Lisez! icon: Search engine

Addie Baum, journal d'une femme moderne

Pocket
EAN : 9782266272001
Code sériel : 16786
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Addie Baum, journal d'une femme moderne

Sarah DALI (Traducteur)
Date de parution : 24/05/2017
« Comment suis-je devenue la femme que je suis aujourd’hui ? Ava, ma chérie, quelle réponse penses-tu obtenir ? »
1985. Addie a l’âge de son siècle lorsque sa petite-fille se met en tête de lui faire raconter sa vie. Par le menu et depuis le début. Depuis ce jour de...
« Comment suis-je devenue la femme que je suis aujourd’hui ? Ava, ma chérie, quelle réponse penses-tu obtenir ? »
1985. Addie a l’âge de son siècle lorsque sa petite-fille se met en tête de lui faire raconter sa vie. Par le menu et depuis le début. Depuis ce jour de 1915 où, intégrant un club de lecture, elle put s’arracher aux lourdes traditions d’une famille juive polonaise, et devenir enfin elle-même. L’Américaine émancipée. La suffragette. L’amoureuse. L’enseignante. La mère, puis la grand-mère. Une vraie « femme moderne », en somme…

« La compagnie d'Addie, sa voix unique, sont si agréables que vous ne pourrez pas vous en détacher. » Caroline Leavitt – The Boston Globe
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266272001
Code sériel : 16786
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La compagnie d’Addie’s company, sa voix unique, sont si agréables que vous ne pourrez pas vous en détacher. » Caroline Leavitt, The Boston Globe

