Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266195584
Code sériel : 3564
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Bonjour tristesse

Date de parution : 05/05/2009

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils...

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare.

C'était l'été 1954. On entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d'un « charmant petit monstre » qui allait faire scandale. La deuxième moitié du XXe siècle commençait. Elle serait à l'image de cette adolescente déchirée entre le remords et le culte du plaisir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266195584
Code sériel : 3564
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kaky Posté le 2 Novembre 2020
    J'ai enfin lu ce livre de Françoise Sagan. Livre dont j'ai beaucoup entendu parler cette année. Malheureusement, je n'ai pas trop aimé, mais pas détesté non plus. On se retrouve avec une relation entre ado et belle-mère. Une ado qui veux s'émanciper. J'ai trouvé très court et pourtant tout y est, mais j'aurais quand même préféré un peu plus.
  • Etpourquoipasquatre Posté le 31 Octobre 2020
    Françoise Sagan est de ces auteurs qui ont un truc, un style, une plume bien à eux, inimitable. Bonjour tristesse est à la hauteur du personnage. Cécile a dix-sept ans, mais enfermée dans un cynisme déconcertant pour une jeune fille son âge. Une éducation en couvent, plus de mère, un père en dillettante et voilà une drôle de jeune fille entraînée dans un été qui aurait pu être simplement heureux, mais que ce père inconséquent va compliquer. On croise dans ce court récit d'un autre temps les premiers émois significatifs de l'adolescence, la jalousie, l'assurance féminine, l'adolescence rebelle et vengeresse, le plaisir coupable du complot. Et cette écriture... Qu'on est loin du feel good sans saveur comme il en pleut par centaines chaque année aujourd'hui. Sagan a une plume d'une richesse exquise, une beauté de la langue française comme on en trouve bien trop peu désormais. Diamant brut de la littérature française qui a sa place dans les classiques. Doublé d'un récit qui se déroule intégralement en été, c'était une vraie lecture plaisir pour les deux catégories du #booklanta.
  • Hauchama Posté le 30 Octobre 2020
    Paru en 1954, "Ce roman, en abordant explicitement la sexualité féminine avec un style désinvolte et mordant, provoque un véritable scandale." Je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette présentation de l'éditeur. Je ne doute pas que ce livre ait été difficilement accueilli et qu'il ait provoqué un scandale à l'époque où il est sorti, tant la légèreté des relations amoureuses prend une place non négligeable dans ce récit. Pour autant, bien que le style paraisse en effet désinvolte, ce texte est pourtant d'une profondeur telle qu'il fait réfléchir. L'écriture est simple, directe, sans grandes métaphores ou autres figures de style. Pour autant, il est percutant et la psychologie des personnes est extrêmement travaillée. Plus d'infos sur le blog !
  • Il_voyage Posté le 29 Octobre 2020
    Intensité ... C'est le mot qui me vient tout de suite à l'esprit au moment de définir cette lecture. Un texte court, très dense, ramassé, comme l'est le temps sur lequel se déroule cette histoire, quelques semaines au cœur de l'été. Cécile, Anne, Raymond ... Duo / duel entre ces deux femmes, pour l'amour d'un même homme. Amour filial, amour charnel ... Jeux de l'amour et du hasard ? Mais un hasard manipulé par chacune des deux femmes à tour de rôle. Celle qui veut garder son père, mais qui ne cesse d'hésiter entre des sentiments contradictoires, qui tour à tour va haïr, pardonner, mentir, se repentir ... celle qui veut en apparence tout contrôler, tout maîtriser, et qui pourtant va fuir ... Un roman brûlant, qui se dévore littéralement.
  • Gigi8934 Posté le 25 Octobre 2020
    C'est l'ouvrage d'une jeune fille de dix-huit ans, mais d'imagination inventive, et que l'on a pu comparer en bloc, toutes proportions gardées, pour cet extraordinaire début au féroce Laclos des Liaisons, à l'innocente vitrioleuse des Hauts-de-Hurlevent, Charlotte Brontë, et à Radiguet, le glacial incendiaire du Diable au corps. C'est peut-être beaucoup pour cette enfant prodige, dont on attend le prochain livre avec curiosité, si elle a encore autre chose à mettre dedans. A-t-elle vidé son sac dans celui-ci ? A-t-elle déjà l'expérience effrayante de son héroïne ? A-t-elle inventé de toutes pièces les perfidies et les complaisances de ce roman où la gracieuse rouerie de la jeunesse s'allie, dans un candide amour de soi, au plus parfait amoralisme et à l'intelligence analytique la plus déliée ? Le talent indéniable est là, dans la façon nette de dire et l'ingéniosité à démonter la mécanique, mais pour une telle indifférence au bien et au mal dans un âge si tendre il fait un peu froid dans le dos, même quand on en a vu et lu bien d'autres. Un livre qui a été un phare dans les années 50 et qui est devenu best-sellers.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Pocket

    Françoise Sagan, quarante ans de littérature

    Paru le 19 octobre dernier chez Plon, l'inédit de Françoise Sagan Les Quatre coins du cœur a fait grand bruit. De cette tonitruante actualité, propice à déchaîner les passions, celle que François Mauriac qualifiait de "charmant petit monstre" était coutumière, tout au long d'une carrière littéraire constitutive d'un précieux fonds "Sagan" chez Pocket.

    Lire l'article