RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Aeternia

            Pocket
            EAN : 9782266260480
            Code sériel : 7204
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Aeternia
            La Marche du Prophète

            Date de parution : 08/09/2016
            Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d'emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l'éducation à laquelle il n'a pas eu droit. Mais sa... Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d'emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l'éducation à laquelle il n'a pas eu droit. Mais sa route croise celle d’un culte itinérant et de son Prophète.
            Les nomades prêchent leur religion au détriment de la Grande Déesse adorée par les Kyréniens. Leur foi est profonde, leur progression, inexorable. Dans la cité mère, où les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte va éclater. Les fanatismes et les ambitions vont s'aiguiser. Et la hache de Leth va de nouveau tremper dans le sang…

            « Les personnages sont hauts en couleur, mémorables. Alors on s'attache, on les suit, on s'inquiète et on rit. On vit le récit. » elbakin.net
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266260480
            Code sériel : 7204
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.60 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Très bien écrit, avec de beaux combats, du sang et de la fureur, du désespoir et de l’avidité, dominé par la cruauté de l’indifférence aux souffrances d’autrui et la réalisation des desseins personnels, le roman se dévore d’une traite. Gabriel Katz, avec son sens habituel du suspense, réussit le tour de force de nous laisser haletants à la dernière page. L’attente pour le tome 2 va être difficile à endurer… » Jean-Luc Rivera, ActuSF
            « Comme dans Le Puits des Mémoires, les personnages de La Marche du Prophète sont hauts en couleur, mémorables tandis que les dialogues se montrent piquants et savoureux. Alors on s’attache, on les suit, on s’inquiète et on rit. On vit le récit. » Elbakin.net
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Beatson Posté le 2 Avril 2019
              Déjà 120 critiques sur ce 1er tome. Je me contenterai donc de donner mon ressenti. C'est de l'Heroic Fantasy très agréable à lire. J'ai déjà lu Le puits des mémoires (la trilogie) de Gabriel Katz et je continue de penser qu'il a un bon talent de conteur. Le scénario, également, est bien conçu et original avec (c'est totalement subjectif) des relents du Game of thrones : de la cruauté, de la force guerrière, complots en tout genre, hypocrisie et traîtrise, malheurs, coups de théâtre (la fin du récit en particulier) et une pointe d'humour sous-jacente et discrète. Arrivé à ce stade, on est obligé de se jeter sur le 2ème tome.
            • cassie56 Posté le 5 Mars 2019
              Le moins que l’on puisse dire est que ce livre fut plein de surprises ! Je vais faire pas mal de parallèles avec la trilogie du puits des mémoires, mais je vais essayer d’être claire, sans spoiler. Je fus donc très souvent surprise durant ma lecture, dans le sens où je pensais retrouver l’ambiance plus légère du puits des mémoires. En effet ce tome est en fait plutôt sombre, je n’y ai pas retrouvé l’humour qui m’avait fait tant rire lors de l’autre saga de l’auteur. Ici, nous nous retrouvons au milieu d’une guerre de religions. Pour avoir lu beaucoup de chroniques avant de me plonger dans Aeternia, je pensais que cela serait bien plus poussé que ça, mais en fait, j’ai trouvé l’histoire très bien amenée, sans lourdeur. De plus, cela parle de fanatisme, terriblement d’actualité malheureusement ! Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Leth Marek, mais alors, le pauvre !!! Gabriel Katz a-t-il voulu contrebalancer avec son trio du puits des mémoires qui arrivait à se sortir de beaucoup de situations, en nous mettant cet homme sur qui le sort semble s’acharner ?? J’avoue que je suis arrivée dans cette lecture avec beaucoup d’idées préconçues. Je pensais vraiment... Le moins que l’on puisse dire est que ce livre fut plein de surprises ! Je vais faire pas mal de parallèles avec la trilogie du puits des mémoires, mais je vais essayer d’être claire, sans spoiler. Je fus donc très souvent surprise durant ma lecture, dans le sens où je pensais retrouver l’ambiance plus légère du puits des mémoires. En effet ce tome est en fait plutôt sombre, je n’y ai pas retrouvé l’humour qui m’avait fait tant rire lors de l’autre saga de l’auteur. Ici, nous nous retrouvons au milieu d’une guerre de religions. Pour avoir lu beaucoup de chroniques avant de me plonger dans Aeternia, je pensais que cela serait bien plus poussé que ça, mais en fait, j’ai trouvé l’histoire très bien amenée, sans lourdeur. De plus, cela parle de fanatisme, terriblement d’actualité malheureusement ! Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Leth Marek, mais alors, le pauvre !!! Gabriel Katz a-t-il voulu contrebalancer avec son trio du puits des mémoires qui arrivait à se sortir de beaucoup de situations, en nous mettant cet homme sur qui le sort semble s’acharner ?? J’avoue que je suis arrivée dans cette lecture avec beaucoup d’idées préconçues. Je pensais vraiment retrouver tout ce que j’avais aimé dans le Puits des Mémoires. Cependant, l’auteur a su se renouveler en créant totalement autre chose, des autres personnages, plus sombres, parfois plus humains. Si vous avez lu Le puits des mémoires, surtout attaquez ce livre sans autre idée que de vous laisser porter car l’auteur ne va pas forcément dans le sens où vous pensez qu’il ira ! Et je trouve cela très fort, même si par moment cela m’a « déstabilisée ». Quant à la fin !!! Cette fameuse fin, que je connaissais pour avoir été spoilée malgré moi, a fait grincer des dents pas mal de lecteurs, c’est l’auteur lui-même qui me l’a dit lors des Imaginales ! Je comprends que ceux qui avaient lu ce tome sans avoir la suite sous la main pouvaient être frustrés ! Un conseil, si vous ne supportez pas trop les cliffhangers, ayez le tome 2 sous la main. Personnellement, le tome 2 est dans ma PAL, je ne me suis pas jetée dessus, car je voulais passer à quelque chose de léger, mais je pense le lire rapidement ! En bref : Gabriel Katz prouve qu’il est totalement capable de se renouveler, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, je n’ai pas retrouvé le schéma de sa trilogie et ça fait du bien !
              Lire la suite
              En lire moins
            • MinaSpirit Posté le 28 Février 2019
              Je n'avais encore jamais goûté la plume de Gabriel Katz, quel plaisir ! C'était très prenant ! J'ai eu beaucoup d'affection et de tendresse pour cette vielle brute bourrue qu'est Leth Marek, un ancien champion d'arène pour qui un coup de hache semble être une réponse universelle à tout problème. J'ai adoré ce héros et l'imperfection de ses choix qui colle parfaitement au personnage. Quant au duo qu'il forme avec le Danseur, mystérieux et (à priori) talentueux mercenaire pour qui gagner le plus possible sans en branler une semble (à priori) être une vocation, cela donne lieu à de délicieux échanges potaches mais toujours courtois et plein d'esprit (ou pas) ! J'ai mis un peu plus de temps à m'attacher à Varian, jeune novice parti de rien mais d'une adaptabilité, d'une ambition et d'une vivacité d'esprit remarquables, mais je me suis finalement laissée prendre ! Surtout qu'il apporte une touche d'incertitude non négligeable dans le récit. C'est que ça complote dans la mégapole ! Ces personnages évoluent entre guerres de religions, de pouvoir et d'ego. Tout un programme donc. Le livre ne manque ni d'action, ni de rebondissements, chaque fin de chapitre révélant une part de personnalité relativement sadique chez... Je n'avais encore jamais goûté la plume de Gabriel Katz, quel plaisir ! C'était très prenant ! J'ai eu beaucoup d'affection et de tendresse pour cette vielle brute bourrue qu'est Leth Marek, un ancien champion d'arène pour qui un coup de hache semble être une réponse universelle à tout problème. J'ai adoré ce héros et l'imperfection de ses choix qui colle parfaitement au personnage. Quant au duo qu'il forme avec le Danseur, mystérieux et (à priori) talentueux mercenaire pour qui gagner le plus possible sans en branler une semble (à priori) être une vocation, cela donne lieu à de délicieux échanges potaches mais toujours courtois et plein d'esprit (ou pas) ! J'ai mis un peu plus de temps à m'attacher à Varian, jeune novice parti de rien mais d'une adaptabilité, d'une ambition et d'une vivacité d'esprit remarquables, mais je me suis finalement laissée prendre ! Surtout qu'il apporte une touche d'incertitude non négligeable dans le récit. C'est que ça complote dans la mégapole ! Ces personnages évoluent entre guerres de religions, de pouvoir et d'ego. Tout un programme donc. Le livre ne manque ni d'action, ni de rebondissements, chaque fin de chapitre révélant une part de personnalité relativement sadique chez monsieur Katz. Et une question : c'est QUOI cette fin !! J'ai pas la suite sur moi, moi !! En tout cas, j'ai hâte d'en savoir plus sur cette fameuse Aeternia, à peine mentionnée jusqu'ici...
