En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Coco givrée

        Pocket
        EAN : 9782266235952
        Code sériel : 15460
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 108 x 177 mm
        Coco givrée

        Date de parution : 06/07/2017
        Un chapeau melon, un nez en carotte, une hache à la main… Voilà le drôle de bonhomme de neige qui enlève les petites filles de Pandore, à la tombée de la nuit. Mais est-ce le même cinglé qui, ces derniers temps, abandonne cadavre après cadavre, dans des mises en scène... Un chapeau melon, un nez en carotte, une hache à la main… Voilà le drôle de bonhomme de neige qui enlève les petites filles de Pandore, à la tombée de la nuit. Mais est-ce le même cinglé qui, ces derniers temps, abandonne cadavre après cadavre, dans des mises en scène inspirées des toiles de Magritte ? Et pourquoi la chienne Tequila se met-elle à pisser des hiéroglyphes ? Est-ce vraiment une bonne idée d’héberger une pute chez soi ? Autant de questions glaçantes que les enquêteurs Lynch et Barn vont devoir s’atteler à dégivrer…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266235952
        Code sériel : 15460
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Gudulle Posté le 15 Avril 2016
          Coco givrée c'est une histoire de fantômes, d'étranges disparitions, de décapitations et de mises en scènes macabres, inspirées de certaines toiles de Magritte. Les personnages sont mystérieux et franchement flippants. Hormis les inspecteurs Lynch et Barn, l'un a un chien, l'autre un chat et tous deux se tapent la même pute: Coco. Le lecteur est emmené dans une enquête trépidante, dans une atmosphère lugubre et inquiétante. Les nœuds se délient à la fin de l'histoire et on comprends le rôle de chacun dans cette intrigue. La mise en scène des crimes est vraiment sordide, horrible. Mais dans cette noirceur j'ai passé un bon moment. Avec un chat qui pique dans le frigo et un chien qui pisse des hiéroglyphes et sourit quand il picole. On y découvre aussi les prémices de Mémé Cornemuse, sous les traits de mémé Yvonne. Très sage malgré tout dans cet opus, hormis le langage fleuri et les bonnes manières. La couverture n'est pas sans rappeler l'homme au chapeau melon de René Magritte. Plutôt bien fait et agréable à lire, si on aime les histoires "givrées".
        • RosesNoires888 Posté le 31 Mars 2016
          On ne partage pas sa pute avec son patron, c'est la règle. Oui mais que faire lorsque celle-ci débarque pour s'installer chez vous avec son acariâtre et invivable mère, quasi réplique de Mémé Cornemuse ?! La seule déception de ce roman ? Qu'il soit le dernier de la série Nicki/Barn/Lynch !
        • Butterflies Posté le 5 Novembre 2013
          Déjanté, fou, extra. Meurtres sur un fond de Magritte. Horrible et drôle.
        • marina53 Posté le 29 Mars 2013
          Nous sommes à Pandore, petite ville jusqu'ici bien tranquille. Un jour de la fête des bonshommes de neige, Doug emmène sa belle-fille, Laurie, âgée de 12 ans, voir ce très célèbre défilé. Mais, en chemin, il tombe en panne, laisse seule dans la voiture la petite fille et s'en va chercher de l'aide. Il ne reviendra pas et Laurie disparaitra... Quelques années plus tard, Ben, vieux clochard, retrouve dans la doublure de sa veste un papier d'identité sur lequel apparaît la photo de la jeune Laurie. Devenu amnésique, il ne sait pas si elle peut avoir un lien de parenté avec lui et se met donc à sa recherche... Le commissaire Lynch et son adjoint, Barn, ont du pain sur la planche. En effet, une adolescente, Régina, reste introuvable et c'est bientôt sa robe que l'on découvre flottant sur le lac, puis la petite fille, des grelots à la place des yeux. Une enquête qui s'avère bien périlleuse et étrange car les corps retrouvés de plusieurs autres jeunes filles ressemblent à des reproductions de tableaux de Magritte.. Toujours aussi blasés par la vie et par les femmes, surtout par Coco, pute de métier, qui a pris ses quartiers chez Barn avec sa mémé Yvonne,... Nous sommes à Pandore, petite ville jusqu'ici bien tranquille. Un jour de la fête des bonshommes de neige, Doug emmène sa belle-fille, Laurie, âgée de 12 ans, voir ce très célèbre défilé. Mais, en chemin, il tombe en panne, laisse seule dans la voiture la petite fille et s'en va chercher de l'aide. Il ne reviendra pas et Laurie disparaitra... Quelques années plus tard, Ben, vieux clochard, retrouve dans la doublure de sa veste un papier d'identité sur lequel apparaît la photo de la jeune Laurie. Devenu amnésique, il ne sait pas si elle peut avoir un lien de parenté avec lui et se met donc à sa recherche... Le commissaire Lynch et son adjoint, Barn, ont du pain sur la planche. En effet, une adolescente, Régina, reste introuvable et c'est bientôt sa robe que l'on découvre flottant sur le lac, puis la petite fille, des grelots à la place des yeux. Une enquête qui s'avère bien périlleuse et étrange car les corps retrouvés de plusieurs autres jeunes filles ressemblent à des reproductions de tableaux de Magritte.. Toujours aussi blasés par la vie et par les femmes, surtout par Coco, pute de métier, qui a pris ses quartiers chez Barn avec sa mémé Yvonne, fan de Johnny Cadillac, sosie officiel de Johnny Halliday, nos deux acolytes ont toujours la vie dure! C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé nos chers inspecteurs ainsi que Coco, la pute attitrée, Ben le clochard qui a un rôle plus conséquent dans ce polar, Téquila, le chienne de Lynch qui a ici le don de pisser en hiéroglyphes, Nicki la profileuse... Bref, toute la clique est au rendez-vous et le ton est donné! D'une écriture toujours aussi surprenante et un peu barrée, Nadine Monfils détone avec ce roman à la fois mystérieux, glauque, surnaturel, drôle et macabre. On y trouve de tout dans cette enquête un peu bizarre et ce, pour notre plus grand plaisir! Comme son nom l'indique, ce roman est complètement givré et singulier. Coco givrée... j'en ai la chair de poule!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Chris9 Posté le 19 Octobre 2011
          Ce polar déjanté m'a fait passer un bon moment de lecture. Nadine Monfils n'a pas son pareil pour apporter dérision et surréalisme dans un récit somme toute bien noir. A lire pour se faire une opinion personnelle tant il est impossible de raconter ce récit au style unique.

        Ils en parlent

        « La réalité déformée de l'univers de Nadine Monfils est une œuvre psychédélique, colorée et délirante en substance, mais carrément inquiétante. Exultant. » Avantages
        « On suit volontiers Nadine Monfils dans cette histoire à la fois sombre et surréaliste, hantée par les tableaux de Magritte. Un polar décapant qui mêle intimement l'horreur et un humour des plus grinçants. » Le Monde
        « Fusion de comédie, de surréalisme et de gouaille survoltée, ce roman suffoquera ceux qui réduisent le polar à un art du réel. » Le Figaro Magazine
        « Coco givrée renouvelle l'art du serial thriller. Un inattendu mélange des genres, porté par un imaginaire unique, noir, poétique et complètement fou. » Aujourd'hui en France
        « Nadine Monfils a imaginé la ville, l'a peuplée d'habitants sortis de tableaux de Magritte et l'a secouée régulièrement d'événements sortis de la palette où elle excelle, entre horreur et merveilleux. » Le Soir (Belgique)
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !