Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264068316
Code sériel : 5112
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Angel baby

Cécile DENIARD (Traducteur)
Collection : Domaine Policier
Date de parution : 01/09/2016
Un grand roman noir retraçant la cavale d’une mère prête à tout pour retrouver sa fille. 
Séquestrée à Tijuana par son mari, un puissant narcotrafiquant surnommé « El Principe », Luz parvient à s’échapper. Elle veut retrouver à tout prix sa fille Isabel, qu’elle a confiée à une tante qui vit à Los Angeles. Dans sa cavale, sa route croise celle de  Malone, un jeune Américain... Séquestrée à Tijuana par son mari, un puissant narcotrafiquant surnommé « El Principe », Luz parvient à s’échapper. Elle veut retrouver à tout prix sa fille Isabel, qu’elle a confiée à une tante qui vit à Los Angeles. Dans sa cavale, sa route croise celle de  Malone, un jeune Américain qui noie la culpabilité de la mort de sa petite fille dans les excès en tous genres. Toutes les semaines, il cache des clandestins dans le coffre de sa voiture et leur fait passer la frontière pour les Etats-Unis en échange de quelques billets. De son côté, El principe a lancé aux trousses de sa femme son homme de main Jeronimo, surnommé « El Apache », gangster fraîchement sorti de prison. S’il ne parvient pas a ramené Luz, c’est sa famille qui en paiera le prix. Sur leurs talons : l’agent Mike Thacker, garde-frontière corrompu, criblé de dettes et obsédé sexuel, qui n’hésite pas à profiter des à-côtés des trafics frontaliers... Les destins de ces quatre personnages vont rapidement s’entremêler, alors que s’engage une véritable course-poursuite entre le désert de Californie et Los Angeles.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264068316
Code sériel : 5112
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LectureChronique2_0 Posté le 18 Juin 2019
    Qu'est ce que Angel Baby ? C'est un tatouage à la signification très personnelle qui orne la nuque de Luz, belle mexicaine d'une trentaine d'années vivant avec le beau, riche et respecté Rolando, surnommé "El Principe", narcotrafiquant de son état. A priori, à Tijuana, elle a tout pour être heureuse, à ceci près que c'est une femme battue, droguée par son mari pour rester tranquille et qui un jour, va tout faire pour se barrer de chez elle et retrouver sa petite fille Isabel âgée de quatre ans qu'elle a laissé chez sa tante à Los Angeles, en Amérique. Quitte à passer la frontière en douce, aidée de Malone, son passeur. Un gars pas si simple qui se plonge dans les délices de l'alcool pour oublier la mort de sa fille. Détruit par la vie, détruit par l'alcool, il va finalement faire preuve de compassion et aider sa passagère du jour, comme il aide les clandestins. El Principe, qui ne tolère pas d'avoir été dupé ainsi par sa propre femme, et qui au passage n'a pas aimé non plus se retrouver avec les deux cadavres de sa gouvernante Maria et de son garde du corps El Toro, va engager Jeronimo, alias L'Apache un... Qu'est ce que Angel Baby ? C'est un tatouage à la signification très personnelle qui orne la nuque de Luz, belle mexicaine d'une trentaine d'années vivant avec le beau, riche et respecté Rolando, surnommé "El Principe", narcotrafiquant de son état. A priori, à Tijuana, elle a tout pour être heureuse, à ceci près que c'est une femme battue, droguée par son mari pour rester tranquille et qui un jour, va tout faire pour se barrer de chez elle et retrouver sa petite fille Isabel âgée de quatre ans qu'elle a laissé chez sa tante à Los Angeles, en Amérique. Quitte à passer la frontière en douce, aidée de Malone, son passeur. Un gars pas si simple qui se plonge dans les délices de l'alcool pour oublier la mort de sa fille. Détruit par la vie, détruit par l'alcool, il va finalement faire preuve de compassion et aider sa passagère du jour, comme il aide les clandestins. El Principe, qui ne tolère pas d'avoir été dupé ainsi par sa propre femme, et qui au passage n'a pas aimé non plus se retrouver avec les deux cadavres de sa gouvernante Maria et de son garde du corps El Toro, va engager Jeronimo, alias L'Apache un Mexicain à la dent dure, pour retrouver Luz et la ramener au Mexique. Le Mexicain n'a pas d'autre choix que d'accepter pour sauver sa famille des griffes de El Principe. Au passage, Thacker, un policier américain ripou affecté à la frontière et sans complaisance avec les voleurs et les clandestins qui traversent, va se retrouver mêlé à l'histoire au point de se voir obligé de faire équipe avec l'Apache pour récupérer un peu d'argent au passage afin de combler ses dettes de jeu. Voilà que s'engage un road book entre le Mexique et les Etats-Unis, où tout le monde fuit mais pas pour les mêmes raisons, où les destins se veulent chaotiques et miséreux, où la souffrance des personnages est perçue comme inévitable. Une seule et même notion revient dans ce livre : la famille. Elle est notre force comme notre faiblesse. C'est grâce à elle si les personnages avancent, s'ils tiennent et s'ils franchissent les dures épreuves de la vie, mais aussi à cause d'elle s'ils trahissent et plongent dans les profondeurs du mal pour sauver ce qui peuvent les rendre heureux. Une traque haletante, imprévisible, violente, sanglante. Nul doute que Scorcèse en aurait fait un excellent film !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Boom Posté le 25 Avril 2017
    Ces quatre personnages ont leur destin lié, scellé, comment vont-ils s'en sortir? A vous de le découvrir... Chacun est attachant, on ne sait pour quel camp tenir car les tortionnaires ne s'avèrent pas toujours être les pires dans cette aventure ! Le lecteur est tiraillé intérieurement par cette peur pour ces personnages qui essaient coûte que coûte d'échapper à leur pire cauchemar. Je ne vous en dirai pas plus sur cette histoire, car c'est un policier vraiment excellent à découvrir, qui va vous travailler encore après l'avoir refermer ! A découvrir, et surtout, auteur à suivre car pour une deuxième lecture, elle est tout aussi bonne que la précédente ! J'ai adoré et je vous conseille ce bouquin avec enthousiasme.
