En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Cet été-là

        10/18
        EAN : 9782264071040
        Code sériel : 5294
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 108 x 177 mm
        Cet été-là

        Fabrice POINTEAU (Traducteur)
        Collection : Domaine Policier
        Date de parution : 15/02/2018
        Ce soir-là, dans une petite ville de l’Indiana où tous se connaissent, Katie Mackey, neuf ans, est partie rendre ses livres à la bibliothèque. Elle n’en est jamais revenue.
        On n’a retrouvé que son vélo.
        Trente ans plus tard, quatre voix s’élèvent pour raconter. Tous se confessent, car tous ont quelque chose...
        Ce soir-là, dans une petite ville de l’Indiana où tous se connaissent, Katie Mackey, neuf ans, est partie rendre ses livres à la bibliothèque. Elle n’en est jamais revenue.
        On n’a retrouvé que son vélo.
        Trente ans plus tard, quatre voix s’élèvent pour raconter. Tous se confessent, car tous ont quelque chose à se reprocher. Gilley, le frère de Katie ; Raymond R., l’homme qui a été fortement soupçonné du kidnapping ; Claire, sa femme, tellement reconnaissante que Raymond l’ait choisie et l’ait empêchée de finir ses jours seule. Et le gentil M. Henry Dees, singulier professeur de mathématiques qui vouait à Katie une adoration trouble.

        « Une plongée extrêmement originale et subtile dans les tourments d’êtres complexes et torturés, tentant en vain de s’accommoder de leurs vies imparfaites, gangrenées par la solitude, par la douleur. »
        Philippe Blanchet − Le Figaro Magazine

        Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabrice Pointeau
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264071040
        Code sériel : 5294
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SabrinaTrublet Posté le 12 Septembre 2018
          Etats-Unis, dans un petit village une fillette de 9 ans, Katie, disparaît alors qu’elle se rendait à la bibliothèque.... Deux suspects possibles : le professeur qui lui donne des cours particuliers ou ce voisin un peu alcoolique-toxicomane au passé pas très net. Il y a aussi les parents de Katie qui vont traverser des moments difficiles ( et va remonter à la surface une blessure ancienne) et le frère de Katie qui doit gérer sa propre culpabilité. Un bon roman à suspense je trouve. J’ai beaucoup aimé que le narrateur soit le professeur et qu’il nous prenne à témoin de ses sentiments envers la petite Katie. Un livre assez noir où les notions de culpabilité, responsabilité et secret sont bien présentes.
        • JIMEDE Posté le 17 Août 2018
          Encore un livre que j'ai malheureusement traversé sans passion ni enthousiasme... Pourtant, le récit choral, une certaine forme de lenteur mais aussi l'atmosphère particulière de cette petite ville de l'Indiana où chacun se scrute plus que ne se côtoie, sont généralement de nature à me plaire. Mais Cet été là de Lee Martin - traduit par Fabrice Pointeau - souffre selon moi d'un énorme déficit d'attachement autour des ses protagonistes. Et dans la mesure où l'intérêt du livre réside moins dans son intrigue que dans la manière dont ses acteurs la vivent, racontent et ressentent, j'ai tourné les pages jusqu'au bout, comme d'hab', mais sans empathie et de plus en plus détaché. Difficile dans ce contexte de tendre l'oreille à ces désespoirs et tourments cachés, à ces vies juste éraflées ou secrètement brisées qu'une étincelle mortelle vient à nouveau fracasser. Il a heureusement plu à - beaucoup - d'autres et je m'en réjouis !
        • mariecloclo Posté le 7 Août 2018
          Juillet 1970 dans une petite ville paisible de l'Indiana, Kathie Mackey, 9 ans, fille du directeur de la verrerie de la ville, prend son vélo pour aller rendre des livres à la bibliothèque municipale, il est un peu moins de 19 heures. Elle ne reviendra jamais. Le résumé me semblait assez alléchant, sauf qu'en fait, il ne s'agit pas d'un véritable polar avec recherche du coupable, mobiles, enquête etc .... Le roman revient sur la disparition de la petite fille 30 ans après. Cet événement est relaté par plusieurs protagonistes différents et concernés à des niveaux différents. Nous avons ainsi le point de vue de Gilley, le frère aîné de Kathie, celui de Henry Dees, professeur de mathématiques et voisin qui donne des cours de rattrapage à la petite Kathie. On aura aussi la version d'un autre voisin, Ray Wright, arrivé récemment dans la ville et dont on se méfie un peu. C'est très bien écrit, la psychologie des personnages est très développée, chacun porte sa part d'ombre et ses secrets. C'est intéressant mais cela manque de peps et il n'y a pas de suspense. Une lecture en demie teinte.
        • canel Posté le 26 Juillet 2018
          Née dans une famille d'industriels aisés de l'Indiana au milieu des années 60, Katie est une jolie petite fille de neuf ans. C'est le début de l'été, de trois mois de vacances - à elle la liberté, le grand air, les jeux avec la copine Renée Cherry, la lecture à gogo. Et un peu de cours particuliers pour redresser le niveau en maths. Un soir, sur injonction de son frère de dix-sept ans (qu'est-ce que c'est c*n, les aînés, parfois !), Katie part à vélo rapporter des livres à la bibliothèque. Et ne revient pas. Seule sa bicyclette est retrouvée. On sait ce qui se passe en cas de disparition : les battues s'organisent rapidement, les voisins sont interrogés, certains suspectés... Je lis beaucoup de livres (généralement des thrillers) sur ce sujet ô combien douloureux. On peut avoir des impressions de redites d'un roman à un autre. Dans ce récit polyphonique, ce n'est pas le sentiment d'urgence ni l'inquiétude et le désespoir croissants des parents qui m'ont le plus touchée. J'ai surtout été attristée, éprouvant un sentiment de vaste gâchis face à tant de misère humaine - solitude, indifférence, cruauté involontaire, malentendus... Encore un bon choix de la part de Sonatine, qui a déniché et traduit ce... Née dans une famille d'industriels aisés de l'Indiana au milieu des années 60, Katie est une jolie petite fille de neuf ans. C'est le début de l'été, de trois mois de vacances - à elle la liberté, le grand air, les jeux avec la copine Renée Cherry, la lecture à gogo. Et un peu de cours particuliers pour redresser le niveau en maths. Un soir, sur injonction de son frère de dix-sept ans (qu'est-ce que c'est c*n, les aînés, parfois !), Katie part à vélo rapporter des livres à la bibliothèque. Et ne revient pas. Seule sa bicyclette est retrouvée. On sait ce qui se passe en cas de disparition : les battues s'organisent rapidement, les voisins sont interrogés, certains suspectés... Je lis beaucoup de livres (généralement des thrillers) sur ce sujet ô combien douloureux. On peut avoir des impressions de redites d'un roman à un autre. Dans ce récit polyphonique, ce n'est pas le sentiment d'urgence ni l'inquiétude et le désespoir croissants des parents qui m'ont le plus touchée. J'ai surtout été attristée, éprouvant un sentiment de vaste gâchis face à tant de misère humaine - solitude, indifférence, cruauté involontaire, malentendus... Encore un bon choix de la part de Sonatine, qui a déniché et traduit ce roman subtil paru aux Etats-Unis en 2006. ___ On peut se rassurer de savoir qu'aujourd'hui, quarante ans plus tard, les enquêteurs disposent de moyens performants pour confondre un assassin (ADN, vidéosurveillance, traçabilité GPS...). Ce qui n'empêche pas les meurtres de survenir, hélas. L'efficacité des méthodes d'investigation n'ayant pas d'effet dissuasif sur les criminels, pas plus que la peine de mort, d'ailleurs.
          Lire la suite
          En lire moins
        • diablotin0 Posté le 21 Juillet 2018
          Un livre dont le sujet principal est la disparition d’une fillette, vous conviendrez que ce n’est pas très original ! Mais alors pourquoi mettre 4 étoiles ? Tout d’abord parce que l’originalité n’est pas forcément le critère primordial pour que j’apprécie une lecture. Ensuite parce que l’atmosphère de ce roman est tout à fait particulière et qu’il est bien difficile de penser à autre chose lorsque l’on a ce livre entre les mains. Enfin parce que les personnages sont attachants . Tous ? Ben oui tous, même ceux qui devraient nous provoquer de la répulsion ! ils suscitent tous de l’empathie. Chacun a des failles, des choses à se reprocher, des petits moments qui peuvent nous faire culpabiliser., On va découvrir pour chaque personnage ces instants qui interrogent, qui viennent mettre un doute dans nos comportements, qui empêchent de vivre sereinement. Ce roman choral est bien fait, il interpelle le lecteur qui n’a pas, lui non plus, l’esprit tranquille tant qu’il n’a pas tourné la dernière page. Une fois de plus, interviennent les questions qui restent de toute façon inutiles , « et si je n’avais pas dit ça, si j’avais fait ça …. » Hé... Un livre dont le sujet principal est la disparition d’une fillette, vous conviendrez que ce n’est pas très original ! Mais alors pourquoi mettre 4 étoiles ? Tout d’abord parce que l’originalité n’est pas forcément le critère primordial pour que j’apprécie une lecture. Ensuite parce que l’atmosphère de ce roman est tout à fait particulière et qu’il est bien difficile de penser à autre chose lorsque l’on a ce livre entre les mains. Enfin parce que les personnages sont attachants . Tous ? Ben oui tous, même ceux qui devraient nous provoquer de la répulsion ! ils suscitent tous de l’empathie. Chacun a des failles, des choses à se reprocher, des petits moments qui peuvent nous faire culpabiliser., On va découvrir pour chaque personnage ces instants qui interrogent, qui viennent mettre un doute dans nos comportements, qui empêchent de vivre sereinement. Ce roman choral est bien fait, il interpelle le lecteur qui n’a pas, lui non plus, l’esprit tranquille tant qu’il n’a pas tourné la dernière page. Une fois de plus, interviennent les questions qui restent de toute façon inutiles , « et si je n’avais pas dit ça, si j’avais fait ça …. » Hé oui, l’être humain a le don de se torturer l’esprit … Ici, dans cette petite ville de l’Indiana, les choses n’iront pas autrement, tout le monde va s’interroger sur sa part de responsabilité et sur celle de l’autre… Ce roman psychologique est très bien construit, cette narration à plusieurs voix est un vrai plus et permet aux lecteurs de se sentir vraiment impliqués dans cette disparition.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com