Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266229227
Code sériel : 15210
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Comme un frère

Date de parution : 11/09/2014
Dans un village isolé du Jura, un nom impose le silence lorsqu’il est prononcé : Nathan Desroches. Un colosse capable de soulever un tronc à mains nues, le seul homme à oser élever des chevaux dans cette région au climat hostile. Mais si la puissance de ce travailleur infatigable impressionne... Dans un village isolé du Jura, un nom impose le silence lorsqu’il est prononcé : Nathan Desroches. Un colosse capable de soulever un tronc à mains nues, le seul homme à oser élever des chevaux dans cette région au climat hostile. Mais si la puissance de ce travailleur infatigable impressionne son entourage, le mur qu’il a érigé entre sa famille et le monde effraie. Dans cette immense demeure où il élève seul ses deux frères, Nathan a instauré un huis clos.
À l’un, qu’il ne laisse jamais sortir, cet homme autoritaire réserve toute sa haine. C’est Justin, le cadet, simple d’esprit, à l’origine du sinistre qui les a rendus orphelins. À l’autre, Joachim, un enfant beau et fragile, Nathan donne tout son amour. Un amour aussi inhumain que lui, immense, exclusif et exigeant… 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266229227
Code sériel : 15210
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Intimiste, ce livre évoque les histoires familiales tragiques d’un Bazin. Un livre où chaque mot compte. » Le Parisien
« On connaît l’auteur pour ses sagas familiales. Elle nous surprend avec ce livre où la psychologie des personnages est décortiquée. » Femme Actuelle
« Il y du Mauriac et du Bazin dans la noirceur implacable de cette histoire de reclus et la beauté violente de son héros. » Télé 7 jours
« Les rancœurs, les non-dits familiaux, la vie en vase clos font de ce roman une histoire passionnante. » Revue indépendante
 « Par un habile dialogue entre le vieux Sixte racontant ses mémoires et le récit de la vie des Desroches, Françoise Bourdin maintient le suspense et entraîne le lecteur. » 24 heures de Lausanne
« Comme un frère, sur un registre inattendu, offre à Françoise Bourdin l’occasion de montrer toute l’étendue de son talent à cerner les psychologies de ses personnages et à ficeler des intrigues, qui vont crescendo jusqu’à la déflagration finale. » Est magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • shirley230173 Posté le 2 Mars 2020
    Ce livre me fait repenser un peu à la relation trop bizarre et malsaine dans "Vent de cendres" de Sandrine Colette. Un frère qui est on ne peut plus protecteur mais aussi autoritaire et directif. Il régit toute la maisonnée selon ses propres règles et tt le monde marche à la baguette... Un autre frère, simplet, qui subit lui ses foudres régulièrement. Une drôle d histoire autour d'eux et du dressage de chevaux... Malheureusement, je n'ai ressenti aucune empathie bien que la situation des 2 femmes soient vraiment difficilement acceptables... Bref pas un coup de coeur mais je pense que je me rappellerai de cette histoire ce qui n'est déjà pas si mal... 😁
  • Tapagenocturne Posté le 1 Mars 2020
    J’ai trouvé ce bouquin dans une boîte à livre, un peu abîmé, ne connaissant l’auteur que par une seule autre de ses oeuvre, dont j’avais trouvé l’écriture agréable, simple mais percutante. Le titre, le résumé, m’ont seduites, et je ne regrette pas une seconde. Je l’ai commencé et je ne l’ai posé qu’une fois terminé. L’histoire est envoûtante, originale, dérangeante, déconcertante, on est à la fois ému puis choqué, attendri puis dégoûté, et c’est de ressentir toutes ces émotions à la fois qui font de ce livre une très bonne trouvaille.
  • Lanais Posté le 14 Février 2020
    Premier livre de Françoise Bourdin et j'ai beaucoup aimé. Facile à lire, l'histoire complexe entre Nathan et son frère Joachim est intéressante. J'ai eu un attachement particulier pour le délaissé Justin. C'est intéressant du début à la fin pas d'intrigue mystère on devine dès les premières pages qu'un accident à eu lieu. J'aime cette fin, qui laisse notre imagination déborder.
  • melajeh Posté le 13 Janvier 2020
    Une ambiance familiale assez lourde dans ce roman fidèle aux thèmes de prédilection de Françoise Bourdin. On retrouve l univers de l élevage de chevaux et la mise en avant d une région: ici le Jura
  • mhboillot1 Posté le 13 Mars 2019
    Deux frères tellement proches que mêmes leurs femmes n'arrivent pas à avoir une place dans leur vie. Un roman assez noir, car évidement ce choix d'être la femme qui passe après le petit frère, les chevaux, et qui fait la boniche à la maison, forcement, ce n'est pas simple. Un regard sombre sur la vie de paysans, sur la rudesse de la vie à la campagne, avec quand même deux personnages masculins très machos. Une très chouette expérience avec cette première lecture de Françoise Bourdin pour moi, expérience que je renouvellerai donc.
Toute l'actualité de Françoise Bourdin
Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.