  • x-livres-passion-x Posté le 13 Novembre 2016
    J’avais déjà remarqué Angel Baby lors de sa sortie en grand format, mais pour une question de temps et aussi d’une Pile A Lire bien fournie, j’avais passé mon tour. Lors de sa sortie en poche, je me suis dit « pourquoi pas ? », la couverture des éditions 10-18 m’attire beaucoup plus. Luz est la femme d’un trafiquant appelé El Principe à Tijuana au Mexique. Luz est continuellement surveillée, elle ne peut pas faire ce qu’elle souhaite, et doit rendre des comptes à son mari pour tout. Elle décide donc de semer son garde du corps qui est en quelque sort son geôlier pour retrouver sa fille Isabel à San Diego aux États-Unis. Mais pour cela, elle va devoir passer la frontière et survivre face aux hommes de son mari prêts à tout pour la ramener auprès de leur chef. J’ai adoré le personnage de Luz, c’est une femme avec beaucoup de courage, déterminée et prête à tout pour retrouver son enfant. Elle a vécu un quotidien très difficile, rempli de malheurs, mais elle s’accroche tout de même à la vie et cherche à s’en sortir. J’ai par contre beaucoup moins apprécié Malone, l’homme qui aide Luz dans sa cavale. Il... J’avais déjà remarqué Angel Baby lors de sa sortie en grand format, mais pour une question de temps et aussi d’une Pile A Lire bien fournie, j’avais passé mon tour. Lors de sa sortie en poche, je me suis dit « pourquoi pas ? », la couverture des éditions 10-18 m’attire beaucoup plus. Luz est la femme d’un trafiquant appelé El Principe à Tijuana au Mexique. Luz est continuellement surveillée, elle ne peut pas faire ce qu’elle souhaite, et doit rendre des comptes à son mari pour tout. Elle décide donc de semer son garde du corps qui est en quelque sort son geôlier pour retrouver sa fille Isabel à San Diego aux États-Unis. Mais pour cela, elle va devoir passer la frontière et survivre face aux hommes de son mari prêts à tout pour la ramener auprès de leur chef. J’ai adoré le personnage de Luz, c’est une femme avec beaucoup de courage, déterminée et prête à tout pour retrouver son enfant. Elle a vécu un quotidien très difficile, rempli de malheurs, mais elle s’accroche tout de même à la vie et cherche à s’en sortir. J’ai par contre beaucoup moins apprécié Malone, l’homme qui aide Luz dans sa cavale. Il a lui-même un passé difficile, mais il se noie dans l’alcool, et ne cherche pas à avancer, à tourner la page. Angel Baby est une sorte de course-poursuite qui nous fait découvrir le Mexique et les États-Unis à travers une vision nettement moins idyllique que ce que l’on peut voir à la télévision. L’histoire est bien écrite, cela se lit plutôt rapidement, on a très vite envie de savoir comment cela se termine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jeranjou Posté le 25 Avril 2015
    Un road-movie noir et loufoque… Connaissant la marque « Lange » pour les fameuses chaussures de ski, je pourrais désormais l'associer à cet auteur américain de polar dont l'écriture et le style « surfent » bien au-dessus de la moyenne. Dans ce roman « Angel baby » qui est sorti le 1er avril en librairie (théoriquement si ce n'est pas une blague), Richard Lange s'appuie sur une recette de personnages parfaitement calibrés. Comme héroïne principale du roman, une femme superbe au doux nom de Luz est séquestrée dans une prison dorée à Tijuana et cherche par tous les moyens possible à échapper à un narcotrafiquant nommé « El Principe » pour retrouver sa fille Isabel qui vit à Los Angeles. Dans le rôle du compagnon de route, Malone, le passeur américain de clandestin à la frontière mexicaine, sert de conducteur improbable à la fugueuse Luz et va devenir son ange gardien tout feu tout flamme. Comme dans toute bonne course poursuite, un méchant malabar surnommé « El Apache » se voit confier la mission de retrouver coût que coût la femme d'« El Principe » sous peine de ne plus retrouver sa famille à son retour. Enfin, pour pimenter le tout, rien de tel... Un road-movie noir et loufoque… Connaissant la marque « Lange » pour les fameuses chaussures de ski, je pourrais désormais l'associer à cet auteur américain de polar dont l'écriture et le style « surfent » bien au-dessus de la moyenne. Dans ce roman « Angel baby » qui est sorti le 1er avril en librairie (théoriquement si ce n'est pas une blague), Richard Lange s'appuie sur une recette de personnages