Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266246521
Code sériel : 15860
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Apprentissage de la méditation

28 jours pour vaincre le stress et l'angoisse

Fabrice Midal (préface de), Patricia Lavigne (traduit par)
Collection : Évolution
Date de parution : 15/01/2015
Si vous savez respirer, vous savez méditer ! S'appuyant sur plus de 30 ans de pratique en tant qu'enseignante, Sharon Salzberg développe ici une méthode pour apprendre à méditer en 28 jours.
Avec des exercices simples et adaptés aux contraintes de la vie moderne, elle nous montre comment travailler son souffle...
Si vous savez respirer, vous savez méditer ! S'appuyant sur plus de 30 ans de pratique en tant qu'enseignante, Sharon Salzberg développe ici une méthode pour apprendre à méditer en 28 jours.
Avec des exercices simples et adaptés aux contraintes de la vie moderne, elle nous montre comment travailler son souffle et atteindre la pleine conscience. Un guide lumineux et rassurant pour apprendre à relativiser ses angoisses et son stress, résoudre ses problèmes personnels et professionnels, et vivre enfin dans la plénitude.

« Merveilleusement clair, remarquablement accessible, chaleureux et sage. Tout ce dont vous avez besoin pour transformer votre vie. » Jack Kornfield

Sharon SALZBERG
, spécialiste reconnue de la méditation, a cofondé avec Jack Kornfield et Joseph Goldstein l'Insight Meditation Society. Elle est régulièrement publiée dans le Huffington Post et dirige des retraites de méditation dans le monde entier.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266246521
Code sériel : 15860
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Merveilleusement clair, remarquablement accessible, chaleureux et sage. Tout ce dont vous avez besoin pour transformer votre vie. » Jack Kornfield, auteur de Bouddha mode d’emploi
« Dans Apprentissage de la méditation, Sharon Salzberg […] rend la pratique de la méditation accessible à tous. [...] Le livre suit le rythme de la respiration, mêlant intelligemment l’expérience de la vie intérieure et les réalités du monde extérieur qui nous empêchent de méditer. » Well and Good
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ledraveur Posté le 6 Janvier 2014
    Sharon Salzberg, nous présente un ouvrage pragmatique et une façon autre d'aborder la problématique de notre quotidien. Tout en féminité dans son approche, puissante et forte dans son expression et narrations de vécus, elle engage tout un chacun(e) à y regarder d'un peu plus près dans son existence. Les ouvertures qu'elle propose ont le mérite de s'adresser à toute personne soucieuse de son humanité, recadrant l'essentiel de ce que nous sommes en devenir, et notre responsabilité entière en acte. Cela paraît simple, mais en vieux "routard" que je suis de la "méditation" (entendu ici sans sens restrictif, de géographie et de dogmes), la mise en place d'une telle discipline, est très loin d'aller de soi !
  • emeralda Posté le 21 Juillet 2013
    La méditation m'intéresse depuis très longtemps, mais je ne trouvais pas de livres véritablement clair pour approcher cette pratique simplement. L'opération Masse Critique m'a permise de tester cet ouvrage et je ne le regrette pas car pour une fois l'écriture était simple, limpide et le processus aisé à mettre en place. Pas besoin de se lancer dans dans éléments complexes. Les exercices sont faciles. A peine faut-il que l'on soit un brin rigoureux. Un livre que je recommande à celles et ceux que la médiation peut attirer. On y trouve un argumentaire étoffé, mais pas obscure. La méditation n'est pas si complexe comme pratique. tout le monde peut se lancer et on a tous à y gagner quelques bienfaits.
  • Heleniah Posté le 10 Juillet 2013
    J'ai gagné il y a quelques temps ce livre sur l'apprentissage de la méditation. Gagné signifie donc que je ne l'ai pas choisi, ce n'a pas été une démarche personnelle. J'ai reçu le bouquin, j'ai commencé et je me suis rendue compte qu'il s'agissait effectivement d'une méthode à faire sur un mois. Je me suis dit "pourquoi pas" mais rien n'était prévu. Je n'ai donc pas été une très bonne élève. Je n'ai pas réservé autant de temps qu'il aurait fallu pour la méditation mais voilà mes constations de lectrices assidue et de pratiquante frivole. La première partie du livre est consacrée à la méditation, ce en quoi elle consiste, ce qu'elle peut nous apporter, quelques éclaircissements bienvenus et la méthode de l'auteur. C'était instructif et intéressant et c'est ce qui m'a donné envie d'essayé donc plutôt efficace. Le livre se divise ensuite en