Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278652
Code sériel : 17034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ainsi fleurit le mal

Cécile Leclère (traduit par)
Date de parution : 12/04/2018
Tessa est pour tous une « Marguerite ». Elle a été baptisée ainsi par les journalistes après avoir été retrouvée amnésique, sur un tas d'ossements humains et au côté d'un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Elle est l'unique survivante d’un tueur en... Tessa est pour tous une « Marguerite ». Elle a été baptisée ainsi par les journalistes après avoir été retrouvée amnésique, sur un tas d'ossements humains et au côté d'un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Elle est l'unique survivante d’un tueur en série identifié, jugé et condamné par la justice du Texas. Dix-huit ans plus tard, Tessa est une mère de famille accomplie et épanouie. Jusqu'à ce qu'elle découvre, la veille de l'exécution de l'assassin, un parterre de ces mêmes marguerites repiquées sous ses fenêtres. Voyant vaciller sa tranquillité et ses certitudes, Tessa n'a alors d'autre choix que de rejoindre le camp de la défense, pour que la vérité soit faite, pour que le cauchemar ne recommence pas.

« Ce polar distille une ambiance singulière, rappelant les contes horrifiques de Grimm. Poétique et angoissant, son livre séduit par sa beauté vénéneuse. » Paris Match

« Un thriller psychologique palpitant. » ELLE

« Un compte à rebours qui déplace le propos psychiatrique vers le polar judiciaire. » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278652
Code sériel : 17034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Aux manettes d'une suspense hitchcockien, Julia Heaberlin multiplie les références - Stephen King entre autres - maîtrisant avec brio l'art du rebondissement d'une époque à l'autre, tandis que le lecteur effeuille la marguerite. Jusqu'à en avoir le souffle coupé. On n'en demande pas moins à un thriller. »
L'Alsace

« Ce polar distille une ambiance singulière, rappelant les contes horrifiques de Grimm. Poétique et angoissant, son livre séduit par sa beauté vénéneuse. »
Match

