En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Cité 19 - tome 01 : Ville noire

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266282680
        Code sériel : J3079
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 108 x 177 mm
        Cité 19 - tome 01 : Ville noire

        Collection : Cité 19
        Série : Cité 19
        Date de parution : 15/03/2018
        Qui a précipité le père de Faustine du haut de la tour Saint-Jacques ?
        Convoquée pour identifier son corps, la jeune fille ne le reconnaît pas. Et s’il était encore vivant, victime d’une machination ? Faustine se lance alors sur la piste d’un inquiétant personnage dans les sous-sols du métro et...
        Qui a précipité le père de Faustine du haut de la tour Saint-Jacques ?
        Convoquée pour identifier son corps, la jeune fille ne le reconnaît pas. Et s’il était encore vivant, victime d’une machination ? Faustine se lance alors sur la piste d’un inquiétant personnage dans les sous-sols du métro et se trouve propulsée… 150 ans plus tôt. C’est pour elle le début d’une série d’aventures aux confins de l’Histoire, de la science-fiction et du thriller.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266282680
        Code sériel : J3079
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket jeunesse
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • pommerouge Posté le 14 Mars 2018
          Cette lecture j’aurais différente chose à en dire. Je suis passée par plusieurs phases. Au début, j’étais plongée dans l’histoire, puis au fur et à mesure, cela c’est dissipé par un léger ennui. Sauf que voilà, à partir de la deuxième partie, une seconde intrigue en plus de celle que nous avons déjà, vient se fondre dans l’histoire et cela m’a encore plus replongé dedans. Nous suivons l’histoire de Faustine, une fille plutôt solitaire, qui vit dans le passé. Elle est fan des du XIXème siècle. Elle ne se plaît pas dans son temps et ça se voie. Dès le début de l’histoire, on lui demandera d’identifier le corps de son père. Or celle-ci est persuadée qu’il n’est pas mort, même si les vêtements retrouvé sur le corps, sont bien celui de son père. Mais en cherchant à retrouver son père, elle finit un jour par être assommé, par perdre connaissance et se réveiller cent cinquante ans en arrière, c’est-à-dire, dans le fameux XIXème siècle qu’elle aime tant. La lecture est prenante et surtout lorsque la fameuse deuxième intrigue arrive, mais je vous en dis pas trop cela gâcherait tout ! En conclusion, pour moi c’est un roman facile à lire, avec des... Cette lecture j’aurais différente chose à en dire. Je suis passée par plusieurs phases. Au début, j’étais plongée dans l’histoire, puis au fur et à mesure, cela c’est dissipé par un léger ennui. Sauf que voilà, à partir de la deuxième partie, une seconde intrigue en plus de celle que nous avons déjà, vient se fondre dans l’histoire et cela m’a encore plus replongé dedans. Nous suivons l’histoire de Faustine, une fille plutôt solitaire, qui vit dans le passé. Elle est fan des du XIXème siècle. Elle ne se plaît pas dans son temps et ça se voie. Dès le début de l’histoire, on lui demandera d’identifier le corps de son père. Or celle-ci est persuadée qu’il n’est pas mort, même si les vêtements retrouvé sur le corps, sont bien celui de son père. Mais en cherchant à retrouver son père, elle finit un jour par être assommé, par perdre connaissance et se réveiller cent cinquante ans en arrière, c’est-à-dire, dans le fameux XIXème siècle qu’elle aime tant. La lecture est prenante et surtout lorsque la fameuse deuxième intrigue arrive, mais je vous en dis pas trop cela gâcherait tout ! En conclusion, pour moi c’est un roman facile à lire, avec des chapitres courts, se qui les rend donc rapide à lire. On est plongé dans une histoire hors du commun qui ne nous donne qu’une seule envie, connaître la suite. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir ce que le tome deux a, à nous révéler. Une très bonne lecture !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lou_16 Posté le 30 Octobre 2017
