Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266305280
Code sériel : J3330
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

À la place du coeur - tome 1 : Saison 1

Date de parution : 09/01/2020
Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.
Six jours dans la peau de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.
EAN : 9782266305280
Code sériel : J3330
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lectrice_divine Posté le 10 Juillet 2020
    j'ai absolument adoré. Le livre traite d'un sujet très important à mes yeux, qui est les attentats qui ont eu lieu à Paris, celui de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher. Je me suis demandé comment l'auteur pouvait amener un tel sujet dans un roman jeunesse. On fait donc la connaissance de Caumes 17 ans qui vit dans une petite ville, et vit une vit en toute insouciance, avec ces amies. Quand deux événements tragiques surgissent à Paris vont le bouleverser et donc créer une peur en lui étant donné que son frère habite sur Paris. L'auteur à su très bien décrire ce que les jeunes et les moins jeunes ont pus vivre à travers tout ça et la peur que ça à jeter sur le pays. Mais l'auteur ne s'arrête pas la, et nous parle aussi de l'almagame que font les gens entre les islamistes et les musulmans, et donc de la comparaison que font les gens en les mettants tous dans le même panier. Parce que pour certaines personnes les musulmans sont des islamistes, alors que pas du tout, et c'est très bien traité dans le livre. J'ai hâte de voir ce que devient la vie de Caumes, comment il va gérer tout... j'ai absolument adoré. Le livre traite d'un sujet très important à mes yeux, qui est les attentats qui ont eu lieu à Paris, celui de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher. Je me suis demandé comment l'auteur pouvait amener un tel sujet dans un roman jeunesse. On fait donc la connaissance de Caumes 17 ans qui vit dans une petite ville, et vit une vit en toute insouciance, avec ces amies. Quand deux événements tragiques surgissent à Paris vont le bouleverser et donc créer une peur en lui étant donné que son frère habite sur Paris. L'auteur à su très bien décrire ce que les jeunes et les moins jeunes ont pus vivre à travers tout ça et la peur que ça à jeter sur le pays. Mais l'auteur ne s'arrête pas la, et nous parle aussi de l'almagame que font les gens entre les islamistes et les musulmans, et donc de la comparaison que font les gens en les mettants tous dans le même panier. Parce que pour certaines personnes les musulmans sont des islamistes, alors que pas du tout, et c'est très bien traité dans le livre. J'ai hâte de voir ce que devient la vie de Caumes, comment il va gérer tout ça, et ce que va devenir son avenir surtout. Je me suis beaucoup attaché au personnage de Caumes que j'ai trouvé attendrissant et qui ma parfois fais rire avec son franc parler. Je conseille fortement de lire ce livre, il est superbe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SansSucreSansSel Posté le 21 Juin 2020
    « Tout compte fait, le sommeil, c'est comme les malaises : une invention géniale du corps pour disparaître quand on le désire et revenir au monde frais comme un gardon. » . . « Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther, sujet de tous ses fantasmes, se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un "plus si affinités…’’ » . . Je tiens d’abord à remercier @labibliothequedejuju qui m’a fait découvrir et m’a donné envie de lire cette trilogie. Je l’ai donc lue, après la parution du dernier roman de l’auteur (dont vous pouvez retrouver ma chronique plus bas dans mon instagram). J’ai sans aucun doute autant aimé si ce n’est préféré ce premier tome à « Romance ». L’histoire se déroule en janvier 2015, j’avais leur âge, exactement. L’identification est donc très facile à faire. Mais comme l’on s’en souvient sans doute tous,... « Tout compte fait, le sommeil, c'est comme les malaises : une invention géniale du corps pour disparaître quand on le désire et revenir au monde frais comme un gardon. » . . « Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther, sujet de tous ses fantasmes, se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un "plus si affinités…’’ » . . Je tiens d’abord à remercier @labibliothequedejuju qui m’a fait découvrir et m’a donné envie de lire cette trilogie. Je l’ai donc lue, après la parution du dernier roman de l’auteur (dont vous pouvez retrouver ma chronique plus bas dans mon instagram). J’ai sans aucun doute autant aimé si ce n’est préféré ce premier tome à « Romance ». L’histoire se déroule en janvier 2015, j’avais leur âge, exactement. L’identification est donc très facile à faire. Mais comme l’on s’en souvient sans doute tous, ce mois de janvier 2015 fut plein de terreur, et au milieu de ce paysage gris se détache une magnifique histoire d’amour. Un amour brut, propre à un jeune de 17 ans. De l’amour fort et douloureux. Si vous voulez savoir, à la place de mon coeur il y a maintenant l’histoire de Caumes et Esther, ou du moins dans un coin de mon coeur. La véracité des actualités romancées vient apporter de l’authenticité au roman, je m’y suis tout de suite sentie comme chez moi, comme si j’avais à nouveaux 17 ans et que j’aimais pour la première fois, et que pour la première fois le terrorisme venait piétiner nos libertés. C’est un beau roman, un bon young adult, l’écriture est crue et percutante. J’ai beaucoup beaucoup aimé cette première saison et c’est sans aucune surprise que je me suis jetée sur la saison 2 dont je vous parle bientôt !
    Lire la suite
    En lire moins
  • jordan__ Posté le 18 Mai 2020
    #8234;Poignant, cru, réaliste. Aux côtés de Caumes, on revit le terrible mois de janvier 2015. Entre premiers émois et bouleversements nationaux, les héros cherchent leur place. Une lecture puissante car elle nous ramène aux tourments de nos propres cœurs. J’enchaîne avec la suite #9829;️#8236;