« Un thriller psychologique palpitant. »
Elle

« Un compte à rebours qui déplace le propos psychiatrique vers le polar judiciaire. »
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ecureuil73 Posté le 14 Septembre 2021
    Une amitié toxique, une amie toujours en quête de morbide et qui va jusqu'au bout de ses sombres idées, sans complexes afin d'être toujours sur le devant de la scène... Une fois n'est pas coutume, on plonge dans le procès juste après l'enlèvement et quelques années plus tard, on prend conscience des séquelles laissées. Malgré des longueurs, le style un peu simple et des répétitions, le suspense se veut présent mais pas haletant. On se perd un peu dans les méandres des indices et des bonds dans le temps, mais on cherche "le monstre" qui rôde et la fin ne nous déçoit pas.
  • Juliestrange Posté le 11 Mai 2021
    Repéré sur babelio(comme d’habitude) J’ai d’abord trouvé la couverture de ce livre magnifique , son résumé me paraissait plutôt intéressant...Malheureusement cette lecture ne fut pas à la hauteur de mes attentes ....Absolument pas quoi à ce que je m’attendais ! Ce fut une amère déception ...Tessa est l’unique survivante d’un tueur en série ...Elle a été découverte amnésique , sur un tas d’ossements humains , et à côté d’un cadavre dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs ...le tueur est identifié , jugé et condamné par la justice du Texas ...La veille de l’exécution de cet assassin pourtant Tessa va découvrir ces mêmes marguerites sous ces fenêtres...Elle n’aura d’autre choix que de rejoindre le camp de La Défense pour que la vérité soit faite et pour éviter que le cauchemar ne recommence ...Car en réalité cet homme incarcéré n’est sans doute pas le véritable coupable .... Tout d’abord je tiens à dire que ce livre avait un énorme potentiel selon moi , mais malheureusement la magie n’a absolument pas opéré ...Trop de longueurs !!! Les retours dans le passé étaient importants bien construits mais pas comme je pouvais l’espérer..Je n’ai pas du... Repéré sur babelio(comme d’habitude) J’ai d’abord trouvé la couverture de ce livre magnifique , son résumé me paraissait plutôt intéressant...Malheureusement cette lecture ne fut pas à la hauteur de mes attentes ....Absolument pas quoi à ce que je m’attendais ! Ce fut une amère déception ...Tessa est l’unique survivante d’un tueur en série ...Elle a été découverte amnésique , sur un tas d’ossements humains , et à côté d’un cadavre dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs ...le tueur est identifié , jugé et condamné par la justice du Texas ...La veille de l’exécution de cet assassin pourtant Tessa va découvrir ces mêmes marguerites sous ces fenêtres...Elle n’aura d’autre choix que de rejoindre le camp de La Défense pour que la vérité soit faite et pour éviter que le cauchemar ne recommence ...Car en réalité cet homme incarcéré n’est sans doute pas le véritable coupable .... Tout d’abord je tiens à dire que ce livre avait un énorme potentiel selon moi , mais malheureusement la magie n’a absolument pas opéré ...Trop de longueurs !!! Les retours dans le passé étaient importants bien construits mais pas comme je pouvais l’espérer..Je n’ai pas du tout accroché aux séances avec le psychiatre de Tessa ! Les passage des audiences aussi ne m’ont pas apporté satisfaction....Ce qui m’a le plus « ennuyé » et « rebuté « , et là où je me suis perdue et j’ai dû grandement persévérer pour poursuivre ma lecture , c’est lors des descriptions de Jo la légiste qui fait des prélèvements sur des échantillons d’ADN (sur des ossements humains ..) C’est extrêmement bien détaillé on voit que l’autrice a fait des recherches poussées que ce soit sur cela ou sur le système carcéral au Texas ...C’est extrêmement bien décrit on sent que la documentation était superbement faite un travail de titan a dû être abattu par l’autrice , bravo ...Simplement je n’ai pas été touchée comme je pensais l’être au final sur la totalité du récit ..Tessa ainsi que sa meilleure amie Lydia m’ont parue fade je ne sais pas je ne me suis pas franchement attachée aux protagonistes principaux ...La fille de Tessa , Charlie , une adolescente égocentrique et qui ne pense qu’au volley-ball à ses entraînements , à ce que sa mère va lui préparer à manger et si elle a lavé ses vêtements de sport ...Elle soutient rapidement sa mère sur les événements traumatisants qui peuvent arriver mais son estomac est beaucoup plus important ...ET puis cette phrase qui m’a bien faite rire au moment où elle passent au drive du McDonald’s parce que la petite gâtée pourrie crève la dalle après sa journée d’école éprouvante « Alors je voudrais un Big Mac et un MacBook Pro.. » Normal , de réclamer comme ça à sa mère un produit Apple à plus de 1000$ (esclave de la société de consommation américaine par excellence la petite ! ) je l’ai trouvé « superficielle « En bref !Une déception je n’ai pas trouvé cette fluidité cette avidité d’avancer dans le récit , pas pris énormément de plaisir à lire cet ouvrage ...Concernant l’identité du véritable tueur j’ai également connu une énorme déception...Du début jusqu’à la fin l’enthousiasme était aux abonnés absents...Je n’aime pas donner un avis négatif, mais là je n’ai pas vraiment le choix en toute sincérité ,je n’ai pas apprécié ce livre , l’histoire ne pas emporté ne pas tenue en haleine ne pas dû tout touché ...Et j’ai dû continuer en me forçant ce qui était désagréable dans l’ensemble...J’ai mis une note de 3 étoiles car il reste tout de même bien écrit bien détaillé grâce aux diverses recherches de l’autrice ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lysette Posté le 24 Février 2021
