Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266307956
Code sériel : 17904
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 784
Format : 108 x 177 mm

Armorican psycho

Date de parution : 14/01/2021
À Brest le temps est à la tempête. Ce qui n’est pas pour déplaire à Yoran Rosko, le photographe des conditions hostiles. Il aime cette ville et ne craint pas la fureur des éléments dont les excès nourrissent son travail. Sans doute aussi parce qu’atteint d’achromatopsie, maladie qui lui fait... À Brest le temps est à la tempête. Ce qui n’est pas pour déplaire à Yoran Rosko, le photographe des conditions hostiles. Il aime cette ville et ne craint pas la fureur des éléments dont les excès nourrissent son travail. Sans doute aussi parce qu’atteint d’achromatopsie, maladie qui lui fait craindre la lumière et l’empêche de percevoir les couleurs, il préfère l’opacité. Jusqu’à ce que Claude Garrec, son ami et mentor, disparaisse. De Brest au cercle polaire, Yoran se retrouve confronté au « Tailleur de sel », un tueur en série insaisissable, aux motivations obscures qui va l’entrainer jusqu’aux confins de la nuit polaire…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266307956
Code sériel : 17904
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 784
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce premier roman est absolument formidable. L’auteur y prouve un sens du rythme et du décor bluffants. C’est haletant de la première à la dernière page »
« Un univers, une écriture. Emballant et captivant ! » Bernard Minier
Bernard Minier
« On est emballé dès la première page et étonné jusqu’à la dernière. »
« Il faut en convenir, ce roman initiatique est une vraie réussite. »
« De Brest aux confins de l’Islande, le thriller de Gwenael Le Guellec va puiser dans ce que la nature humaine a de plus vil et de plus sale : la vengeance, les meurtres et la torture. » Bretagne actuelle
Bretagne actuelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • profileuse_criminal_lectrice Posté le 3 Octobre 2021
    🌧💧📷 " Armorican Psycho " Je ne connaissais pas l'auteur, mon époux m'a offert ses deux romans et pour l'instant, j'en ai lu qu'un, mais je sais que je vais lire le précédent très vite. Ce roman fut pour moi en tout point extra, moi, je me moque de la taille des livres fin, gros, ça ne me freine en aucun cas . Avec ce roman, j'ai été captivé du début à la fin, parce que cette façon de décrire Brest, les petites villes, ça rend une atmosphère prenante au roman et puis même si je vais beaucoup en Bretagne parce que je suis marié à un breton/italien bah y a des choses que j'ai découvertes et je ne connaissais pas. Oui, dans ce roman, j'ai voyagé à travers les yeux, j'ai imaginé, je me suis laissé porter. J'ai suivi Yoran à la recherche de son amie Claude et sur les traces de ce tueur " le tailleur de sel " et par moments, je ne voulais pas que le roman se termine. Parce que je l'ai suivi dans Brest avec son temps météo capricieuse et venteuse comme par dans le Loiret quand il pleut et aussi en Norvège temps froid à la recherche d'indices.... 🌧💧📷 " Armorican Psycho " Je ne connaissais pas l'auteur, mon époux m'a offert ses deux romans et pour l'instant, j'en ai lu qu'un, mais je sais que je vais lire le précédent très vite. Ce roman fut pour moi en tout point extra, moi, je me moque de la taille des livres fin, gros, ça ne me freine en aucun cas . Avec ce roman, j'ai été captivé du début à la fin, parce que cette façon de décrire Brest, les petites villes, ça rend une atmosphère prenante au roman et puis même si je vais beaucoup en Bretagne parce que je suis marié à un breton/italien bah y a des choses que j'ai découvertes et je ne connaissais pas. Oui, dans ce roman, j'ai voyagé à travers les yeux, j'ai imaginé, je me suis laissé porter. J'ai suivi Yoran à la recherche de son amie Claude et sur les traces de ce tueur " le tailleur de sel " et par moments, je ne voulais pas que le roman se termine. Parce que je l'ai suivi dans Brest avec son temps météo capricieuse et venteuse comme par dans le Loiret quand il pleut et aussi en Norvège temps froid à la recherche d'indices. Ce roman m'a rappelé l'émission sur france 3 la carte aux trésors, pourquoi cette comparaison. Car ici, plus je suivais Yoran dans sa quête d'indices, plus j'apprenais un fait historique, sur les bateaux, la ville, les marins, et plein d'autre chose, et plus je suivais un Yoran détermine, courageux et ambitieux, qui n'a vraiment peur de rien, il est prêt à tout dans sa quête de vérité. Oui, bien sûr, ici, je parle d'un tueur qui tue et de la pire des manière et le roman prend une tournure sanglante, mais ses meurtres ce n'est pas, je te balance sa là et pas d'explication, non, non, ici tout a son explication et c'est bluffant. On parle d'homme avec un grand H, qui par leur fonction hiérarchique, son passé du mauvais côte, son devenu des hommes mauvais où la noirceur à gagner leurs cœurs et ils ont font des choses ignobles, atroces et tout ça le joug d'un homme qui les a fait devenir ses disciples, un homme qui a pourri leurs cœurs, en sachant déjà qu'à la racine ses hommes était déjà gagné par le mal, il en a profiter et les a pervertie, comme lui. Franchement fabuleux du début à la fin ce roman, une total découverte, et encore un nouvel auteur à ajouter à ma bibliothèque.📷💧🌧
    Lire la suite
    En lire moins
  • val292 Posté le 21 Septembre 2021
    Je suis originaire de Brest et j ai eu plaisir à lire les descriptifs détaillés de la ville, de son ambiance racontée par le héros. J ai aimé lire les noms de Huelgoat, Landeda, l hôpital camfrout. Le héros voyage à Oslo et Bergen que j'ai eu la chance de visiter. Ça m à rappelé des souvenirs, le but j imagine et d être immersif et de coller au caractère du héros mais.... Parce qu il y a un mais l histoire démarre vraiment au bout de 500p, il y a beaucoup de description, beaucoup de pluie et de froid, et il m à fallu le mental pour m Accrocher et arriver au bout de cette histoire qui après tant d attente ne m'a pas parut à abouti. Et certains passages 'apportent rien à l' histoire et durent de nombreuses pages [par ex le voyage en bateau, OK c est cool mais sur l histoire ça aurait pas changé grand chose de prendre le'train et C est très long] Mais ç est une première histoire avec ce héros, premier roman je crois pour l auteur, C est bien écrit alors on verra pour le suite #x1f60a;
  • Lau43 Posté le 30 Août 2021
    Dans ce livre, nous suivons Yoran Rosko qui est à la recherche de son ami et mentor. Yoran n'est pas un enquêteur, il n'est pas non plus inspecteur, comissaire ou encore lieutenant. Yoran est photographe à Brest. Sa recherche le mènera à la découverte d'un lourd secret. C'est une histoire originale, qui se differencie de celles ecrites par les auteurs plus connus comme Thilliez, Minier, Norek... Je rejoins les avis qui mentionnent certaines longueurs. Je recommande malgré tout cette lecture. La fin de l'histoire me donne envie de lire le second livre de cet auteur : Exil pour l'enfer.
  • talou61 Posté le 30 Août 2021
    Waouh ! Un sacré policier mené surtout par un photographe Yoran Rosko ! Ses particularités ? A part sa pathologie visuelle qui l'oblige à voir le monde qui l'entoure en noir et blanc... Il est très curieux, persévérant et courageux ! Sitôt que son mentor disparait, il mène son enquête personnelle afin de le retrouver et puis résoudre les mystérieux crimes de l'assassin de sel ! Je vous laisse découvrir ce fascinant roman policier qui vous fera voyager en Bretagne bien sûr (l'auteur est très attaché à sa terre natale), mais aussi dans les pays scandinaves ! Un style très imagé, où l'auteur vous prend la main pour vous décrire tous les paysages, les évènements, les circonstances des décès... Un premier roman très réussi qui mérité le Grand prix du suspense psychologique en 2019 et le parrainage de Bernard Minier ! Amateurs de thrillers nordiques comme la série Millénium, ce roman devait vous plaire !
