En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Avec tes yeux

        Pocket
        EAN : 9782266269445
        Code sériel : 16699
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 640
        Format : 108 x 177 mm
        Avec tes yeux

        Date de parution : 09/03/2017
        Depuis quelque temps, Thomas n’arrive plus à dormir. D'épouvantables rêves le réveillent en sursaut et l’empêchent de se rendormir. Et si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il devient la proie d’étranges visions. Par les yeux d'un autre, il se voit... Depuis quelque temps, Thomas n’arrive plus à dormir. D'épouvantables rêves le réveillent en sursaut et l’empêchent de se rendormir. Et si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il devient la proie d’étranges visions. Par les yeux d'un autre, il se voit torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.
         
        « Si vous aimez trembler, ce livre est fait pour vous. » LiRE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266269445
        Code sériel : 16699
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 640
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.10 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Mustang1991 Posté le 18 Avril 2018
          J'ai adoré ce livre, aucun moments de lenteurs où l'ont se dit bon il se passe bientôt quelque chose. L'idée de voir à travers les yeux d'un tueur est pas mal, l'histoire est bien construite.
        • Khalya Posté le 1 Avril 2018
          J’ai découvert Sire Cedric il y a peu avec son roman « du feu de l’enfer », j’avais lu, il y a longtemps « L’enfant des cimetières » et je n’avais pas été convaincue, du coup j’avais mis l’auteur de côté alors que j’ai plusieurs de ses bouquins. Du feu de l’enfer m’a réconciliée avec son œuvre, et cela se confirme avec « Avec tes yeux » (il n’est pas exclu que je relise un de ces jours « L’enfant des cimetières », je n’étais peut être pas dans le bon état d’esprit quand je l’ai lu la première fois). Dans ce roman, la première chose qui m’a frappée, c’est l’antipathie immédiate que j’ai ressentie envers Nathalie. Je l’ai trouvée geignarde, toujours à rejeter ses fautes sur les autres. Ok, son père abuse sûrement de son pouvoir pour la brider, mais tout au long du roman, je me suis dit : mais t’es juste une mauvaise flic. Faut dire que la voir choisir des coupables puis tout faire pour que les preuves aillent dans son sens (alors qu’elle n’est pas chargée de l’enquête) m’a juste exaspérée. Mais bon, il faut bien ne pas supporter au moins un personnage dans un roman, sinon on... J’ai découvert Sire Cedric il y a peu avec son roman « du feu de l’enfer », j’avais lu, il y a longtemps « L’enfant des cimetières » et je n’avais pas été convaincue, du coup j’avais mis l’auteur de côté alors que j’ai plusieurs de ses bouquins. Du feu de l’enfer m’a réconciliée avec son œuvre, et cela se confirme avec « Avec tes yeux » (il n’est pas exclu que je relise un de ces jours « L’enfant des cimetières », je n’étais peut être pas dans le bon état d’esprit quand je l’ai lu la première fois). Dans ce roman, la première chose qui m’a frappée, c’est l’antipathie immédiate que j’ai ressentie envers Nathalie. Je l’ai trouvée geignarde, toujours à rejeter ses fautes sur les autres. Ok, son père abuse sûrement de son pouvoir pour la brider, mais tout au long du roman, je me suis dit : mais t’es juste une mauvaise flic. Faut dire que la voir choisir des coupables puis tout faire pour que les preuves aillent dans son sens (alors qu’elle n’est pas chargée de l’enquête) m’a juste exaspérée. Mais bon, il faut bien ne pas supporter au moins un personnage dans un roman, sinon on est au pays des bisounours. Et les romans de Sire Cedric se déroulent dans tout ce que vous voulez, mais certainement pas le pays des bisounours. Et donc ceci explique que non seulement je n’ai pas dormi la première nuit parce que je voulais savoir la suite, mais je n’ai pas non plus dormi la nuit suivante parce qu’il fallait que je me remette de l’histoire (et surtout de sa fin !!!). L’auteur ne nous épargne rien, aucune description. Et ce que ressent Thomas lorsqu’il assiste aux meurtres à travers les yeux du meurtrier, nous le ressentons aussi à travers ces descriptions. Si Thomas ne peut pas échapper à ces visions d’horreur, nous ne sommes pas mieux lotis car il nous est impossible de passer le paragraphe de peur de rater un élément essentiel. Je ne suis pas trop versée dans le SF et c’est ce que j’aime dans ce livre : il y a du paranormal, certes, mais ce n’est pas exagéré. C’est présent, mais raconté de telle manière que cela s’intègre parfaitement dans l’histoire et qu’on y croit, sans avoir l’impression de ridicule qui arrive souvent quand on tente de mélanger deux genres. Dans ce livre, il y aurait presque une explication scientifique aux phénomènes paranormaux. Une explication qui nous fait dire : oui, pourquoi pas, après tout, on ne connait pas toutes les réponses. La force du roman est l’absence de temps morts. Même quand le rythme s’adoucit, ce n’est jamais pour longtemps, juste le temps de reprendre son souffle avant de replonger dans la tension et l’horreur. J’ai également beaucoup aimé que l’enquête, que ce soit l’officielle ou celle que mène Thomas, ne soit pas facile et ne se résolve pas en un claquement de doigt. D’un bout à l’autre du livre, on peut faire comme Thomas, et ne croire que ce que l’on voit, ça n’empêchera pour autant pas Sire Cedric de nous balader à sa guise dans l’intrigue et de nous surprendre sans cesse jusqu’au dénouement, que j’aurais bien été en peine de deviner !
          Lire la suite
          En lire moins
        • rapha511 Posté le 29 Mars 2018
          Un bon thriller qui nous amène a tourner tourner voire retourner les pages... Sire Cédric c'est mon premier roman et c'est la surprise d'une lecture bien menée!!Il y tisse un fil rouge qui guide sans perdre... Une lecture express Sympathique, une histoire a suivre avec je vous le conseille des yeux bien ouverts !!!
        • Doradorage Posté le 25 Février 2018
          Thomas fait d’atroces cauchemars et ses nuits sont devenues un calvaire, alors pour pouvoir enfin trouver le sommeil il va se rendre à une séance d’hypnose. Mais après cette visite chez ce médecin il va être sujet à des visions d’horreur où il voit un meurtre qui vient d’être commis.Thomas décide alors d’en savoir un peu plus et sa curiosité va l’entraîner dans de sales draps... @sirecedric nous torture à distance , chamboule notre esprit et nous retourne les boyaux avec ce roman. Notre sensibilité est à fleur de peau, notre cœur va bondir bondir à sortir de notre poitrine. Il sait jouer avec nos nerfs. Premier roman que je lis de cette auteur et pas le dernier. Accrochez vous car certains cauchemars méritent d’être rêvés plutôt que d’être vécus.
        • laetitia5962 Posté le 11 Février 2018
          aujourdhui retour sur un auteur que j'ai adoré découvrir : Sire Cedric Le premier livre lu de cet auteur est "AVEC TES YEUX" Le rythme du livre est très rapide, des chapitres courts, pas de temps morts, des personnages bien comme il faut et une intrigue qui tient en haleine tout le long. J'ai englouti ce pavé de 549 pages en 2 jours, donc pari réussi pour la découverte de l'auteur Sire Cédric. Tout commence lorsque Thomas se rend chez un hypnothérapeute afin de soigner ses problèmes d'insomnie, lors de sa séance il se rend compte qu'il voit au travers des yeux d'un tueur un meurtre en direct. Au travers de divers indices vu dans sa vision, Thomas va rechercher la vérité sur ses visions. On est alors embarqué dans un jeu de piste et la rencontre avec une gendarme va encore accélérer le récit. En dire plus serait gâché le plaisir de lecture de livre que je vous conseille grandement. Il m'a manqué juste un chouilla pour avoir un coup de coeur mais en tout cas ce fut une très bonne lecture et un vrai plaisir.

        Ils en parlent

        « Dans le genre, du bel ouvrage par un auteur toulousain qui signe ici son premier roman aux Presses de la Cité, ravies de l'accueillir : Sire Cedric, un brin gothique, impose une intrigue haletante, portée par une écriture sous influence anglo-saxonne, sans déchet et visant à l'efficacité. » Le Vif L'Express

        « Le jeune écrivain toulousain Sire Cedric s'impose avec ce roman qui réussit à mêler suspenses, frissons et fantastique. Entre effets de surprise et moments d'angoisse, préparez-vous à être secoué par la lecture de ce roman puissant dont on ne peut - ni ne veut - s'échapper ! » Maxi

        « Si vous aimez trembler, ce livre effrayant est fait pour vous. Devenu maître de l'horreur, l'auteur toulousain nous glace littéralement avec des intrigues diaboliques dignes de Stephen King. » LiRE
         
        « Ce livre, impossible de le lâcher avant la fin [...] Deux jours plus tard, on referme en frissonnant ce thriller réussi d'un auteur toulousain qui sait captiver et glacer le sang. » Midi Libre
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.