Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266321020
Code sériel : 18422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm
À Paraître

Angélique - 2. Le Chemin de Versailles

Date de parution : 10/11/2021
1663. Qui connaît la véritable identité de Mme Morens, la belle chocolatière du Marais dont la fortune ne cesse de s’accroître avec la vogue dont jouit dans les salons le chocolat, cette mixture importée du Nouveau Monde ? Qui se doute que cette parvenue, qui fréquente aujourd’hui Ninon de Lenclos, fut naguère... 1663. Qui connaît la véritable identité de Mme Morens, la belle chocolatière du Marais dont la fortune ne cesse de s’accroître avec la vogue dont jouit dans les salons le chocolat, cette mixture importée du Nouveau Monde ? Qui se doute que cette parvenue, qui fréquente aujourd’hui Ninon de Lenclos, fut naguère connue sous le nom d’Angélique de Sancé ? S’étant juré que ses enfants ne souffriraient plus jamais de la faim et du froid, elle ne craint plus de jouer son destin à quitte ou double. Sa beauté, sa richesse, sa personne même sont le gage du jeu dangereux où elle se risque pour effacer l’opprobre lié à son passé. En faut-il, de l’ambition, pour ravir au prince de Condé lui-même l’hôtel du Beautreillis, bâti pour elle par Joffrey de Peyrac ? L’ultime carte d’Angélique est la plus hardie : le ténébreux marquis du Plessis. Sur le chemin qui doit la conduire au Roi-Soleil, cet allié pourrait se révéler le plus cruel des adversaires…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266321020
Code sériel : 18422
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm
Pocket
8.70 €
À paraître le 10/11/2021

Ils en parlent

« Un caractère aussi trempé que celui de Scarlett O’Hara » 
Le Figaro littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vallalectrice Posté le 3 Décembre 2017
    Progressivement angélique retrouve le chemin de Versailles, par des rebondissement multiple. La voila Mme chocolat, puis propriétaire par un jeux de l'ancien hôtel particulier de son mari qu'elle joue avec le Prince de Condé. si elle pert elle l’épouse ! (A l’époque j'ai admiré son abnégation et sa fidélité envers son amour, aujourd’hui moi je ferais express de perdre...). puis pour retrouver un nom elle épouse son cousin, dont elle était secrètement amoureuse enfant mais qui se moquait de sa pauvreté. ( c'est vraiment très pratique ces retrouvailles dit la femme mure que je suis devenue et qui jette un autre regard sur mes lectures de jeune fille) les portes de Versailles s'ouvrent enfin..
  • ckdkrk169 Posté le 18 Janvier 2015
    Un bon moment de lecture pour un livre qui est à la fois une romance et un roman historique et social. J’ai pris du plaisir à suivre les aventures d’Angélique, qui nous entraînent des bas-fonds de Paris jusqu’à Versailles. Les principaux ingrédients : de l’aventure, des intrigues, des personnages réels mis en scène pour servir l’histoire et du rythme. De nombreux rebondissements nous tiennent en haleine tout au long de la lecture . L’histoire d’Angélique que l’on pense connaître au travers des films est plus détaillée dans le livre et apporte un éclairage complémentaire sur cette période. Au début du livre, Angélique est veuve, son mari a été brûlé comme sorcier. Restée seule avec ses deux jeunes enfants et ruinée, elle doit faire face. On suit son combat pour s’en sortir et donner un avenir à ses enfants. Depuis la Cour des miracles, en passant par la vie de commerçante puis de bourgeoise, petit à petit elle va regagner sa position. L’auteur nous livre à la fois une description des pauvres, des petits commerçants mais aussi des grands bourgeois déjà puissants et de la royauté. Angélique se révèle une redoutable femme d’affaire qui va lui permettre de s’élever dans la société. Elle côtoie... Un bon moment de lecture pour un livre qui est à la fois une romance et un roman historique et social. J’ai pris du plaisir à suivre les aventures d’Angélique, qui nous entraînent des bas-fonds de Paris jusqu’à Versailles. Les principaux ingrédients : de l’aventure, des intrigues, des personnages réels mis en scène pour servir l’histoire et du rythme. De nombreux rebondissements nous tiennent en haleine tout au long de la lecture . L’histoire d’Angélique que l’on pense connaître au travers des films est plus détaillée dans le livre et apporte un éclairage complémentaire sur cette période. Au début du livre, Angélique est veuve, son mari a été brûlé comme sorcier. Restée seule avec ses deux jeunes enfants et ruinée, elle doit faire face. On suit son combat pour s’en sortir et donner un avenir à ses enfants. Depuis la Cour des miracles, en passant par la vie de commerçante puis de bourgeoise, petit à petit elle va regagner sa position. L’auteur nous livre à la fois une description des pauvres, des petits commerçants mais aussi des grands bourgeois déjà puissants et de la royauté. Angélique se révèle une redoutable femme d’affaire qui va lui permettre de s’élever dans la société. Elle côtoie aussi des grandes dames cultivées comme Madame de Sevigné, Ninon de Lenclos et la veuve Scarron. Un beau portrait de femme et de la société du dix-septième siècle, fouillé, documenté : une plongée instructive dans cette époque . La lecture est très fluide grâce au style impeccable et une belle langue. Même si on a vu les films, ce récit est complémentaire et instructif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pascalmartinenous Posté le 12 Janvier 2015
    Angelique qui ne connaît pas ce personnage? Les aventures d'Angelique sont toujours aussi savoureuses Un grand roman historique dont j'ai hâte de découvrir la suite ( le 23 de ce mois ) J'ai connu ce personnage grâce à ma grand-mère avec qui je prenais grand plaisir à regarder tous les épisodes. Des années se sont écoulées et j'ai toujours le même plaisir
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.