En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Constance

            Pocket
            EAN : 9782266285063
            Code sériel : 17199
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 544
            Format : 108 x 177 mm
            Constance

            Elisabeth LUC (Traducteur)
            Date de parution : 15/03/2018
            Très loin de son Angleterre natale – et d'un chagrin d'amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper –, Constance s'est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu'elle reçoit un appel de sa sœur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner... Très loin de son Angleterre natale – et d'un chagrin d'amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper –, Constance s'est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu'elle reçoit un appel de sa sœur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner à Londres.
            Les sentiments qui les lient ne sont pourtant pas des plus simples. L'une était ténébreuse, l'autre, un véritable soleil. Jusqu'à ce qu'elles tombent amoureuses du même homme...
            Avec l'amertume de la trahison entre elles, les deux sœurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés lors de leur enfance et dépasser les mensonges ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266285063
            Code sériel : 17199
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 544
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • prettyrosemary Posté le 16 Février 2018
              Rosie Thomas nous parle des rancunes, des secrets et des mensonges qui gangrènent certaines familles mais aussi étrangement des derniers instants lumineux où tout peut encore être réparé, guéri. C’est un roman très subtil, qui mérite qu’on persévère au-delà de ses premières pages.
            • jardinlitteraire Posté le 25 Octobre 2017
              Je suis justement partie à Bali au mois de septembre et je savais qu’une partie de l’action se déroulait là bas. L’occasion rêvée de repartir sur cette île qui m’a tant plu… Et je dois dire que la magie a opéré. J’ai revu Bali, ressenti ces odeurs si caractéristiques, entendu cette langue si exotique pour nous. L’auteur a su recréer cette atmosphère si particulière. Malheureusement , notre escale en Indonésie est de courte durée, Constance retourne en Angleterre pour être auprès de sa sœur Jeannette, mourante. L’écriture est fluide et rend l’histoire très prenante. C’est un livre qui peut se lire très facilement et très rapidement contrairement à ce que je pensais avant de le commencer. J’ai particulièrement aimé la construction du récit avec ses nombreux flashbacks qui nous permettent de découvrir petit à petit le passé de Connie et ce qui l’a amené à s’exiler à Bali. Par contre, j’ai une petite critique à porter sur la mise en forme, il n’y a aucun repères temporels et c’est parfois un peu confus… mais c’est un détail. Il était très dur d’arrêter ma lecture, je voulais toujours en savoir plus. l’histoire est centrée sur ce personnage complexe et tourmenté qu’est Constance. Mais... Je suis justement partie à Bali au mois de septembre et je savais qu’une partie de l’action se déroulait là bas. L’occasion rêvée de repartir sur cette île qui m’a tant plu… Et je dois dire que la magie a opéré. J’ai revu Bali, ressenti ces odeurs si caractéristiques, entendu cette langue si exotique pour nous. L’auteur a su recréer cette atmosphère si particulière. Malheureusement , notre escale en Indonésie est de courte durée, Constance retourne en Angleterre pour être auprès de sa sœur Jeannette, mourante. L’écriture est fluide et rend l’histoire très prenante. C’est un livre qui peut se lire très facilement et très rapidement contrairement à ce que je pensais avant de le commencer. J’ai particulièrement aimé la construction du récit avec ses nombreux flashbacks qui nous permettent de découvrir petit à petit le passé de Connie et ce qui l’a amené à s’exiler à Bali. Par contre, j’ai une petite critique à porter sur la mise en forme, il n’y a aucun repères temporels et c’est parfois un peu confus… mais c’est un