En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Geek Girl - tome 03

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266274579
        Code sériel : J2956
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Geek Girl - tome 03

        Valérie LE PLOUHINEC (Traducteur)
        Collection : Geek girl
        Série : Geek girl
        Date de parution : 02/11/2017
        Je m’appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
        Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante des chansons débiles et pirouette sur moi-même chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n’est plus qu’arcs-en-ciel, couchers de soleil,...
        Je m’appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
        Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante des chansons débiles et pirouette sur moi-même chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n’est plus qu’arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première fois de ma vie, je veux que rien ne change…
        Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous ?
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266274579
        Code sériel : J2956
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket jeunesse
        7.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • merryfantasy Posté le 8 Octobre 2017
          Eh bien, je n'aurais jamais pensé devenir accro à une telle série et finir les livres si vite. Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai dévoré à une telle vitesse que je n'ai même pas compris ce qui m'était arrivé. Ce tome était juste super, et pourtant j'ai eu envie de donner des claques à Harriet, cette fois ! Harriet n'est plus mannequin, et sa vie va changer. Elle va rejoindre un lycée avec Alexa, son ennemie, tandis que Natalie intègre une école de mode... Enfin, c'est ce qu'elle croit. En réalité, elle déménage aux États-Unis avec sa famille car son père y a trouvé du boulot. New York, c'est le rêve pour une geek qui veut tout savoir sur tout, non ? Sauf que, là encore, rien ne se passe comme prévu. De déception en déception, Harriet repart dans ses Harrietudes et pense à nouveau que tout le mone la déteste, y compris son amoureux. Lors d'un nouveau shooting, car Wilbur ne pouvait décidément pas se passer de son Bébé-Bébé-Panda, elle se met en tête de le rendre amoureux d'elle avec l'aide de Kenderall... Elle aurait mieux fait de s'abstenir, car cette dernière est encore plus paumée qu'elle ! Cela donne... Eh bien, je n'aurais jamais pensé devenir accro à une telle série et finir les livres si vite. Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai dévoré à une telle vitesse que je n'ai même pas compris ce qui m'était arrivé. Ce tome était juste super, et pourtant j'ai eu envie de donner des claques à Harriet, cette fois ! Harriet n'est plus mannequin, et sa vie va changer. Elle va rejoindre un lycée avec Alexa, son ennemie, tandis que Natalie intègre une école de mode... Enfin, c'est ce qu'elle croit. En réalité, elle déménage aux États-Unis avec sa famille car son père y a trouvé du boulot. New York, c'est le rêve pour une geek qui veut tout savoir sur tout, non ? Sauf que, là encore, rien ne se passe comme prévu. De déception en déception, Harriet repart dans ses Harrietudes et pense à nouveau que tout le mone la déteste, y compris son amoureux. Lors d'un nouveau shooting, car Wilbur ne pouvait décidément pas se passer de son Bébé-Bébé-Panda, elle se met en tête de le rendre amoureux d'elle avec l'aide de Kenderall... Elle aurait mieux fait de s'abstenir, car cette dernière est encore plus paumée qu'elle ! Cela donne lieu à des scènes très drôles, et j'avoue m'être régalée des erreurs d'Harriet, mais je la trouve tellement perdue : n'a-t-elle pas compris les sentiments de Nick au dernier tome ? Pourquoi douter encore ? N'a-t-elle pas compris qu'elle est importante pour sa famille et qu'ils ne veulent que son bien ? Pourquoi leur faire encore des cachotteries ? La jeune fille de seize ans a encore bien du chemin à faire pour devenir l'adulte qu'elle voudrait être.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Virginie94 Posté le 4 Décembre 2016
          Pour Harriet tout va bien. Sa carrière de mannequin est sans doute un peu entre parenthèse mais elle a un petit ami parfait, ses amis fidèles, sa nouvelle petite soeur, la rentrée se profile bien, elle va bientôt fêter son anniversaire... Mais le jour de la pré-rentrée, elle se fait voler son journal intime par l'affreuse Alexa et ses parents lui annoncent qu'ils veulent déménager à New-York où le père d'Harriet doit trouver un travail. J'ai bien aimé les tomes précédents. Ils sont drôles, légers, amusant. Mais ce troisième tome m'a un peu déçue. Dès le début, Hariett se fait voler son journal intime, elle n'essaie même pas de le récupérer. Elle pourrait demander l'aide d'un adulte, de ses parents mais non. Et ses amis qui l'adorent se contente de lui souhaiter une bonne journée. Comme c'est crédible. Puis ses parents décident de déménager aux Etats-Unis à la vitesse de la lumière. Mais elle ne va pas à l'école, non, elle prend des cours avec une horrible prof. Pourtant, il n'y a pas de problème de langue pourquoi n'irait-elle pas à l'école ? Non, l'entreprise de son père lui paye un professeur particulier. Mais arrivé à New-York, elle comprend que