En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Chroniques du Docteur Fourrure

        Pocket
        EAN : 9782266265751
        Code sériel : 16624
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Chroniques du Docteur Fourrure

        Date de parution : 20/10/2016
        Le métier de vétérinaire est un roman : les joies et les drames de la vie s’y jouent et s’y dénouent. Installé au pied des Pyrénées, Sylvain Balteau soigne des chiens et des chats, mais aussi des vaches ou des ânes. Il nous raconte le théâtre vivant de ses journées... Le métier de vétérinaire est un roman : les joies et les drames de la vie s’y jouent et s’y dénouent. Installé au pied des Pyrénées, Sylvain Balteau soigne des chiens et des chats, mais aussi des vaches ou des ânes. Il nous raconte le théâtre vivant de ses journées : le porcelet devenu la raison de vivre d’un marginal, le papy venu la veille de Noël pour le dernier sommeil de son vieux chat et reparti avec un animal en pleine forme, la jument qui s’éteint doucement sous un arbre, le hamster qu’une fillette de 6 ans vient faire soigner à l’insu de ses parents…
        Le Docteur Fourrure nous confie ses anecdotes, toutes véridiques et parfois drolatiques. Il faut bien sûr aimer les animaux pour exercer ce métier. Mais il faut aussi beaucoup aimer ses semblables pour être ce véto au poil.

        « Un livre drôle et tendre. » La Dépêche

        « Des mots justes, simples, qui vont droit au cœur. Humour, tendresse et hymne à la vie illuminent cette belle série de témoignages. » La Semaine Vétérinaire
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266265751
        Code sériel : 16624
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ecrimagine Posté le 9 Janvier 2018
          Un recueil de nouvelles pas comme les autres, car toutes ces histoires courtes sont le témoignage de la vie d'un vétérinaire de campagne. Une 40taine de titres se partagent les 240 pages du livre et ça va de la consultation du chien, du chat en passant par les vaches, un âne ou un cochon. J'ai apprécié ce nouveau regard sur le métier de vétérinaire, car l'auteur y décrit bien toutes les difficultés mais aussi toutes les émotions (positives ou négatives quand il découvre un cas de negligeance ou de maltraitance) qui le submerge. Comme il le résume dans l'accroche de la 4eme de couverture : "Le métier de vétérinaire est un roman : les joies et les drames de la vie s'y jouent et s'y dénouent." De fait, j'ai été émue de découvrir des naissances parfois difficiles, et je suis aussi passée par là colère avec un vieux chien qu'on laisse mourir dans d'atroces souffrances, mais j'ai aussi connu le rire... oui, je suis passée par toutes ces sortes d'émotions tant c'est bien raconté, écrit : ni de trop, ni trop peu. Mon seul et tout petit regret, c'est qu'il y ai eu davantage d'histoires de vaches que de chats... les chats... Un recueil de nouvelles pas comme les autres, car toutes ces histoires courtes sont le témoignage de la vie d'un vétérinaire de campagne. Une 40taine de titres se partagent les 240 pages du livre et ça va de la consultation du chien, du chat en passant par les vaches, un âne ou un cochon. J'ai apprécié ce nouveau regard sur le métier de vétérinaire, car l'auteur y décrit bien toutes les difficultés mais aussi toutes les émotions (positives ou négatives quand il découvre un cas de negligeance ou de maltraitance) qui le submerge. Comme il le résume dans l'accroche de la 4eme de couverture : "Le métier de vétérinaire est un roman : les joies et les drames de la vie s'y jouent et s'y dénouent." De fait, j'ai été émue de découvrir des naissances parfois difficiles, et je suis aussi passée par là colère avec un vieux chien qu'on laisse mourir dans d'atroces souffrances, mais j'ai aussi connu le rire... oui, je suis passée par toutes ces sortes d'émotions tant c'est bien raconté, écrit : ni de trop, ni trop peu. Mon seul et tout petit regret, c'est qu'il y ai eu davantage d'histoires de vaches que de chats... les chats me passionnent et me fascinent.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Cassy Posté le 2 Février 2017
          Ceux qui me connaissent savent que j’aime énormément les animaux et que je ne conçois pas ma vie sans un compagnon à quatre pattes. Alors des chroniques de vétérinaire ? Avec grand plaisir ! Le Docteur Fourrure (ou Sylvain Balteau) a décidé de créer un blog (http://www.boulesdefourrure.fr/) pour y livrer son quotidien dont le contenu a ensuite été adapté en livre et retravaillé pour l’occasion. Dans ce récit, nous découvrons des anecdotes diverses sur le métier de vétérinaire. Le Docteur Fourrure nous fait voir l’envers du décor, nous qui imaginons les vétérinaires comme des amoureux des animaux qui soignent les chiens blessés, stérilisent et offrent une mort douce aux animaux qui souffrent. La vérité est plus complexe, ce métier est loin d’être aisé et il faut se préparer à tout : les chiens de chasse éventrés par les sangliers, les animaux qui souffrent suite à la négligence du maître, les animaux de ferme qu’il faut aider à mettre bas et j’en passe… J’ai appris beaucoup de choses dans ce roman et cela m’a aidé à avoir un œil neuf sur le métier. Sylvain Balteau va droit au but et ne ménage pas son lectorat, il n’enjolive pas, nous révèle parfois ses peurs... Ceux qui me connaissent savent que j’aime énormément les animaux et que je ne conçois pas ma vie sans un compagnon à quatre pattes. Alors des chroniques de vétérinaire ? Avec grand plaisir ! Le Docteur Fourrure (ou Sylvain Balteau) a décidé de créer un blog (http://www.boulesdefourrure.fr/) pour y livrer son quotidien dont le contenu a ensuite été adapté en livre et retravaillé pour l’occasion. Dans ce récit, nous découvrons des anecdotes diverses sur le métier de vétérinaire. Le Docteur Fourrure nous fait voir l’envers du décor, nous qui imaginons les vétérinaires comme des amoureux des animaux qui soignent les chiens blessés, stérilisent et offrent une mort douce aux animaux qui souffrent. La vérité est plus complexe, ce métier est loin d’être aisé et il faut se préparer à tout : les chiens de chasse éventrés par les sangliers, les animaux qui souffrent suite à la négligence du maître, les animaux de ferme qu’il faut aider à mettre bas et j’en passe… J’ai appris beaucoup de choses dans ce roman et cela m’a aidé à avoir un œil neuf sur le métier. Sylvain Balteau va droit au but et ne ménage pas son lectorat, il n’enjolive pas, nous révèle parfois ses peurs ou ses moments de tristesse. Mais par-dessus tout, il garde son humour et arrive à nous décocher quelques sourires. Le petit plus : des questionnements sur notre rapport à l’animal, sur ce qu’il représente pour nous ou encore quelle valeur on lui donne, quels choix sommes-nous prêts à faire pour notre compagnon ?
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Un livre drôle et tendre. » La Dépêche
        « Des mots justes, simples, qui vont droit au cœur. Humour, tendresse et hymne à la vie illuminent cette belle série de témoignages. » La Semaine Vétérinaire
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.