Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278652
Code sériel : 17034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ainsi fleurit le mal

Cécile LECLÈRE (Traducteur)
Date de parution : 12/04/2018
Tessa est pour tous une « Marguerite ». Elle a été baptisée ainsi par les journalistes après avoir été retrouvée amnésique, sur un tas d'ossements humains et au côté d'un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Elle est l'unique survivante d’un tueur en... Tessa est pour tous une « Marguerite ». Elle a été baptisée ainsi par les journalistes après avoir été retrouvée amnésique, sur un tas d'ossements humains et au côté d'un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Elle est l'unique survivante d’un tueur en série identifié, jugé et condamné par la justice du Texas. Dix-huit ans plus tard, Tessa est une mère de famille accomplie et épanouie. Jusqu'à ce qu'elle découvre, la veille de l'exécution de l'assassin, un parterre de ces mêmes marguerites repiquées sous ses fenêtres. Voyant vaciller sa tranquillité et ses certitudes, Tessa n'a alors d'autre choix que de rejoindre le camp de la défense, pour que la vérité soit faite, pour que le cauchemar ne recommence pas.

« Ce polar distille une ambiance singulière, rappelant les contes horrifiques de Grimm. Poétique et angoissant, son livre séduit par sa beauté vénéneuse. » Paris Match

« Un thriller psychologique palpitant. » ELLE

« Un compte à rebours qui déplace le propos psychiatrique vers le polar judiciaire. » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278652
Code sériel : 17034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Aux manettes d'une suspense hitchcockien, Julia Heaberlin multiplie les références - Stephen King entre autres - maîtrisant avec brio l'art du rebondissement d'une époque à l'autre, tandis que le lecteur effeuille la marguerite. Jusqu'à en avoir le souffle coupé. On n'en demande pas moins à un thriller. »
L'Alsace

« Ce polar distille une ambiance singulière, rappelant les contes horrifiques de Grimm. Poétique et angoissant, son livre séduit par sa beauté vénéneuse. »
Match

