RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Au coeur des Amériques

            Pocket
            EAN : 9782266244770
            Code sériel : 15770
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Au coeur des Amériques
            De l'Alaska à Ushuaïa, 24 000 km en courant

            Collection : Aventure Humaine
            Date de parution : 05/03/2015
            24 000 km en courant de l’Alaska aux confins de l’Argentine en un an et demi, telle est l’incroyable aventure vécue par Jamel Balhi à travers le continent américain.
            D’Anchorage à Ushuaia, la route panaméricaine lui a ouvert le Nouveau Monde, et ses habitants leur demeure : Indien kamloop d’une réserve...
            24 000 km en courant de l’Alaska aux confins de l’Argentine en un an et demi, telle est l’incroyable aventure vécue par Jamel Balhi à travers le continent américain.
            D’Anchorage à Ushuaia, la route panaméricaine lui a ouvert le Nouveau Monde, et ses habitants leur demeure : Indien kamloop d’une réserve canadienne, pompiers de l’Amérique profonde, paysannes quechua de l’Altiplano bolivien..., des hommes et des femmes fascinants, et une traversée hors du commun de cette terre fabuleuse.
            Malgré les clivages entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, au-delà de la violence omniprésente, les rencontres laissent la place à l’amitié et aux témoignages de solidarité pour démontrer qu’il est possible de s’intégrer dans tous les pays et toutes les sociétés, qu’un monde fraternel et respectueux d’autrui est envisageable.
             
            Préface inédite de l’auteur
            Inclus un cahier photos
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266244770
            Code sériel : 15770
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Pippolin Posté le 7 Novembre 2018
              Jamel Balhi a parcouru 24.000 kms en courant, de l’Alaska à la pointe sud de l’Argentine. L’exploit n’est pas mince et méritait bien un livre. Jamel Balhi a donc couché ses impressions au fil de ses foulées. Altruiste, il a préféré évoquer ses rencontres, le sentiment que lui inspirait tel ou tel village, les conditions de vie des autochtones plutôt que ses sensations, sa fatigue physique ou la durée de ses étapes. L’auteur démontre de l’empathie pour les rêveurs, les déshérités et les laissés pour compte. L’espace d’une journée, il côtoie des ermites philosophes, des vagabonds débonnaires et des policiers (corrompus) qui vivent comme de grands enfants. Sa traversée de l’Amérique centrale, de la Colombie et du Pérou est épique, celle du Paraguay sympathique. Au Cœur des Amériques a des allures de bon récit de voyage. Emmené par une narration plaisante, servie par un style agréable, un vocabulaire riche et un solide sens de la formule (même si certaines comparaisons et expressions peu heureuses et répétitives (« Mon carrosse arrive… » lorsque l’auteur veut signifier qu’il atteint une destination) m’ont fait tiquer), j’ai dans un premier temps apprécié ce livre jusqu’à ce que je relève deux erreurs, deux détails, certes, mais... Jamel Balhi a parcouru 24.000 kms en courant, de l’Alaska à la pointe sud de l’Argentine. L’exploit n’est pas mince et méritait bien un livre. Jamel Balhi a donc couché ses impressions au fil de ses foulées. Altruiste, il a préféré évoquer ses rencontres, le sentiment que lui inspirait tel ou tel village, les conditions de vie des autochtones plutôt que ses sensations, sa fatigue physique ou la durée de ses étapes. L’auteur démontre de l’empathie pour les rêveurs, les déshérités et les laissés pour compte. L’espace d’une journée, il côtoie des ermites philosophes, des vagabonds débonnaires et des policiers (corrompus) qui vivent comme de grands enfants. Sa traversée de l’Amérique centrale, de la Colombie et du Pérou est épique, celle du Paraguay sympathique. Au Cœur des Amériques a des allures de bon récit de voyage. Emmené par une narration plaisante, servie par un style agréable, un vocabulaire riche et un solide sens de la formule (même si certaines comparaisons et expressions peu heureuses et répétitives (« Mon carrosse arrive… » lorsque l’auteur veut signifier qu’il atteint une destination) m’ont fait tiquer), j’ai dans un premier temps apprécié ce livre jusqu’à ce que je relève deux erreurs, deux détails, certes, mais qui, avec le temps, ont fini par gâcher mon plaisir (des fois, il en faut peu). La première de ces erreurs est modeste. Page 281, Jamel Balhi indique une altitude de 7 070 mètres pour l’Aconcagua. Plus de 7.000 mètres ? Cela m’interpelle aussitôt : il n’existe pas de sommet dépassant les 7.000 mètres en dehors du continent asiatique. Vérification faite, le géant de la Cordillère des Andes culmine à 6 962… Il manque 108 mètres… Un détail, je disais, sans grande importance (même si à cette hauteur tout mètre compte et que 7.000 est un barre symbolique). L’autre erreur est plus gênante. Page 340, alors que Jamel Balhi voit en boucle les images de la destructions des tours jumelles du World Trade Center (nous sommes alors en septembre 2001), il écrit « … j’ai pensé pendant un temps qu’il s’agissait d’un canular comme celui qu’avait monté Orson Welles en 1938 en faisant croire à son public radiophonique à une invasion par les Martiens, histoire inspirée de son livre La Guerre des Mondes…. » Problème : Orson Wells n’a jamais écrit ce livre, il s’agit d’HG Wells, un homonyme certes, mais la chose est assez connue… C’est fâcheux. Incroyable tout de même que cette bévue ait passé au travers du tamis des lectures et re-lectures avant impression. Et puis un reproche : l’absence de carte, qui aurait permis de suivre le périple au jour le jour.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Irenadler Posté le 19 Août 2017
              La route Panaméricaine c'est un peu plus de 24 000 kilomètres qui rejoint l'Alaska jusqu'à Ushaïa, le faire en courant ? Impossible ? Pas pour Jamel Balhi, tour à tour photographe, écrivain ou reporter, il reste avant tout un grand marathonien, qui a déjà fait le tour du monde à pied (280 000 kilomètres, pour info...). Il lui faudra un an et demi pour traverser ces diverses Amériques, parce que c'est bien de diversité qu'il s'agit dans ce roman. Loin d'être un texte prétentieux, il nous livre plutôt un recueil de rencontres et de paysages, une réflexion sur la civilisation américaine. C'est un regard rafraîchissant et simple qu'il pose sur le monde. Une bouffé de d'humanité !
            • Guijojo Posté le 9 Avril 2017
              Une aventure assez surréaliste mais agréable à lire si une envie de voyage vous taraude. De l’Alaska en Patagonie en passant par les USA, l'auteur nous livre ses rencontres avec les différentes personnes qu'ils croisent.
            • Cassy Posté le 19 Mai 2015
              19 mai 2015 Au coeur des Amériques de Jamel Balhi categories: Les avis de Cassandre, Témoignages au coeur des ame#769;riquesRésumé 24 000 km en courant de l’Alaska aux confins de l’Argentine en un an et demi, telle est l’incroyable aventure vécue par Jamel Balhi à travers le continent américain. D’Anchorage à Ushuaia, la route panaméricaine lui a ouvert le Nouveau Monde, et ses habitants leur demeure : Indien kamloop d’une réserve canadienne, pompiers de l’Amérique profonde, paysannes quechua de l’Altiplano bolivien…, des hommes et des femmes fascinants, et une traversée hors du commun de cette terre fabuleuse. Malgré les clivages entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, au-delà de la violence omniprésente, les rencontres laissent la place à l’amitié et aux témoignages de solidarité pour démontrer qu’il est possible de s’intégrer dans tous les pays et toutes les sociétés, qu’un monde fraternel et respectueux d’autrui est envisageable. L’avis de Cassandre Au cœur des Amériques est le récit de voyage autobiographique de Jamel Balhi, athlète et photographe français. Il pratique la course à pied à haut niveau et est capable de courir le marathon en 2h21. En dehors du sport, c’est un passionné de cultures qui n’aime pas rester en place. Il a une soif insatiable de découvrir le monde,... 19 mai 2015 Au coeur des Amériques de Jamel Balhi categories: Les avis de Cassandre, Témoignages au coeur des ame#769;riquesRésumé 24 000 km en courant de l’Alaska aux confins de l’Argentine en un an et demi, telle est l’incroyable aventure vécue par Jamel Balhi à travers le continent américain. D’Anchorage à Ushuaia, la route panaméricaine lui a ouvert le Nouveau Monde, et ses habitants leur demeure : Indien kamloop d’une réserve canadienne, pompiers de l’Amérique profonde, paysannes quechua de l’Altiplano bolivien…, des hommes et des femmes fascinants, et une traversée hors du commun de cette terre fabuleuse. Malgré les clivages entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, au-delà de la violence omniprésente, les rencontres laissent la place à l’amitié et aux témoignages de solidarité pour démontrer qu’il est possible de s’intégrer dans tous les pays et toutes les sociétés, qu’un monde fraternel et respectueux d’autrui est envisageable. L’avis de Cassandre Au cœur des Amériques est le récit de voyage autobiographique de Jamel Balhi, athlète et photographe français. Il pratique la course à pied à haut niveau et est capable de courir le marathon en 2h21. En dehors du sport, c’est un passionné de cultures qui n’aime pas rester en place. Il a une soif insatiable de découvrir le monde, de partir encore et toujours. Dans ce récit, Jamel part sur la route Panaméricaine qui part de l’Alaska jusqu’à Ushuaia et qui équivaut à pas moins de 24.000km. Son voyage va durer 1 an et demi, période pendant laquelle son moyen de locomotion sera ses jambes ! Physiquement parlant, ce voyage m’épate. Sur le plan physique, c’est une véritable prouesse et ce n’est pas la première. En effet, Jamel Balhi est le premier homme à avoir fait le tour du monde à pied ! Sa force est surhumaine. En-dehors des dizaines de kilomètres quotidiens, il faut aussi mentionner le fait qu’il court parfois sous des températures extrêmes et avec un lourd sac sur les épaules ! Sur le plan psychologique et humain, je trouve ce voyage fabuleux. Tout quitter et partir plus d’un an avec une carte, un appareil photo et un sac de couchage, peu de personnes en seraient capables. Jamel Balhi parle aux nombreux habitants qu’ils croisent, le temps d’un café, d’un repas, d’une nuit. Il ne juge pas ces personnes parfois très pauvres, parfois droguées, au contraire, il s’enrichit de leurs échanges. Au cœur des Amériques est un récit captivant où l’on découvre avec lui ces multitudes de paysages, des coutumes, des populations parfois très pauvres et des inégalités criantes. Tout n’est pas tout rose, on croise des personnes vivant dans des cartons, des ivrognes, des drogués, des truands mais pas que. Dans des pays où règne la misère, il y a aussi la lumière, un sourire, une amitié qui se tisse entre le coureur et ces étrangers qui l’accueillent avec plaisir. Une histoire à lire pour s’évader et aussi réfléchir au monde qui nous entoure !
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.