Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266279758
Code sériel : 17091
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Chaleur

Date de parution : 16/08/2018
La Finlande : ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales... et son championnat du monde de sauna. Chaque année, des concurrents viennent de l’Europe entière pour s’enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort a gagné.
Les plus acclamés sont Niko et Igor : le multiple vainqueur et...
La Finlande : ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales... et son championnat du monde de sauna. Chaque année, des concurrents viennent de l’Europe entière pour s’enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort a gagné.
Les plus acclamés sont Niko et Igor : le multiple vainqueur et son perpétuel challenger, la star du porno finlandais et l’ancien militaire russe. Opposition de style, de caractère, mais la même volonté de vaincre. D’autant que, pour l’un comme pour l’autre, cette compétition sera la dernière.
Si dérisoire que soit l’enjeu, au-delà de toute raison, la rivalité peut parfois pousser l’homme à la grandeur. À la fois pathétiques et sublimes, Niko et Igor illustrent cela à merveille.

« C'est brûlant, glaçant, effrayant. Un beau bijou noir. »
Alexandra Schwartzbrod – Libération

« Magnifique et tragique. »
Delphine Peras – L'Express
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266279758
Code sériel : 17091
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Glaçant petit bijou de narration sèche et chef-d’œuvre de désespérance grinçante. Tout au long de ce récit, Incardona verse avec un sens redoutable de la mesure et de l’efficacité des rasades d’un humour rafraîchissant. » Le Monde
« C’est brûlant, glaçant, effrayant. Un beau bijou noir. » Alexandra Schwartzbrod, Libération
« Il a cette capacité à porter les situations et les êtres les plus pathétiques, les plus ridicules, vers un état de grâce qui les magnifie. » Yann Perreau, Les Inrockuptibles
« C’est drôle et tragique à la fois, et le récit est, forcément, brûlant ! » Nathalie Peyrebonne, Le Canard Enchaîné
« Ce bref et sublime roman noir chauffé à blanc sonde l’insensé de la nature humaine : quand la bêtise et l’orgueil confinent à une certaine grandeur. Magnifique et tragique. » Delphine Peras, L’Express
« Un bijou ciselé. À la fois une histoire d’humour noir très étonnante, et en même temps un grand roman sur le corps, la souffrance, et son exploitation mercantile. » François Angelier, France Culture
« Un roman brillant, écrit au cordeau. Des personnages attachants, magnifiques et pathétiques à la fois. » Le Parisien Magazine
« Ce petit roman bien balancé va bien au-delà de la comédie burlesque : son arrière-fond psychologique le fait osciller entre comédie et tragédie. » Bernard Quiriny, Madame Figaro
« Chez Incardona, les hommes sont capables des pires folies. » Véronique Cassarin-Grand, L’Obs
« En somme, c’est l’histoire du match le plus débile du monde entre deux abrutis transformés en saucisses grillées. » Didier Jacob, L’Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • frueka Posté le 7 Juin 2020
    Chaleur (2017) est le troisième roman que je lis de Joseph Incardona après Permis C (2016) et La soustraction des possibles (2020) et ce ne sera pas encore le dernier! A Heinola, une petite ville de la Finlande rurale, on s’ennuie ferme depuis la crise économique de 2008. Et comme « les Finlandais aiment faire la fête en groupe pour oublier l’isolement de l’hiver et fêter l’arrivée des beaux jours », la ville a mis sur pied toute une série de très étranges Championnats du Monde, dont notamment celui de… sauna. Ce championnat absurde mais fort apprécié attire ainsi chaque année une centaine de concurrents provenant d’une dizaine de pays ainsi que des milliers de visiteurs en mal de sensations fortes. Le but de cette compétition de quatre jours? Tenir le plus longtemps possible assis à l’intérieur d’une cabine de sauna chauffée à 110 degrés! « Sortir en demi-finale, c’est pire que de crever. » Igor Azarov, un ancien militaire russe décoré de la médaille du courage et éternel second, est plus que jamais incapable de se satisfaire de son triple titre de vice-champion du monde de sauna et est prêt à tout pour détrôner Niko Tanner, la star du porno finlandais et le... Chaleur (2017) est le troisième roman que je lis de Joseph Incardona après Permis C (2016) et La soustraction des possibles (2020) et ce ne sera pas encore le dernier! A Heinola, une petite ville de la Finlande rurale, on s’ennuie ferme depuis la crise économique de 2008. Et comme « les Finlandais aiment faire la fête en groupe pour oublier l’isolement de l’hiver et fêter l’arrivée des beaux jours », la ville a mis sur pied toute une série de très étranges Championnats du Monde, dont notamment celui de… sauna. Ce championnat