En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Conclave

            Pocket
            EAN : 9782266278607
            Code sériel : 17035
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Nouveauté
            Conclave

            Natalie ZIMMERMANN (Traducteur)
            Date de parution : 04/10/2018
            Place Saint-Pierre, Vatican. Des pèlerins par milliers pleurent la mort du pape. Et tous ont les yeux fixés sur la cheminée qui, par son panache blanc, indiquera l'élection d’un nouveau berger.
            Dans la chapelle Sixtine dûment barricadée, le scrutin se déroule, tour après tour. Ils sont 108 cardinaux à devoir désigner...
            Place Saint-Pierre, Vatican. Des pèlerins par milliers pleurent la mort du pape. Et tous ont les yeux fixés sur la cheminée qui, par son panache blanc, indiquera l'élection d’un nouveau berger.
            Dans la chapelle Sixtine dûment barricadée, le scrutin se déroule, tour après tour. Ils sont 108 cardinaux à devoir désigner l’un d’entre eux. Réformiste ? Traditionnaliste ? Les courants s’affrontent. Les ambitions, aussi. Entre basses manœuvres et secrets bien gardés, l’Esprit-Saint peine à souffler dans les rangs des prélats. Et chacun de redouter la sentence fatidique : Habemus papam !

            « Robert Harris décrit avec ferveur les rouages de la curie romaine, et c'est passionnant. » L'Obs