  • Nikouette Posté le 15 Avril 2020
    Caumes est attiré par Esther, aussi quand elle l’embrasse le soir de l’anniversaire de ses 17 ans (alors qu’il est saoul) c’est le cadeau le plus merveilleux qui soit pour lui. Mais le lendemain ont lieu les attentats à Charlie Hebdo. Durant ces jours-là vont cohabiter en Caumes l’exaltation due à la découverte de l’amour / la première expérience sexuelle / le désir et en même temps l’effroi provoqué par ces attentats qui ne font pas remonter que des trucs très chouettes à la surface, loin de là. Les relations familiales sont assez difficiles avec ses parents, qui pensent différemment, mais un lien très fort l’unit à son frère, qu’il surnomme Swann et actuellement en stage au Figaro à Paris. Esther la petite amie de Caumes est juive et Hakim son meilleur ami a des parents d’origine maghrébine, ce qui n’est pas anodin vu le climat... Et suite aux attentats, au cœur de ces jours mouvementés, un autre drame survient, touchant directement Hakim... Ce roman m’a dérangée car il aborde frontalement les questions qui tourmente Caumes et notamment celles tournant autour du sexe où pour le coup l’auteur ne tourne pas autour du pot. Cela reflète certainement de façon assez juste... Caumes est attiré par Esther, aussi quand elle l’embrasse le soir de l’anniversaire de ses 17 ans (alors qu’il est saoul) c’est le cadeau le plus merveilleux qui soit pour lui. Mais le lendemain ont lieu les attentats à Charlie Hebdo. Durant ces jours-là vont cohabiter en Caumes l’exaltation due à la découverte de l’amour / la première expérience sexuelle / le désir et en même temps l’effroi provoqué par ces attentats qui ne font pas remonter que des trucs très chouettes à la surface, loin de là. Les relations familiales sont assez difficiles avec ses parents, qui pensent différemment, mais un lien très fort l’unit à son frère, qu’il surnomme Swann et actuellement en stage au Figaro à Paris. Esther la petite amie de Caumes est juive et Hakim son meilleur ami a des parents d’origine maghrébine, ce qui n’est pas anodin vu le climat... Et suite aux attentats, au cœur de ces jours mouvementés, un autre drame survient, touchant directement Hakim... Ce roman m’a dérangée car il aborde frontalement les questions qui tourmente Caumes et notamment celles tournant autour du sexe où pour le coup l’auteur ne tourne pas autour du pot. Cela reflète certainement de façon assez juste les interrogations de garçon et elles sont bien naturelles, mais cela m’a parfois un peu mise mal à l’aise. Pour les grands ados. Livre très fort et très juste, qui aborde beaucoup de questions cruciales.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vislisreve Posté le 20 Février 2020
    J'avais beaucoup entendu parler de cette saga. J'avais essayer y a quelques temps de lire ce premier tome mais je l'ai vite abandonné pour d'autres lectures qui me donnaient d'avantages envies... J'ai eu tout de même envie de lui laisser une nouvelle chance. Alors c'est vrai qu'il faut s'habituer à la plume de l'auteur qui est très orale et parfois même assez vulgaire mais après cela se justifie car on est tout de même dans la tête d'un ado d'aujourd'hui. Finalement on s'y habitue. Avec ce roman, j'ai vécu de nouveau cette triste semaine de janvier, en me souvenant assez précisément oú j'étais et ce que je faisais à chaque évènement. La force de ce roman réside dans l'authenticité des faits. Il dépeint bien cette époque de terreur, d'amalgame suite à ces évènements tragiques et cette envie de vivre ensemble malgré tout. L'auteur est resté très factuel, sans trop y mettre de considérations politiques. Juste des réflexions et des questions d'ado sur la situation. Ce livre pourra être utile dans quelques années pour aborder avec les élèves ces attentats. Donc merci pour ça, pour ce devoir de mémoire en lisant ce roman. L'histoire de Caumes et ses amis m'ont forcément touchés.... J'avais beaucoup entendu parler de cette saga. J'avais essayer y a quelques temps de lire ce premier tome mais je l'ai vite abandonné pour d'autres lectures qui me donnaient d'avantages envies... J'ai eu tout de même envie de lui laisser une nouvelle chance. Alors c'est vrai qu'il faut s'habituer à la plume de l'auteur qui est très orale et parfois même assez vulgaire mais après cela se justifie car on est tout de même dans la tête d'un ado d'aujourd'hui. Finalement on s'y habitue. Avec ce roman, j'ai vécu de nouveau cette triste semaine de janvier, en me souvenant assez précisément oú j'étais et ce que je faisais à chaque évènement. La force de ce roman réside dans l'authenticité des faits. Il dépeint bien cette époque de terreur, d'amalgame suite à ces évènements tragiques et cette envie de vivre ensemble malgré tout. L'auteur est resté très factuel, sans trop y mettre de considérations politiques. Juste des réflexions et des questions d'ado sur la situation. Ce livre pourra être utile dans quelques années pour aborder avec les élèves ces attentats. Donc merci pour ça, pour ce devoir de mémoire en lisant ce roman. L'histoire de Caumes et ses amis m'ont forcément touchés. Ils ont tous quelques choses d'attachant qui nous rassure sur l'humanité. Je pense que je vais vite lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    12 romans jeunesse qui célèbrent le premier amour

    Les histoires de coeur ne sont pas uniquement réservées aux adultes. La preuve avec cette sélection de romans jeunesse qui célèbrent le premier amour dans tout ce qu'il a de plus complexe et de plus émouvant. Du déjà culte Eleanor & Park à Romance, le dernier roman d'Arnaud Cathrine, focus sur 12 livres qui nous invitent à (re)vivre ce sentiment vertigineux.

    Lire l'article