parfaitement calibrés. Comme héroïne principale du roman, une femme superbe au doux nom de Luz est séquestrée dans une prison dorée à Tijuana et cherche par tous les moyens possible à échapper à un narcotrafiquant nommé « El Principe » pour retrouver sa fille Isabel qui vit à Los Angeles. Dans le rôle du compagnon de route, Malone, le passeur américain de clandestin à la frontière mexicaine, sert de conducteur improbable à la fugueuse Luz et va devenir son ange gardien tout feu tout flamme. Comme dans toute bonne course poursuite, un méchant malabar surnommé « El Apache » se voit confier la mission de retrouver coût que coût la femme d'« El Principe » sous peine de ne plus retrouver sa famille à son retour. Enfin, pour pimenter le tout, rien de tel qu'un bon vieux flic ripoux et obsédé sexuel, l'agent Mike Thacker, qui a flairé la bonne affaire en arrêtant le couple Luz-Malone en voiture après la frontière. Grâce à Babélio et aux éditions Albin Michel, j'ai eu la chance de découvrir un roman noir et loufoque qui m'a fait penser aux romans de Westlake par moment. Pour ceux qui détestent les invraisemblances et les situations ubuesques au possible, passez votre chemin ! Pour les autres, « Angel baby » vous permettra de passer un bon moment jusqu'à la fin en compagnie de personnages savamment dérangés mais plutôt attachants… Pour conclure, un bon roman pour les amateurs de piste rouge mais pas assez corsé pour les fans de piste noire ou de hors piste... comme moi. Note 3,75\5
    Lire la suite
    En lire moins
  • SMadJ Posté le 20 Avril 2015
    Cette Angel Baby est épicée, mexicaine et pleine de soucis. Mais qui n'en a pas ? Ah bah oui mais les siens sont du genre mortel. Et Richard Lange va nous entraîner dans un Road-Book haletant. On se croirait dans un film de Robert Rodriguez mâtiné d'un Tarantino old school. Back in the nineties donc ! Ah non c'est écrit 2015 sur le bouquin. Bah alors, tout ne change pas si vite, faut croire... Des trafiquants de drogue retors, des assassins mexicains, un homme sur le bord de la route, un flic ripou, un taulard sur le chemin de la rédemption, ça en fait du beau monde. Et du beau, il ne va pas y en avoir beaucoup pourtant. Car pas de chance pour eux, Richard Lange est un démon qui malmène ses personnages, les fait souffrir d'un bout à l'autre du roman. Surtout le casting masculin qui en prend plein la gueule. Il faut dire que Lange nous dépeint des hommes brisés, exsangues, à bout de souffle, largués par la vie. Une vie qu'ils ont laissé s'échapper et dont ils passent la majorité de leur temps à courir derrière. Heureusement il y a Luz, l'ange déchu, l'ange qui fait courir et... Cette Angel Baby est épicée, mexicaine et pleine de soucis. Mais qui n'en a pas ? Ah bah oui mais les siens sont du genre mortel. Et Richard Lange va nous entraîner dans un Road-Book haletant. On se croirait dans un film de Robert Rodriguez mâtiné d'un Tarantino old school. Back in the nineties donc ! Ah non c'est écrit 2015 sur le bouquin. Bah alors, tout ne change pas si vite, faut croire... Des trafiquants de drogue retors, des assassins mexicains, un homme sur le bord de la route, un flic ripou, un taulard sur le chemin de la rédemption, ça en fait du beau monde. Et du beau, il ne va pas y en avoir beaucoup pourtant. Car pas de chance pour eux, Richard Lange est un démon qui malmène ses personnages, les fait souffrir d'un bout à l'autre du roman. Surtout le casting masculin qui en prend plein la gueule. Il faut dire que Lange nous dépeint des hommes brisés, exsangues, à bout de souffle, largués par la vie. Une vie qu'ils ont laissé s'échapper et dont ils passent la majorité de leur temps à courir derrière. Heureusement il y a Luz, l'ange déchu, l'ange qui fait courir et s'entretuer tout ce beau monde. L'ange qui inspire Lange. Excusez du peu. L'écriture est svelte, mousseuse. Les pages défilent vitesse grand V même si on pourra se lasser d'une certaine répétition dans les chapitres. Les scènes s'enchaînent et bégaient parfois. Pourtant, le roman est court. Un peu vain peut-être, mais jamais ennuyeux. Pas un grand roman noir, une petite série B sans chichis. Lue sans déplaisir, oubliée une fois la dernière page refermée. Mais promis, on reste amis. PS : un grand merci à Babelio et aux Éditions Albin Michel :-)
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…