Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264080929
Code sériel : 5772
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm
À Paraître
Au fin fond de la petite Siberie
Anne Colin du Terrail (traduit par)
Date de parution : 02/06/2022
Éditeurs :
10/18
En savoir plus
8.20 €
Date de parution: 02/06/2022
À Paraître

Au fin fond de la petite Siberie

Anne Colin du Terrail (traduit par)
Date de parution : 02/06/2022
Ce qui tombe du ciel n'est pas toujours providentiel...
 
Le pilote de rallye Tarvainen parcourt les friches enneigées du nord de la Finlande avec trop d’alcool dans le sang et des pensées suicidaires plein la tête, lorsque soudain le... Le pilote de rallye Tarvainen parcourt les friches enneigées du nord de la Finlande avec trop d’alcool dans le sang et des pensées suicidaires plein la tête, lorsque soudain le ciel explose et quelque chose s’écrase sur le siège passager.
Ce quelque chose se révèle une météorite extrêmement précieuse, en tout...
Le pilote de rallye Tarvainen parcourt les friches enneigées du nord de la Finlande avec trop d’alcool dans le sang et des pensées suicidaires plein la tête, lorsque soudain le ciel explose et quelque chose s’écrase sur le siège passager.
Ce quelque chose se révèle une météorite extrêmement précieuse, en tout cas selon les habitants du village de Hurmevaara.
Le trésor est temporairement exposé au musée de la ville, sous la garde du pasteur Joel, qui en tant qu’ancien militaire n’est pas complètement inexpérimenté au combat. Chose utile, car le crime organisé a déjà eu vent de ce nouveau « bijou » qui vaudrait quelques millions...
Sauf que Joel a bien d'autres problèmes. Sa femme est enceinte, mais malheureusement pas de lui. Et pendant qu’il se bat contre des criminels professionnels et autres chasseurs de trésors, il se demande surtout ce que le Tout-Puissant a prévu pour lui…
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264080929
Code sériel : 5772
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm
10/18
En savoir plus
8.20 €
Date de parution: 02/06/2022

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Livrepoche Posté le 30 Janvier 2022
    Voila un roman qui vous fera voyager Au fin fond de la petite Sibérie, au nord de la Finlande, proche de la frontière russe. Antti Tuomainen nous ballade dans le petit village (tranquille ?) d’Humevaara qui va vivre une petite perturbation avec la chute d’une météorite rare de 4 kg. À partir de là, Antti Tuomainen tisse une histoire bien sympathique avec ce pasteur qui devient, le temps de livrer le précieux objet céleste, le gardien nocturne. Derrière les façades rouges, derrière les visages amicaux, derrière le vernis paisible des villages de province se cache une réalité moins sympathique. À la limite du roman noir et du contemporain, Au fin fond de la petite Sibérie a comme trame une enquête. Des actes répréhensible ont été commis. Par qui et pourquoi, tel est le sel de ce roman sans temps mort, fluide, au style plutôt neutre. J’ai bien aimé le voyage en ces terres glaciale. Le scénario concocté par Antti Tuomainen n’est pas avare en rebondissement et en révélations. C’est digne d’un bon thriller avec un ton plus léger, moins oppressant. J’aurais juste un petit regret à faire sur Au fin fond de la petite Sibérie (c’est après la lecture que je m’en rends compte),... Voila un roman qui vous fera voyager Au fin fond de la petite Sibérie, au nord de la Finlande, proche de la frontière russe. Antti Tuomainen nous ballade dans le petit village (tranquille ?) d’Humevaara qui va vivre une petite perturbation avec la chute d’une météorite rare de 4 kg. À partir de là, Antti Tuomainen tisse une histoire bien sympathique avec ce pasteur qui devient, le temps de livrer le précieux objet céleste, le gardien nocturne. Derrière les façades rouges, derrière les visages amicaux, derrière le vernis paisible des villages de province se cache une réalité moins sympathique. À la limite du roman noir et du contemporain, Au fin fond de la petite Sibérie a comme trame une enquête. Des actes répréhensible ont été commis. Par qui et pourquoi, tel est le sel de ce roman sans temps mort, fluide, au style plutôt neutre. J’ai bien aimé le voyage en ces terres glaciale. Le scénario concocté par Antti Tuomainen n’est pas avare en rebondissement et en révélations. C’est digne d’un bon thriller avec un ton plus léger, moins oppressant. J’aurais juste un petit regret à faire sur Au fin fond de la petite Sibérie (c’est après la lecture que je m’en rends compte), c’est une absence de marquage culturel finlandais. Il y fait froid comme on s’imagine dans ces latitudes mais ce n’est pas le seul pays au monde tel que ça. L’histoire pourrait se passer partout ailleurs. À part ce détail, j’ai aimé Au fin fond de la petite Sibérie et je relirais un autre Antti Tuomainen (j’en ai offert 2 à mon beau-père), Dernier mètres jusqu’au cimetière et Sous le soleil éternel de Finlande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LUKE59 Posté le 17 Janvier 2022
    Joel Huhta est le pasteur d'un village isolé de l'est de la Finlande, à deux pas de la frontière russe. Cet ancien aumônier militaire y mène une vie paisible et bien réglée entre ses lectures - la Bible mais aussi James Ellroy- , les entretiens sur rendez-vous auprès de ses ouailles et son épouse Krista. Cette routine va être brutalement bousculée par deux évènements inattendus. Le premier évènement est la découverte d'une météorite : Joel va assurer la garde de ce joyau céleste qui suscite la convoitise de prédateurs dont un inquiétant duo de mafieux russes. Mais la nouvelle la plus déstabilisante sera pour lui l'annonce de la grossesse de sa compagne Krista, sachant que lui-même, après consultation de nombreux spécialistes , est convaincu d'être infertile... Ce récit qui distille un humour que l'on pourrait qualifier de pince-sans-rire , tout en autodérision , offre un agréable moment de détente.