ses parents... Pour Harriet tout va bien. Sa carrière de mannequin est sans doute un peu entre parenthèse mais elle a un petit ami parfait, ses amis fidèles, sa nouvelle petite soeur, la rentrée se profile bien, elle va bientôt fêter son anniversaire... Mais le jour de la pré-rentrée, elle se fait voler son journal intime par l'affreuse Alexa et ses parents lui annoncent qu'ils veulent déménager à New-York où le père d'Harriet doit trouver un travail. J'ai bien aimé les tomes précédents. Ils sont drôles, légers, amusant. Mais ce troisième tome m'a un peu déçue. Dès le début, Hariett se fait voler son journal intime, elle n'essaie même pas de le récupérer. Elle pourrait demander l'aide d'un adulte, de ses parents mais non. Et ses amis qui l'adorent se contente de lui souhaiter une bonne journée. Comme c'est crédible. Puis ses parents décident de déménager aux Etats-Unis à la vitesse de la lumière. Mais elle ne va pas à l'école, non, elle prend des cours avec une horrible prof. Pourtant, il n'y a pas de problème de langue pourquoi n'irait-elle pas à l'école ? Non, l'entreprise de son père lui paye un professeur particulier. Mais arrivé à New-York, elle comprend que ses parents lui ont menti et que loin de vivre à Manhattan, elle sera dans une banlieue très éloignée. Et là encore, je n'ai pas trouvé très crédible que des parents attendent l'arrivée aux Etats-Unis pour dire à une adolescente où elle va vivre. D'ailleurs qu'est ce que c'est que cette entreprise qui est prête à payer des cours privée pour la fille de son employé mais qui le paye tellement peu qu'il doit passer des heures dans le train pour venir travailler ? Les incompréhensions avec ses amis restés en Angleterre et son petit ami s’enchaînent à toute vitesse. Harriet s'échappe, part à New-York et rencontre comme par hasard des gens qu'elle connait. Dans cette petite ville, c'est logique ! Bien sûr la crédibilité n'a jamais été un pilier des romans mais les incohérences se multiplient et elles sont trop nombreuses. Et puis tout d'un coup, tout s'arrange et cela à toute vitesse. La famille redémenage en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Harriet s'explique avec son entourage, récupère son carnet... [masquer] Finalement, ce troisième tome n'était qu'une parenthèse. L'auteur aurait aussi bien pu dire que tout cela n'était qu'un rêve ou un cauchemar. [/masquer] J'ai tout de même pris du plaisir à lire ce roman. Comme dans les épisodes précédents, il y a un rythme effréné. Harriet panique, provoque des catastrophes et c'est toujours aussi amusant. La scène dans la fête foraine est drôle comme tout. Wilbur est toujours aussi loufoque...Harriet est toujours ce personnage attachant qui décidément ne comprend ton à ce qui l'entoure. Je me suis bien agacée en lisant ce troisième tome mais il y a des petites choses qui m'ont amusées et je lirais à l'occasion les tomes suivant en espérant que l'auteure retrouve la veine des romans précédents.
          Lire la suite
          En lire moins
        • lupiotte Posté le 27 Novembre 2016
          Nous retrouvons dans ce troisième tome Harriet, fidèle à elle-même mais qui cette fois à force de se sentir seule fait des bêtises ! Elle a l’impression d’être délaissée et de ne pas être aimée. Elle a été forcée de déménager en Amérique, elle a donc perdu ses amis, elle est seule chez elle à devoir faire ses cours avec une prof qui la traite d’incapable mais en plus tout le monde l’oubli et c’est une accumulation de galère qui fait qu’elle se retrouve vraiment seule. Elle décide donc d’en faire qu’à sa tête et pars seule jusqu’à New York et reprend du service en mannequinat. Égale à elle-même, elle se fait encore avoir par certaines personnes et elle risque de perdre bien plus… On est un peu sur une crise d’adolescence un peu tardive mais surtout à cause de bonnes raisons. Harriet a quand même quelques raisons de se plaindre même si elle imagine une bonne partie de tout ça ! J’aime beaucoup cette série de livres assez rafraîchissants et pas prise de tête du tout avec des personnages intéressants, des petites histoires assez drôles et surtout une héroïne rigolote ! Je vous conseille cette série de livres si vous... Nous retrouvons dans ce troisième tome Harriet, fidèle à elle-même mais qui cette fois à force de se sentir seule fait des bêtises ! Elle a l’impression d’être délaissée et de ne pas être aimée. Elle a été forcée de déménager en Amérique, elle a donc perdu ses amis, elle est seule chez elle à devoir faire ses cours avec une prof qui la traite d’incapable mais en plus tout le monde l’oubli et c’est une accumulation de galère qui fait qu’elle se retrouve vraiment seule. Elle décide donc d’en faire qu’à sa tête et pars seule jusqu’à New York et reprend du service en mannequinat. Égale à elle-même, elle se fait encore avoir par certaines personnes et elle risque de perdre bien plus… On est un peu sur une crise d’adolescence un peu tardive mais surtout à cause de bonnes raisons. Harriet a quand même quelques raisons de se plaindre même si elle imagine une bonne partie de tout ça ! J’aime beaucoup cette série de livres assez rafraîchissants et pas prise de tête du tout avec des personnages intéressants, des petites histoires assez drôles et surtout une héroïne rigolote ! Je vous conseille cette série de livres si vous avez envie de vous changer les idées !