« Un thriller psychologique palpitant. »
Elle

« Un compte à rebours qui déplace le propos psychiatrique vers le polar judiciaire. »
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslecturesdeDoris Posté le 28 Août 2020
    ’adore la couverture d’Ainsi fleurit le mal, si représentative de l’histoire. Lorsqu’elle avait 17 ans, Tessa a disparu. On l’a découverte plus tard dans une fosse recouverte de marguerites jaunes, en compagnie du cadavre d’une jeune fille et d’ossements. Elle est ainsi devenue la « Marguerite » survivante, la seule capable d’envoyer le meurtrier des quatre autres en prison. Or, elle ne s’est jamais souvenue de rien. La thérapie n’a eu aucun effet et c’est sans conviction qu’elle a témoigné au procès de l’homme qui a été arrêté. Dix-sept ans plus tard, alors que l’exécution est proche, elle est décidée à collaborer avec des experts scientifiques et un avocat pour le faire innocenter. Or, la pression monte, et les souvenirs ne reviennent toujours pas… Ce roman avait, au premier abord, tout pour me plaire. Un thriller psychologique axé du côté de la victime et de ses traumatismes. Une épée de Damoclès. Un compte à rebours vers la vérité. La plume est de plus agréable, tout comme les explications scientifiques très claires et un exposé factuel de la peine de mort. Pourtant, j’en ressors plutôt déçue. La faute au rythme, tout d’abord. Comme souvent, tout se dénoue dans les dernières vingt pages, sauf que d’énormes blancs... ’adore la couverture d’Ainsi fleurit le mal, si représentative de l’histoire. Lorsqu’elle avait 17 ans, Tessa a disparu. On l’a découverte plus tard dans une fosse recouverte de marguerites jaunes, en compagnie du cadavre d’une jeune fille et d’ossements. Elle est ainsi devenue la « Marguerite » survivante, la seule capable d’envoyer le meurtrier des quatre autres en prison. Or, elle ne s’est jamais souvenue de rien. La thérapie n’a eu aucun effet et c’est sans conviction qu’elle a témoigné au procès de l’homme qui a été arrêté. Dix-sept ans plus tard, alors que l’exécution est proche, elle est décidée à collaborer avec des experts scientifiques et un avocat pour le faire innocenter. Or, la pression monte, et les souvenirs ne reviennent toujours pas… Ce roman avait, au premier abord, tout pour me plaire. Un thriller psychologique axé du côté de la victime et de ses traumatismes. Une épée de Damoclès. Un compte à rebours vers la vérité. La plume est de plus agréable, tout comme les explications scientifiques très claires et un exposé factuel de la peine de mort. Pourtant, j’en ressors plutôt déçue. La faute au rythme, tout d’abord. Comme souvent, tout se dénoue dans les dernières vingt pages, sauf que d’énormes blancs subsistent. Le reste est assez mou, alternant entre le passé et le présent, sans que rien n’avance vraiment. Et puis, il y a Tessa. Je ne l’ai pas comprise. Tantôt elle veut sauver la vie d’un homme, d’autant qu’elle se sent menacée à son tour, mais ne va pas pour autant au bout de ses démarches. On peut comprendre le poids de ses traumatismes. Pourtant, elle en devient incompréhensible. On ne sait pas si elle veut vraiment connaître le fin mot de l’histoire. Je n’ai pas vraiment senti la pression du temps qui passe, ni les émotions des personnages. En fait, je suis restée très en dehors de cette histoire, presque déconnectée. En résumé, Ainsi fleurit le mal est construit sur une excellente idée, mal exploitée. Il a manqué des explications, une vraie fin, et plus de combattivité de son héroïne pour que la recette fonctionne sur moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • galyalain Posté le 17 Août 2020
    L'idée de départ était bonne, mais le traitement ne m'a pas plu; - Le style est plat. - Le roman est verbeux, lent, statique... pas d'action. - Il est bâti sur une alternance présent / passé, qui se déroule sans surprise, ce qui donne encore plus une impression de ronron. - Je ne suis pas arrivé à entrer en empathie (mais l'autrice non plus, apparemment !) avec le personnage principal. J'ai dû faire un effort pour terminer ce livre, et je n'aime pas ça: ne pas terminer un livre, ou faire des efforts pour en terminer un....
  • anastasibia Posté le 14 Juillet 2019
    Tessa est une « marguerite ». Elle a été retrouvée sur un tas d’ossements humains, à côté d’un cadavre. Particularité : la fosse était jonchée de milliers de marguerites, d’où le surnom… C’est une survivante qui doit désormais vivre avec cette expérience ! Quelques années après, on suit cette femme, devenue mère de famille, qui attend l’exécution de son bourreau. Mais la veille, Tessa découvre un parterre de marguerites… Pourquoi ? Qui s’amuse à la torturer ? Ce thriller diabolique est addictif. Au fil des pages, on alterne entre l’adolescence de Tessa et sa vie d’adulte. L’atmosphère est lourde mais elle joue un rôle important dans la lecture. C’est noir et dur mais je recommande vivement.
  • Lalilidelili Posté le 6 Février 2019
    Une très belle découverte cette lecture. Une histoire prenante, envoûtante, qui m'a baladé jusqu'au point final. Ma sœur à trouvé ce livre à notre mediatheque et je ne regrette pas de l'avoir écouté. Les chapitres varie d'une période à une autre, d'un point de vue à l'autre, et les parties sont découpé comme il faut pour changer de personnages.L'idée de l'histoire est vraiment intéressante et ce genre de thriller m'intéresse de plus en plus. Une plume que je ne connaissais pas et qui me donne envie de découvrir d'avantage avec ces autres livres. Je vous le conseille sans hésitation. J'ai dévoré Ainsi fleurit le mal en seulement quelques jours...
  • elise3coco Posté le 3 Février 2019
    J'attendais beaucoup de ce roman qui m'avais tapé dans l’œil par sa couverture très intrigante. Puis par son résumé. Au final un peu déçu.. je n'ai pas tourné les pages rapidement, ni été emballé au point de ne plus m'arrêter de lire pour connaître le dénouement. Le livre est bien écrit, assez fluide. On en apprend vraiment beaucoup sur les personnages. Mais le suspens n'est pas assez présent. C'est ce qui manque pour avoir un véritable thriller. Il y a des passages long, voir inutile. Ce que j'ai beaucoup apprécié c'est la relation de Tessa et son ancienne meilleure amie Linda. Quoiqu'on s'interroge beaucoup sur leur amitié au fil du roman. C'est loin d'être un mauvais roman mais il n'a pas pris avec moi.. Elise__#9829;
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.