            « Un suspense haletant. » LiRE
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266278607
            Code sériel : 17035
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • akhesa Posté le 22 Juillet 2018
              Ce livre est pour moi un très bon roman pour l'été,pas besoin de réfléchir,juste se laisser emporter par l'intrigue. Je dois reconnaître quand même qu'il y a un important travail de recherche concernant les étapes de l'élection,l'ordre à respecter,les hiérarchies ainsi que toutes les procédures qu'il faut surtout ne pas transgresser. J'ai aimé.
            • Lascase Posté le 17 Juin 2018
              J'ai passé un excellent moment avec l'écriture de Robert Harris ( ou plutôt sa traductrice Nathalie Zimmermann ) à découvrir les recoins de la chapelle Sixtine et les petits potins des différentes Eminences se regroupant pour élire un nouveau Pape. le livre est intelligent, subtil et érudit et sous forme d'un roman policier nous découvrons les "huiles" de la vieille institution de l'église qui se retrouvent en conclave pour nommer un des leurs à qui ils prêteront allégeance. La méthode d'élection est immuable et se coule dans une constitution apostolique vieille de plusieurs siècles. A l'heure où tout est en mouvement et tout s'accélère, il y a une forme de délectation à retrouver ces vieux messieurs très sourcilleux que le déroulement de l'élection ne dévie pas d'un demi pouce eu égard à la tradition millénaire. Bien entendu , tous ces cardinaux ne sont que des hommes et lorsqu'une place vide se présente, même si sont poids doit donner un immense vertige, il y a fort à parier que se mêleront intrigues, ambitions, manipulations et tout ce qui fait le charme et les turpitudes de l'être humain. Le livre n'est ni une apologie de l'église catholique ni un propos cynique sur... J'ai passé un excellent moment avec l'écriture de Robert Harris ( ou plutôt sa traductrice Nathalie Zimmermann ) à découvrir les recoins de la chapelle Sixtine et les petits potins des différentes Eminences se regroupant pour élire un nouveau Pape. le livre est intelligent, subtil et érudit et sous forme d'un roman policier nous découvrons les "huiles" de la vieille institution de l'église qui se retrouvent en conclave pour nommer un des leurs à qui ils prêteront allégeance. La méthode d'élection est immuable et se coule dans une constitution apostolique vieille de plusieurs siècles. A l'heure où tout est en mouvement et tout s'accélère, il y a une forme de délectation à retrouver ces vieux messieurs très sourcilleux que le déroulement de l'élection ne dévie pas d'un demi pouce eu égard à la tradition millénaire. Bien entendu , tous ces cardinaux ne sont que des hommes et lorsqu'une place vide se présente, même si sont poids doit donner un immense vertige, il y a fort à parier que se mêleront intrigues, ambitions, manipulations et tout ce qui fait le charme et les turpitudes de l'être humain. Le livre n'est ni une apologie de l'église catholique ni un propos cynique sur l'institution et c'est en cela aussi qu'il m'a plu. L'auteur, Harris, nous livre un roman sur les coulisses d'un conclave et l'histoire m'a paru extrêmement réaliste. Alors que le sujet n'est pas vraiment vendeur, on se surprend à goûter les personnages et à les suivre avec intérêt. Je le conseille.
              Lire la suite
              En lire moins
            • frgi Posté le 9 Février 2018
              Depuis quelque temps, j'ai l'impression (qu'ils confondent. Et la Joconde, à moins qu'on la tonde. C'est quand même bien une brune..... je crois que je m'égare !) de me répéter. Et oui c'est à nouveau une première rencontre avec la plume de cet auteur qu'est Robert Harris. De prime abord, le thème proposé par ce roman ne paraît pas bien sexy. En effet, Robert Harris se propose de nous conter les quelques jours suivants la mort d'un souverain pontife et de suivre le huis clos des évêques chargés d'en élire un nouveau en étant enfermés dan la Chapelle Sixtine. Et bien moi, même si ça ne paraît pas sexy, ce thème a titillé certains de mes neurones (oui, j'en ai plusieurs d'où l'utilisation du pluriel ... en tout cas j'en ai au moins deux !). Au final, je suis vraiment content de m'être lancé dans cette lecture. En effet, Robert Harris a réussi, avec une histoire somme toute assez banale, à me tenir en halène. Et oui, contrairement à toute attente, il y a du suspense dans ce récit et on y ressent bien toutes les tensions et luttes internes pouvant exister dans ce genre de réunion devant conduire... Depuis quelque temps, j'ai l'impression (qu'ils confondent. Et la Joconde, à moins qu'on la tonde. C'est quand même bien une brune..... je crois que je m'égare !) de me répéter. Et oui c'est à nouveau une première rencontre avec la plume de cet auteur qu'est Robert Harris. De prime abord, le thème proposé par ce roman ne paraît pas bien sexy. En effet, Robert Harris se propose de nous conter les quelques jours suivants la mort d'un souverain pontife et de suivre le huis clos des évêques chargés d'en élire un nouveau en étant enfermés dan la Chapelle Sixtine. Et bien moi, même si ça ne paraît pas sexy, ce thème a titillé certains de mes neurones (oui, j'en ai plusieurs d'où l'utilisation du pluriel ... en tout cas j'en ai au moins deux !). Au final, je suis vraiment content de m'être lancé dans cette lecture. En effet, Robert Harris a réussi, avec une histoire somme toute assez banale, à me tenir en halène. Et oui, contrairement à toute attente, il y a du suspense dans ce récit et on y ressent bien toutes les tensions et luttes internes pouvant exister dans ce genre de réunion devant conduire à l'élection de la plus haute sommité du monde catholique. Et cela sans aucun parti pris, ce qui est non négligeable ! Un roman à conseiller à toute personne un peu curieuse d'en apprendre plus sur ce moment particulier et ce, qu'elle soit catholique ou pas. Pour ma part, j'ai adoré cette lecture et me suis déjà lancé dans la lecture d'un deuxième roman du même auteur, à savoir "D" qui raconte l'histoire de l'Affaire Dreyfus, autre moment de l'histoire que j'affectionne tout particulièrement. Mon prof d'histoire n'en reviendrait pas de me savoir lire autant de livres à caractère historique, moi qui était vraiment réfractaire à son cours ! Sa méthode ne devait probablement pas être la bonne.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Arthur409 Posté le 7 Janvier 2018
