En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Arrête avec tes mensonges

        10/18
        EAN : 9782264071989
        Code sériel : 5283
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        Arrête avec tes mensonges

        Date de parution : 04/01/2018
        Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma... Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre. Autant prévenir d'emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale. Mais un amour, quand même. Un amour immense et tenu secret.
        Qui a fini par me rattraper.

        « Cet auteur délicat, peintre en sentiments, relate la rencontre qui a scellé son identité autant que l’intime vocation artistique qui en a découlé. Il touche universellement » - Pierre Vavasseur, Le Parisien.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264071989
        Code sériel : 5283
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        6.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • sandraboop Posté le 31 Mai 2018
          magnifique même si concernant Philippe Besson j ai arrêtée d être objective ! l auteur nous emmène dans son enfance, dans sa sexualité et nous livre un peu de lui.
        • CHRIS16 Posté le 30 Mai 2018
          Magistral ! Ce texte m'a bouleversé.
        • MademoiselleBouquine Posté le 22 Mai 2018
          Philippe a 17 ans, l'air typique du premier de la classe, et une admiration éperdue et unilatérale pour Thomas Andrieu. Thomas est au lycée avec Philippe, le premier en terminale D, le deuxième en terminale C. Philippe existe, c'est lui qui écrit ce roman. Thomas aussi a existé. Et ceci est leur histoire. C'est un roman court, presque une nouvelle, fulgurant. Le deuxième que je lis de Philippe Besson - après son fameux Un personnage de roman sur Emmanuel Macron -, et sans doute celui par lequel il faut commencer son oeuvre. L'événement structurant du reste de sa vie, le point de départ de son oeuvre, comme un traumatisme initiatique dont il ne se détachera jamais tout à fait. Une histoire d'amour que l'on dévore en un rien de temps et dans laquelle on se reconnaît, un premier amour plein d'absolus et de foudroiements comme on en vit à dix-sept ans, une histoire condamnée à s'éteindre, racontée avec une sincérité désarmante et plus que touchante par l'auteur. On est tous, on a tous été Philippe à un moment ou à un autre de sa vie, on a connu cette surprise émerveillée lorsque l'on s'est rendu compte qu'on était aimé en... Philippe a 17 ans, l'air typique du premier de la classe, et une admiration éperdue et unilatérale pour Thomas Andrieu. Thomas est au lycée avec Philippe, le premier en terminale D, le deuxième en terminale C. Philippe existe, c'est lui qui écrit ce roman. Thomas aussi a existé. Et ceci est leur histoire. C'est un roman court, presque une nouvelle, fulgurant. Le deuxième que je lis de Philippe Besson - après son fameux Un personnage de roman sur Emmanuel Macron -, et sans doute celui par lequel il faut commencer son oeuvre. L'événement structurant du reste de sa vie, le point de départ de son oeuvre, comme un traumatisme initiatique dont il ne se détachera jamais tout à fait. Une histoire d'amour que l'on dévore en un rien de temps et dans laquelle on se reconnaît, un premier amour plein d'absolus et de foudroiements comme on en vit à dix-sept ans, une histoire condamnée à s'éteindre, racontée avec une sincérité désarmante et plus que touchante par l'auteur. On est tous, on a tous été Philippe à un moment ou à un autre de sa vie, on a connu cette surprise émerveillée lorsque l'on s'est rendu compte qu'on était aimé en retour, la sensation de commencer une aventure unique. C'est à la fois on ne peut plus particulier et définitivement universel, avec ces soupçons de petites réflexions personnelles et de bizarreries du narrateur qui rendent le tout attachant. C'est écrit sans aucun surplus, sans gras littéraire, c'est direct, pur, efficace. C'est à la fois très cru dans le vocabulaire employé et toujours très pudique dans le dévoilement des sentiments. C'est enfin un roman qui donne envie de lire tous ceux qui l'ont précédé dans l'oeuvre de Besson mais qui en découlent dans son esprit, tous ces romans qui parlent d'histoires d'amour entre deux garçons, de Thomas Andrieu, d'adolescents un peu bizarres, un peu décentrés, un peu perdus, qui s'unissent en sachant que ça ne peut pas durer, et se quittent sans jamais y parvenir tout à fait. C'est l'histoire d'une obsession.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mamajojo Posté le 14 Mai 2018