absurde mais fort apprécié attire ainsi chaque année une centaine de concurrents provenant d’une dizaine de pays ainsi que des milliers de visiteurs en mal de sensations fortes. Le but de cette compétition de quatre jours? Tenir le plus longtemps possible assis à l’intérieur d’une cabine de sauna chauffée à 110 degrés! « Sortir en demi-finale, c’est pire que de crever. » Igor Azarov, un ancien militaire russe décoré de la médaille du courage et éternel second, est plus que jamais incapable de se satisfaire de son triple titre de vice-champion du monde de sauna et est prêt à tout pour détrôner Niko Tanner, la star du porno finlandais et le triple champion du monde en titre. Le duel entre ces deux hommes que tout oppose s’annonce féroce tant ils sont animés d’une même rage de vaincre, du même « ambitieux et ridicule secret de se dépasser soi-même ». « Tout est à venir: la vieillesse, la déchéance, la chute. » A travers ces deux personnages sur le déclin pour lesquels ce championnat insensé représente une dernière chance de se démarquer, Joseph Incardona analyse la peur de l’échec et le besoin impérieux de « savoir durer dans un monde où tout pousse vers l’éphémère ». En ce qui concerne le style, Chaleur se caractérise par des phrases courtes, hachées et un langage souvent cru. Pour terminer, sachez que ce Championnat du monde, dont le règlement officiel figure à la fin du livre, a réellement existé! Joseph Incardona s’est librement inspiré du fait divers qui, en 2010, a mis un terme définitif à cette compétition qui avait été créée à Heinola à la fin des années 1990. Un petit roman décalé à lire en une seule fois!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Puydelecture Posté le 3 Décembre 2019
    Lorsque j'ai commencer ce roman, bien que tout petit, j'ai cru que je ne le finirai pas. J'ai trouvé l'entrée en matière (le nom de la ville qui ressemble à un nom d'actrice porno et ce qui a découlé de ce constat) un peu bizarre, ça m'a rendu perplexe pour le reste du roman. J'avoue saturé un peu de tout le sexe que l'on peut trouver dans les romans ces dernières années en particulier dans le polar. Il y en a toujours eu mais là je trouve qu'on en fait trop. Joseph Incardona est parti d'un fais divers, qui s'est déroulé en 2010 pour écrire son roman. C'est ce qui m'a attiré dans le livre, et je trouve son pari réussi ! On s'attache aux personnages, on a chaud même si il fait -8° à l'extérieur et que l'on est sous le plaid. J'ai aimé , aussi, que tout ne soit pas fait d'heureuses coïncidences, d'heureux moments. Malgré des personnages pour lesquels on est totalement antipathique au départ, je me suis attachés à eux, j'arrivais à comprendre leur raisonnement, "qu'est ce qui pouvait les mener à aller suer à 110° dans un sauna , avec toute la dangerosité... Lorsque j'ai commencer ce roman, bien que tout petit, j'ai cru que je ne le finirai pas. J'ai trouvé l'entrée en matière (le nom de la ville qui ressemble à un nom d'actrice porno et ce qui a découlé de ce constat) un peu bizarre, ça m'a rendu perplexe pour le reste du roman. J'avoue saturé un peu de tout le sexe que l'on peut trouver dans les romans ces dernières années en particulier dans le polar. Il y en a toujours eu mais là je trouve qu'on en fait trop. Joseph Incardona est parti d'un fais divers, qui s'est déroulé en 2010 pour écrire son roman. C'est ce qui m'a attiré dans le livre, et je trouve son pari réussi ! On s'attache aux personnages, on a chaud même si il fait -8° à l'extérieur et que l'on est sous le plaid. J'ai aimé , aussi, que tout ne soit pas fait d'heureuses coïncidences, d'heureux moments. Malgré des personnages pour lesquels on est totalement antipathique au départ, je me suis attachés à eux, j'arrivais à comprendre leur raisonnement, "qu'est ce qui pouvait les mener à aller suer à 110° dans un sauna , avec toute la dangerosité que cela comporte " ? C'est , en plus, un livre d'à peine 150 pages en grand format, qui ravira, je pense, es amateurs de fait divers et de romans courts.
    Lire la suite
    En lire moins
  • floboiton Posté le 25 Mars 2019
    Drôle parfois mais pas toujours
  • Elmyra17 Posté le 22 Février 2019
    Je ne sais plus trop ni comment ni pourquoi ce livre est arrivé dans mon champ visuel, sans doute l'algorithme de je ne sais quoi à force de chercher des trucs sur la Finlande et un certain groupe de musique! Toujours est il que je ne suis pas déçue, j'ai d'abord aimé la couverture, très influençable je dois l'avouer, et une envie irrésistible d'être immergée au coeur de la Finlande et de son folklore. Âmes sensibles aux termes grossiers, s'abstenir! Ce livre n'est pas fait pour vous! Je ne m'attendais pas à une histoire aussi fêlée mais ça a le mérite d'être une petite aventure inédite et sympa, l'imagination de notre auteur a été sans limite, et c'est génial! On se laisse emporter dans ce voyage Finlandais avec humour, et même tendresse! Pas le temps d'avoir froid!
  • lilibookncook Posté le 12 Janvier 2019
    Tandis que le froid s'installe durablement sur le territoire métropolitain, l'île de la Réunion, elle, subit une vague de chaleur insupportable. Alors que certains cherchent désespérément la chaleur, d'autres la fuit. Quelle ironie ! Chaleur, le court roman de Joseph Incardona tombe donc à point nommé. Absurde et décalé, celui-ci n'en est pas moins étrange dès les premières pages. Inspiré de faits réels, l'auteur met en scène une compétition des plus surprenante : le championnat du monde de sauna. Non, vous ne rêvez pas, il existe vraiment, du moins jusqu'en 2010. Installée dans un décor finlandais pittoresque, Niko, star du porno et multiple vainqueur ainsi qu'Igor, ancien militaire russe, mènent une lutte acharnée à renfort de grosses suées. Deux styles pour une même rage de vaincre pour ce qui sera probablement leur dernière bataille, mais pourquoi ? Drôle et loufoque, ce roman n'en est pas moins grinçant. Merci donc à Pocket pour ce livre étonnant aux airs d'objet littéraire non identifié ! En Finlande, un drôle de championnat se prépare, celui du sauna. S'enfermer dans une cabine chauffée à 110°, cela ne fait pas peur à nos concurrents surtout pour Niko et Igor, nos deux meilleurs ennemis. Alors que Niko,... Tandis que le froid s'installe durablement sur le territoire métropolitain, l'île de la Réunion, elle, subit une vague de chaleur insupportable. Alors que certains cherchent désespérément la chaleur, d'autres la fuit. Quelle ironie ! Chaleur, le court roman de Joseph Incardona tombe donc à point nommé. Absurde et décalé, celui-ci n'en est pas moins étrange dès les premières pages. Inspiré de faits réels, l'auteur met en scène une compétition des plus surprenante : le championnat du monde de sauna. Non, vous ne rêvez pas, il existe vraiment, du moins jusqu'en 2010. Installée dans un décor finlandais pittoresque, Niko, star du porno et multiple vainqueur ainsi qu'Igor, ancien militaire russe, mènent une lutte acharnée à renfort de grosses suées. Deux styles pour une même rage de vaincre pour ce qui sera probablement leur dernière bataille, mais pourquoi ? Drôle et loufoque, ce roman n'en est pas moins grinçant. Merci donc à Pocket pour ce livre étonnant aux airs d'objet littéraire non identifié ! En Finlande, un drôle de championnat se prépare, celui du sauna. S'enfermer dans une cabine chauffée à 110°, cela ne fait pas peur à nos concurrents surtout pour Niko et Igor, nos deux meilleurs ennemis. Alors que Niko, star du porno, semble cette année moins enclin à gagner la manche, Igor se prépare tel un athlète de haut niveau. Derrière la détermination de ces rivaux, se cache des doutes, mais aussi des drames. Qui des deux remportera la bataille ? De cette inimitié, une amitié peut-elle naître ? En débutant ce livre, j'ignorais à quoi m'attendre. Un championnat de sauna, deux concurrents diamétralement différents et une écriture parfois crue, m'ont fait douter de l'intérêt de l'histoire. Puis, j'ai découvert des personnages forts intéressants. Malgré une inimitié flagrante, ces deux compétiteurs se vouent un respect sportif mutuel. Entre Niko, cette star du porno adulé dont on suit les aventures sexuelles et les frasques en tout genre et Igor, cet ancien militaire russe de petite taille à la mélancolie lancinante, cette compétition s'avère être la dernière pour l'un d'eux. L'humour décalé et l'absurdité laissent peu à peu la place à une tragédie annoncée. Derrière l'envers du décor finlandais, on découvre la nuance psychologique des personnages en proie aux doutes. Cette compétition, n'est-elle pas finalement qu'un besoin de reconnaissance ? Un besoin d'exister dans le regard des autres ? Repoussants, mais finalement attachants, Niko et Igor deux anti-héros à la lisière de la mort. Détaillé en cinq parties allant des qualifications à la finale, le livre de Joseph Incardona use de propos parfois crus sans jamais tomber dans la gratuité. C'est avec un style assez noir et percutant en opposition avec l'extravagance que l'auteur m'a finalement conquise. Côté pâtisserie, je dirais que la Finlande ne m'inspire pas beaucoup... Alors à quel plaisir gustatif peut s'apparenter ce roman ? J'ai choisi le vatrouchka ! Le quoi ??? Gâteau russe assez dense au fromage blanc, il devrait tenir au corps de nos deux compétiteurs. Une rasade de vodka avec ça ?
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Les rendez-vous littéraires Pocket du mois d'août

    C'est la rentrée...pas de panique, Pocket vous propose un programme endiablé pour poursuivre l'été. Pour la troisième année consécutive, nous sommes très heureux de vous présenter quatre titres qui nous semblent incontournables dans nos rendez-vous littéraires du mois d’août.

    Lire l'article