              Nous sommes à Rome, dans un futur proche mais non déterminé. Le pape vient de mourir, et il faut que le conclave des cardinaux se réunisse pour procéder à l’élection de son successeur, selon la procédure vieille de plusieurs siècles, mais adaptée au monde actuel par Jean-Paul II. Le Cardinal Jacopo Lomeli, doyen du collège des cardinaux, est responsable du bon déroulement du scrutin : celui-ci doit être conforme en tous points aux règles, de façon que la légitimité du prochain pape ne puisse en aucune façon être contestée. Dès le début du conclave, pendant lequel les cardinaux électeurs sont cloitrés dans une partie du Vatican comprenant la Chapelle Sixtine, quelques individualités se détachent en tant que « papabile » : le cardinal Bellini , secrétaire d’Etat, italien, fidèle collaborateur du défunt pape, et qui représente comme lui la ligne progressiste de l’Eglise ; le cardinal Tedesco, italien également, mais farouche traditionnaliste ; le cardinal Adeyemi, nigérian, très populaire dans le Tiers-Monde, mais intransigeant sur la question de l’homosexualité ; le cardinal Tremblay, canadien, ayant le soutien du continent américain. Dès le début des tours de scrutin successifs, Lomeli, en plus de surveiller les opérations de vote, se donne une autre mission :... Nous sommes à Rome, dans un futur proche mais non déterminé. Le pape vient de mourir, et il faut que le conclave des cardinaux se réunisse pour procéder à l’élection de son successeur, selon la procédure vieille de plusieurs siècles, mais adaptée au monde actuel par Jean-Paul II. Le Cardinal Jacopo Lomeli, doyen du collège des cardinaux, est responsable du bon déroulement du scrutin : celui-ci doit être conforme en tous points aux règles, de façon que la légitimité du prochain pape ne puisse en aucune façon être contestée. Dès le début du conclave, pendant lequel les cardinaux électeurs sont cloitrés dans une partie du Vatican comprenant la Chapelle Sixtine, quelques individualités se détachent en tant que « papabile » : le cardinal Bellini , secrétaire d’Etat, italien, fidèle collaborateur du défunt pape, et qui représente comme lui la ligne progressiste de l’Eglise ; le cardinal Tedesco, italien également, mais farouche traditionnaliste ; le cardinal Adeyemi, nigérian, très populaire dans le Tiers-Monde, mais intransigeant sur la question de l’homosexualité ; le cardinal Tremblay, canadien, ayant le soutien du continent américain. Dès le début des tours de scrutin successifs, Lomeli, en plus de surveiller les opérations de vote, se donne une autre mission : veiller à ce que l’homme qui sera élu soit absolument irréprochable, en particulier sur sa carrière ecclésiastique. Il serait désastreux qu’une fois proclamé, le nouveau pape soit au centre d’un quelconque scandale, ce qui le décrédibiliserait et porterait un tort immense à l’Eglise catholique tout entière. Or, au fil des conversations, des doutes sont émis sur certains candidats, des rumeurs circulent… Pour mener son enquête, Lomeli a besoin de certains renseignements, mais comment faire ? Son périmètre de déplacement est strictement limité, et il n’a aucun moyen de communiquer avec l’extérieur : téléphones et ordinateurs sont strictement bannis de l’enceinte du conclave. Le cardinal Doyen va devoir utiliser des moyens parfois … peu catholiques !! Ce roman de fiction (comme le précise bien l’auteur), donne au lecteur l’occasion d’assister « de l’intérieur » à l’élection d’un pape, avec un cérémonial strict qui cultive le secret dans tous les détails. Il met aussi l’accent sur le fait que l’élection concerne le chef religieux ayant la plus grande audience sur la planète : la responsabilité des cardinaux est donc immense, de même que la charge de celui qui, élu, recevra « les clés de Saint Pierre ». Si dans l’enceinte du conclave on assiste à des marchandages ou à des accords comme dans toute élection politique, l’aspect spirituel reste prépondérant, ne serait-ce que par le serment prononcé par chaque cardinal au moment de dépose son bulletin de vote : « Je prends à témoin le Christ Seigneur, qui me jugera, que je donne ma voix à celui que, selon Dieu, je juge devoir être élu » L’enquête de Lomeli révèle quelques faits troublants, sans doute inspirés de faits réels ou supposés de l’actualité vaticane : en particulier le dernier entretien du défunt pape rappelle beaucoup celui qui aurait eu lieu, selon certaines rumeurs, entre le cardinal Marcinkus et le pape Jean-Paul 1er la veille du décès de celui-ci. Il est donc possible que Robert Harris se soit inspiré de tout cela. Je trouve cependant, pour ma part, que la façon dont, dans le roman, Lomeli récupère des documents compromettants pour un des candidats, est quelque peu « acrobatique » et peu vraisemblable. Cela dit, je conclus que pour l’ensemble on a un bon roman, alliant l’aspect documentaire et une action riche en rebondissements, dont le dernier n’est pas le moindre !
              Lire la suite
              En lire moins
            • brinvilliers Posté le 29 Novembre 2017
              Le Pape est mort et le conclave doit se réunir pour élire le nouveau pape. Les cardinaux viennent du monde entier et tous veulent plus ou moins la place. Plusieurs tours ont lieu sans qu'un pape soit élu, et le temps qui passe met à jour les secrets de certains cardinaux, tandis que d'autres cherchent à nuire à leurs congénères. Au milieu de tout cela le doyen cherche à démêler le vrai du faux et lorsqu'il commence à obtenir des voix, une question se pose et si Dieu l'avait choisi ? Superbe roman sur cet épisode secret du conclave et raconté avec passion et une fiction qui pourrait nous faire croire à une réalité.

            Ils en parlent

            « Conclave est un chef-d’œuvre de suspense. Vous y découvrirez que, pour élire le Très Saint Père, les cardinaux n’hésitent pas à se salir les chaussures. Venez pour Dieu, et restez pour le diable. » L’Obs
             « Robert Harris décrit avec ferveur les rouages de la curie romaine, et c’est passionnant. » L’Obs
            « Un suspense haletant. » LiRE
             « Harris a écrit un livre d’une remarquable intelligence qui pourrait devenir le pendant catholique des Versets sataniques. » The New York Times
             « Splendide ! Harris ne déçoit jamais... » The Washington Post
             « Je m’apprête à utiliser un mot que je n’ai jamais utilisé en 25 ans de critique littéraire pour décrire Conclave : addictif ! » The Guardian
            « La version ecclésiastique de House of Cards... avec un retournement final particulièrement amusant ! » The Times
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com