          Pour commencer, Faustine est un personnage très intéressant. A notre époque, elle est trop rêveuse, trop maladroite, trop ceci ou trop cela. On a même l'impression qu'elle vit détachée de sa propre existence. Mais à partir du moment où elle se retrouve dans le 19ème siècle, celui qui a bercé ses rêves, elle s'affirme, prend un caractère beaucoup plus certain et donc intéressant à suivre. Mais ce n'est pas tout, c'est dans le siècle des grands travaux parisiens que notre jeune héroïne cherche son identité. Elle se mue petit à petit dans une androgynie que je n'avais jamais vue abordée dans des romans young adult. La recherche de soi est très importante à l'adolescence et j'ai trouvé que le traitement de ce passage était très bien fait dans le roman. Et puis il faut le dire, le 19ème siècle décrit par Stéphane Michaka est extrêmement vivant : on s'y croirait ! Les bruits, les odeurs, les paysages et les couleurs, rien ne manque pour nous immerger totalement dans cet univers de livres d'histoire. Je trouve personnellement cette époque fascinante et l'auteur a su saisir son essence et la retranscrire parfaitement. Ce n'est pas une époque parfaite, loin de là, mais on... Pour commencer, Faustine est un personnage très intéressant. A notre époque, elle est trop rêveuse, trop maladroite, trop ceci ou trop cela. On a même l'impression qu'elle vit détachée de sa propre existence. Mais à partir du moment où elle se retrouve dans le 19ème siècle, celui qui a bercé ses rêves, elle s'affirme, prend un caractère beaucoup plus certain et donc intéressant à suivre. Mais ce n'est pas tout, c'est dans le siècle des grands travaux parisiens que notre jeune héroïne cherche son identité. Elle se mue petit à petit dans une androgynie que je n'avais jamais vue abordée dans des romans young adult. La recherche de soi est très importante à l'adolescence et j'ai trouvé que le traitement de ce passage était très bien fait dans le roman. Et puis il faut le dire, le 19ème siècle décrit par Stéphane Michaka est extrêmement vivant : on s'y croirait ! Les bruits, les odeurs, les paysages et les couleurs, rien ne manque pour nous immerger totalement dans cet univers de livres d'histoire. Je trouve personnellement cette époque fascinante et l'auteur a su saisir son essence et la retranscrire parfaitement. Ce n'est pas une époque parfaite, loin de là, mais on s'y croirait et c'est ça le plus important ;) Ensuite, et sur ce point je ne peux pas vous en dire trop, j'ai trouvé que l'intrigue montait crescendo et réserve au lecteur une surprise.... fort surprenante ! Je ne m'attendais pas au tournant que prend cette histoire à la moitié des pages. C'était déroutant mais encore une fois, très bien maîtrisé par l'auteur. C'est au fur-et-à-mesure des pages que l'on se sent retenu et emporté par l'histoire et l'intrigue. J'ai eu du mal à lâcher ce roman et j'ai vraiment hâte de me procurer le tome 2 pour continuer ma lecture, car je sens que j'ai encore beaucoup à apprendre ^^
          Lire la suite
          En lire moins
        • lebbdragon Posté le 19 Octobre 2017
          Un roman à lire, ne serait-ce que pour son originalité! À première vue, son univers peut paraître complexe, mais ça ne m’a pas posé problème. Une histoire du passé dans le présent à vivre aussi intensément que Faustine!
        • LadyChantilly Posté le 16 Septembre 2017
          Ce roman, je le connais depuis sa sortie, mais je n'avais jamais osé sauter le pas et me plonger dans sa lecture. Le thème m'intriguait, mais je suis vite passée à autre chose et j'ai oublié de m'y intéresser de plus près. C'est lors du Salon du livre de Paris que son auteur, Stéphane Michaka, a su me donner envie de découvrir son univers. Ce qui m'a vraiment intéressée, c'est le fait qu'il mette un point d'honneur à expliquer que Cité 19 est un mélange de roman historique, de science-fiction et de polar ! J'ai eu envie de découvrir ça par moi-même ! Nous découvrons donc Faustine, une jeune fille particulière et qui ne m'a pas vraiment séduite au début de l'histoire… Le roman commence avec un accéléré sur son enfance et son adolescence pour ensuite entrer dans le vif du sujet, à savoir, la disparition de son père présumé mort. Dès le départ, on sait que Faustine et son père on a une passion presque malsaine pour le XIXème siècle et on ne comprend pas vraiment comment une telle obsession peut à ce point prendre possession de leur vie. L'histoire a réellement commencé à m'intéresser lorsque Faustine se retrouve... Ce roman, je le connais depuis sa sortie, mais je n'avais jamais osé sauter le pas et me plonger dans sa lecture. Le thème m'intriguait, mais je suis vite passée à autre chose et j'ai