Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286633
Code sériel : 17287
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

À jamais tu obéiras

Séverine QUELET (Traducteur)
Date de parution : 13/09/2018
Jeune, jolie et brillante, Julie a tout pour elle. J’jusqu’au jour où elle est kidnappée sur le parking de la gare. Son ravisseur est le type même de psychopathe dont on découvre régulièrement les exploits macabres dans les journaux. Mais il n’agit pas seul. À côté de lui, solide comme... Jeune, jolie et brillante, Julie a tout pour elle. J’jusqu’au jour où elle est kidnappée sur le parking de la gare. Son ravisseur est le type même de psychopathe dont on découvre régulièrement les exploits macabres dans les journaux. Mais il n’agit pas seul. À côté de lui, solide comme un roc, il y a sa femme, Cora. Elle n’est pas là pour apporter du réconfort aux victimes. Sa fonction est tout autre…
Soumises toutes les deux aux abus d’un homme machiavélique et pervers, Julie et Cora deviennent l’une pour l’autre un objet de haine et de fascination. Mais parviendront-elles pour autant à s’unir contre le mal ?

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286633
Code sériel : 17287
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Devrait être un must sur chaque liste de lecture. » Tess Gerritsen
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lemon19 Posté le 5 Juin 2020
    Je trouve la fin un peu bâclée.🤔 Dommage...
  • mamoounne Posté le 16 Février 2020
    Un thriller terrifiant sur la captivité et sectes. Emprise totale.
  • simonjean Posté le 28 Février 2019
    Livre lu en quelques heures . Plus on s'approche du dénouement , plus l'histoire devient addictive . Les derniers chapitres sont palpitants mais la fin n'est pas vraiment aboutie . J'ai un peu l'impression d'avoir été laissé "en plan" à la dernière page par l'auteure qui m'a quand même procuré une lecture agréable . J'aurais également apprécié que les motivations et la personnalité de l'enquêteur , Adam , soient davantage décrites et un peu plus fouillées . Je referme le livre un peu frustré !
  • Missnefer13500 Posté le 19 Novembre 2018
    hriller psychologique déconcertant. Alors que l'on s'imagine que Julie, la jeune fille kidnappée, sera au centre de l'histoire, il n'en est rien. Certes, la jeune fille est la victime dans cette intrigue et pourtant elle n'est pas la seule. C'est ce que va nous démontrer l'auteure dans ce récit dans lequel nous découvrons la vie de sa geôlière. Si celle-ci ne fait pas subir de sévices à Julie, son consentement tacite est impardonnable. Néanmoins Koethi Zan va tenter de retourner le lecteur dans son idée de départ. Je craignais en début de lecture de tomber dans un roman rassemblant au dernier tome que j'ai lu de cette auteure La liste de nos interdits. Si, ici encore, l'auteure ne s’étend pas sur les violences physiques infligées à Julie, que nous sommes encore dans une histoire de séquestration, ce roman n'a rien à voir avec le premier. Même si le thème de la survie, à tout prix, pour notre kidnappée, est un élément principal de cette intrigue. Koéthi Zan, s’intéresse plutôt au mode de pensée et à l'influence des manipulations psychologiques chez une jeune fille ayant vécu un événement traumatisant. Ceci expliquerait-il le comportement dépendant de Cora envers James qui fait d'elle son... hriller psychologique déconcertant. Alors que l'on s'imagine que Julie, la jeune fille kidnappée, sera au centre de l'histoire, il n'en est rien. Certes, la jeune fille est la victime dans cette intrigue et pourtant elle n'est pas la seule. C'est ce que va nous démontrer l'auteure dans ce récit dans lequel nous découvrons la vie de sa geôlière. Si celle-ci ne fait pas subir de sévices à Julie, son consentement tacite est impardonnable. Néanmoins Koethi Zan va tenter de retourner le lecteur dans son idée de départ. Je craignais en début de lecture de tomber dans un roman rassemblant au dernier tome que j'ai lu de cette auteure La liste de nos interdits. Si, ici encore, l'auteure ne s’étend pas sur les violences physiques infligées à Julie, que nous sommes encore dans une histoire de séquestration, ce roman n'a rien à voir avec le premier. Même si le thème de la survie, à tout prix, pour notre kidnappée, est un élément principal de cette intrigue. Koéthi Zan, s’intéresse plutôt au mode de pensée et à l'influence des manipulations psychologiques chez une