En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            À quelques secondes près

            Pocket
            EAN : 9782266246262
            Code sériel : 15837
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 108 x 177 mm
            À quelques secondes près

            Cécile ARNAUD (Traducteur)
            Date de parution : 04/09/2014
            À 16 ans, Mickey Bolitar a vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les graves difficultés de sa mère, l'installation chez son oncle Myron, avec qui il ne s'entend pas. Mais le cauchemar ne s'arrête pas là. Alors qu'il se demande toujours ce qui est réellement arrivé... À 16 ans, Mickey Bolitar a vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les graves difficultés de sa mère, l'installation chez son oncle Myron, avec qui il ne s'entend pas. Mais le cauchemar ne s'arrête pas là. Alors qu'il se demande toujours ce qui est réellement arrivé à son père, il apprend que son amie Rachel a été retrouvée blessée par balles, chez elle, et décide immédiatement de remonter la piste de l'agresseur.
            S'il n'a pas hésité jusque-là à se mettre en danger pour aider ceux qu'il aime, Mickey sait aussi que la curiosité se paie cher. À quelques secondes près, tout peut basculer...

            « Coben tisse une intrigue aussi prenante et complexe que celles dont Myron, l'oncle du héros, était le célèbre protagoniste. » Direct Matin

            « Habile et bien construit, À quelques secondes près plaira aux amateurs du genre. » Le Parisien

