Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264075550
Code sériel : 5595
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

C'est lundi aujourd'hui

Arlette OUNANIAN (Traducteur)
Date de parution : 09/07/2020
Un premier roman néerlandais envoûtant sur la solitude contemporaine.
Julia, trente ans à peine, est une jeune femme solitaire qui gagne sa vie en faisant des ménages. En pénétrant dans leurs maisons, leurs appartements, elle se confronte à une galerie de personnages singuliers dont elle va observer les habitudes et les âmes à mesure qu'elle nettoie leurs intérieurs. Mais... Julia, trente ans à peine, est une jeune femme solitaire qui gagne sa vie en faisant des ménages. En pénétrant dans leurs maisons, leurs appartements, elle se confronte à une galerie de personnages singuliers dont elle va observer les habitudes et les âmes à mesure qu'elle nettoie leurs intérieurs. Mais elle va aussi perdre pied. Pourquoi ne pas prendre possession de la baignoire de l'appartement 61, du salon de la 122-D, se nourrir quasi exclusivement de chips chipées ou déguster une bouteille de rosé sur une terrasse qui ne lui appartient pas ? Sytske van Koeveringe nous offre un premier roman envoûtant et insolite sur la solitude contemporaine. 

« De l’homme au foyer branché un peu trop familier, au vieux couple ringard en passant par le maniaque de l’ordre un peu (beaucoup) dérangé, on se promène avec un voyeurisme jouissif dans les coulisses intimes de la société amstellodamoise. D’une plume dynamique et débordante d’humour, la jeune Néerlandaise Sytske van Koeveringe signe un premier roman sur la solitude d’une jeune femme qui peu à peu perd pied avec le réel. » Nicky Depasse, Le Monde des Livres