jeune fille ayant vécu un événement traumatisant. Ceci expliquerait-il le comportement dépendant de Cora envers James qui fait d'elle son esclave tout autant que l'est Julie ? Cette dernière va-t-elle découvrir le point faible chez sa geôlière ?Pourra-t-elle l'utiliser pour parvenir à s'enfuir ? L'histoire semble complexe avec ses flash-backs et l'entrée en scène d' Adam, flic rétrogradé, qui mène une quête personnelle. À vrai dire, on ne comprend pas vraiment sa place dans cette intrigue, ses motivations, son obsession sur le cas de Lauren/ Cora qu'il se focalise. Hormis le fait que cela serve à l'intrigue bien sur. On comprend encore moi son comportement lors du dénouement. L'auteure parvient à brosser parfaitement le portrait psychologique de nos protagonistes, cependant il est difficile de donner un âge précis ( hormis pour Julie ) aux personnages. De même, on note quelques incohérences en ce qui est de celui de Cora, dépeinte bien plus mature par rapport à l'âge qui lui attribué dans son passé aux moment des faits dramatiques de sa vie. Je ne suis pas certaine que son comportement soit en adéquation avec ses 13/14 ans. De plus on ignore l'âge de Read et de sa bande. Malgré ses bémols l'histoire est addictive et le lecteur est intrigué par l'issue de cette aventure. Aura-t-elle une fin heureuse ? Les rebondissements nous font douter. Arrivée à la dernière page je suis déconcertée par cette fin abrupte. D'abord je déteste ce style de final. Mais surtout je le trouve bien trop improbable. Je ne m'explique pas totalement la réaction de Julie au vu des sévices infligés par ses geôliers. De plus trop de questions restent sans réponses en ce qui concerne le mari invisible, la propriétaire de la ferme, la victime précédente, le traitement que subit Julie vu la mission qui lui est allouée. Au lecteur de se faire ses propres idées. Cependant les éléments du puzzle sont bien trop peu nombreux. Je ressors donc avec un avis mitigé, alors que j'ai énormément apprécié l’approche psychologique de l'auteure, du portrait de ses protagonistes blessés, fragiles et perturbés par des drames du passé. L'auteure s'est penchée sur les choix de l'individu, nous incitant à cette question : peut-on échapper à notre destin ? En effet, qu'elle aurait été la vie de Cora avec des Si ? Si son père n'avait pas bousculé sa vie, entraînant toute une série de choix déplorables ? De ce fait Cora n'est-elle pas elle même une victime qu'il faut protéger, à qui il faut donner une deuxième chance ? Mais celle-ci n'est-t-elle pas trop endoctrinée, au point qu'il soit trop tard pour elle ? L'étude choisie par Koétie Zan est intéressante, mais en arriver à s'interroger sur la possibilité de considérer Cora comme une victime et lui donner une chance comme le souhaite Adam est très déconcertant. Malgré la démonstration de l'auteure à travers tout un cheminement, je reste dubitative sur l'issue possible de ce roman. En fin d'analyse de mes sentiments je reste encore avec un avis mitigé sur ce roman, remarquablement écrit et argumenté. Mais je ne suis toujours pas convaincue sur la crédibilité du dénouement et une intrigue traité superficiellement dans certains domaines.
    Lire la suite
    En lire moins
  • maina3500 Posté le 25 Avril 2018
    Julie, une jeune femme d'une vingtaine d'année, se fait enlever à la gare alors qu'elle attendait le train de nuit. En découvrant avec horreur son agresseur, elle constate qu'il a une complice fidèle, dévouée et méthodique, Cora, sa femme. Encore plus dangereuse, plus instable, plus fragile, soumise corps et âme à son mari et à sa secte particulière. Une secte qui ne comprend qu'eux deux. Cora dont la vie a été un cauchemar sans fin... Il y a aussi Adam, l'ancien policier congédier pour faute professionnelle qui parcourt l'Amérique à la recherche d'une jeune fille enlevée à l'âge de 7 ans, il y a plus de 20 ans. Un cas qui l'obssede depuis des années. Il y a des longueurs même si le récit est bien construit et qu'il y a un fil conducteur entre les chapitres. C'est un roman très sombre, bouleversant et qui laisse une impression d'hebetude à la dernière ligne. J'en suis bouche bée et je ne dis pas nécessairement ça dans le sens positif. Non mais qu'est-ce qu'Adam est con! Je devais le dire: le roi des cons même. Mais je dois garder le silence sur ce qu'il ose faire et proclamer... Bonne lecture tourmentée.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.