Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266260480
Code sériel : 7204
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Aeternia

La Marche du Prophète

Date de parution : 08/09/2016
Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d'emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l'éducation à laquelle il n'a pas eu droit. Mais sa... Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d'emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l'éducation à laquelle il n'a pas eu droit. Mais sa route croise celle d’un culte itinérant et de son Prophète.
Les nomades prêchent leur religion au détriment de la Grande Déesse adorée par les Kyréniens. Leur foi est profonde, leur progression, inexorable. Dans la cité mère, où les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte va éclater. Les fanatismes et les ambitions vont s'aiguiser. Et la hache de Leth va de nouveau tremper dans le sang…

« Les personnages sont hauts en couleur, mémorables. Alors on s'attache, on les suit, on s'inquiète et on rit. On vit le récit. » elbakin.net
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266260480
Code sériel : 7204
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Très bien écrit, avec de beaux combats, du sang et de la fureur, du désespoir et de l’avidité, dominé par la cruauté de l’indifférence aux souffrances d’autrui et la réalisation des desseins personnels, le roman se dévore d’une traite. Gabriel Katz, avec son sens habituel du suspense, réussit le tour de force de nous laisser haletants à la dernière page. L’attente pour le tome 2 va être difficile à endurer… » Jean-Luc Rivera, ActuSF
« Comme dans Le Puits des Mémoires, les personnages de La Marche du Prophète sont hauts en couleur, mémorables tandis que les dialogues se montrent piquants et savoureux. Alors on s’attache, on les suit, on s’inquiète et on rit. On vit le récit. » Elbakin.net
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • hellrick Posté le 9 Juillet 2020
    LIVRE RECU GRACE A L'OPERATION MASSE CRITIQUE. Démarrant très classiquement, ce roman nous présente un champion des arènes désireux de partir à la retraite pour gouter à la vie de famille. Leth Marek quitte donc Morgoth, ville « barbare », pour la cultivée cité de Kyrenia, siège du culte de la Grande Déesse et de son temple. Seulement voilà, sa famille et ses amis vont être massacrés sur la route et Marek va devoir à nouveau se servir de son immense hache. Dans le même temps, Varian, jeune candidat à la prêtrise encore naïf et bercé d’illusions, va se trouver au cœur des machinations politico-religieuses de la grande ville…et en tirer partie pour tenter de s’octroyer le pouvoir suprême. Avec AETERNIA nous naviguons dans une fantasy épique et quelque peu « grim » portée sur les épaules musclées d’un valeureux guerrier qui sent pourtant l’âge commencer à faire son œuvre. Bref, nous sommes sur les terres de DRUSS LA LEGENDE et autre combattant légendaire. On retrouve d’ailleurs certaines des qualités du regretté Gemmell (ceux qui n’aiment pas ce style peuvent donc passer leur tour) avec des personnages bien campés, à la fois « bigger than life » et finalement très... LIVRE RECU GRACE A L'OPERATION MASSE CRITIQUE. Démarrant très classiquement, ce roman nous présente un champion des arènes désireux de partir à la retraite pour gouter à la vie de famille. Leth Marek quitte donc Morgoth, ville « barbare », pour la cultivée cité de Kyrenia, siège du culte de la Grande Déesse et de son temple. Seulement voilà, sa famille et ses amis vont être massacrés sur la route et Marek va devoir à nouveau se servir de son immense hache. Dans le même temps, Varian, jeune candidat à la prêtrise encore naïf et bercé d’illusions, va se trouver au cœur des machinations politico-religieuses de la grande ville…et en tirer partie pour tenter de s’octroyer le pouvoir suprême. Avec AETERNIA nous naviguons dans une fantasy épique et quelque peu « grim » portée sur les épaules musclées d’un valeureux guerrier qui sent pourtant l’âge commencer à faire son œuvre. Bref, nous sommes sur les terres de DRUSS LA LEGENDE et autre combattant légendaire. On retrouve