Lisez! icon: Search engine

Ça ne coûte rien de demander

Pocket
EAN : 9782266291170
Code sériel : 17500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Ça ne coûte rien de demander

Esther SERMAGE (Traducteur)
Date de parution : 10/01/2019
L’autoproclamé « détective » Kouplan, immigré iranien à Stockholm, peine à joindre les deux bouts. Il en est réduit à collecter des canettes vides pour les revendre contre quelques pièces. En fouillant dans les poubelles du quartier huppé de Lidingö, il croise le chemin de Jenny Svärd, conseillère municipale aux... L’autoproclamé « détective » Kouplan, immigré iranien à Stockholm, peine à joindre les deux bouts. Il en est réduit à collecter des canettes vides pour les revendre contre quelques pièces. En fouillant dans les poubelles du quartier huppé de Lidingö, il croise le chemin de Jenny Svärd, conseillère municipale aux dents longues, dont il surprend la conversation : Jenny vient de se faire escroquer par son amante, qui a disparu dans la nature avec deux cent mille couronnes. Puisque ça ne coûte rien de demander, Kouplan saute sur l'occasion pour lui proposer ses services d'enquêteur...

« Voici un singulier roman, entre polar social et métaphysique. Porté par un détective qui, sans-papiers et contraint au système D, devient le plus beau personnage interlope du polar européen actuel. Une auteure aussi engagée que marquante. » Hubert Artus – LiRE

« Sara Lövestam excelle à dérouter son lecteur. Car en l'espace de quelques lignes, là où on se croyait dans un roman policier, l'on bascule dans le roman social, et inversement. » Sylvia Zappi – Le Monde des Livres
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291170
Code sériel : 17500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Voici un singulier roman, entre polar social et métaphysique. Porté par un détective qui, sans-papiers et contraint au système D devient le plus beau personnage interlope du polar européen actuel. Une auteur aussi engagée que marquante. », Hubert Artus, LiRE

« Sara Lövestam excelle à dérouter son lecteur. Car en l'espace de quelques lignes, là où on se croyait dans un roman policier, l'on bascule dans le roman social, et inversement. », Sylvia Zappi, Le Mondes Livres

« Sara Lövestam transgresse les codes du polar, scandinave ou non. » Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

« Sara Lövestam fait souffler un vent de fraîcheur sur la branche du polar Scandinave. Et transgresse avec succès les codes du roman policier. » ELLE

« Du neuf, du rugueux, de l'addictif ! » Causette

« Aucune goutte de sang n'est versée, le rythme est soutenu et, si noir il y a, il est dans la critique d'une société trop idéalisée dans l'accueil de ses migrants. Nous, ça nous fera méditer. » Pleine Vie

« À lire sans modération. » Paris Normandie

 
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.