          Lire la suite
          En lire moins
        • djihane Posté le 23 Août 2016
          Je suis une grande fan de la série Geek girl que je trouve drôle et rafraîchissante. Son personnage Harriet est tellement attachant que l’on ne peut que l’aimer. Et pour couronner le tout, c’est une Geek, elle a donc tout pour me plaire. Ce troisième tome tourne autour du fait qu’Harriet soit en couple et les grands changements qui vont venir bouleverser sa vie. La jeune fille est une personne très organisée et adore tout planifier par avance avec des listes, des calendriers, etc. mais hélas, rien ne se passe comme elle a prévu. Dans ce volet on découvre une Harriet un peu perdue et solitaire. J’ai adoré les deux premiers tomes mais celui-là je l’ai juste beaucoup aimé. Il m’a passionnée un peu moins que ses prédécesseurs mais les derniers chapitres rattrapent le tout et nous replongent dans cette ambiance si spéciale de Geek girl. J’ai adoré le début et la fin du livre, quand au milieu j’ai trouvé qu’il manquait un peu de panache. L’histoire du quotidien de notre personnage est toujours aussi drôle et atypique. Harriet a le chic de se mettre dans des situations incroyables et elles s’enfonce encore et encore jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de retour... Je suis une grande fan de la série Geek girl que je trouve drôle et rafraîchissante. Son personnage Harriet est tellement attachant que l’on ne peut que l’aimer. Et pour couronner le tout, c’est une Geek, elle a donc tout pour me plaire. Ce troisième tome tourne autour du fait qu’Harriet soit en couple et les grands changements qui vont venir bouleverser sa vie. La jeune fille est une personne très organisée et adore tout planifier par avance avec des listes, des calendriers, etc. mais hélas, rien ne se passe comme elle a prévu. Dans ce volet on découvre une Harriet un peu perdue et solitaire. J’ai adoré les deux premiers tomes mais celui-là je l’ai juste beaucoup aimé. Il m’a passionnée un peu moins que ses prédécesseurs mais les derniers chapitres rattrapent le tout et nous replongent dans cette ambiance si spéciale de Geek girl. J’ai adoré le début et la fin du livre, quand au milieu j’ai trouvé qu’il manquait un peu de panache. L’histoire du quotidien de notre personnage est toujours aussi drôle et atypique. Harriet a le chic de se mettre dans des situations incroyables et elles s’enfonce encore et encore jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de retour en arrière possible. Une chose est sûre j’aime toujours autant ce personnage et les autres qui peuplent cette joyeuse saga: loufoques et excentriques. La plume de Holly Smale est toujours aussi facile à lire, elle se dévore rapidement. Son style est simple mais cela ne l’empêche pas d’être efficace. La série Geek girl n’est pas encore finie, il me reste le tome 4 à lire et le 5 sortira en octobre. Le petit plus de cette série est que l’on a toujours envie de suivre Harriet, même au bout du monde. Au fil des tomes, je m’y suis beaucoup attachée. Geek girl c’est aussi une saga sur la difficulté d’être un adolescent surtout lorsque l’on est comme Harriet, différent. Le harcèlement scolaire même s’il n’est pas présent à tous les chapitres, est bien pointé du doigt. Harriet, dans se tome se fait voler son journal intime par sa pire ennemi au lycée et c’est triste à voir à quel point celle-ci s’acharne sur elle avec autant de méchanceté. Le tome 3 de Geek girl m’a peut être un peu moins plu que les autres tomes mais les derniers chapitres m’ont rappelé à quel point c’est un immense plaisir de suivre les aventures et surtout mésaventures d’Harriet et de son entourage. J’adore toujours autant cette série, drôle et pétillante avec laquelle on passe un excellent moment.
          Lire la suite
          En lire moins
        • CyCy-71 Posté le 3 Mai 2016
          J'ai eu du mal avec ce tome pourtant j'avais envie de lire la suite mais assez decue dans l'ensemble.
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.