RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Accès direct à la plage

            Pocket
            EAN : 9782266221252
            Code sériel : 12060
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 120
            Format : 108 x 177 mm
            Accès direct à la plage

            Date de parution : 05/01/2012

            D’année en année, on reloue le même endroit, au bord de la mer. Les voisins ? On les entend, les regarde, les désire, les déteste… Leurs noms ? Leurs visages ? Qui s’en souvient ? Et pourtant…
            L’enfant rêvant du Club Mickey, la séductrice en minijupe, l’Allemande de l’Est un peu paumée, le vieil homme...

            D’année en année, on reloue le même endroit, au bord de la mer. Les voisins ? On les entend, les regarde, les désire, les déteste… Leurs noms ? Leurs visages ? Qui s’en souvient ? Et pourtant…
            L’enfant rêvant du Club Mickey, la séductrice en minijupe, l’Allemande de l’Est un peu paumée, le vieil homme qui n’avait jamais vu la mer… Tous ont en commun la même histoire de destin chahuté, tortueux, livré au hasard d’un soir d’été.
            Dans le chassé-croisé des vacanciers, la vie fait son office, au gré des grandes marées.
             
            Cet ouvrage a reçu le prix France-Canada

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266221252
            Code sériel : 12060
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 120
            Format : 108 x 177 mm

            Ils en parlent

            « C'est un peu notre American Beauty à nous en littérature. » Laurent Bonelli - France Inter

            « (...) un roman très original sur les errements amoureux (...), raconté sur un ton drôlatique, détaché et sans amertume. » Le Parisien

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Anne50 Posté le 29 Mai 2017
              En 4 temps différents, sur 4 lieux distincts, 5 personnages liés les uns aux autres se racontent. De magnifiques portraits sont ainsi tissés, tout en finesse pour une lecture fluide et très agréable. En fait, je me suis aperçue rapidement que j'avais déjà lu ce court roman, mais j'ai apprécié sa redécouverte et je pense que je le relirai encore plus tard avec plaisir ! Vous l'avez compris, je conseille vraiment cet ouvrage dont je ne dévoilerai rien de plus volontairement...
            • PetiteNoisette Posté le 1 Mai 2017
              Je me lance enfin dans les romans "pour adultes" de Jean-Philippe Blondel ! Le style est différent mais toujours aussi percutant. J'ai beaucoup aimé cette lecture, je me suis totalement imprégnée de cette ambiance de roman qui file de génération en génération pour nous raconter la vie d'une famille (et même de plusieurs). Ce roman est quand même différent puisqu'il est très court alors que d'habitude ce genre de roman comporte beaucoup de pages. Mais c'est là qu'on trouve le génie de Jean-Philippe Blondel car le lecteur a l'impression de connaître la vie de presque tous les personnages alors que seulement quelques semaines sont racontées pour chacun. Il arrive a faire des généralités en nous présentant quelques petits bouts de vie de gens bien particuliers. Trente ans de vacances à la plage, de couples qui s'aiment ou se déchirent, d'enfants désœuvrés ou plein de rêves, de désillusions ou de "c'est la vie"... On pourrait qualifier ce titre de "roman chorale". Je suis sûre qu'il doit y avoir un autre mot pour la littérature mais ça ne me revient pas... En attendant je trouve que c'est l'expression qui lui correspond le mieux. J'ai beaucoup aimé cette lecture, je ne me lasse pas... Je me lance enfin dans les romans "pour adultes" de Jean-Philippe Blondel ! Le style est différent mais toujours aussi percutant. J'ai beaucoup aimé cette lecture, je me suis totalement imprégnée de cette ambiance de roman qui file de génération en génération pour nous raconter la vie d'une famille (et même de plusieurs). Ce roman est quand même différent puisqu'il est très court alors que d'habitude ce genre de roman comporte beaucoup de pages. Mais c'est là qu'on trouve le génie de Jean-Philippe Blondel car le lecteur a l'impression de connaître la vie de presque tous les personnages alors que seulement quelques semaines sont racontées pour chacun. Il arrive a faire des généralités en nous présentant quelques petits bouts de vie de gens bien particuliers. Trente ans de vacances à la plage, de couples qui s'aiment ou se déchirent, d'enfants désœuvrés ou plein de rêves, de désillusions ou de "c'est la vie"... On pourrait qualifier ce titre de "roman chorale". Je suis sûre qu'il doit y avoir un autre mot pour la littérature mais ça ne me revient pas... En attendant je trouve que c'est l'expression qui lui correspond le mieux. J'ai beaucoup aimé cette lecture, je ne me lasse pas de Blondel, j'ai d'ailleurs enchaîné avec deux autres titres.
              Lire la suite
              En lire moins
            • indelebilevagabonde Posté le 22 Mars 2017
              1er roman de Blondel, court, tout en légèreté, qui fleure bon l'estival, chassés-croisés d'une galerie de personnages (l'ado, la mère/le père de famille…) qui évoluent au fil de quatre plages, de Capbreton en 1972, à Arromanches en 2002… Chaque partie (4) construite autour de cinq narrateurs, qui évoquent un épisode, une tranche de vie, comme un souvenir intime, c’est comme découvrir l’histoire par un petit bout de la lorgnette, et_________ agencer les pièces d’un puzzle avec Philippe Avril qui ouvre et clôt le roman, entre-temps, trente années se sont écoulées, le petit garçon a grandi. Le temps passe mais les velléités et traces laissées par les vacanciers se ressemblent, un genre d’universalisme, le doux ballet des épisodes de vacances: les familles et le traditionnel « club Mickey », les célibataires et les conquêtes prometteuses, les couples…Ce court roman se lit comme une petite vague déferlante qui suit le flux et reflux de la marée…
            • Yuko Posté le 28 Octobre 2016
              Court roman aux destins croisés, Accès direct à la plage se joue des stéréotypes et de ses personnages attendus. Ici, les nouvelles se succèdent et les destins se croisent en un ballet incessant. Un accès direct aux âmes qui composent les pages de ce court roman qui aurait peut-être mérité un développement plus important. Une oeuvre très courte qui laisse le lecteur un peu frustré de ne pas en apprendre davantage sur ces êtres aux multiples visages qu’il accompagne pas à pas. Un puzzle humain, délicat, pour une oeuvre cependant bien courte sur le temps qui passe, et ne nous laisse pas de souvenir impérissable.
            • beberoots Posté le 30 Août 2015
              Tous les ans au bord de la mer des milliers de vacanciers débarquent. Certains se croisent, d'autres se découvrent, ils apprennent à se connaître pour mieux se retrouver l'année suivante. Dix ans plus tard, la même danse recommence. Dix ans plus tard que reste-t-il de ces gens qui ont tant vécu entre ces intermèdes estivales ? Et encore dix ans après ? On pense qu'il ne reste que des souvenirs de visages lointains, mais pour certains les liens sont plus forts. Au début j'étais sceptique par cette lecture. Des personnages différents à chaque chapitre et d'autres encore dix ans plus tard, je ne comprenais pas vraiment où l'auteur voulait m'emmener. Et je me suis prêtée au jeu, j'ai cherché les liens, j'ai aimé découvrir ce grand tableau que peint l'auteur. J'ai aimé découvrir en même temps que les personnages une partie de la toile qui se dévoile. L'auteur joue parfaitement avec le changement de personnage, chacun a sa voix, son caractère. Ce petit roman recèle en fait beaucoup de travail, car entre chaque vacances une vie, simplement évoqué, est très réfléchie par Jean-Philippe Blondel.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.