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ilfioredelmale Posté le 20 Février 2019
              J'ai lu ce livre sur le conseil d'une amie qui adore cette histoire. On alterne les points de vue de Leth Marek, champion d'arène qui rengaine les armes et va se rendre à Kyrenia où il ne cessera d'avoir des problèmes, et celui de Varian, un jeune orphelin qui veut faire sa vie dans le culte de la déesse de la Nature et qui tombera de haut en voyant que tout est loin d'être tout blanc.  Le plus du livre réside dans les personnages. Ils ne sont pas tout beau ou tout propre sur eux. Ils sont dictés par leurs émotions, qu'elles soient laides ou non et ne s'en cachent pas. Ce livre place un contexte de fantasy assez sombre. Il y a des complots, des assassinats sans états d'âmes, et d'autres actes barbares, que ce soit pour se nourrir, par ambition, ou au nom de la religion. Parlons en d'ailleurs de la religion et de sa place dans le livre. L'auteur nous dépeint quelque chose d'intéressant qui a déjà eu lieu dans la réalité : les fanatiques, les massacres au nom d'un dieu/déesse, et la crasse noirâtre dans le cœur des nombreux fidèles traitant des malheureux d'hérétiques. Dune part,  on peut y voir,... J'ai lu ce livre sur le conseil d'une amie qui adore cette histoire. On alterne les points de vue de Leth Marek, champion d'arène qui rengaine les armes et va se rendre à Kyrenia où il ne cessera d'avoir des problèmes, et celui de Varian, un jeune orphelin qui veut faire sa vie dans le culte de la déesse de la Nature et qui tombera de haut en voyant que tout est loin d'être tout blanc.  Le plus du livre réside dans les personnages. Ils ne sont pas tout beau ou tout propre sur eux. Ils sont dictés par leurs émotions, qu'elles soient laides ou non et ne s'en cachent pas. Ce livre place un contexte de fantasy assez sombre. Il y a des complots, des assassinats sans états d'âmes, et d'autres actes barbares, que ce soit pour se nourrir, par ambition, ou au nom de la religion. Parlons en d'ailleurs de la religion et de sa place dans le livre. L'auteur nous dépeint quelque chose d'intéressant qui a déjà eu lieu dans la réalité : les fanatiques, les massacres au nom d'un dieu/déesse, et la crasse noirâtre dans le cœur des nombreux fidèles traitant des malheureux d'hérétiques. Dune part,  on peut y voir, si l'on veut, une critique contre la religion et ses extrêmes. D'autre part, il a affirmé la crédibilité de son monde avec des lois, de la politique, sans pour autant rendre cela rebutant, c'est intéressant, et cela approfondi l'histoire. Il  y a des twist et autres événements surprenants qui montrent que l'auteur ne fait pas dans la dentelle avec ses personnages, et bien que ce n'était pas "prévisible", je n'ai pas ressenti de surprises face à certains événements tant le ton était donné dès le départ. Ce qui n'a pas empêché l'oeuvre d'être une bonne lecture. Autre point sympathique, pas de romance, à proprement parler. Il y a des sentiments mais son utilisation est...différente ici. Objectivement, c'est une bonne histoire, subjectivement, elle n'est pas dans mes favoris. Si je devais dire quel personnage j'ai le plus apprécié...surprise : ce n'est pas le héros Leth Marek ! (qui est quand même sympa à suivre), j'ai un grand faible pour l'un des "méchants"
              Lire la suite
              En lire moins
            • mamoounne Posté le 11 Décembre 2018
              je ne connaissais pas du tout gabriel katz!!! et bein j adore!!! vivement que je lise la suite.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.