Traduit du néerlandais par Arlette Ounanian
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264075550
Code sériel : 5595
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ninaalu Posté le 29 Octobre 2020
    Lu dans le cadre de Masse critique je trouvais l'idée originale et rafraichissante. Néanmoins, j'ai trouvé le personnage principal terne et un peu déprimant. Je n'ai pas été au bout de cette lecture, j'y reviendrais peut-être mais je m'attendais à quelque chose de plus amusant et prenant.
  • Ninaalu Posté le 29 Octobre 2020
    Lu dans le cadre de Masse critique je trouvais l'idée originale et rafraichissante. Néanmoins, j'ai trouvé le personnage principal terne et un peu déprimant. Je n'ai pas été au bout de cette lecture, j'y reviendrais peut-être mais je m'attendais à quelque chose de plus amusant et prenant.
  • Ninaalu Posté le 29 Octobre 2020
    Lu dans le cadre de Masse critique je trouvais l'idée originale et rafraichissante. Néanmoins, j'ai trouvé le personnage principal terne et un peu déprimant. Je n'ai pas été au bout de cette lecture, j'y reviendrais peut-être mais je m'attendais à quelque chose de plus amusant et prenant.
  • pyrouette Posté le 12 Octobre 2020
    Julia, la trentaine, fait des ménages pour gagner sa vie, mais juste le matin. Elle vit en colocation avec d’autres jeunes gens. Ce boulot qui devait être d'appoint pendant ses études a pris toute la place. Julia n’est plus étudiante, a écrit un livre qui n’a pas eu de succès sur son premier amour. Maintenant, tous les matins elle rentre dans l’intimité des gens pour lesquels elle travaille. Ils sont bizarres ces gens. Il y a celui qui est allé déféquer dans le panier à linge car elle était en train de nettoyer les sanitaires, le couple qui fait chambre à part, les sales, les isolés, le vieux garçon, celle qui fait attention à sa ligne. Julia observe les habitudes de ses clients, pas toujours très glamour. Petit à petit elle se laisse aller à quelques confidences sur son premier amour, son amie, ses parents, ses colocataires, les rencontres qu’elle peut faire dans les bars qu’elle fréquente. Julia est alcoolique, elle boit pour affronter son quotidien, son épuisement. Elle va perdre pied, se rendre dans les appartements des clients, manger les chips et friandises qu’ils ont, prendre un bain ou bronzer nue sur la terrasse. Julia ne noie dans son alcool, dans sa... Julia, la trentaine, fait des ménages pour gagner sa vie, mais juste le matin. Elle vit en colocation avec d’autres jeunes gens. Ce boulot qui devait être d'appoint pendant ses études a pris toute la place. Julia n’est plus étudiante, a écrit un livre qui n’a pas eu de succès sur son premier amour. Maintenant, tous les matins elle rentre dans l’intimité des gens pour lesquels elle travaille. Ils sont bizarres ces gens. Il y a celui qui est allé déféquer dans le panier à linge car elle était en train de nettoyer les sanitaires, le couple qui fait chambre à part, les sales, les isolés, le vieux garçon, celle qui fait attention à sa ligne. Julia observe les habitudes de ses clients, pas toujours très glamour. Petit à petit elle se laisse aller à quelques confidences sur son premier amour, son amie, ses parents, ses colocataires, les rencontres qu’elle peut faire dans les bars qu’elle fréquente. Julia est alcoolique, elle boit pour affronter son quotidien, son épuisement. Elle va perdre pied, se rendre dans les appartements des clients, manger les chips et friandises qu’ils ont, prendre un bain ou bronzer nue sur la terrasse. Julia ne noie dans son alcool, dans sa vie. Elle est foncièrement solitaire. Entre ses besoins, ses envies et les attentes des autres, il y a forcément un décalage qui la fait sombrer. Ce récit est déroutant, savoureux et tellement d’actualité. Comment être soi-même face aux attentes des autres que ce soit dans la vie professionnelle, amoureuse ou familiale ? Un grand merci à Masse critique spéciale de Babelio et aux Éditions 10/18.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pyrouette Posté le 12 Octobre 2020
    Julia, la trentaine, fait des ménages pour gagner sa vie, mais juste le matin. Elle vit en colocation avec d’autres jeunes gens. Ce boulot qui devait être d'appoint pendant ses études a pris toute la place. Julia n’est plus étudiante, a écrit un livre qui n’a pas eu de succès sur son premier amour. Maintenant, tous les matins elle rentre dans l’intimité des gens pour lesquels elle travaille. Ils sont bizarres ces gens. Il y a celui qui est allé déféquer dans le panier à linge car elle était en train de nettoyer les sanitaires, le couple qui fait chambre à part, les sales, les isolés, le vieux garçon, celle qui fait attention à sa ligne. Julia observe les habitudes de ses clients, pas toujours très glamour. Petit à petit elle se laisse aller à quelques confidences sur son premier amour, son amie, ses parents, ses colocataires, les rencontres qu’elle peut faire dans les bars qu’elle fréquente. Julia est alcoolique, elle boit pour affronter son quotidien, son épuisement. Elle va perdre pied, se rendre dans les appartements des clients, manger les chips et friandises qu’ils ont, prendre un bain ou bronzer nue sur la terrasse. Julia ne noie dans son alcool, dans sa... Julia, la trentaine, fait des ménages pour gagner sa vie, mais juste le matin. Elle vit en colocation avec d’autres jeunes gens. Ce boulot qui devait être d'appoint pendant ses études a pris toute la place. Julia n’est plus étudiante, a écrit un livre qui n’a pas eu de succès sur son premier amour. Maintenant, tous les matins elle rentre dans l’intimité des gens pour lesquels elle travaille. Ils sont bizarres ces gens. Il y a celui qui est allé déféquer dans le panier à linge car elle était en train de nettoyer les sanitaires, le couple qui fait chambre à part, les sales, les isolés, le vieux garçon, celle qui fait attention à sa ligne. Julia observe les habitudes de ses clients, pas toujours très glamour. Petit à petit elle se laisse aller à quelques confidences sur son premier amour, son amie, ses parents, ses colocataires, les rencontres qu’elle peut faire dans les bars qu’elle fréquente. Julia est alcoolique, elle boit pour affronter son quotidien, son épuisement. Elle va perdre pied, se rendre dans les appartements des clients, manger les chips et friandises qu’ils ont, prendre un bain ou bronzer nue sur la terrasse. Julia ne noie dans son alcool, dans sa vie. Elle est foncièrement solitaire. Entre ses besoins, ses envies et les attentes des autres, il y a forcément un décalage qui la fait sombrer. Ce récit est déroutant, savoureux et tellement d’actualité. Comment être soi-même face aux attentes des autres que ce soit dans la vie professionnelle, amoureuse ou familiale ? Un grand merci à Masse critique spéciale de Babelio et aux Éditions 10/18.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…