Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308359
Code sériel : 74
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 304
Format : 108 x 177 mm

Ça mange pas de pain

Date de parution : 29/10/2020
Moi, vous me connaissez ? Jouer les privés, ce n’est pas mon fort. Même si le Vieux me flanque sa bénédiction... Même si le client allonge douze briques sur la table de notre salle à manger...
En matière de police, comme en amour, je suis professionnel jusqu’au bout des extrémités. On...
Moi, vous me connaissez ? Jouer les privés, ce n’est pas mon fort. Même si le Vieux me flanque sa bénédiction... Même si le client allonge douze briques sur la table de notre salle à manger...
En matière de police, comme en amour, je suis professionnel jusqu’au bout des extrémités. On ne se refait pas. Tout ça pour vous dire que ces douze millions d’A.F. me laissent de glace, comme disent les Lapons. Et pourtant, douze briques, hein... ça mange pas de pain !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308359
Code sériel : 74
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 304
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Wyoming Posté le 7 Janvier 2019
    Un bon San-A, 74ème de la série, paru en 1970. Le commissaire va conduire une courte enquête, bien ficelée, entre le Portugal et l'Angleterre. Béru et sa nièce sont de la partie apportant ainsi leur touche personnelle à ce bon polar du célèbre Frédéric Dard.
  • Beathi Posté le 9 Juin 2015
    74ème roman de San-Antonio publié le 19/07/1970. L'histoire se déroule à Londres et au Portugal fin juin - début juillet 1970 pendant 3 jours. Histoire : Un ami du Vieux, Xavier Basteville, demande à San-Antonio qui est en congés de retrouver une mystérieuse enveloppe volée dans son coffre en banque... Dans ce roman, San-Antonio est aidé par sa mère, Bérurier et Marie-Marie pour cette affaire officieuse. Cette histoire fait suite au roman "Ma langue au châh" : d'après Frédéric Dard, "J'ai déjà eu une levée de boucliers rapport à "Ma langue au châh" qu'un paquet de lavedus a trouvé trop corsé". Ce livre est un bon roman policier : l'intrigue est très bien menée avec de bons gags comme le départ en vacances de la famille Bérurier et l'arrivée d'Alexandre-Benoît et Marie-Marie à l'aéroport de Londres.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.