oublié de m'y intéresser de plus près. C'est lors du Salon du livre de Paris que son auteur, Stéphane Michaka, a su me donner envie de découvrir son univers. Ce qui m'a vraiment intéressée, c'est le fait qu'il mette un point d'honneur à expliquer que Cité 19 est un mélange de roman historique, de science-fiction et de polar ! J'ai eu envie de découvrir ça par moi-même ! Nous découvrons donc Faustine, une jeune fille particulière et qui ne m'a pas vraiment séduite au début de l'histoire… Le roman commence avec un accéléré sur son enfance et son adolescence pour ensuite entrer dans le vif du sujet, à savoir, la disparition de son père présumé mort. Dès le départ, on sait que Faustine et son père on a une passion presque malsaine pour le XIXème siècle et on ne comprend pas vraiment comment une telle obsession peut à ce point prendre possession de leur vie. L'histoire a réellement commencé à m'intéresser lorsque Faustine se retrouve plongée 150 ans dans le passé, où enfin, ses connaissances en histoire s'avèrent plus qu'utiles ! Ce que je ne peux pas enlever à ce roman, ce sont les nombreux rebondissements qui ne cessent de nous surprendre tout au long de l'intrigue. Même si le début est un peu loufoque, je ne regrette pas de m'être accrochée, car plus on avance dans l'intrigue, plus elle se révèle captivante ! Le mélange de genre, pas très évident durant une bonne partie du livre, s'avère être le gros point fort de Cité 19 ! C'était risqué, mais Stéphane Michaka à gagner son pari, même si personnellement, je regrette un peu que l'enquête policière, pourtant au cœur de la 4ème de couverture, soit un peu trop "simple" et mise de côté. Pour ce qui est des personnages, les amis de Faustine, qui restent dans notre monde actuel, n'ont pour moi aucun intérêt… Ils sont creux et sans réelle personnalité. Par contre, le duo principal que forme Faustine et son espèce de mentor Echouart a réussi à me convaincre. J'ai adoré leurs échanges et leur évolution pour le moins surprenants… Ce que j'ai également apprécié, c'est le dépaysement qu'offre Cité 19 ! J'ai réellement eu l'impression de faire un bond dans le passé grâce au vocabulaire, aux dialogues et aux petites manies des personnages. Le Paris du XiXème siècle m'a paru très réel et je suis certaine que l'auteur a fait un énorme travail de recherche pour écrire son histoire ! Par contre, pour les personnes ne vivant pas à Paris, c'est assez frustrant, car il n'y a presque pas de descriptions de lieux, juste des noms ce qui n'aide pas beaucoup lorsqu'on ne connait pas… À croire que Cité 19 a été principalement écrit pour les Pairisiens… J'aurais aimé quelques notes de bas de page pour certains mots de vocabulaire peu connus et plus de descriptions des lieux. Autre petit bémol: le narrateur externe. Celui-ci nous tient constamment hors de l'action et ne permet pas une totale immersion dans l'univers et l'intrigue, sans parler des nombreuses coupures qui passent de l'aventure de Faustine au point de vue d'autres personnages. Je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous spolier, mais ces coupures m'ont donné envie de m'arracher les cheveux tellement c'était frustrant ! En conclusion, Cité 19 est une belle découverte, mais qui m'a parfois donné du fil a retorde dans ma lecture, que ce soit au niveau du vocabulaire, des descriptions, de l'enquête policière peu convaincante et des coupures frustrantes. Par contre, le mélange des genres est très réussit à permet de rester captivé jusqu'au fin mot de l'histoire malgré les quelques défauts du livre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • orbe Posté le 27 Mai 2017
          Faustine apprend la mort de son père mais ne reconnaît pas son corps à la morgue. Désormais seule, elle cherche à comprendre lorsqu'elle se retrouve plongée soudainement dans le Paris du 19e. Heureusement, il s'agit d'une époque qui lui est familière et elle ne tarde pas à y faire sa place. Au départ à la recherche de son père, elle est vite engagée comme journaliste et elle enquête sur un terrible tueur en série. Les événements, rencontres et rêves étranges se succèdent . Mais où est-elle vraiment ? Le lecteur aura plaisir à trouver ce Paris en pleine mutation avec le Baron Haussmann aux commandes. Mais c'est l'enquête qui prédomine avant un glissement vers le fantastique. A découvrir
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com