Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707132710
Code sériel : 94
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 125 x 190 mm

Commentaires royaux sur le Pérou des Incas

Marcel BATAILLON (Préface), René L. F. DURAND (Traducteur)
Date de parution : 08/06/2000

Les Commentaires royaux sur le Pérou des Incas, publiés il y a près de quatre siècles, sont l'œuvre d'un métis fils d'un capitaine espagnol et de la nièce de l'Inca Huayna Capac. Élevé au Cuzco dans la langue quechua, il reçoit cependant une éducation de jeune Espagnol. À la mort...

Les Commentaires royaux sur le Pérou des Incas, publiés il y a près de quatre siècles, sont l'œuvre d'un métis fils d'un capitaine espagnol et de la nièce de l'Inca Huayna Capac. Élevé au Cuzco dans la langue quechua, il reçoit cependant une éducation de jeune Espagnol. À la mort de son père, il quitte le Pérou pour se fixer en Andalousie auprès de son oncle. C'est là qu'il parfait ses études classiques et entreprend son œuvre d'historien. Utilisant témoignages, documents et souvenirs, il compose à l'intention du Vieux Monde ses inégalables Commentaires.
L'intérêt de l'ouvrage ne réside pas tant dans la chronologie des grands événements du Pérou que dans la description minutieuse, ethnologique avant la lettre, de tous les aspects de la société inca. Lois, modes de cultures, rites sacrés, travaux de femmes, procédés de construction mais aussi flore, faune, vêtements, alimentation, tout est restitué avec finesse. Parce qu'il a capté, comme aucun autre Européen n'a su le faire, le véritable esprit de la civilisation inca et la beauté de ses paysages, Garcilaso de la Vega peut à juste titre être considéré comme l'Hérodote des Incas.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707132710
Code sériel : 94
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 125 x 190 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SophieChalandre Posté le 26 Janvier 2017
    Ces Commentaires royaux, qui retracent la chronologie des grands événements du Pérou, ont fait la célébrité de Garcilaso de la Vega comme premier chroniqueur américain d’importance. Sans renier ce qu’il considérait comme la légitime mission hispanique de découverte, conquête et évangélisation de l’Amérique Latine, l’auteur s’efforce de restaurer ou de rétablir les fondements historiques de l’empire Inca, soulignant sa valeur et sa grandeur, comparables à ses yeux à celle de Rome et de la Grèce, ainsi que les douloureuses circonstances de sa conquête et de son effondrement. Garcilaso de la Vega se permet de corriger, ce faisant, les récits d’autres chroniqueurs du Pérou et se sert de son expérience propre, de ses connaissances acquises lors de son éducation maternelle en langue quechua (sa mère est une princesse inca), mais aussi des sources orales puisées dans sa propre famille et ses relations épistolaires. Ces Commentaires royaux peuvent être divisés en deux parties : Pérou Inca et Pérou Espagnol. Si la première partie traite de l’histoire pré-inca et inca, la deuxième se concentre surtout sur les guerres civiles plutôt que la conquista elle-même. L’auteur insère entre les deux les dernières guerres fratricides incas pour le contrôle de l’empire. Le style de ses textes... Ces Commentaires royaux, qui retracent la chronologie des grands événements du Pérou, ont fait la célébrité de Garcilaso de la Vega comme premier chroniqueur américain d’importance. Sans renier ce qu’il considérait comme la légitime mission hispanique de découverte, conquête et évangélisation de l’Amérique Latine, l’auteur s’efforce de restaurer ou de rétablir les fondements historiques de l’empire Inca, soulignant sa valeur et sa grandeur, comparables à ses yeux à celle de Rome et de la Grèce, ainsi que les douloureuses circonstances de sa conquête et de son effondrement. Garcilaso de la Vega se permet de corriger, ce faisant, les récits d’autres chroniqueurs du Pérou et se sert de son expérience propre, de ses connaissances acquises lors de son éducation maternelle en langue quechua (sa mère est une princesse inca), mais aussi des sources orales puisées dans sa propre famille et ses relations épistolaires. Ces Commentaires royaux peuvent être divisés en deux parties : Pérou Inca et Pérou Espagnol. Si la première partie traite de l’histoire pré-inca et inca, la deuxième se concentre surtout sur les guerres civiles plutôt que la conquista elle-même. L’auteur insère entre les deux les dernières guerres fratricides incas pour le contrôle de l’empire. Le style de ses textes est toujours élégant, utilisant une prose de phrases brèves au service d’une évidente idéalisation du monde inca mais aussi des Conquistadores. Le tout reste un témoignage très riche, minutieux et documenté sur cette période historique du Pérou.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !