Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264048103
Code sériel : 4247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Banana Love

Bruno BOUDARD (Traducteur)
Date de parution : 16/04/2009

Féroce à souhait et survitaminé, Banana Love est un recueil de dix-sept nouvelles, signé par l'une des plumes les plus carnassières de sa génération. Entre mal de vivre, alcoolisme et shopping compulsif, les héroïnes déjantées d'Elizabeth Crane trouvent toujours midi à leur porte : l'une, en quête d'existence, égrène les castings de...

Féroce à souhait et survitaminé, Banana Love est un recueil de dix-sept nouvelles, signé par l'une des plumes les plus carnassières de sa génération. Entre mal de vivre, alcoolisme et shopping compulsif, les héroïnes déjantées d'Elizabeth Crane trouvent toujours midi à leur porte : l'une, en quête d'existence, égrène les castings de télé-réalité tandis que l'autre, en mal d'amour, pioche dans le petit écran ses partenaires sexuels. Une autre encore combat une aversion phobique pour les bananes, qui pourrait bien conduire son couple à la séparation. Avec un sens aigu de l'observation et un humour décapant, Miss Crane épingle les petites imperfections de ses contemporains, dont les destins hors normes prennent souvent l'allure de comédies désopilantes.

« Savamment déjantées, les héroïnes d'Elizabeth Crane ont de l'humour à revendre, et une lucidité à faire pâlir d'envie Bridget Jones. »
Émilie Grangeray, Le Monde des livres

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264048103
Code sériel : 4247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Shan_Ze Posté le 26 Février 2013
    Banana Love est un recueil de dix-sept nouvelles, les femmes sont les héroïnes déjantées de ces histoires. Dans la nouvelle éponyme, la banane se retrouve au centre du couple, hantise de l'une, préférence de l'autre. Dans Claire-Vue, un matin, tout est devenu transparent, dur alors de vivre normalement mais on ne veut pas être vu. Dans Notes pour une histoire sur les gens atteints de phobie bizarres, on a un délire sur les conséquences de phobies... Un recueil de nouvelles assez inégal mais j'en ai apprécié quelques unes : Claire-Vue, La fille bleue, Emmanuel... la dernière aussi Je promets, qui parle d'une future maman qui parle de sa relation avec son ou sa futur(e) fils ou fille. Je les ai trouvé originales et pleines d'humour et surtout complètement déjantées. Partir sur de telles idées est vraiment farfelu ! Dommage pour les autres que j'ai moins apprécié, mais peut-être aurais-je du les lire au compte-gouttes pour les savourer un peu plus ? Je ne suis pas fan de nouvelles à la base mais celui-ci m'a agréablement surpris. Je retenterai sans doute par la suite cette auteur.
  • Alexmotamots Posté le 19 Juin 2012
    Bof, bof, pas fan de nouvelles.
  • brigittelascombe Posté le 26 Avril 2012
    Dans un style à la Coluche, du genre "c'est l'histoire d'un mec qui..", Elisabeth Crane (romancière et nouvelliste pétillante américaine) s'adresse directement au lecteur pour potiner et épingler à tout va, de sa plume ironique, les trop crédules. Banana Love comporte 17 nouvelles loufoques ou déjantées qui matraquent les émissions de télé-réalité où (par ex l'on "doit manger des insectes"), les "thérapies de groupe", les "talk-show" (avec témoignages et guérisons miraculeuses (par ex:les phobies insolites), le monopole des chaines télé,les dérives de l'alcool chez les étudiants, les fantasmes intellectualisés, le fait de "se modeler un corps de Barbie", les nouvelles "églises" et la recherche de spiritualité à tout prix,les parents démissionnaires,les régimes,la boulimie d'achats et de marques, les "chaines d'e-mail", les tests psychologiques ,les magazines people,les discussions à bâtons rompus... Bref, des précieuses et précieux ridicules à la mode américaine; une vague qui atteint la France à la vitesse d'un tsunami!
  • sofynet Posté le 17 Février 2012
    Un ensemble de nouvelles, qui ont toutes (ou presque) une femme pour héroïne... Lorsque j'avais lu une critique, je m'étais laissé tenter par ce que la journaliste vendait comme "hilarant"... Non, ces nouvelles ne sont pas hilarantes. Certaines sont très drôles, c'est sur. Imaginer par exemple une femme zombie au milieu d'une émission de télé réalité, c'est sympa. Certaines prêtes à sourire. D'autres au contraire sont beaucoup moins réjouissantes... (à suivre)
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…