Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266314145
Code sériel : 18120
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Ainsi fut Auschwitz

,

Marc LESAGE (Traducteur)
Date de parution : 10/06/2021
Les vérités les plus précises – et les plus terribles, tant elles sont précises – sur la machine d’extermination. Quarante ans de témoignages, en grande partie inédits, d'une importance historique essentielle.
 
Des recherches entamées très tôt par Primo Levi sur le destin de ses compagnons à la déposition pour le procès...
Les vérités les plus précises – et les plus terribles, tant elles sont précises – sur la machine d’extermination. Quarante ans de témoignages, en grande partie inédits, d'une importance historique essentielle.
 
Des recherches entamées très tôt par Primo Levi sur le destin de ses compagnons à la déposition pour le procès Eichmann, en passant par la « lettre à la fille d’un fasciste qui demande la vérité » et les articles parus dans des quotidiens et des revues spécialisées, Ainsi fut Auschwitz est une mosaïque de souvenirs et de réflexions critiques d’une valeur historique et morale inestimable.
 
 
Les grands textes de Primo LEVI sont chez Pocket
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266314145
Code sériel : 18120
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"On lira notamment la réponse de Primo Levi à la « Lettre de la fille d’un fasciste qui demande la vérité », envoyée par une jeune fille — après la visite d’une exposition sur l’univers concentrationnaire — au courrier des lecteurs du grand quotidien de Turin La Stampa. Coorganisateur de l’exposition, il la remercie chaleureusement de sa missive, qui, écrit-il, est « la lettre que nous attendions ». Car il peut alors, comme dans tous ses autres textes, assouvir l’impérieux désir, mais aussi et surtout remplir le devoir qu’il s’est fixé toute sa vie « pour tous ceux qui ne sont pas revenus » : témoigner. Et le témoin Primo Levi le fait, de page en page, avec la force et le style d’un grand écrivain."
Politis
" Il est très suspect d’entendre dire que la Shoah, on a en soupé, et qu’il faut passer à autre chose. Lire et relire Primo Levi nous apprend l’inverse : il faut revenir à cet épisode tragique, pour se prémunir au mieux de ce qui pourrait advenir de pire."
Transfuge

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cricri08 Posté le 19 Juillet 2021
    Merci à Babelio pour la découverte de ce recueil des témoignages de Primo Levi et Leonardo De Benedetti, deux italiens arrêtés ensemble en 1944 et déportés à Auschwitz, plus précisément au camp de Monowitz. Ayant échappés à la marche forcée lors de l'avancée de l'armée russe, les deux hommes ont été libérés en janvier 1945. C'est tout d'abord en réponse à une demande des militaires russes qu'ils témoignent en rédigeant un rapport sur l'organisation hygiénique et sanitaire du camp. Ensuite ils passeront leur vie à parler, partager, témoigner de ce qu'ils ont vécu avec deux priorités très claires : se baser sur les faits qu'ils ont pu constater, vérifier, afin que leur parole soit crue. L'idée que ce passé horrible puisse être nié leur est insupportable. Ensuite on voit nettement la volonté de rendre l'humanité aux disparus : après en avoir été privés par les allemands, Primo Levi notamment cherche à remettre des noms sur les gens de son convoi, une identité, même parfois un petit détail "s'y connaissait en horlogerie". Des témoignages factuels d'une expérience qu'il faut partager et ne pas oublier. Non ce n'est jamais inutile d'en reparler.
  • Allantvers Posté le 12 Juillet 2021
    Le témoignage de Primo Levi sur sa terrible expérience d'Auschwitz m'était déjà connu à travers Si c'est un homme. Pour autant, lire la série de témoignages de cet ouvrage à double voix (celle de Levi et celle de Leonardo de Benedetti, médecin et ami interné avec lui), publiés à différentes périodes et dans différents buts (dépositions lors de procès de nazis, articles, réaction au courrier de lecteurs) n'en a pas moins de force dans la mesure où sont mis ici en valeur l'acharnement et la ténacité de l'auteur à dire et faire savoir encore et encore, et à poser des mots et des faits contre le danger grandissant de l'oubli. Et s'interroger sans relâche sur la fragilité de notre humanité.
  • aurelie_80 Posté le 7 Juillet 2021
    Merci à Babelio de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage. Nous sommes ici fasse à un ensemble de documents et de témoignages retraçant les atrocités des camps de concentration. C'est un ouvrage assez exigeant car très détaillé avec par exemple une description très précise des traitements utilisés pour "soigner" les différents maux des prisonniers. Mais une lecture qui nous rappelle à quel point il est important de ne surtout pas oublier !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.