d’ailleurs certaines des qualités du regretté Gemmell (ceux qui n’aiment pas ce style peuvent donc passer leur tour) avec des personnages bien campés, à la fois « bigger than life » et finalement très humains, des dialogues qui sonnent justes dans leur simplicité imprégnés d’un bon sens pertinent (une sorte de philosophie de la vie à destination des non-philosophes), une histoire classique mais qui offre quelques développements intéressants, un rythme soutenu, un monde proche du notre dans lequel on s’enfonce facilement, plusieurs retournements de situation et une révélation finale surprenante qui reprend les principes du cliffhanger en attendant le deuxième volume. Et, comme pour Gemmell, un style simple mais efficace, adapté à un récit destiné aux grands adolescents (et aussi aux plus âgés !) qui ne s’offusquent pas d’une certaine dose de cruautés et de violences. Les aspects fantasy les plus classiques (magie et créatures surnaturelles) s’avèrent absents et AETERNIA élabore, par conséquent, un univers nettement plus proche du nôtre : excepté les lieux, il s’agit quasiment d’un roman historique, d’autant que le monde décrit reste assez proche de la fin de l’Empire Romain. L’originalité vient donc des luttes entre deux religions antagonistes dont les adeptes, comme toujours, semblent persuadés de détenir l’unique vérité. D’un côté la Grande Déesse, de l’autre Ochin. Au milieu, beaucoup de victimes innocentes, d’hérétiques et d’exaltés, les deux camps comptant davantage d’intégristes que de modérés. Pas de bons, pas de mauvais, les deux ne valent pas grand-chose et n’hésitent pas à recourir à la manipulation pour s’imposer. Et même les jeunes prêtres idéalistes abandonnent rapidement leurs illusions. De leur côté, Leth Marek et son pote surnommé Le Danseur, autre guerrier d’élite, vont se retrouver au centre de ces coups politiques tordus et devoir manier la hache pour s’en sortir indemnes. En résumé, ce premier tome d’AETERNIA s’avère très plaisant et fort bien mené. Sa conclusion surprenante invite, pour sa part, le lecteur à poursuivre l’aventure avec le second et dernier tome. Une jolie petite réussite pour un auteur déjà confirmé de la Fantasy francophone.
    Lire la suite
    En lire moins
  • IdeesLivresMandarine Posté le 5 Juillet 2020
    Je remercie les éditions Scrineo et Masse critique de Babelio pour l'envoi de ce livre. Ce livre est arrivé juste après le confinement et le challenge était de taille car je n'ai pas pu lire un roman en entier pendant les mois de confinement. Et ce livre a fait le job ! Je suis rentrée assez vite dans l'histoire, les évènements se sont vite enchainés, ils prennent au dépourvu, les personnes ne sont pas compliqués, bref l'histoire et l'intrigue arrive rapidement. Et je pense que c'est ce qui m'a permis de rentrer sans difficulté dans ce livre. Je ne suis pas habituée à lire ce genre de romans. C''est à dire que j'aime installer le décor, connaître mes personnages, appréhender le contexte, comprendre les liens entre les protagonistes. Ici c'est tout à fait différent et on peut se laisser guider : c'est assez plaisant, reposant et dépaysant ! J'ai donc mis un 4/5 à ce livre car je dois avouer que je me suis prise au jeu, j'ai voulu régulièrement lire encore un chapitre, j'ai eu facilement de la sympathie pour la personnage principal. L'intrigue est bien menée même si les événements vont vite. Le dernier chapitre est assez terrible, bien amené... Je remercie les éditions Scrineo et Masse critique de Babelio pour l'envoi de ce livre. Ce livre est arrivé juste après le confinement et le challenge était de taille car je n'ai pas pu lire un roman en entier pendant les mois de confinement. Et ce livre a fait le job ! Je suis rentrée assez vite dans l'histoire, les évènements se sont vite enchainés, ils prennent au dépourvu, les personnes ne sont pas compliqués, bref l'histoire et l'intrigue arrive rapidement. Et je pense que c'est ce qui m'a permis de rentrer sans difficulté dans ce livre. Je ne suis pas habituée à lire ce genre de romans. C''est à dire que j'aime installer le décor, connaître mes personnages, appréhender le contexte, comprendre