RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Comment pensent les institutions

            La Découverte
            EAN : 9782707142429
            Code sériel : 175
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 125 x 190 mm
            Comment pensent les institutions
            Suivi de« La connaissance de soi » et « Il n'y a pas de don gratuit »

            Alain CAILLÉ (Avant propos), Anne ABEILLÉ (Traducteur), Georges BALANDIER (Préface)
            Date de parution : 22/04/2004

            Un ouvrage classique de la célèbre anthropologue britannique Mary Douglas.

            Les institutions pensent-elles ? Et si oui, comment font-elles ? Ont-elles un esprit en propre ? Dans ce livre, Mary Douglas prend à bras-le-corps toutes ces questions pour jeter les bases d'une théorie des institutions. On explique d'ordinaire le raisonnement humain par les propriétés de la pensée individuelle. Mary Douglas...

            Les institutions pensent-elles ? Et si oui, comment font-elles ? Ont-elles un esprit en propre ? Dans ce livre, Mary Douglas prend à bras-le-corps toutes ces questions pour jeter les bases d'une théorie des institutions. On explique d'ordinaire le raisonnement humain par les propriétés de la pensée individuelle. Mary Douglas se focalise, elle, sur la culture et nous entraîne dans un parcours provocateur et passionné, placé sous le double patronage de la sociologie d'Émile Durkheim et de la philosophie des sciences de Ludwik Fleck. D'où il ressort que nous aurions tort de croire que seule la pensée des peuples primitifs serait modelée par les institutions, tandis que notre modernité verrait advenir une pensée véritablement individuelle. Les questions essentielles, les décisions de vie ou de mort, par exemple, ne peuvent jamais être résolues à un niveau purement individuel. Avec le présent livre, qu'elle considère comme une « introduction après coup » à son célèbre De la souillure, Mary Douglas se place directement au cœur du débat épistémologique central des sciences sociales, grâce à une critique croisée de l'individualisme méthodologique et du holisme. Cet ouvrage est suivi de l'introduction à la traduction anglaise du fameux Essai sur le don de Marcel Mauss et d'un texte sur l'identité du moi, qui ont déjà fait du bruit en France et à l'étranger.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782707142429
            Code sériel : 175
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 125 x 190 mm
            La Découverte
            11.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Avec un humour tout britannique et un sérieux de chercheur, Mary Douglas donne une vision stimulante du processus de décision des groupes qui passe par une analyse serrée de la notion d'institution. »
            LE NOUVEL ÉCONOMISTE

            « À l'encontre de l'utilitarisme et de l'individualisme méthodologique, Mary Douglas entend bâtir une théorie qui ne va pas de soi : les institutions ne pensent pas mais la pensée dépend d'elles, et réciproquement. »
            LIBÉRATION

            PRESSE
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !