RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le zoo

            10/18
            EAN : 9782264072689
            Code sériel : 5381
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Le zoo

            Dominique HAAS (Traducteur)
            Collection : Domaine Policier
            Date de parution : 06/09/2018
            Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, profitent des dernières minutes dans leur coin préféré, à l'écart des visiteurs. Mais quand Joan se décide à pousser gentiment Lincoln vers la sortie, ce qu’elle découvre la force à rebrousser chemin... Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, profitent des dernières minutes dans leur coin préféré, à l'écart des visiteurs. Mais quand Joan se décide à pousser gentiment Lincoln vers la sortie, ce qu’elle découvre la force à rebrousser chemin en courant, et à s’enfoncer dans le zoo désormais désert, son fils dans les bras.
            Dans un parc d’attraction transformé en ménagerie mortelle, pendant les trois plus longues heures de sa vie, Joan va découvrir jusqu’où elle est prête à aller pour sauver Lincoln…

            « Tout va crescendo, tension de plus en plus forte, atmosphère de plus en plus lourde... l'angoisse ne nous lâche qu'à la dernière page. » Le Parisien
            « Un thriller remarquable par son décor hors norme et son suspense de nature quasi animale. Souffle, pas, bruissements de feuilles : le lecteur se tapit entre les pages. » Le Monde des livres
            « Un très grand livre sur les forces contraires de l'amour et du mal. » Transfuge

            Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pascale Haas
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264072689
            Code sériel : 5381
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lizouzou Posté le 8 Mars 2019
              A l'approche de l'heure de la fermeture du zoo, Joan et son fils de quatre ans Lincoln, ne sont pas pressés d'aller vers la sortie. Et pourtant, des coups de feu se font entendre et Joan aperçoit avec horreur des corps sans vie, mais également un homme armé d'un fusil. Elle rebrousse chemin et essaye de trouver une cachette pour elle et Lincoln. Car elle en est sûre, ceux qui ont fait ça, ont bien l'intention de les traquer jusqu'au dernier... Lorsque j'ai reçu ce livre au boulot, je l'ai direct embarqué car le résumé m'a tout de suite interpellé. Le premier point original de ce roman est le décor utilisé : un zoo. Ce n'est pas un lieu très utilisé dans la littérature pour adulte et cela colle hyper bien au thème. L'endroit idéal pour "chasser" mais aussi pour diverses "cachettes". De plus, ce roman est terriblement d'actualité et m'a rappelé les attentats du 13 novembre 2015 ou encore la tuerie de Columbine aux Etats-Unis. Vous l'aurez compris, c'est un roman angoissant, qui pourrait malheureusement se produire dans la vie réelle. Il est également très prenant, notamment par l'aspect du huis-clos, mais aussi grâce aux personnages de Joan et Lincoln. D'ailleurs la relation... A l'approche de l'heure de la fermeture du zoo, Joan et son fils de quatre ans Lincoln, ne sont pas pressés d'aller vers la sortie. Et pourtant, des coups de feu se font entendre et Joan aperçoit avec horreur des corps sans vie, mais également un homme armé d'un fusil. Elle rebrousse chemin et essaye de trouver une cachette pour elle et Lincoln. Car elle en est sûre, ceux qui ont fait ça, ont bien l'intention de les traquer jusqu'au dernier... Lorsque j'ai reçu ce livre au boulot, je l'ai direct embarqué car le résumé m'a tout de suite interpellé. Le premier point original de ce roman est le décor utilisé : un zoo. Ce n'est pas un lieu très utilisé dans la littérature pour adulte et cela colle hyper bien au thème. L'endroit idéal pour "chasser" mais aussi pour diverses "cachettes". De plus, ce roman est terriblement d'actualité et m'a rappelé les attentats du 13 novembre 2015 ou encore la tuerie de Columbine aux Etats-Unis. Vous l'aurez compris, c'est un roman angoissant, qui pourrait malheureusement se produire dans la vie réelle. Il est également très prenant, notamment par l'aspect du huis-clos, mais aussi grâce aux personnages de Joan et Lincoln. D'ailleurs la relation mère-fils est très bien retranscrite. L'amour maternel amène Joan à se surpasser pour faire face à cette situation inédite : trouver une cachette, lui dire ce qui se passe sans lui faire peur, l'occuper pour qu'il reste tranquille et bien évidemment faire tout ce qui sera nécessaire pour le protéger, quitte à prendre des décisions difficiles. Ce roman m'a énormément plu, déjà par son côté addictif. On est pris dans l'histoire dès les premières pages et on a envie de savoir s'ils vont s'en sortir et comment cela va se terminer. Et ensuite, je l'ai apprécié car il a remué énormément de choses et d'émotions. On s'imagine être à la place de Joan et on en vient à se poser des questions sur ce que l'on ferait si cela nous arrivait. Malgré tout, le final m'a un peu déçue dans le sens où il manquait un peu d'élément pour clore cette histoire. Bref, un roman où la tension monte crescendo dans un cadre original ! A découvrir !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Khalya Posté le 7 Février 2019
              Joan est une femme comme les autres. Elle n’a rien d’une héroïne, n’a pas de capacité ou de formation particulière, c’est juste une maman lambda pourvue d’un petit garçon de 4 ans qui n’a pas la langue dans sa poche. L’action se déroule en à peine 3h mais les chapitres, qui nous font le décompte du temps nous montrent bien combien ces 3h sont interminables pour les protagonistes. J’ai beaucoup aimé Joan. Ses réactions sont parfaitement réalistes et on ressent à la fois sa peur et sa farouche détermination à protéger son fils coûte que coûte. J’ai eu plus de mal avec Lincoln. Je pense que c’est le contraste entre son vocabulaire, qui m’a semblé trop élaboré pour son âge, ainsi que ses réflexions trop matures et son comportement (parler fort parce que sa mère lui demande de ne pas le faire, pleurer à la moindre contrariété, faire du bruit en permanence…) qui m’a agacée. La plupart du temps, j’ai oublié qu’il avait 4 ans et j’avais envie de le secouer pour qu’il la ferme (remarquez, même en tenant compte de son âge… il me gonflait…). Je sais que je suis injuste mais je n’ai pas pu dépasser ce sentiment d’exaspération. Le livre est à... Joan est une femme comme les autres. Elle n’a rien d’une héroïne, n’a pas de capacité ou de formation particulière, c’est juste une maman lambda pourvue d’un petit garçon de 4 ans qui n’a pas la langue dans sa poche. L’action se déroule en à peine 3h mais les chapitres, qui nous font le décompte du temps nous montrent bien combien ces 3h sont interminables pour les protagonistes. J’ai beaucoup aimé Joan. Ses réactions sont parfaitement réalistes et on ressent à la fois sa peur et sa farouche détermination à protéger son fils coûte que coûte. J’ai eu plus de mal avec Lincoln. Je pense que c’est le contraste entre son vocabulaire, qui m’a semblé trop élaboré pour son âge, ainsi que ses réflexions trop matures et son comportement (parler fort parce que sa mère lui demande de ne pas le faire, pleurer à la moindre contrariété, faire du bruit en permanence…) qui m’a agacée. La plupart du temps, j’ai oublié qu’il avait 4 ans et j’avais envie de le secouer pour qu’il la ferme (remarquez, même en tenant compte de son âge… il me gonflait…). Je sais que je suis injuste mais je n’ai pas pu dépasser ce sentiment d’exaspération. Le livre est à 95% un huis-clos et l’ambiance est oppressante. On suit essentiellement Joan et son fils mais on a quelques aperçus de ce que vivent d’autres personnes, y compris l’un des tireurs. Je comprends les choix de Joan, même s’ils paraissent moralement discutables. Après tout, sa préoccupation première est de protéger son fils et pour ça, elle est prête à tout. La fin est extrêmement abrupte puisque le livre s’arrête à la fin de l’action des tireurs quelle qu’en soit l’issue. Ainsi, on reste ignorant du sort de la plupart des protagonistes. J’avoue que cette fin, même si je comprends le choix de l’auteur, m’a un peu frustrée. J’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’il s’est passé et qu’on n’a pas vu parce qu’on ne voyait que ce que voyait Joan. Malgré tout, ce livre reste un thriller psychologique très prenant et j’ai adoré ma lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Asmostark Posté le 1 Janvier 2019
              👥🚧 Le Zoo - Gin Phillips 🚧👥 Traduction : Pascale Haas @editions1018 Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l'écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la sortie, ce qu'ils découvrent transforme cette journée de rêve en cauchemar : des corps étalés sur l'herbe, des hommes armés de fusils. Sans réfléchir, Joan prend son enfant dans ses bras et court, jusqu'à en perdre le souffle, jusqu'à ce que ses muscles la brûlent. Pendant trois heures, la mère et son fils vont se retrouver piégés avec les animaux et les tueurs. Pour sauver Lincoln, Joan est prête à tout... même au pire. Ce roman imprime un rythme en dents de scie, les montées de pression s'alternent avec des phases de souvenirs et d'attentes, très mauvais pour les nerfs 😆. L'auteure nous expose les points de vue des victimes et des bourreaux, nous plonge dans ce jeu de cache-cache malsain où l'on meurt si l'on perd, nous fait trembler au moindre bruissement de feuille. Un roman angoissant et stressant, dont on s'empresse de tourner les pages (en essayant de faire... 👥🚧 Le Zoo - Gin Phillips 🚧👥 Traduction : Pascale Haas @editions1018 Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l'écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la sortie, ce qu'ils découvrent transforme cette journée de rêve en cauchemar : des corps étalés sur l'herbe, des hommes armés de fusils. Sans réfléchir, Joan prend son enfant dans ses bras et court, jusqu'à en perdre le souffle, jusqu'à ce que ses muscles la brûlent. Pendant trois heures, la mère et son fils vont se retrouver piégés avec les animaux et les tueurs. Pour sauver Lincoln, Joan est prête à tout... même au pire. Ce roman imprime un rythme en dents de scie, les montées de pression s'alternent avec des phases de souvenirs et d'attentes, très mauvais pour les nerfs 😆. L'auteure nous expose les points de vue des victimes et des bourreaux, nous plonge dans ce jeu de cache-cache malsain où l'on meurt si l'on perd, nous fait trembler au moindre bruissement de feuille. Un roman angoissant et stressant, dont on s'empresse de tourner les pages (en essayant de faire le moins de bruit possible 🤫)
              Lire la suite
              En lire moins
            • SebPierre Posté le 8 Août 2018
              Coincée en plein milieu d'une fusillade avec son fils de 4ans dans un zoo, cette mère va déborder de courage pour échapper à ces psychopathes... Un thriller suffocant qui relance une nouvelle fois le débat des armes aux USA...
            • Albert1789 Posté le 8 Juin 2018
              Un drôle de huis-clos, dans un parc animalier. Une mère et son enfant dans un univers très noir, ou les héros américains sont très présents. C'est un roman noir atypique, avec des relents de Bowling for Columbine.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…