Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266215725
Code sériel : 14744
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

America

La Treizième Colonie

Date de parution : 03/11/2011

1691. Alors que les catholiques irlandais se révoltent contre l’Angleterre, le jeune Harry Bateman et sa femme Lilly sont contraints de fuir leur pays et embarquent pour l’Amérique. Après un long périple, ils gagnent une nouvelle terre sur laquelle ils vont essayer de se faire une place.
Arrivés dans la colonie...

1691. Alors que les catholiques irlandais se révoltent contre l’Angleterre, le jeune Harry Bateman et sa femme Lilly sont contraints de fuir leur pays et embarquent pour l’Amérique. Après un long périple, ils gagnent une nouvelle terre sur laquelle ils vont essayer de se faire une place.
Arrivés dans la colonie de New York, ils se heurtent à Augustus Muir, riche marchand d’origine allemande, venu y créer une treizième colonie anglaise qui lui permettrait d’accroître sa richesse.
De leur rencontre naîtra une haine farouche qui perdurera sur plusieurs générations.
Ces deux familles au destin inextricablement lié vont écrire, chacune à leur manière, l’histoire de l’Amérique.

« C’est prenant, c’est vibrant. » Femme Actuelle

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266215725
Code sériel : 14744
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le jeune auteur met une nouvelle fois son goût pour l'histoire et sa riche documentation au service d'une fresque romanesque pleine de rebondissements et de personnages hauts en couleurs. Et dresse, en creux, le portrait de l'Amérique d'aujourd'hui. » J.V. - Métro
« Aventure, amour et rebondissements. Une fresque historique captivante. » L'Est-Éclair / Libération Champagne
« Très émouvant et très fort. » J.-R.B. - La Provence
« C'est prenant, c'est vibrant. » M.G. - Femme Actuelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dune93 Posté le 1 Avril 2021
    Dans le style Ken Follett Apres avoir lu précédemment la chute des géants de Ken Follett, j'y ai retrouvé la même construction narrative, que j'adore. Il aurait été agréable d'avoir plus d'anecdotes historiques. C'est un bon roman malgré tout. Et c'est avec impatience que j'attends le prochain tome.
  • titiseb77 Posté le 30 Octobre 2019
    Première fois que je lis cet auteur Romain Sardou et je dois dire que j'ai passé un excellent moment de lecture. Nous y découvrons la création d'une treizième colonie aux Etats-Unis. Nous suivons les Bateman, jeunes irlandais, qui ont été obligés de fuir leur pays à cause d'une guerre de religion et les Muir, riche famille, dirigée par Augustus, redoutable homme d'affaires qui s'est enrichi grâce au transport par bateau de vivres d'Angleterre vers les Etats-Unis. Nous allons rencontrer des assassins, des pirates, des corrompus... J'ai aimé découvrir la création des Etats-Unis, la vie des indiens, le commerce pratiqué à cette époque, les moeurs de ces différentes ethnies... J'ai passé un bon moment de lecture et lirais volontiers le tome 2 en espérant que tome 3 de la trilogie sortira un jour.
  • meknes56 Posté le 13 Octobre 2019
    Un récit prenant et fort bien écrit, narré d'une façon qui nous tient en haleine. De bons dialogues qui nous permettent de nous imprégner des conditions de vies des colons. Superbe livre.
  • ChloeTissier Posté le 24 Février 2019
    Comme toujours avec cet auteur un récit très prenant. L'aventure de deux familles qui immigrent aux Amériques et que l'on suit sur 3 générations. Une action permanente, des dialogues parfaits. On s'attache aux personnages du livre, aux histoires, à l'Histoire même. Sardou nous fait voir des aspects peu reluisants de la colonisation de l'Amérique.Plonger au cœur de la conquête de l'Amérique et au cœur de la vie dans les bas fonds londoniens.... Ce roman tient en haleine, fait découvrir un moment d'histoire. C'est bien écrit, rythmé et documenté. On ne s'en lasse pas !..
  • Luniver Posté le 8 Décembre 2018
    L’Amérique est encore à bâtir. Quelques petites colonies se sont créées sur cette immense terre vierge (à part quelques natifs qui rôdent un peu partout, mais les gens qui portent des plumes ne comptent pas vraiment), qui ne connaît encore ni coutumes ni règles bien définies. Tout est encore possible. Parmi cette première vague d’immigrés, on suit principalement deux familles : un couple d’Irlandais catholiques, obligés de s’enfuir précipitamment à cause des guerres de religion dans leur pays d’origine. Et, à l’autre bout de l’échelle sociale, une famille de riches marchands anglais qui profitent des nouvelles opportunités qu’offrent les colonies pour bâtir un immense empire commercial. L’immersion dans le Nouveau Monde est très réussie : on ressent pleinement cette possibilité d’aventures, de pouvoir tout tenter, des utopies religieuses à la vie de rapine. L’auteur nous emmène dans plusieurs endroits très différents : dans les terres amérindiennes, dans un New-York en formation, dans une prison pour dettes londoniennes, … et à chaque fois je me suis glissé dans la vie de ses personnages sans y prendre garde. Les intrigues m’ont par contre parues un peu plus faibles. J’ai eu l’impression que l’auteur avait une série de tableaux bien maîtrisés, et qu’il s’est contenté de les relier... L’Amérique est encore à bâtir. Quelques petites colonies se sont créées sur cette immense terre vierge (à part quelques natifs qui rôdent un peu partout, mais les gens qui portent des plumes ne comptent pas vraiment), qui ne connaît encore ni coutumes ni règles bien définies. Tout est encore possible. Parmi cette première vague d’immigrés, on suit principalement deux familles : un couple d’Irlandais catholiques, obligés de s’enfuir précipitamment à cause des guerres de religion dans leur pays d’origine. Et, à l’autre bout de l’échelle sociale, une famille de riches marchands anglais qui profitent des nouvelles opportunités qu’offrent les colonies pour bâtir un immense empire commercial. L’immersion dans le Nouveau Monde est très réussie : on ressent pleinement cette possibilité d’aventures, de pouvoir tout tenter, des utopies religieuses à la vie de rapine. L’auteur nous emmène dans plusieurs endroits très différents : dans les terres amérindiennes, dans un New-York en formation, dans une prison pour dettes londoniennes, … et à chaque fois je me suis glissé dans la vie de ses personnages sans y prendre garde. Les intrigues m’ont par contre parues un peu plus faibles. J’ai eu l’impression que l’auteur avait une série de tableaux bien maîtrisés, et qu’il s’est contenté de les relier vite fait bien fait par quelques coups de théâtre assez convenus.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.