quatre parties correspondant aux quatre semaines de travail. Je n'ai donc lu qu'une partie à la fois. Lors de la première semaine, il faut prendre 3 ou 4 jours par semaines et pendant 10 à 20 minutes par jour se concentrer sur sa respiration pour faire le vide dans sa tête. Le but est de chasser toutes les non-pensées... J'ai gagné il y a quelques temps ce livre sur l'apprentissage de la méditation. Gagné signifie donc que je ne l'ai pas choisi, ce n'a pas été une démarche personnelle. J'ai reçu le bouquin, j'ai commencé et je me suis rendue compte qu'il s'agissait effectivement d'une méthode à faire sur un mois. Je me suis dit "pourquoi pas" mais rien n'était prévu. Je n'ai donc pas été une très bonne élève. Je n'ai pas réservé autant de temps qu'il aurait fallu pour la méditation mais voilà mes constations de lectrices assidue et de pratiquante frivole. La première partie du livre est consacrée à la méditation, ce en quoi elle consiste, ce qu'elle peut nous apporter, quelques éclaircissements bienvenus et la méthode de l'auteur. C'était instructif et intéressant et c'est ce qui m'a donné envie d'essayé donc plutôt efficace. Le livre se divise ensuite en quatre parties correspondant aux quatre semaines de travail. Je n'ai donc lu qu'une partie à la fois. Lors de la première semaine, il faut prendre 3 ou 4 jours par semaines et pendant 10 à 20 minutes par jour se concentrer sur sa respiration pour faire le vide dans sa tête. Le but est de chasser toutes les non-pensées ce qui est extrêmement difficile. Réalisé dans le train, deux difficultés supplémentaires ce sont ajoutées à moi, ne pas m'endormir (assez courant) mais également garder suffisamment de conscience pour ne pas rater mon arrêt. En deuxième semaine, l'auteur propose de travailler la pleine conscience c'est-à-dire tourner le regarde vers l'intérieur. Au lieu d'agir comme un automate, il faut apprendre à "voir" nos gestes, ce qu'ils impliquent, les douleurs, tensions ou plaisirs qu'ils peuvent provoquer, de les savourer, de les observer, qu'ils soient anodins ou extraordinaires. En cette deuxième semaine, il est également temps de pratiquer la méditation en marchant. De préférence lentement pour se concentrer sur son corps. Ceux qui me connaissent savent que je suis incapable de marcher lentement et comme je marche uniquement pour aller au travail, donc pressée, je n'ai pas ralenti mon rythme (oui, je suis une mauvaise élève). En revanche, j'ai essayé de vider mon esprit et de me concentrer comme demandé sur mon corps, le déroulement de mon pied, de ma cheville, le roulement des hanches, les répercussions dans le dos, les tensions qu'il peut y avoir dans les épaules (à cause du sac à main, le plus souvent). Je ne joue donc pas totalement le jeu, mais après tout, mes jours sont bien remplies donc chaque instant de gagné est pris ! Lors de la troisième semaine l’auteur propose une nouvelle forme de méditation ou au lieu de regarder passer nos pensées, il faut les analyser très brièvement, mettre un nom dessus avant de les laisser s’en aller. Les mots doivent être simples comme « colère », « joie », « ennui ». Si une émotion a tendance à revenir plus souvent, il faut prendre plus de temps, la localiser dans son corps, l’analyser, la fractionner pour réellement voir ce qu’elle est : un amas de pensées qui ne nous définissent pas. En toute honnêteté, la période ne se prêtait plus tellement pour prendre ce temps et j’ai quelque peu abandonné la pratique au profit de la lecture, mais c’est malgré tout intéressant et parfois je m’en souviens, lorsque je m’ennuie dans le train ou lorsqu’une émotion me saisit. J’essaye de respirer, je me dis que j’ai retenu quelque chose et que cela me servira peut-être plus tard ! Enfin, lors de la quatrième semaine, il faut apprendre l’amour bienveillant. Envers nous même, nos proches, les gens que l’on apprécie sans les connaître ou qu’au contraire on apprécie pas et les gens que l’on croise régulièrement ou une seule fois, sans les connaître (le contrôleur du train, la boulangère, etc). A toutes ces personnes, il faut leur donner de l’amour bienveillant, en utilisant des pensées-rengaines du genre « je te souhaite d’être heureux, d’être en bonne santé » etc. D’après l’auteur, cela permet d’être moins en conflit avec soi-même, de prendre conscience de soi et des autres et donner ce genre d’amour (sans rien n’attendre en retour) ne peut de toute manière pas faire de mal ! Mon avis sur ce livre est donc plutôt positif, même si je n’ai pas été rigoureuse dans la pratique. Mais l’écriture est simple et précise. Pour une pratique qui paraît aussi abstrait que la méditation, les conseils sont clairs et les questions/réponses permettent d’également mieux comprendre. En le lisant, j’ai eu envie de le partager avec d’autres personnes qui auraient bien besoin ou de se détendre, ou de se remettre en question, ou d’écouter leur corps, un peu tout parfois, donc je pense qu’il peut être utile. Même pour les gens comme moi qui le découvre par hasard, qui ne pratique pas vraiment, mais avoir connaissance de ces pratiques, de ce que cela peut apporter est une bonne chose et on garde cet atout en main pour la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Estellecalim Posté le 4 Juillet 2013