les liens entre les protagonistes. Ici c'est tout à fait différent et on peut se laisser guider : c'est assez plaisant, reposant et dépaysant ! J'ai donc mis un 4/5 à ce livre car je dois avouer que je me suis prise au jeu, j'ai voulu régulièrement lire encore un chapitre, j'ai eu facilement de la sympathie pour la personnage principal. L'intrigue est bien menée même si les événements vont vite. Le dernier chapitre est assez terrible, bien amené et pour savoir, il n'y a qu'un moyen, lire le tome 2 l'envers du monde de cette trilogie. Je vous avoue que je vais continuer cette lecture même si c'est hors de ma zone de confort. Conclusion : Une lecture qui change pour ma part, pas prise de tête, prenante, une écriture agréable qui m'a permise de reprendre la lecture après quelques semaines difficiles. Je suis ravie !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Liligoth Posté le 27 Juin 2020
    Dès les premières lignes, on est plongé dans l’ambiance plutôt violente et sombre de ce roman fantasy, puisqu’on commence ni plus ni moins que par un combat d’arènes. Ainsi, faisons-nous directement connaissance avec Leth Marek, personnage principale de cette histoire. Typique du guerrier bourru au grand cœur, on s’attache rapidement à lui. D’autres personnages tout aussi intéressants viendront enrichir peu à peu l’histoire, comme par exemple Varian, le novice. Ainsi, des destins s’emmêlent et se croisent, sans qu’au début on comprenne en quoi ces histoires distinctes sont liées. J’ai apprécié découvrir au fur et à mesure les différents protagonistes de ce roman : on prend le temps de nous expliquer leurs histoires, leurs ambitions profondes ainsi que leurs conflits intérieurs. Ils ne m’en ont paru que plus humains. L’intrigue quant à elle parvient à surprendre, grâce à pas mal de rebondissements et de revirements de situations. Intrigues politiques, conflits religieux, bataille de pouvoir, vengeance sont les ingrédients qui composent cette histoire et nous tiennent en haleine. De plus, ce roman prend le temps d’aborder certains sujets plus profonds qu’il n’y parait comme le fanatisme religieux ou encore les inégalités sociales. Une lecture très agréable donc, et je lirai sans aucun... Dès les premières lignes, on est plongé dans l’ambiance plutôt violente et sombre de ce roman fantasy, puisqu’on commence ni plus ni moins que par un combat d’arènes. Ainsi, faisons-nous directement connaissance avec Leth Marek, personnage principale de cette histoire. Typique du guerrier bourru au grand cœur, on s’attache rapidement à lui. D’autres personnages tout aussi intéressants viendront enrichir peu à peu l’histoire, comme par exemple Varian, le novice. Ainsi, des destins s’emmêlent et se croisent, sans qu’au début on comprenne en quoi ces histoires distinctes sont liées. J’ai apprécié découvrir au fur et à mesure les différents protagonistes de ce roman : on prend le temps de nous expliquer leurs histoires, leurs ambitions profondes ainsi que leurs conflits intérieurs. Ils ne m’en ont paru que plus humains. L’intrigue quant à elle parvient à surprendre, grâce à pas mal de rebondissements et de revirements de situations. Intrigues politiques, conflits religieux, bataille de pouvoir, vengeance sont les ingrédients qui composent cette histoire et nous tiennent en haleine. De plus, ce roman prend le temps d’aborder certains sujets plus profonds qu’il n’y parait comme le fanatisme religieux ou encore les inégalités sociales. Une lecture très agréable donc, et je lirai sans aucun doute le second tome
    Lire la suite
    En lire moins
  • Steve117 Posté le 22 Juin 2020
    Lutte des classes, complots, désillusions, des hommes de foies qui se livrent une vraie guerre de pouvoir … Ce roman offre une assez bonne critique de la société et est très divertissant.
  • meknes56 Posté le 25 Octobre 2019
    L' écriture si fluide de Gabriel Katz nous embarque dans une histoire passionnante et remplie d'aventures. Les personnages sont attachants et certains franchement détestables. L'intrigue est fort bien mené et nous laisse impatient de connaitre la suite.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.