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266246262
            Code sériel : 15837
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Fabh64 Posté le 1 Juillet 2018
              2eme livre de la trilogie sur Mickey Bolitar Peu après les événements de À découvert, Mickey Bolitar cherche encore à comprendre ce qu'il a vécu. Sa rencontre avec la Femme Chauve-souris, le refuge Abeona, son amitié nouvelle avec Ema, Spoon et Rachel ... Alors qu'il pense se consacrer aux sélections pour l'équipe de basket du lycée, il apprend que Rachel, qu'il a eue au téléphone la veille au soir, s'est fait tirer dessus chez elle et que sa mère a été abattue. Myron étant occupé à assurer la protection d'une actrice hollywoodienne, Angelica Wyatt, de passage dans la ville, Mickey va réagir comme à son habitude : essayer de venir en aide à son amie Rachel, quels que soient le prix et la vérité qu'il va découvrir. Je vous mets la liste des personnages, mais attention ... certains renseignements donnent des indices [masquer]Personnages : Mickey Bolitar : le neveu de Myron qui l'héberge. Indépendant, forte tête, il a hérité du physique (1m92 et 90 kg) et du caractère de la famille. Myron Bolitar : ancien agent sportif, le frère du père de Mickey. Brad Bolitar : père de Mickey qui est décédé dans un accident d'automobile huit mois auparavant. Kitty Bolitar : mère de Mickey... 2eme livre de la trilogie sur Mickey Bolitar Peu après les événements de À découvert, Mickey Bolitar cherche encore à comprendre ce qu'il a vécu. Sa rencontre avec la Femme Chauve-souris, le refuge Abeona, son amitié nouvelle avec Ema, Spoon et Rachel ... Alors qu'il pense se consacrer aux sélections pour l'équipe de basket du lycée, il apprend que Rachel, qu'il a eue au téléphone la veille au soir, s'est fait tirer dessus chez elle et que sa mère a été abattue. Myron étant occupé à assurer la protection d'une actrice hollywoodienne, Angelica Wyatt, de passage dans la ville, Mickey va réagir comme à son habitude : essayer de venir en aide à son amie Rachel, quels que soient le prix et la vérité qu'il va découvrir. Je vous mets la liste des personnages, mais attention ... certains renseignements donnent des indices [masquer]Personnages : Mickey Bolitar : le neveu de Myron qui l'héberge. Indépendant, forte tête, il a hérité du physique (1m92 et 90 kg) et du caractère de la famille. Myron Bolitar : ancien agent sportif, le frère du père de Mickey. Brad Bolitar : père de Mickey qui est décédé dans un accident d'automobile huit mois auparavant. Kitty Bolitar : mère de Mickey qui est dans une clinique spécialisée en cure de désintoxication. Arthur Spindel surnommé "Spoon" : le fils du concierge du lycée et le premier ami que se fait Mickey. Il demeure impassible en toutes circonstances et ponctue ses phrases d'anecdotes historiques sans rapport. Rachel Caldwell : la plus belle fille du lycée, qui fait tourner toutes les têtes des adolescents. Emma Beaumont surnommé "Ema" : une adolescente de 14 ans enrobée au look gothique qui lui vaut le rôle de bouc émissaire des brutes du lycée, jusqu'à ce que Mickey lui tende la main. Lizzy Sobek : vieille femme surnommée « la femme Chauve-souris » qui lui déclare que son père n'est pas mort. Commissaire Taylor : commissaire de police ; le père de Troy. Troy Taylor : il pense qu’étant le fils du commissaire de police de la ville, il peut tout se permettre. Angelica Wyatt : célèbre actrice et mère d’Emma Buck Schultz : copain de Troy [/masquer] Ma note sur la trilogie : 6,5/10
              Lire la suite
              En lire moins
            • Kassuatheth Posté le 22 Avril 2018
              Avant d'écrire ma critique j'ai satisfait ma curiosité et je suis allé voir combien de jeunes avaient mis une critique. J'en ai trouvé une. Comme j'ai lu le premier Tome, j'ai constaté qu'il reprenait l'histoire là où il l'avait laissée. L'amitié des trois amis est de plus en plus solide. Les trois unissent leurs efforts pour sauver un quatrième personnage. Celle-ci, parce que c'est une fille et qu'en plus elle est canon. C'est un livre pour jeunes et, comme tel, il remplit bien son rôle. Deux thèmes ont été plus développés : le premier tourne autour du mensonge et je trouve qu'il en a vu plusieurs facettes. Même chose pour le deuxième qui traite de la responsabilité de celui ou celle qui s'implique. J,ai aussi remarqué qu'il y avait plus de citations valables (vérités ou langage imagé) que d'habitude. Un bon roman pour les jeunes.
            • Didier_Tr Posté le 5 Avril 2018
              Je suis assez fan d'Harlan Coben. C'est mon premier "Mickey", le neveu de Myron. Je reste un peu sur ma faim, et je donne donc une note un peu sévère, eu égard à mon sentiment de l'auteur, avec seulement 3 étoiles. En effet, j'ai cru revivre certains livres de la bibliothèque verte, style club des 5 ou les 6 compagnons. On n'est pas sur la Croix Rousse à Lyon, mais toujours dans le New Jersey. Un peu tous les clichés, les fils de riches ou les fils de pauvres, les malheurs familiaux, les policiers douteurs (corrompus ? pas corrompus ?), les vrais truands. L'avantage, si j'ose dire, c'est que ça se lit vite, c'est direct, pas de la grande littérature pénible, mais de l'ado quasi adulte, donc pas tout à fait conscient de tout, mais pas loin. Vous me suivez toujours ? Les parts de mystère, les clins d’œil aux autres productions de l'auteur (c'est plutôt sympa), donc ça reste bien. Mais au final, si on enlève tout l'habillage, le scénario est assez mince. Une forme de prouesse de l'auteur : en centrant cette série Mickey sur des ados, il arrive à faire une littérature pour ado. C'est peut-être, après... Je suis assez fan d'Harlan Coben. C'est mon premier "Mickey", le neveu de Myron. Je reste un peu sur ma faim, et je donne donc une note un peu sévère, eu égard à mon sentiment de l'auteur, avec seulement 3 étoiles. En effet, j'ai cru revivre certains livres de la bibliothèque verte, style club des 5 ou les 6 compagnons. On n'est pas sur la Croix Rousse à Lyon, mais toujours dans le New Jersey. Un peu tous les clichés, les fils de riches ou les fils de pauvres, les malheurs familiaux, les policiers douteurs (corrompus ? pas corrompus ?), les vrais truands. L'avantage, si j'ose dire, c'est que ça se lit vite, c'est direct, pas de la grande littérature pénible, mais de l'ado quasi adulte, donc pas tout à fait conscient de tout, mais pas loin. Vous me suivez toujours ? Les parts de mystère, les clins d’œil aux autres productions de l'auteur (c'est plutôt sympa), donc ça reste bien. Mais au final, si on enlève tout l'habillage, le scénario est assez mince. Une forme de prouesse de l'auteur : en centrant cette série Mickey sur des ados, il arrive à faire une littérature pour ado. C'est peut-être, après tout, ce qu'il cherche sur un plan commercial, et il faut lui en savoir gré. Le souci, c'est que mon adolescence remonte à plusieurs décennies, d'où ma critique assez critique, finalement. Mais je lirai avec plaisir les prochains Harlan Coben quand j'en aurai l'occasion !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Asatrufab Posté le 6 Décembre 2017
              Avant tout, il s'agit d'un roman que j'ai reçu, et que sans ce cadeau je n'aurais certainement pas acheté par moi même vu sa classification jeunesse. Et cet aspect est très important car c'est essentiellement ce que j'ai a reprocher à ce livre. De plus je n'ai recu que celui ci dans la série mais même si c'est le deuxième d'une série de trois livres cela ne gène en rien la compréhension car a de multiples reprises on nous fait un résumé des épisodes précédents ( comme dans les séries tv américaines....hasard?) Ce roman est très bien construit, les personnages ne sont pas sans intérêt et l'intrigue n'est pas trop mal ficelée, mais de par son côté jeunesse, ce roman devient rapidement trop accessible et trop facile. On devine assez facilement certaines ficelles, et le personnage central peut irriter assez vite, de par son côté " je suis un adolescent de 16 ans, je suis capable de tout et je vais sauver le monde". Je reprocherais également à ce roman, un certain côté stéréotypé ( la société américaine et ses écoles, le basket omniprésent, les gentils qui sont différents et seuls et de l'autre côté les méchants qui sont adulés au niveau de... Avant tout, il s'agit d'un roman que j'ai reçu, et que sans ce cadeau je n'aurais certainement pas acheté par moi même vu sa classification jeunesse. Et cet aspect est très important car c'est essentiellement ce que j'ai a reprocher à ce livre. De plus je n'ai recu que celui ci dans la série mais même si c'est le deuxième d'une série de trois livres cela ne gène en rien la compréhension car a de multiples reprises on nous fait un résumé des épisodes précédents ( comme dans les séries tv américaines....hasard?) Ce roman est très bien construit, les personnages ne sont pas sans intérêt et l'intrigue n'est pas trop mal ficelée, mais de par son côté jeunesse, ce roman devient rapidement trop accessible et trop facile. On devine assez facilement certaines ficelles, et le personnage central peut irriter assez vite, de par son côté " je suis un adolescent de 16 ans, je suis capable de tout et je vais sauver le monde". Je reprocherais également à ce roman, un certain côté stéréotypé ( la société américaine et ses écoles, le basket omniprésent, les gentils qui sont différents et seuls et de l'autre côté les méchants qui sont adulés au niveau de l'équipe de basket notamment). Ce roman pourrait par contre être une étape de transition parfaite pour un lecteur adolescent qui souhaiterait démarrer dans la lecture de roman policier/Thriller! Si je devais synthétiser mon raisonnement je dirais donc que c'est un très bon roman, mais qu'il ne m'est absolument pas destiné.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Luria Posté le 22 Novembre 2017
              [500ème critique] (Wouhou) Corben, Corben my men. Quoi ?! J'arrête ? Ok, supergreen. Donc. Bref. Je vais (comme au début de l'ère du blog) (ouh ça aussi ça date) te faire un j'aime/je n'aime pas de ce joyeux tome deuxième des aventures de Mickey. Je n'ai pas aimé : - ce récapitulatif au premier chapitre. Je venais de terminer le livre précédent, agacée j'ai fermé le livre, lu deux autres, avant d'y revenir - les répétitions à la polar de gare. Mec, je sais que Mickey et Myron partagent une passion commune. Tu l'avais déjà évoqué au livre d'avant. Inutile de le préciser tous les trois chapitres. ON S'EN SOUVIENT. - la défaillance intellectuelle passagère de tes héros (syndrome polar de gare bis). Quand arrive enfin ce qu'on avait deviné il y a un moment, on ne sait si on doit s'enorgueillir ou pester. - le manichéisme de pas mal de personnages. A part ça, j'aime : - la construction de ce roman. Ce n'est pas linéaire, les intrigues s'imbriquent pour éclairer ce qui, au départ, semble plutôt ésotérique et devient tout à fait explicable. - l'action. Quelle énergie ! Ca part dans tous les sens et au moindre moment de relâche on en profite pour retourner fureter/ s'exposer/... [500ème critique] (Wouhou) Corben, Corben my men. Quoi ?! J'arrête ? Ok, supergreen. Donc. Bref. Je vais (comme au début de l'ère du blog) (ouh ça aussi ça date) te faire un j'aime/je n'aime pas de ce joyeux tome deuxième des aventures de Mickey. Je n'ai pas aimé : - ce récapitulatif au premier chapitre. Je venais de terminer le livre précédent, agacée j'ai fermé le livre, lu deux autres, avant d'y revenir - les répétitions à la polar de gare. Mec, je sais que Mickey et Myron partagent une passion commune. Tu l'avais déjà évoqué au livre d'avant. Inutile de le préciser tous les trois chapitres. ON S'EN SOUVIENT. - la défaillance intellectuelle passagère de tes héros (syndrome polar de gare bis). Quand arrive enfin ce qu'on avait deviné il y a un moment, on ne sait si on doit s'enorgueillir ou pester. - le manichéisme de pas mal de personnages. A part ça, j'aime : - la construction de ce roman. Ce n'est pas linéaire, les intrigues s'imbriquent pour éclairer ce qui, au départ, semble plutôt ésotérique et devient tout à fait explicable. - l'action. Quelle énergie ! Ca part dans tous les sens et au moindre moment de relâche on en profite pour retourner fureter/ s'exposer/ ou aller jouer un petit match de basket. - page turner. Lu en deux jours (alors que j'ai une liste de trucs à faire qui s'allonge)... pas mal Mike Bolitar !
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            « Habile et bien construit, À quelques secondes près plaira aux amateurs du genre. » Le Parisien
            « Coben tisse une intrigue aussi prenante et complexe que celles dont Myron, l’oncle du héros, était le célèbre protagoniste. » Direct Matin

            « On aime franchement bien le gamin. » Libération

             
            Vos nuits sont hantées par les romans d'Harlan Coben ?
            Vos mains tremblent à chacune de leurs pages et vous trépignez d'impatience à chaque nouvelle parution ?
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com