    Avec un discours simple, Sharon Salzberg nous présente dans la première partie la méditation et ses bienfaits en abordant une grande partie des questions que l'on peut se poser. Elle décrit ce que la méditation est et ce qu'elle n'est pas, ce qu'elle vous fera et ce qu'elle ne vous fera pas, elle revient sur les recherches actuelles dans ce domaine et décrit les travaux des chercheurs. Elle démontre surtout que 20 minutes de méditation quotidienne pourront vous apporter des bienfaits immenses. Elle propose donc de mieux vivre en s'acceptant tel que l'on est, en acceptant les autres et en cessant de se flageller sans cesse. Les exemples sont nombreux, les anecdotes servent son propos ou les petites histoires qui permettent de mieux comprendre de quoi il est question. L'écriture est fluide et la traduction de belle qualité, ce qui permet au profane de se familiariser avec la méditation en douceur. La partie cours est aussi bien faite, avec de nombreux éléments de réflexion pour ceux qui veulent vraiment comprendre ce qu'il se passe lors d'une session de méditation. Je vous parle de la partie cours, car après 50 pages, elle propose de s'y mettre soi-même et de passer de la réflexion... Avec un discours simple, Sharon Salzberg nous présente dans la première partie la méditation et ses bienfaits en abordant une grande partie des questions que l'on peut se poser. Elle décrit ce que la méditation est et ce qu'elle n'est pas, ce qu'elle vous fera et ce qu'elle ne vous fera pas, elle revient sur les recherches actuelles dans ce domaine et décrit les travaux des chercheurs. Elle démontre surtout que 20 minutes de méditation quotidienne pourront vous apporter des bienfaits immenses. Elle propose donc de mieux vivre en s'acceptant tel que l'on est, en acceptant les autres et en cessant de se flageller sans cesse. Les exemples sont nombreux, les anecdotes servent son propos ou les petites histoires qui permettent de mieux comprendre de quoi il est question. L'écriture est fluide et la traduction de belle qualité, ce qui permet au profane de se familiariser avec la méditation en douceur. La partie cours est aussi bien faite, avec de nombreux éléments de réflexion pour ceux qui veulent vraiment comprendre ce qu'il se passe lors d'une session de méditation. Je vous parle de la partie cours, car après 50 pages, elle propose de s'y mettre soi-même et de passer de la réflexion à la pratique. Avec un programme conçu sur quatre semaines, elle conduit son lecteur sur le chemin de la pleine conscience et l'amène progressivement à se poser moins de question, à ne plus se juger inutilement et à laisser venir le moment présent. Il n'est pas question de repousser les choses qui font mal, mais de tout rééquilibrer et de mieux accepter ce qui se passe dans votre vie. Personnellement, je trouve que 4 semaines, c'est un peu rapide, mais rien n'oblige le lecteur à enchaîner les semaines et, à l'inverse, quand on n'a pas trop de temps, cela permet de se concentrer sur une période courte avant de poursuivre tranquillement de façon autonome. J'ai lu les quatre leçons, puis j'ai choisi de laisser de côté la 4ème sur laquelle je reviendrai sans doute le mois prochain sans que cela pose aucun problème. C'est donc un ouvrage d'introduction très intéressant, très pratique et applicable facilement. Les explications sont accessibles, et les images permettent un apprentissage autonome. Un livre à recommander !
    Lire la suite
    En lire moins
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Comment s'ouvrir à l'amour véritable ?

    Si vous ne connaissez pas encore Sharon Salzberg, spécialisée dans la méditation bienveillante et laïque, c’est le moment de la découvrir. Pourquoi ? Déjà parce que c’est une figure emblématique du bouddhisme occidental. Ensuite parce qu’elle livre, dans ses ouvrages, des clés précieuses pour mieux comprendre ses émotions, et notamment, l’amour. Êtes-vous prêts à laisser entrer l’amour dans votre vie ?

    Lire l'article