Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782707175410
Code sériel : 380
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 300
Format : 125 x 190 mm
À l'école des compétences
De l'éducation à la fabrique de l'élève performant
Date de parution : 31/01/2013
Éditeurs :
La Découverte
En savoir plus

À l'école des compétences

De l'éducation à la fabrique de l'élève performant

Date de parution : 31/01/2013

Le concept apparemment neutre de « compétences » s'introduit dans les systèmes éducatifs à partir d'une vision des jeunes comme une simple « ressource ». Comment s'opposer à un processus qui nomme « émancipation » un système sophistiqué de gestion des comportements ?

Professeure de philosophie, l’auteure de ce livre a été confrontée comme nombre d’enseignants à une forte incitation émanant de l’Éducation nationale : celle d’évaluer systématiquement les « compétences acquises »...

Professeure de philosophie, l’auteure de ce livre a été confrontée comme nombre d’enseignants à une forte incitation émanant de l’Éducation nationale : celle d’évaluer systématiquement les « compétences acquises » par les élèves, sur des critères préétablis. Frappée par l’utilitarisme de cette méthode, elle a voulu en savoir plus sur...

Professeure de philosophie, l’auteure de ce livre a été confrontée comme nombre d’enseignants à une forte incitation émanant de l’Éducation nationale : celle d’évaluer systématiquement les « compétences acquises » par les élèves, sur des critères préétablis. Frappée par l’utilitarisme de cette méthode, elle a voulu en savoir plus sur son origine. À sa grande surprise, elle a découvert l’omniprésence de l’« approche par compétences » dans l’éducation : depuis les années 1980, celle-ci est de plus en plus utilisée, dans les pays du Nord comme du Sud, de la maternelle à l’université, pour l’évaluation personnelle des élèves comme pour celle des systèmes éducatifs nationaux. Ce qui l’a amenée à explorer un univers méconnu : celui du « marché des compétences », fondé sur la théorie du « capital humain », promue par des institutions internationales comme l’OCDE et l’Unesco.
Ce livre restitue l’enquête conduisant à ces découvertes et explore les voies d’une « autre école » qui, plutôt que d’armer les élèves pour une « vie moderne » standardisée, assume les défis de la situation. Il plaide pour qu’enseignants et parents encouragent, par leur éducation, les jeunes à « suivre leur chemin », quitte à les mettre en conflit avec les principes utilitaristes qui prévalent. C’est le prix pour que ceux-ci sachent demain s’épanouir dans le monde et le transformer.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707175410
Code sériel : 380
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 300
Format : 125 x 190 mm
La Découverte
En savoir plus

Ils en parlent

Hannah Arendt a défini l'idéologie comme la logique d'une idée se déployant dans une indifférence totale au réel. C'est bien d'idéologie dont il est question dans cet ouvrage d'Angélique Del Rey, qui, s'appuyant sur les textes produits par l'OCDE et l'UNESCO dans le cadre théorique d'une meilleure utilisation du "capital humain" par le système éducatif, propose aux enseignants de réfléchir à l'approche par compétences. Il s'agit moins de questionner le bien-fondé de la notion que de montrer en quoi elle est perverse s'imposant dans un contexte utilitariste. Il [le livre] livre une colère salutaire et invite à interroger les véritables objectifs de l'école: l'émancipation qu'elle doit à l'élève ne peut se séparer de la transmission qui prend tout son sens en ce qu'elle unit les individus, y compris à travers les conflits.
Marie-José Minassian / L'École aujourd'hui
Jeune enseignante de philosophie dans un établissement pour élèves en postcure, Angélique Del Rey s'est plongée pendant près de trois ans dans une enquête au long cours qui l'a menée de Paris à Buenos Aires, au carrefour des problèmes pédagogiques, politiques et économiques. A l'origine de cette aventure, un mot: "compétences". [...] Une enquête fouillée, lucide et non-manichéenne qui propose une dernière partie des définitions et pratiques alternatives d'enseignement.
Luc Chatel / Témoignage chrétien
L'auteure, prof de philo, anime en cours un débat sur le sens du mot "religion" en présence de son formateur de l'IUFM... qui veut savoir quelle compétence concrète - prise de parole par exemple - chaque élève en a retiré. Peu importe le fond. Pour l'enseignante stupéfaite, c'est le début d'une découverte développé ici. Celle d'un système éducatif qui ne cherche plus à élever des êtres capables de penser seuls, mais des individus "employables". À la place des évaluations normées, l'auteure plaide pour des apprentissages encourageant la créativité.
Psychologies
Abonnez-vous à la lettre d'information de la Découverte
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !