Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264075543
Code sériel : 5614
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
À Paraître

Comme une version arty de la réunion de couture

Romaric VINET-KAMMERER (Traducteur)
Date de parution : 12/11/2020
Cookie, le retour ! Après Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir, nouvel opus des incroyables récits autobiographique de l’icône de l’underground new-yorkais.
Cookie, le retour ! Nouvel opus des incroyables récits autobiographiques de Cookie Mueller, après Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir paru il y a deux ans. Touche-à-tout de génie, icône de l’underground new-yorkais des années 70 et 80, elle évoque pêle-mêle souvenirs et amis : petits boulots improbables,... Cookie, le retour ! Nouvel opus des incroyables récits autobiographiques de Cookie Mueller, après Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir paru il y a deux ans. Touche-à-tout de génie, icône de l’underground new-yorkais des années 70 et 80, elle évoque pêle-mêle souvenirs et amis : petits boulots improbables, voyage épique au fond de la jungle jamaïcaine, séance de tatouage collective sur la plage de Provincetown, portraits intimes de Jean-Michel Basquiat ou de Divine, visite mélancolique d’un musée de cire miteux à Coney Island...
Conteuse géniale, à la fois nature et trash, Cookie écrit comme elle a vécu, avec une liberté et une insouciance qui sont la marque d’une époque révolue, celle de la génération fauchée par le sida.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264075543
Code sériel : 5614
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
10/18
7.10 €
À paraître le 12/11/2020

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EmiC Posté le 4 Avril 2020
    Cookie Mueller a eu plusieurs vies en une et chacun des chapitres dans un ordre chronologique parfois décousu le prouve et le montre. Sa vie a été fulgurante et brève puisqu'elle est décédée à tout juste quarante ans des suites de la maladie du SIDA. Cette drôle de femme a été avant tout une artiste dans sa plus large définition, actrice et écrivaine notamment. Cookie a consommé sa vie par les deux bouts : drogue, alcool... traînant dans les milieux hippies puis punk dans l'entourage plus ou moins proche de Warhol et Basquiat. J'ai lu les récits de Cookie Mueller d'une traite. L'écriture est prenante et rentre dedans, tant par ce qu'elle renferme que par la forme. Chaque partie narrée de sa vie est singulière et pourtant forme un tout très fort et surprenant au cœur des milieux artistiques d'une époque révolue. Cookie Mueller fut une femme déjantée, aventurière (en témoigne ses voyages sac à dos) et c'est pour cela que je l'ai appréciée au travers de son écriture. Belle découverte !
  • myosotis93 Posté le 22 Octobre 2019
    Cookie Mueller a eu une vie avec de multiples expériences ou plusieurs vies, à chacun sa vision. De 1965 à 1989, nous pouvons l'accompagner sur sa route. Elle nous offre le récit de certaines de ses expériences, nous raconte les rencontres qui ont marqué sa vie, ses vies. Dès les premières lignes, nous sommes en 1965, on perçoit le mal-être de cette jeune femme le sentiment de ne pas être dans la norme, de se sentir incomprise. Au travers de ces lignes, nous découvrons une société américaine inhumaine où l'argent est roi. L'Homme court après l'argent, mais reste éternellement insatisfait. Une partie du texte est consacrée aux sans-abris qui sont présentés comme les seuls vrais écologistes. Ils recyclent tout et perpétuellement. Cookie fera un tas de petits boulots, voyagera beaucoup. Seule ou accompagnée d'amie, de son fils Max. Sur sa route elle croisera des personnes au parcours atypique ; une "star superman", une guérisseuse, une danoise voyageuse, une artiste de rue, Jean-Michel Basquiat l'artiste torturé... Un coup de cœur pour Vickie, l'institutrice de la jungle. Peu importe le lieu, la consommation de drogues et d'alcool est omniprésente. Puis vient le temps des virées dans les boites à la mode où l'alcool et la drogue se consomment comme... Cookie Mueller a eu une vie avec de multiples expériences ou plusieurs vies, à chacun sa vision. De 1965 à 1989, nous pouvons l'accompagner sur sa route. Elle nous offre le récit de certaines de ses expériences, nous raconte les rencontres qui ont marqué sa vie, ses vies. Dès les premières lignes, nous sommes en 1965, on perçoit le mal-être de cette jeune femme le sentiment de ne pas être dans la norme, de se sentir incomprise. Au travers de ces lignes, nous découvrons une société américaine inhumaine où l'argent est roi. L'Homme court après l'argent, mais reste éternellement insatisfait. Une partie du texte est consacrée aux sans-abris qui sont présentés comme les seuls vrais écologistes. Ils recyclent tout et perpétuellement. Cookie fera un tas de petits boulots, voyagera beaucoup. Seule ou accompagnée d'amie, de son fils Max. Sur sa route elle croisera des personnes au parcours atypique ; une "star superman", une guérisseuse, une danoise voyageuse, une artiste de rue, Jean-Michel Basquiat l'artiste torturé... Un coup de cœur pour Vickie, l'institutrice de la jungle. Peu importe le lieu, la consommation de drogues et d'alcool est omniprésente. Puis vient le temps des virées dans les boites à la mode où l'alcool et la drogue se consomment comme du petit lait. Une vie nocturne qui m'a paru sans intérêt. Une époque marquée par l'arrivée du SIDA, maladie qui emportera Cookie et son mari Vittorio.
    Lire la suite
    En lire moins
  • TmbM Posté le 30 Avril 2019
    Dans son livre, la jeune femme revient sur différents moments de sa vie, de ses rencontres avec des personnalités influentes à ses voyages en Europe en passant par des épisodes plus anecdotiques mais non moins marquants, comme son incroyable expérience de créancier dans une société de crédit à l'âge de dix-huit ans. Elle se montre toujours passionnée, très expressive, et toutes ces nouvelles, qu'il s'agisse de choses simples ou d'évènements majeurs, contribuent à dresser le portrait d'une époque mythique et de ses figures incontournables. Elles dépeignent avec finesse une profonde marginalité et un esprit de constante provocation. L'article complet sur mon blog.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…