« Addie nous invite à entrer dans le récit de ses mémoires à travers des événements historiques : La Grande dépression, la Première et la Deuxième Guerre mondiale, l’épidémie de grippe, la prohibition et les débuts du mouvement féministe. » Huffington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AngieRomain Posté le 10 Septembre 2019
    Ce livre est sorti il y a quelques années maintenant. À l’époque, je l’avais repéré avant même sa sortie et il me faisait énormément envie. Il avait atterri dans l’une de mes obscures Wish lists en attendant la sortie et… il y était resté depuis. Et puis, il y a peu, France Loisirs lance des soldes, et je commande ce titre pour trois euros. Que demander de plus ? Je crois que j’ai rarement aussi bien investi trois euros. Le sujet me tentait énormément, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’ai eu un peu peur au début, pourtant. Le roman est construit comme si c’était la petite-fille d’Addie que demandait à sa grand-mère de lui raconter son histoire. Du coup, Addie s’adresse parfois directement à elle – et donc au lecteur-, cassant ainsi ce qu’on appellerait le quatrième mur au théâtre. Et il y a également des tournures assez orales, du vocabulaire yiddish (elle est juive), et c’est un procédé littéraire avec lequel j’ai vraiment beaucoup de mal. Mais finalement, c’est très bien dosé et bien réalisé, et ça n’a pas gêné ma lecture. Je me suis vraiment prise d’affection pour cette jeune ado juive à Boston, petite... Ce livre est sorti il y a quelques années maintenant. À l’époque, je l’avais repéré avant même sa sortie et il me faisait énormément envie. Il avait atterri dans l’une de mes obscures Wish lists en attendant la sortie et… il y était resté depuis. Et puis, il y a peu, France Loisirs lance des soldes, et je commande ce titre pour trois euros. Que demander de plus ? Je crois que j’ai rarement aussi bien investi trois euros. Le sujet me tentait énormément, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’ai eu un peu peur au début, pourtant. Le roman est construit comme si c’était la petite-fille d’Addie que demandait à sa grand-mère de lui raconter son histoire. Du coup, Addie s’adresse parfois directement à elle – et donc au lecteur-, cassant ainsi ce qu’on appellerait le quatrième mur au théâtre. Et il y a également des tournures assez orales, du vocabulaire yiddish (elle est juive), et c’est un procédé littéraire avec lequel j’ai vraiment beaucoup de mal. Mais finalement, c’est très bien dosé et bien réalisé, et ça n’a pas gêné ma lecture. Je me suis vraiment prise d’affection pour cette jeune ado juive à Boston, petite dernière d’une famille disloquée : un père renfermé, une mère agressive et haineuse, une grande sœur éprise de liberté et une benjamine dépressive. Addie est perdue au milieu de ce cirque, a une soif inextinguible de connaissance, veut être libre et décider de son destin. Contre tout ce à quoi la destinait ses origines sociales, elle gagnera sont indépendance petit à petit, deviendra une jeune femme cultivée, dactylo, puis journaliste, professeure d’université. Son parcours et son énergie ne semblent souffrir aucun obstacle, elle les surmonte tous avec une force de vie incroyable, et fait preuve d’une impressionnante modernité. Un roman qui, malgré son fond historique, et criant de vérité et terriblement actuel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DianeLivres Posté le 4 Septembre 2019
    Je ne vous ai pas encore parlé d'Addie Baum, cette jeune femme que l'on suit année après année à travers les chapitres de cette superbe lecture. D'une famille juive immigré à Boston, l'histoire d'Addie commence en 1915 et avait tout pour me plaire : une héroïne forte, qui n'a pas peur de vivre sa vie à sa façon. Malgré les catastrophes qui vont tomber sur le monde et sur sa famille, elle nous livre son histoire avec toute simplicité et avec humour. Tellement que : je m'y suis cru. Un chouïa féminine et déterminé, voilà ce que je retiendrai d'Addie. Elle m'a tout de suite convaincue lorsque après quelques pages, elle fait le mur pour intégrer un club de lecture ultra féminine. Un personnage que je n'oublierai pas. Que j'ai aimé suivre au fil des pages et que j'ai été triste de quitter. Bonne lecture à tous et bonne semaine 📖
  • Les_deux_artistes_ Posté le 9 Juin 2019
    Un très bon roman, à la limite du coup de cœur. Il s'agit d'un roman réaliste racontant le périple d’Addie Baum née en 1900 de parents immigrés polonais. La jeune fille va devoir s’adapter à l’Amérique avec des parents suspicieux face à cette nouvelle culture. Le récit commence en 1985 lorsque la petite fille D’Addie lui demande comment elle est devenue la femme qu’elle est aujourd’hui. Addie se plonge alors dans ses souvenirs jusqu’en 1915. C'était alors une jeune fille pleine d'espoir et surtout curieuse. Personnellement, j’ai adoré le personnage d’Addie, excepté au début où elle était un peu naïve. Puis ce qui m’a plus a été son rapport à la littérature qui lui a ouvert des portes, son esprit et son culot vont parfois la pénaliser mais pas toujours. Cependant, si elle est devenue ce que l’on, appelle de nos jours une femme moderne, il faut tout de même souligner qu’elle s’est mise de nombreuses fois sa famille à dos ou qu’elle a eu des difficultés a trouvé un travail convenable. Puis n’oublions pas que la narratrice à un regard extérieur, quand elle raconte sa vie à sa petite fille, elle fait le point sur celle-ci. Elle a vécu une vie enrichissante... Un très bon roman, à la limite du coup de cœur. Il s'agit d'un roman réaliste racontant le périple d’Addie Baum née en 1900 de parents immigrés polonais. La jeune fille va devoir s’adapter à l’Amérique avec des parents suspicieux face à cette nouvelle culture. Le récit commence en 1985 lorsque la petite fille D’Addie lui demande comment elle est devenue la femme qu’elle est aujourd’hui. Addie se plonge alors dans ses souvenirs jusqu’en 1915. C'était alors une jeune fille pleine d'espoir et surtout curieuse. Personnellement, j’ai adoré le personnage d’Addie, excepté au début où elle était un peu naïve. Puis ce qui m’a plus a été son rapport à la littérature qui lui a ouvert des portes, son esprit et son culot vont parfois la pénaliser mais pas toujours. Cependant, si elle est devenue ce que l’on, appelle de nos jours une femme moderne, il faut tout de même souligner qu’elle s’est mise de nombreuses fois sa famille à dos ou qu’elle a eu des difficultés a trouvé un travail convenable. Puis n’oublions pas que la narratrice à un regard extérieur, quand elle raconte sa vie à sa petite fille, elle fait le point sur celle-ci. Elle a vécu une vie enrichissante marquée par des faits historiques importants, le récit est donc véritablement historique bien que ne s’appuyant pas sur la vie d’une personne ayant existé. C’est d’ailleurs étonnant, l’auteur a donné vie à son personnage dans une Amérique du début du XXes au point que l’on se demande si cette histoire n’a pas un fonds véridique, si Addie n’est qu’un personnage fictif. Je vous recommande vraiment ce livre, il est axé sur l’évolution du rôle et la perception des femmes sans être féministe. Il évoque simplement des faits. L’auteur a également une écriture fluide et un style qui rendent la lecture agréable. Si vous cherchez un roman intéressant en termes d’histoire et de réflexion, n’hésitez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cannetille Posté le 9 Mars 2019
