Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266262071
Code sériel : 2792
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

À toute épreuve

Cécile Arnaud (traduit par)
Collection : Mickey Bolitar
Date de parution : 03/09/2015
Le dernier tome de la série jeunesse d'Harlan Coben !
Huit mois. Huit mois que Mickey a été témoin de la mort brutale et tragique de son père. Huit mois de doutes, d’épreuves et de mensonges… mais le pire reste encore à venir. Alors que la mystérieuse association Abeona peine à lui apporter des réponses, son amie Emma révèle un étonnant secret. Malgré les obstacles, l’espoir de... Huit mois. Huit mois que Mickey a été témoin de la mort brutale et tragique de son père. Huit mois de doutes, d’épreuves et de mensonges… mais le pire reste encore à venir. Alors que la mystérieuse association Abeona peine à lui apporter des réponses, son amie Emma révèle un étonnant secret. Malgré les obstacles, l’espoir de Mickey est à toute épreuve : quelque part,
il en est sûr, son père a besoin de lui…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266262071
Code sériel : 2792
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse
En savoir plus
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • reve2003 Posté le 25 Novembre 2020
    Ce roman constitue la troisième partie d'une histoire avec le personnage Mickey Bolitar, neveu du fameux Myron. J'ai un peu galéré au début car je ne savais pas que c'était une suite, les références à des événements qui se sont déroulés dans les autres tomes défilent et on se sent un peu perdu. Mais j'ai persévéré et au final, l'histoire m'a plu. Je conseille quand même de lire les volumes dans l'ordre.
  • MademoiselleMaeve Posté le 28 Octobre 2020
    A toute épreuve est le troisième et dernier tome de la trilogie d’Harlan Coben sur le neveu de l’un de mes personnages favoris Myron Bolitar. Myron, c’est un peu comme un doudou, j’ai plaisir à le retrouver, lui et son humour à deux balles et ses amis hors normes. Et Mickey, c’est un peu un mini Myron, même si cette comparaison ne plairait pas à l’adolescent qui est loin d’adorer son oncle. Mickey et ses copains sont impliqués dans une histoire des plus dangereuses – surtout pour leur âge – et surtout mystérieuse. Personnellement, elle m’a semblée un peu farfelue, mais j’ai tout de même passé un bon moment avec cette trilogie, que je conseille à tous les fans de Myron qui ne sont pas réfractaires aux romans pour ados.
  • DeneyLomy Posté le 9 Septembre 2020
    3ème volet d'une série, avec Mickey le neveu de Myron Bolitar et ses amis. Encore un très bon thriller, bourré de suspens.
  • Rouletabille Posté le 27 Juin 2020
    J'avais lu voilà déjà de nombreuses années le premier tome À découvert (en 2013, si j'en juge mes archives). Les volumes deux et trois faisaient partie de ces lectures que j'avais sous le coude, il était plus que tant de retrouver l'univers de Mickey Bolitar. À découvert ne m'avait pas laissé un souvenir transcendant (j'avais mis 2 étoiles), raison pour laquelle je ne me suis pas précipité pour lire la suite de la trilogie. J'en profite pour indiquer que les enquêtes de Mickey Bolitar sont ma première immersion dans l'univers Cobenien. J'ai relu, pas entier mais tout de même de long passage d'À découvert, histoire de me rafraîchir la mémoire. J'ai plus accroché avec le deuxième et troisième opus de la trilogie, enfin disons que j'ai été pris par l'histoire. Pourtant il n'y a rien de révolutionnaire, c'est même totalement tiré par les cheveux mais allez savoir pourquoi, je me suis pris au jeu. Enfin si, je sais pourquoi et c'est toujours la même rengaine avec ce type de livre : malgré nous, on a envie de savoir la suite ! Alors on tourne les pages, on tourne les pages et hop on se retrouve à la fin du récit... J'avais lu voilà déjà