  • germania Posté le 2 Janvier 2022
    Le héros et narrateur de l'histoire, Joel Hutha, est pasteur dans un gros bourg situé pas très loin du cercle polaire, bourg plutôt tranquille habituellement. Mais la vie de Joel va se trouver bouleversée par deux événements, l'un d'ordre privé, l'autre d'ordre ...celeste si l'on peut dire. D'abord, Krista annonce qu'elle est enceinte. Or Joel ne peut avoir d'enfant ... Le tromperait-elle, tout en lui affirmant son amour ? Ensuite, une météorite assez grosse tombe par hasard sur la voiture d'un ex-pilote de courses automobiles, qui noie le plus souvent dans l'alcool son statut, justement, d'ex-pilote... Ces deux affaires vont rendre la vie de Joel très agitée. En tant que mari peut-être trompé, il va chercher à savoir qui est le père de l'enfant à venir, surveille donc sa femme, lui tend des pièges ... En tant que membre d'une communauté, il va se charger de surveiller ladite météorite au musée local, jusqu'à ce que des autorités compétentes viennent la récupérer et l'emportent pour examen approfondi. Tout cela a l'air très simple, presque banal, du moins côté tromperie. C'est sans compter avec la cupidité de certains qui voient surtout dans la météorite une source d'argent plutôt qu'une source de connaissances... Le héros et narrateur de l'histoire, Joel Hutha, est pasteur dans un gros bourg situé pas très loin du cercle polaire, bourg plutôt tranquille habituellement. Mais la vie de Joel va se trouver bouleversée par deux événements, l'un d'ordre privé, l'autre d'ordre ...celeste si l'on peut dire. D'abord, Krista annonce qu'elle est enceinte. Or Joel ne peut avoir d'enfant ... Le tromperait-elle, tout en lui affirmant son amour ? Ensuite, une météorite assez grosse tombe par hasard sur la voiture d'un ex-pilote de courses automobiles, qui noie le plus souvent dans l'alcool son statut, justement, d'ex-pilote... Ces deux affaires vont rendre la vie de Joel très agitée. En tant que mari peut-être trompé, il va chercher à savoir qui est le père de l'enfant à venir, surveille donc sa femme, lui tend des pièges ... En tant que membre d'une communauté, il va se charger de surveiller ladite météorite au musée local, jusqu'à ce que des autorités compétentes viennent la récupérer et l'emportent pour examen approfondi. Tout cela a l'air très simple, presque banal, du moins côté tromperie. C'est sans compter avec la cupidité de certains qui voient surtout dans la météorite une source d'argent plutôt qu'une source de connaissances scientifiques. Quiproquos, surveillances digne de roman d'espionnage tendance OSS 117/Dujardin, bagarres, morts brutales, poursuites ... Tout s'enchaîne rapidement, au rythme de chapitres courts dans l'ensemble, dans un style vif (phrases courtes aussi, emploi du présent ...), le tout soutenu par un certain humour pince sans rire, apanage du pasteur/narrateur, qui prend son rôle de gardien de météorite très à cœur, au péril de sa vie même. Voilà un récit divertissant, dépaysant de par les lieux de l'action, mais qui, je l'avoue, ne restera pas dans mes annales. Mais c'est parfait pour décompresser en ces temps un peu maussades ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • KamilleB Posté le 29 Décembre 2021
    Un polar humoristique, décalé et tout en finesse ! J'ai adoré cette lecture, été transportée dans cette petite ville finlandaise et tremblé au fil des aventures de ce drôle de pasteur. Une femme infidèle, un caillou d'un millions d'euros, des personnages hauts en couleurs et, surtout, une plume absolument géniale. Je conseille vivement ce roman !!
  • Tempsdelecture Posté le 6 Décembre 2021
    Lorsque j’ai sollicité la lecture de ce roman sur Netgalley, je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à un texte parodique et léger, joyeux presque. Peut-être est-ce dû à ce titre, un tantinet ironique, au fond de l’histoire, portée par la chute d’une météorite au milieu de nulle part, à la photo, un peu déjantée de cette pierre ficelée et agencée sur le toit d’un vieux tacot. Si cette expression de petite Sibérie m’a immédiatement attiré l’œil, je me doutais bien que cela n’avait pas vraiment à voir avec la Russie, pas au sens premier du terme en tout cas, quand bien même Antti Tuomainen est un auteur finlandais. L’expression, donc, désigne couramment une région à l’hiver particulièrement vigoureux, ici le village de Hurmevaara. Le début du roman m'a semblé bien désopilant : cette météorite qui tombe du ciel, pile sur le siège passager d'un coureur automobile, les choses commencent sous le signe de l'improbable, de l'invraisemblance presque, en tout cas, c'est un début un peu loufoque qui sort de l'ordinaire. À l'image de l'ensemble du roman : je pense au personnage principal, Joel Huhta, pasteur de la province de Hurmevaara, mais aussi ancien soldat, rescapé de la guerre en Afghanistan,... Lorsque j’ai sollicité la lecture de ce roman sur Netgalley, je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à un texte parodique et léger, joyeux presque. Peut-être est-ce dû à ce titre, un tantinet ironique, au fond de l’histoire, portée par la chute d’une météorite au milieu de nulle part, à la photo, un peu déjantée de cette pierre ficelée et agencée sur le toit d’un vieux tacot. Si cette expression de petite Sibérie m’a immédiatement attiré l’œil, je me doutais bien que cela n’avait pas vraiment à voir avec la Russie, pas au sens premier du terme en tout cas, quand bien même Antti Tuomainen est un auteur finlandais. L’expression, donc, désigne couramment une région à l’hiver particulièrement vigoureux, ici le village de Hurmevaara. Le début du roman m'a semblé bien désopilant : cette météorite qui tombe du ciel, pile sur le siège passager d'un coureur automobile, les choses commencent sous le signe de l'improbable, de l'invraisemblance presque, en tout cas, c'est un début un peu loufoque qui sort de l'ordinaire. À l'image de l'ensemble du roman : je pense au personnage principal, Joel Huhta, pasteur de la province de Hurmevaara, mais aussi ancien soldat, rescapé de la guerre en Afghanistan, qui entre deux entretiens pastoraux joue à l'enquêteur à la petite semaine. Et, encore, cette météorite d'une valeur inestimable qui s'abat sur le village finlandais, tel un cheveu sur la soupe, et qui attise les convoitises de chacun et chacune. Aussi naturellement et simplement, que lorsque vous vous avancez à jouer au loto, en fin de mois, alors que votre compte est débiteur, et que vous affichez les bons numéros ainsi que le complémentaire. Admettons. Place ensuite à ce que l'on pouvait imaginer en revanche, de la disparition de cette fameuse météorite - rappelons qu'elle vaut dans le million - aux courses poursuites#8239;; nombreuses, aux problèmes familiaux qui apparaissent, s'accumulent soudainement, à tout cet imbroglio de petits et grands événements autour de Joël qui se mêlent et se brouillent dans une sorte de course à l’échalote. Je n'ai malheureusement pas trouvé de vrais atomes crochus à un quelconque moment du roman : certes il se lit assez vite, ce qui s'explique par cet enchaînement de rebondissements, balisant le roman du début à la fin, orné de personnages cocasses, de vrais originaux, un peu ou totalement paumés, en tout cas très décalés. Et notre pasteur-enquêteur n'est pas le dernier à l'être, gardien de la météorite à ses heures perdues, lecteur de la Bible aussi bien que de James Ellroy. Sans oublier ces autres qui gravitent autour de lui : Jokinen, le patron de la supérette, toujours avec cet air un peu suspect qui émane de lui, l'agriculteur qui s'occupe de la salle de musculation du coin, la serveuse du bar du village et les vieux bons russes de service, qui ne sont évidemment pas là pour faire du point de croix. Tout ce beau monde réunit, au milieu de nulle part, à mille lieues d'Helsinki, ressemble finalement davantage à une troupe d'acteurs de composition qui gesticule sur une scène trop grande pour eux, en jouant une pièce ou Dieu tient la première place. Mais un Dieu d'une autre trempe, de celle de Joel Huhta, celle d'un créateur plaisantin et rude, quelquefois envers ses administrés, un peu abîmé, un peu perdu, un peu facétieux, qui fait tomber des gros cailloux dans un endroit ou plus rien n'existe après quinze heures. Et ou le vaudeville n'est jamais bien loin, le burlesque frôle constamment le drame. En revanche, j'ai beaucoup aimé l'humour dont l'auteur use, jusque dans le titre d'ailleurs, qui ne fait de cet ouvrage ni un roman noir, ni un thriller, ni un policier, mais autre chose encore, ce qui m'a surement prise un peu trop au dépourvu. Mais ces remarques facétieuses sous la focalisation interne de notre inénarrable pasteur multifonction Joel Huhta sont délicieusement savoureuses, l'auteur a décidément un sens de l'ironie et de la dérision assez goûteux.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…