Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266318853
Code sériel : 18342
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Comme si j'étais née de toi
Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 24/03/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Comme si j'étais née de toi

Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 24/03/2022
En affrontant les douleurs et les mystères du passé, les deux héroïnes vont découvrir que la guérison emprunte des chemins inattendus.
Pourquoi Zuri, treize ans, se scarifie-t-elle ? Pourquoi ce silence, cette colère ? Est-ce d’être une enfant noire, adoptée par une femme blanche, dans un pays encore meurtri par l’apartheid ?
Psychologue à...
Pourquoi Zuri, treize ans, se scarifie-t-elle ? Pourquoi ce silence, cette colère ? Est-ce d’être une enfant noire, adoptée par une femme blanche, dans un pays encore meurtri par l’apartheid ?
Psychologue à Johannesburg, Ana se heurte au mystère de sa nouvelle patiente. Elle le sent, cette fille a un secret, un traumatisme...
Pourquoi Zuri, treize ans, se scarifie-t-elle ? Pourquoi ce silence, cette colère ? Est-ce d’être une enfant noire, adoptée par une femme blanche, dans un pays encore meurtri par l’apartheid ?
Psychologue à Johannesburg, Ana se heurte au mystère de sa nouvelle patiente. Elle le sent, cette fille a un secret, un traumatisme enfoui. Elle le sait d’autant mieux qu’elle se reconnaît dans cette blessure. A mesure que le dialogue se noue, l’une et l’autre s’apprivoisent. En affrontant les douleurs du passé, toutes deux vont découvrir que la guérison emprunte parfois des chemins inattendus…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266318853
Code sériel : 18342
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lulu8723 Posté le 30 Juillet 2020
    Susan Newham- Blake. Comme si j’étais née de toi. Un roman noir (ce n’est pas ironique, nous sommes dans un pays qui connaît , non seulement le racisme mais l’apartheid) sur l’adoption. Nous sommes en Afrique du Sud, et même dans la capitale Johannesburg. La narratrice, Ana est psychologue. Elle est célibataire. Elle a vécu un certain temps avec Cole mais ils se sont séparés. Elle gagne bien sa vie. Elle assure un service psychologique communautaire, en plus de sa clientèle privée. Elle assure une permanence hebdomadaire, et reçoit les élèves d’une école privée, Sainte-Thérèse. Zuri, (Belle en Swahili), jeune fille de treize ans est une enfant noire, adoptée par Hélène, une femme blanche, divorcée. Helen a toujours désiré avoir un enfant. Malgré les tentatives de tomber enceinte avec son époux, ce dernier l’a quittée et elle est devenue dépressive, et a pu adopter Zuri. Adoption assez simple, une femme blanche , seule, voulant bien d’un enfant noir. Cette adoption date de treize ans. Helen aime sa fille. Mais cette dernière se scarifie et cela la conduit à une consultation psychologique. Ana est déstabilisée par cette jeune fille. Au gré de leurs rencontres, les... Susan Newham- Blake. Comme si j’étais née de toi. Un roman noir (ce n’est pas ironique, nous sommes dans un pays qui connaît , non seulement le racisme mais l’apartheid) sur l’adoption. Nous sommes en Afrique du Sud, et même dans la capitale Johannesburg. La narratrice, Ana est psychologue. Elle est célibataire. Elle a vécu un certain temps avec Cole mais ils se sont séparés. Elle gagne bien sa vie. Elle assure un service psychologique communautaire, en plus de sa clientèle privée. Elle assure une permanence hebdomadaire, et reçoit les élèves d’une école privée, Sainte-Thérèse. Zuri, (Belle en Swahili), jeune fille de treize ans est une enfant noire, adoptée par Hélène, une femme blanche, divorcée. Helen a toujours désiré avoir un enfant. Malgré les tentatives de tomber enceinte avec son époux, ce dernier l’a quittée et elle est devenue dépressive, et a pu adopter Zuri. Adoption assez simple, une femme blanche , seule, voulant bien d’un enfant noir. Cette adoption date de treize ans. Helen aime sa fille. Mais cette dernière se scarifie et cela la conduit à une consultation psychologique. Ana est déstabilisée par cette jeune fille. Au gré de leurs rencontres, les deux héroïnes présentent de nombreux points communs. Ana est devenue alcoolique. Elle nous apprend qu’elle a même fait une tentative de suicide médicamenteuse à quinze ans. Elle est très intéressée par le cas de cette enfant. Elle s’identifie à cette adolescente. Zuri, fugue. Elle a découvert, dans une boîte, des coupures de presse, datant de treize ans, relatant un accident de la circulation et la disparition d’un bébé. Elle fait un amalgame : sa mère ne l’a pas adoptée mais volée, la mère étant décédée lors de la collision... Où est la vérité ? Ana va tenter de débrouiller les fils emmêlés de cette disparition, vol, rapt ou enlèvement de ce bébé fille. Qu’est ce qui a provoqué l’alcoolisme de Ana ? Quel évènement a bien pu entaché son enfance pour la précipiter dans une carrière humanitaire, au service d’autrui. Ses parents semblent l’avoir quasi ignorée au cours de son enfance, l’un travaillant beaucoup et l’autre vivant bourgeoisement, sans aucun souci matériel… il y a des domestiques, noirs, pour s’occuper de toute l’intendance...en particulier Grace, mère de Maru. Ana va-t-elle pouvoir faire la paix avec sa mère ? Trouvera-t-elle le courage et la volonté de devenir abstinente ? Quel sera le destin, le devenir de Zuri si ses déclarations concernant son origine sont vérifiées ? Ce roman analyse avec justesse les traumatismes connus au cours de l’enfance et de l’adolescence. Helen, en mal d’enfant a cru trouver le bonheur avec Zuri. Peut-être a-t-elle fait preuve de négligence au cours de l’éducation de son enfant. Elle s’est beaucoup sacrifiée pour lui apporter tout le bien-être nécessaire. Cette femme blanche et qui travaille, bénéficie d’un bon niveau social. Elle a espéré vivre en parfaite harmonie avec Zuri, en lui offrant toujours le meilleur. Elle l’a même confiée à une école peu ouverte aux enfants noirs. Cependant, pour moi, la couleur, de la peau ne doit pas être un facteur discriminatoire, mais dans ce récit nous sommes dans un pays encore en proie au racisme. Combien de destins brisés, de familles éclatées, meurtries à tout jamais dans cette Afrique du Sud, mortellement blessée par la division due à la couleur, la religion, avant l’ère Mandela ?
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.