour qu’ils aillent chercher la nourriture dans les champs, de tous les petits problèmes du quotidien. Nous suivons Sam, chef de cette nouvelle communauté, qui n’en peut plus. Les enfants ont besoin d’adultes et se tournent vers lui pour la moindre petite dispute, mais Sam n’est pas un adulte lui non plus. Tout cette partie-là m’a semblé un peu longue et j’avais l’impression de tourner un peu en rond. Cette impression-là ne m’a d’ailleurs pas quittée jusqu’à la fin, parce que continuellement, Sam se pose les mêmes questions et tourne les mêmes problèmes en boucle dans sa tête. Néanmoins, rapidement, les événements s’accélèrent. L’action arrive. Et... Je poursuis ma lecture de cette saga avec un peu plus de retenue que je n’en avais quand je me suis lancée dans le premier tome. Il faut dire que je m’attendais à être emballée dès les premières pages et j’avais eu du mal à « décoller ». J’ai eu le même sentiment en attaquant le second tome. Trois mois se sont écoulés depuis la création de la Zone et la nourriture commence à manquer. Tout le début de ce roman tourne autour de cette famine qui s’installe, de la difficulté de faire bouger les enfants pour qu’ils aillent chercher la nourriture dans les champs, de tous les petits problèmes du quotidien. Nous suivons Sam, chef de cette nouvelle communauté, qui n’en peut plus. Les enfants ont besoin d’adultes et se tournent vers lui pour la moindre petite dispute, mais Sam n’est pas un adulte lui non plus. Tout cette partie-là m’a semblé un peu longue et j’avais l’impression de tourner un peu en rond. Cette impression-là ne m’a d’ailleurs pas quittée jusqu’à la fin, parce que continuellement, Sam se pose les mêmes questions et tourne les mêmes problèmes en boucle dans sa tête. Néanmoins, rapidement, les événements s’accélèrent. L’action arrive. Et même si Sam tourne toujours un peu en rond, nous, lecteurs, avons la possibilité de nous « divertir » avec les différentes actions. De nouvelles difficultés arrivent (en plus de la famine), la bande de Caine n’est toujours pas décidée à accepter que les enfants de Perdido Beach aient gagné la guerre du tome précédent. Et un grand danger menace, l’Ombre, cachée au fond de la mine. On voit aussi ici que les enfants ont évolué, autant Sam et ses amis que tout le reste de la population de Perdido Beach. Des caractères s’affirment, la faim en fait dérailler quelques uns. Des tensions se créent entre « mutants » et normaux. Le racisme apparaît, la discrimination, la diffamation, la paresse. La faim révèle les mauvais aspects de certains enfants et cette colère qu’on voit gonfler sous nos yeux a de quoi inquiéter. La succession des événements en deuxième partie du roman font que je suis davantage entrée dans l’histoire. J’ai commencé à davantage apprécier certains personnages, à m’inquiéter pour eux. Je me suis moins « ennuyée ». Personnellement, je trouve que ce tome 2 est meilleur que le premier. Ca y est, j’ai enfin accroché à l’histoire et je me lance dans le tome 3 avec moins de retenue. Espérons que ça dure !
    Lire la suite
    En lire moins
  • latornadedespages Posté le 12 Avril 2020
    J'ai plutôt apprécié ce second opus même si malgré tout j'ai trouvé que la première moitié du roman traînait en longueurs, heureusement la seconde partie est beaucoup plus passionnante, actions et révélations sont au rendez-vous et ça a suffit pour rehausser mon avis sur ce tome. Cependant j'espère que le tome suivant sera plus fournit.
  • karinch07 Posté le 31 Mars 2020
    Toujours livrés à eux-mêmes, les moins de 15 ans et ceux qui ont souhaité rester tentent de s'organiser... La faim s'installe sous le Dôme, les tensions augmentent. Les normaux se liguent contre les "dégénérés", les mutants. Et le monstre terré sous terre a faim, et appelle.... La violence augmente... Mais qu'est-ce qui m'a pris de lire le tome 2 en plein confinement ? Je n'ai pas pu le lâcher mais depuis je regarde mon jardin et les animaux autour d'un autre oeil... Violent, très violent certes, mais haletant... Vite, le tome 3 !
  • lililalectrice Posté le 21 Janvier 2020
    La situation est devenue critique à Perdido Beach, la famine s'annonce, l'Ombre toujours présente manipule Lana, Sam est sur le point de craquer et une guerre entre Mutants et Normaux éclate. Une suite qui maintient le suspens jusqu'au bout et toute aussi géniale que le premier tome. Je conseille cette série à tous les amateurs de science-fiction et leur souhaite bonne lecture !
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.