    Addie Baum naît à Boston en 1900, de parents pauvres, juifs polonais fraîchement immigrés. Alors que ceux-ci tentent, envers et contre tout, d'élever leurs enfants dans la tradition juive, Addie fait tout pour s'intégrer dans la société américaine et devenir une femme moderne. Au fil des évènements majeurs du XXème siècle, elle va vivre l'émancipation féminine : travailler, opérer des choix nouveaux pour l'époque, faire preuve d'indépendance. Anita Diamant nous livre un beau portrait de femme, vivant et attachant, reflet de tout le chemin parcouru par la condition féminine en un siècle. le récit est porté par la voix d'Addie, qui, vieille dame, se raconte à sa petite-fille. Cela apporte à l'histoire une intéressante mise en perspective et une touchante coloration légèrement nostalgique. Addie est une femme de tempérament et sa vie riche en rebondissements s'avère captivante. Peut-être un peu trop pour être totalement réaliste ? Addie incarne l'émancipation progressivement acquise de la femme moderne, l'optimisme, la volonté et le succès. Elle réussit tout ce qu'elle touche, quand nombre des femmes qui l'entourent illustrent les drames auxquels elle échappe : mariages arrangés malheureux, opprobre en cas de relations hors mariage, suicides, avortements clandestins, maltraitance, impossibilité de faire des études... La... Addie Baum naît à Boston en 1900, de parents pauvres, juifs polonais fraîchement immigrés. Alors que ceux-ci tentent, envers et contre tout, d'élever leurs enfants dans la tradition juive, Addie fait tout pour s'intégrer dans la société américaine et devenir une femme moderne. Au fil des évènements majeurs du XXème siècle, elle va vivre l'émancipation féminine : travailler, opérer des choix nouveaux pour l'époque, faire preuve d'indépendance. Anita Diamant nous livre un beau portrait de femme, vivant et attachant, reflet de tout le chemin parcouru par la condition féminine en un siècle. le récit est porté par la voix d'Addie, qui, vieille dame, se raconte à sa petite-fille. Cela apporte à l'histoire une intéressante mise en perspective et une touchante coloration légèrement nostalgique. Addie est une femme de tempérament et sa vie riche en rebondissements s'avère captivante. Peut-être un peu trop pour être totalement réaliste ? Addie incarne l'émancipation progressivement acquise de la femme moderne, l'optimisme, la volonté et le succès. Elle réussit tout ce qu'elle touche, quand nombre des femmes qui l'entourent illustrent les drames auxquels elle échappe : mariages arrangés malheureux, opprobre en cas de relations hors mariage, suicides, avortements clandestins, maltraitance, impossibilité de faire des études... La réalité est sans doute plus subtile et plus compliquée, plusieurs générations s'avérant souvent nécessaires pour réussir les grandes mutations. Quoi qu'il en soit, même si peut-être parfois un peu trop simpliste et rapide, ce roman est à la fois intéressant (que de chemin parcouru en un siècle !) et très plaisant à lire. On retrouve ici plusieurs thématiques récurrentes dans l'oeuvre d'Anita Diamant : la judaïcité, de beaux portraits de femmes, la côte du Massachusetts (Boston, Cape Ann, Dogtown), dans une version encore une fois complètement différente de celle de ses précédents romans, et elle aussi hautement recommandable. Coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Titania Posté le 10 Août 2018
    Boston girl, c'est le titre original, et celui qui figure sur l'édition française que j'ai empruntée à la médiathèque. C'est une chronique familiale et historique contée de façon dynamique avec les confidences d'Addie Baum à sa petite fille qui veut en apprendre plus sur elle. C'est un roman, mais le procédé utilisé rapprochent les personnages de nous, comme si nous étions aussi dans la pièce à écouter Addie. Anita Diamant, nous livre ainsi un aperçu de la difficile intégration de la première génération de juifs américains qui ont fui les pogroms de l'Europe de l'Est. S'installer loin de chez soi n'est pas chose aisée que l'on fuit la guerre, des persécutions ou la misère. Addie est celle des trois filles de la fratrie qui est née à Boston et n'a jamais connu l'Europe. Ses copines sont italiennes et irlandaises. Elles portent aussi en elles d'autres histoires terribles. Elle nous raconte également par l'intermédiaire de son héroïne, ses soeurs et ses amies une histoire d'émancipation des femmes par le travail et l'éducation. Les choses ne sont pas simples dans la première moitié du 20 eme siècle . C'est un vrai combat, comme celui de limiter le travail des enfants et de lutter... Boston girl, c'est le titre original, et celui qui figure sur l'édition française que j'ai empruntée à la médiathèque. C'est une chronique familiale et historique contée de façon dynamique avec les confidences d'Addie Baum à sa petite fille qui veut en apprendre plus sur elle. C'est un roman, mais le procédé utilisé rapprochent les personnages de nous, comme si nous étions aussi dans la pièce à écouter Addie. Anita Diamant, nous livre ainsi un aperçu de la difficile intégration de la première génération de juifs américains qui ont fui les pogroms de l'Europe de l'Est. S'installer loin de chez soi n'est pas chose aisée que l'on fuit la guerre, des persécutions ou la misère. Addie est celle des trois filles de la fratrie qui est née à Boston et n'a jamais connu l'Europe. Ses copines sont italiennes et irlandaises. Elles portent aussi en elles d'autres histoires terribles. Elle nous raconte également par l'intermédiaire de son héroïne, ses soeurs et ses amies une histoire d'émancipation des femmes par le travail et l'éducation. Les choses ne sont pas simples dans la première moitié du 20 eme siècle . C'est un vrai combat, comme celui de limiter le travail des enfants et de lutter contre le lynchage des noirs . C'est un peu une histoire féminine de l'Amérique, un autre regard sur le siècle . Addie nous raconte toutes ces histoires, avec ses joies, ses douleurs, ses rencontres, ses amours, pour que jamais nous ne puissions dire que les choses étaient mieux avant...vous savez, quand les filles n'allaient pas à l'école, quand les gamins mouraient à l'usine . S'il y a bien un progrès qui vaille, c'est bien dans la condition humaine qu'il est à rechercher. Un bien joli message à méditer !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.