    Un sacré coup de cœur ! Tout d'abord chapeau bas à l'auteure qui parvient à nous mener en bateau jusqu'à la fin... Les rebondissements sont bien menés et sont cohérents c'est une réussite !!! La plume est fluide et j'ai ressentie tout au long du roman, une tension, des inquiétudes, et l'envie d'avoir des réponses !!! Les personnages sont humanisés et évoluent au fil du roman. Ce qui m'a plu. J'ai aussi apprécié les thèmes abordés par l'auteure, la reconstruction, le traumatisme, mais aussi la peine de mort et l'amitié. En bref un roman qui m'a captivé du début à la fin, jonglant entre présent et passé, pour me torturer par sa fin totalement inattendue et pourtant si cohérente ! Belles lectures à tous.
  • ReaderOtter Posté le 10 Janvier 2021
    Je l'ai vraiment beaucoup aimé. Ca fait 3 ans que je voulais le lire. Mais je préférais l'avoir en poche mais je ne le trouvais pas. Finalement, quand je l'ai trouvé je l'ai acheté et il a encore traîné dans ma bibliothèque. J'en attendais tellement que j'osais pas le lire de peur d'être déçu ! Donc, finalement je l'ai lu ! Et il est tellement addictif ! A chaque fois je me disais "encore un chapitre" comme ils ne sont pas très longs c'était assez facile de lire beaucoup ! Au niveau de la structure du livre j'ai vraiment bien aimé. Le fait qu'on passe de aujourd'hui au années 1990 puis a des personnages différents. J'ai vraiment bien aimé. Tessie est une battante et essaie de réparer une injustice. Bill est un avocat qui va combattre la même injustice !
  • leslecturesdeDoris Posté le 28 Août 2020
    ’adore la couverture d’Ainsi fleurit le mal, si représentative de l’histoire. Lorsqu’elle avait 17 ans, Tessa a disparu. On l’a découverte plus tard dans une fosse recouverte de marguerites jaunes, en compagnie du cadavre d’une jeune fille et d’ossements. Elle est ainsi devenue la « Marguerite » survivante, la seule capable d’envoyer le meurtrier des quatre autres en prison. Or, elle ne s’est jamais souvenue de rien. La thérapie n’a eu aucun effet et c’est sans conviction qu’elle a témoigné au procès de l’homme qui a été arrêté. Dix-sept ans plus tard, alors que l’exécution est proche, elle est décidée à collaborer avec des experts scientifiques et un avocat pour le faire innocenter. Or, la pression monte, et les souvenirs ne reviennent toujours pas… Ce roman avait, au premier abord, tout pour me plaire. Un thriller psychologique axé du côté de la victime et de ses traumatismes. Une épée de Damoclès. Un compte à rebours vers la vérité. La plume est de plus agréable, tout comme les explications scientifiques très claires et un exposé factuel de la peine de mort. Pourtant, j’en ressors plutôt déçue. La faute au rythme, tout d’abord. Comme souvent, tout se dénoue dans les dernières vingt pages, sauf que d’énormes blancs... ’adore la couverture d’Ainsi fleurit le mal, si représentative de l’histoire. Lorsqu’elle avait 17 ans, Tessa a disparu. On l’a découverte plus tard dans une fosse recouverte de marguerites jaunes, en compagnie du cadavre d’une jeune fille et d’ossements. Elle est ainsi devenue la « Marguerite » survivante, la seule capable d’envoyer le meurtrier des quatre autres en prison. Or, elle ne s’est jamais souvenue de rien. La thérapie n’a eu aucun effet et c’est sans conviction qu’elle a témoigné au procès de l’homme qui a été arrêté. Dix-sept ans plus tard, alors que l’exécution est proche, elle est décidée à collaborer avec des experts scientifiques et un avocat pour le faire innocenter. Or, la pression monte, et les souvenirs ne reviennent toujours pas… Ce roman avait, au premier abord, tout pour me plaire. Un thriller psychologique axé du côté de la victime et de ses traumatismes. Une épée de Damoclès. Un compte à rebours vers la vérité. La plume est de plus agréable, tout comme les explications scientifiques très claires et un exposé factuel de la peine de mort. Pourtant, j’en ressors plutôt déçue. La faute au rythme, tout d’abord. Comme souvent, tout se dénoue dans les dernières vingt pages, sauf que d’énormes blancs subsistent. Le reste est assez mou, alternant entre le passé et le présent, sans que rien n’avance vraiment. Et puis, il y a Tessa. Je ne l’ai pas comprise. Tantôt elle veut sauver la vie d’un homme, d’autant qu’elle se sent menacée à son tour, mais ne va pas pour autant au bout de ses démarches. On peut comprendre le poids de ses traumatismes. Pourtant, elle en devient incompréhensible. On ne sait pas si elle veut vraiment connaître le fin mot de l’histoire. Je n’ai pas vraiment senti la pression du temps qui passe, ni les émotions des personnages. En fait, je suis restée très en dehors de cette histoire, presque déconnectée. En résumé, Ainsi fleurit le mal est construit sur une excellente idée, mal exploitée. Il a manqué des explications, une vraie fin, et plus de combattivité de son héroïne pour que la recette fonctionne sur moi.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.