          Premier livre que je lis de Philippe Besson, et je ne sais pas si j'en lirais d'autres. Je n'ai peut-être pas commencé par le bon aussi. "Arrête avec tes mensonges" est une autobiographie. Je n'ai donc pas pu juger sur son imagination et sa manière de créer des histoires. J'ai donc juger sur le style et sur ce qu'il racontait. Pour le style, rien à dire, c'est agréable à lire, le livre n'est pas gros donc il se lit tout seul. Pour ce qu'il raconte, j'avoue que les autobiographies, ce n'est pas ce dont je raffole ou ça peut m'intéresser si c'est une personnalité que j'apprécie et dont j'ai envie de connaître des choses. Là, pour le coup, Philippe Besson, ce n'est pas la personne qui m'intéresse le plus. Je ne vais pas résumer le livre, il n'est pas gros, ça raconte sa jeunesse, son premier amour, son homosexualité. Ce qui me dérange en premier lieu dans ce livre et qui peut paraître sévère, c'est que pour moi l'auteur n'a pas fourni un gros travail. C'est sa vie, il l'a raconte, de manière agréable certes, mais il ne fait que raconter donc pour moi cela enlève tout le mérite que j'attribue... Premier livre que je lis de Philippe Besson, et je ne sais pas si j'en lirais d'autres. Je n'ai peut-être pas commencé par le bon aussi. "Arrête avec tes mensonges" est une autobiographie. Je n'ai donc pas pu juger sur son imagination et sa manière de créer des histoires. J'ai donc juger sur le style et sur ce qu'il racontait. Pour le style, rien à dire, c'est agréable à lire, le livre n'est pas gros donc il se lit tout seul. Pour ce qu'il raconte, j'avoue que les autobiographies, ce n'est pas ce dont je raffole ou ça peut m'intéresser si c'est une personnalité que j'apprécie et dont j'ai envie de connaître des choses. Là, pour le coup, Philippe Besson, ce n'est pas la personne qui m'intéresse le plus. Je ne vais pas résumer le livre, il n'est pas gros, ça raconte sa jeunesse, son premier amour, son homosexualité. Ce qui me dérange en premier lieu dans ce livre et qui peut paraître sévère, c'est que pour moi l'auteur n'a pas fourni un gros travail. C'est sa vie, il l'a raconte, de manière agréable certes, mais il ne fait que raconter donc pour moi cela enlève tout le mérite que j'attribue aux auteurs qui font preuve d'énormément d'imagination. D Je dois dire que pendant de nombreuses pages, j'ai été assez sceptique. Non pas que je réfute le droit à certains d'être homosexuels, hétéro ou homo, peu importe, mais ce qui m'a gênée, ce sont les descriptions un peu trop détaillées que j'ai trouvées inutiles, comme si l'auteur y trouvait encore du plaisir. Je me suis même demandé si j'allais continuer ma lecture. Cependant, je reconnais le mérite à Philippe Besson de raconter son histoire. Ce n'est pas toujours simple de parler de sa vie, encore moins pour raconter son premier amour, et encore moins quand il s'agit d'homosexualité. Il en parle sans complexe, sans tabou. Il décrit tout, quelques fois il en dit trop à mon goût, moi qui ne suis pas forcément friand des scènes un peu osées dans les livres. Le livre se découpe en 3 parties, j'ai trouvé ça bien, clair, même si encore une fois, il ne fait "que" raconter ce qui s'est passé mais il a le mérite de raconter une belle histoire et de bien le faire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • angeliquen Posté le 14 Mai 2018
          Un pur chef-d'oeuvre, poétique et bouleversant. J'ai eu envie de le relire directement après l'avoir fini. Certainement mon plus gros coup de cœur du printemps.
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com