  • delivredelivres Posté le 15 Août 2021
    Ce livre, je crois bien que je me le suis noté dans ma liste d’envies il y a déjà bien longtemps. Et le temps passe, les nouveautés me happent. Je l’achète bien après sa sortie en poche et va rejoindre ma pal interminable. On s’en fout, me direz-vous? Eh bien moi non car je l’ai laissé m’attendre alors que moi j’attendais ce genre de lecture. Et je vous explique de suite pourquoi. 1/ la Bretagne : Je suis un peu chauvine quand même ! Et puis Brest, je m’y suis rendue plusieurs fois et je suis loin de la connaître sur le bout des doigts. Mais grâce à l’auteur, j’ai retrouvé la mémoire visuelle de certains lieux et l’olfactive, celle des jours de tempête, les embruns, le sel de la mer, le port. 2/ le voyage : l’auteur nous emmène de la pointe bretonne à l’Islande, par voie maritime, dans un immense chalutier. Découverte et sensations fortes assurées. La plume de l’auteur est très immersive. 3/ et l’essentiel : une intrigue cousue de main de maître. Même si le texte peut sembler long, pas loin de 800 pages, il est impossible de le lâcher. Vous voudrez savoir, je vous l’assure ! Car vous... Ce livre, je crois bien que je me le suis noté dans ma liste d’envies il y a déjà bien longtemps. Et le temps passe, les nouveautés me happent. Je l’achète bien après sa sortie en poche et va rejoindre ma pal interminable. On s’en fout, me direz-vous? Eh bien moi non car je l’ai laissé m’attendre alors que moi j’attendais ce genre de lecture. Et je vous explique de suite pourquoi. 1/ la Bretagne : Je suis un peu chauvine quand même ! Et puis Brest, je m’y suis rendue plusieurs fois et je suis loin de la connaître sur le bout des doigts. Mais grâce à l’auteur, j’ai retrouvé la mémoire visuelle de certains lieux et l’olfactive, celle des jours de tempête, les embruns, le sel de la mer, le port. 2/ le voyage : l’auteur nous emmène de la pointe bretonne à l’Islande, par voie maritime, dans un immense chalutier. Découverte et sensations fortes assurées. La plume de l’auteur est très immersive. 3/ et l’essentiel : une intrigue cousue de main de maître. Même si le texte peut sembler long, pas loin de 800 pages, il est impossible de le lâcher. Vous voudrez savoir, je vous l’assure ! Car vous ne pouvez pas imaginer où l’auteur va vous emmener avec son personnage principal, Yoran Rosko, photographe et explorateur urbain où la nuit domine. Atteint d’une maladie oculaire faisant craindre la lumière du jour, il préfère la noirceur de la nuit et les lieux dissimulant encore un peu de l’histoire de Brest, sa ville, et de ces  quelques obscurs évènements qui ont pu y avoir lieu. La disparition de son ami et mentor va le précipiter en eaux sombres et nous avec ! 4/ dernier point et non pas des moindre, celui qui me prend la gorge et me serre : l’exploration de la nature humaine dans ce qu’elle a de plus glauque avec un tel réalisme que ça fait froid dans le dos. Un excellent moment de lecture. Je vais, bien évidemment, me procurer la suite des aventures de Yoran Rosko, EXIL POUR L’ENFER, sorti le 7 Janvier 2021. Mais vais-je tenir jusqu’à la sortie poche ? Car quand j’achète une duologie ou une trilogie, j’aime bien tous les avoir au même format. Et vous ? Aussi psychorigide que moi ? Bonne lecture
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.