de nombreuses années le premier tome À découvert (en 2013, si j'en juge mes archives). Les volumes deux et trois faisaient partie de ces lectures que j'avais sous le coude, il était plus que tant de retrouver l'univers de Mickey Bolitar. À découvert ne m'avait pas laissé un souvenir transcendant (j'avais mis 2 étoiles), raison pour laquelle je ne me suis pas précipité pour lire la suite de la trilogie. J'en profite pour indiquer que les enquêtes de Mickey Bolitar sont ma première immersion dans l'univers Cobenien. J'ai relu, pas entier mais tout de même de long passage d'À découvert, histoire de me rafraîchir la mémoire. J'ai plus accroché avec le deuxième et troisième opus de la trilogie, enfin disons que j'ai été pris par l'histoire. Pourtant il n'y a rien de révolutionnaire, c'est même totalement tiré par les cheveux mais allez savoir pourquoi, je me suis pris au jeu. Enfin si, je sais pourquoi et c'est toujours la même rengaine avec ce type de livre : malgré nous, on a envie de savoir la suite ! Alors on tourne les pages, on tourne les pages et hop on se retrouve à la fin du récit et bien évidemment... on a pas toutes les réponses. Enfin comme d'habitude avec ce type de récit je vous dit ! Auteur c'est un métier que voulez-vous, ils savent y faire pour nous tenir en haleine. La fin d'ailleurs auraient pu être pas trop mal si on avait quelques réponses en plus. Il manque quelques explications ou un chapitre en plus pour savoir ce que sont devenus les personnages quelque temps après la résolution de l'intrigue histoire de clôturer définitivement cette saga en apportant des réponses disons plus claires. Mickey va t-il finir par sortir avec Ema ou Rachel, aucune des deux ? Spoon va t-il sortir de l'hôpital ? Où habite la femme chaude souris maintenant ? Qu'est devenu Luther ? Qu'est devenue Ashley ? Que va-t'il arriver à Troy puisque Mickey a l'intention de tout révéler à la fin du livre ? Mickey aura t-il des ennuis judiciaires suite à son intention de dévoiler la vérité dans l'affaire des stéroïdes ? Qu'est-il vraiment arriver à Dylan ? Qui est le conducteur de la voiture aux vitres teintées ? Malgré tout, le quatuor enquêteur fonctionne bien (Mickey, Spoon, Rachel, Ema), les personnages sont attachants ce qui rend aussi la lecture agréable. de plus, le niveau de vocabulaire est pas trop mal pour un livre qui se veut être pour ado. Quelques interrogations sur les notions de vérité, de mensonge (ça me rappel presque mes cours de philo du lycée, souvenir souvenir), un brin d'histoire avec l'évocation des camps de concentration, quelques réflexions sur le poids de la réussite scolaire, sportive, les attentes des parents, de l'environnement, le poids du groupe, les questions d'intégration à un groupe. Bon évidemment, il y a des fautes mais comme toujours maintenant dans les livres et encore je prétends vraiment pas être un expert de l'orthographe et de la conjugaison donc il doit y avoir des fautes qui m'échappent (je déconseille d'ailleurs vivement aux parents de laisser leurs enfants lire mdr). Pour finir, il ne vous reste plus qu'à opérer 32 hochements de tête et vous pourrez reprendre une activité normale (et oui, le terme hocher la tête apparaît à 32 reprises dans À toute épreuve !).
    Lire la suite
    En lire moins
  • likat Posté le 14 Mai 2020
    L'ami d'Ema rencontré sur le net se volatilise, deux disparitions de jeunes basketteurs du lycée, interrogent Mickey BOLITAR, la mort de son père toujours irrésolue,... Tout est lié. Et le refuge ABEONA qui livre quelques vérités. L'histoire est intéressante et prenante. Mais je dois avouer que je préfère les romans avec Myron BOLITAR, l'oncle.
Vos nuits sont hantées par les romans d'Harlan Coben ?
Vos mains tremblent à chacune de leurs pages et vous trépignez d'impatience à chaque nouvelle parution ?