RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Chiens de sang

            Pocket
            EAN : 9782266207980
            Code sériel : 14489
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            Chiens de sang

            Date de parution : 09/09/2010

            Ils sont là. Ils approchent.
            Aboiements. Tonnerre de sabots au galop...
            La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier.
            C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...
            Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment...Quant à Rémy...

            Ils sont là. Ils approchent.
            Aboiements. Tonnerre de sabots au galop...
            La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier.
            C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...
            Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment...Quant à Rémy le SDF, s'il a perdu tout espoir depuis longtemps, c'est la peur au ventre qu'il tente d'échapper à la traque.
            Ils sont impitoyables, le sang les grise.

            « Elle taille des thrillers terrifiants et haletants qui attrapent le lecteur à la gorge pour ne le relâcher qu'au bout, secoué et piégé. D'une incroyable efficacité. » Le Point

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266207980
            Code sériel : 14489
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket

            Ils en parlent

            « Elle taille des thrillers terrifiants et haletants qui attrapent le lecteur à la gorge pour ne le relâcher qu'au bout, secoué et piégé. (...) D'une incroyable efficacité. »

            Le Point

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Yggdrasila Posté le 15 Août 2019
              Je quitte à peine ce bouquin que j’entame la rédaction de sa chronique. Étant toujours inspirée lorsqu’il s’agit d’une histoire de Karine Giebel, c’est avec joie que je partage mon avis, même si ce roman ne fait pas partie de mes préférés de l’auteure. Le récit est alterné par deux histoires, deux intrigues. D’un côté il y a Diane, une photographe esseulée venue prendre quelques clichés de la région des Cévennes. Isolée en pleine nature, elle va se retrouver dans une situation dramatique. De plus, un assassin rôde dans la région... L’autre histoire se déroule à quelques kilomètres avec Rémy, un jeune SDF. Après un acte héroïque, il se voit offrir une chance de s’en sortir. Mais ne va-t-il pas droit vers un piège ? Ces deux histoires nous mènent vers d’implacables traques. Ici, comme dans tous les univers de Giebel, la pitié n’existe pas. Bien que la vénerie soit considérée comme une tradition, ici plus question de distinguer l’homme de l’animal. Les règles ont changé, les proies aussi. Au fil des pages, les terribles heures défilent, les corps s’épuisent, les souffrances ne cessent de s’amplifier. J’ai suivi avec attention ces deux histoires. Le mystère reste entier sur le tueur... Je quitte à peine ce bouquin que j’entame la rédaction de sa chronique. Étant toujours inspirée lorsqu’il s’agit d’une histoire de Karine Giebel, c’est avec joie que je partage mon avis, même si ce roman ne fait pas partie de mes préférés de l’auteure. Le récit est alterné par deux histoires, deux intrigues. D’un côté il y a Diane, une photographe esseulée venue prendre quelques clichés de la région des Cévennes. Isolée en pleine nature, elle va se retrouver dans une situation dramatique. De plus, un assassin rôde dans la région... L’autre histoire se déroule à quelques kilomètres avec Rémy, un jeune SDF. Après un acte héroïque, il se voit offrir une chance de s’en sortir. Mais ne va-t-il pas droit vers un piège ? Ces deux histoires nous mènent vers d’implacables traques. Ici, comme dans tous les univers de Giebel, la pitié n’existe pas. Bien que la vénerie soit considérée comme une tradition, ici plus question de distinguer l’homme de l’animal. Les règles ont changé, les proies aussi. Au fil des pages, les terribles heures défilent, les corps s’épuisent, les souffrances ne cessent de s’amplifier. J’ai suivi avec attention ces deux histoires. Le mystère reste entier sur le tueur cévenol et les soupçons passent de l’un à l’autre. Mon attachement pour les personnages était intense envers ceux qui subissent, tandis que j’ai détesté les chasseurs assoiffés de sang. Leur sadisme faisait d’eux des personnages abjects. Le roman est court, les intrigues prenantes, mais les chasses à l’homme s’éternisent quelque peu. Au cours de ma lecture, je me suis parfois impatientée. Le lien entre les deux histoires est un peu trop banal. Mais ce roman possède quelques messages forts sur le pouvoir de l’argent et les différences sociales. Les dénouements sont quant à eux plutôt surprenants. Un bon roman, mais pas le meilleur.
              Lire la suite
              En lire moins
            • MesCarnetsLitteraires Posté le 12 Août 2019
              Cette chasse à l'homme épouvantable est un véritable page-turner ! J'ai lu ce roman presque d'une traite tant le rythme d'écriture y était propice. Karine Giebel a le don pour nous conter des histoires sombres en nous plongeant dans les pires atrocités de l'âme humaine. Comme à son habitude, elle n'a aucune pitié pour ses personnages, même pour les plus sympathiques. Mon seul regret : un livre trop court (comparé à certains de ses autres romans) et des personnages peu approfondis. J'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur leurs vies, leur passés, leurs personnalités... Malgré tout, j'ai adoré cette lecture et surtout la fin, totalement inattendue et terrible !
            • Christian2009 Posté le 14 Mai 2019
              C’est mon premier Giebel. Je suis mitigé. A la fois surpris et à la fois ressenti un gout de trop peu. Je vais lire un deuxieme avant de me faire un avis definitif sur l’auteur. Le livre en question est court et nerveux. On le suit comme un film d’action et il se termine assez brutalement.
            • HUMBERTN Posté le 24 Avril 2019
              Encore un Giebel de lu, trop contente ! 😍 mais ce n'est pas mon préféré. Ici nous sommes face à une chasse à l'homme dans les bois... encore un côté sombre et inhumain que Karine nous fait découvrir... 🏹🔫🐴 Et comme dans tous ses romans, tous ses personnages, les bons et les méchants, ont une part de noirceur qu'elle nous fait découvrir au fur et à mesure de la lecture de ce thriller.
            • chantaldjx Posté le 22 Avril 2019
              Comme tout les Karine Giebel, il est top. Se lit très rapidement. Jusqu'à la fin on s'interroge sur la fin de l'intrigue. Après un livre moyen, un Giebel et ça repart
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.