détail. Il était très dur d’arrêter ma lecture, je voulais toujours en savoir plus. l’histoire est centrée sur ce personnage complexe et tourmenté qu’est Constance. Mais ne vous attendez pas à des rebondissements ou retournements de situation, car il n’y a pas beaucoup d’action. Rosie Thomas nous dresse ici le portrait d’une femme blessée, sans attache, perdue qui entretient une relation tumultueuse avec sa sœur ainée. La rancœur, la jalousie et les non-dits les ont éloignées, une trahison a fini de les séparer. Ce livre nous parle de Pardon, de la famille et des liens qui nous unissent. Car Jeannette va mourir et souhaite se réconcilier avec sa sœur malgré le peu de temps qu’il lui reste. La relation entre les deux sœurs m’a beaucoup touchée parce qu’elle est loin d’être parfaite ce qui la rend d’autant plus réaliste. Rosie Thomas y a porté un soin tout particulier qui fait la beauté de ce roman. L’histoire (tragique) entre Bill et Connie m’a chamboulée. Ils s’aiment mais ne peuvent être ensemble. Les moments partagés sont forts mais insuffisants. J’aurai aimé que l’auteur développe plus cet aspect de l’histoire… Si j’ai passé un très bon moment avec ce roman, le dénouement m’a terriblement déçue. La mort de Jeannette et le deuil qui s’en suit sont vite balayés. Certaines de nos question restent sans réponse. Après avoir refermé ce livre, je réalise que beaucoup d’histoires parallèles n’apportent finalement pas grand chose et je reste sur ma faim… Malgré ces quelques points négatifs, j’ai bien aimé cette saga familiale où l’amertume est le maitre mot et j’ai hâte de découvrir les autres romans de Rosie Thomas qui a réussi à me faire voyager malgré tout.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LadyRomance Posté le 29 Juin 2017
              Etant peu attirée en général par les romans contemporains, Constance est le style de roman qui contribue à me faire aimer ce genre. J'ai tout de suite apprécié la fluidité de la plume de l'autrice que j'avais découverte dans Le châle de cachemire, un superbe roman. J'ai tout à fait retrouvé ici la qualité autant dans le fond que dans la forme que je lui connaissais déjà. Constance Thorne a 43 ans lorsqu'elle vit à Bali dans une très belle maison avec une vue de rêve sur une végétation luxuriante. C'est une invitation immédiate pour le lecteur à la sérénité. On adopte très vite cet endroit pour aimer nous y retrouver aussi. Constance travaille dans la musique de film et de publicité. Elle a composé une mélodie qui a fait un gros succès en début de carrière qui lui a assuré sa renommée. Après un tournage près de chez elle avec son amie Angela de Londres, elle part pour l'Angleterre car sa soeur Jeanette de cinq ans son aînée lui apprend qu'elle a un cancer et qu'il lui reste six mois à vivre. Si Constance avait pris le large, c'est qu'elle est amoureuse depuis son adolescence de celui qui est devenu... Etant peu attirée en général par les romans contemporains, Constance est le style de roman qui contribue à me faire aimer ce genre. J'ai tout de suite apprécié la fluidité de la plume de l'autrice que j'avais découverte dans Le châle de cachemire, un superbe roman. J'ai tout à fait retrouvé ici la qualité autant dans le fond que dans la forme que je lui connaissais déjà. Constance Thorne a 43 ans lorsqu'elle vit à Bali dans une très belle maison avec une vue de rêve sur une végétation luxuriante. C'est une invitation immédiate pour le lecteur à la sérénité. On adopte très vite cet endroit pour aimer nous y retrouver aussi. Constance travaille dans la musique de film et de publicité. Elle a composé une mélodie qui a fait un gros succès en début de carrière qui lui a assuré sa renommée. Après un tournage près de chez elle avec son amie Angela de Londres, elle part pour l'Angleterre car sa soeur Jeanette de cinq ans son aînée lui apprend qu'elle a un cancer et qu'il lui reste six mois à vivre. Si Constance avait pris le large, c'est qu'elle est amoureuse depuis son adolescence de celui qui est devenu le mari de sa soeur, Bill Bunting, et que ce dernier est attiré par elle. Car s'il ne voyait en elle qu'une enfant lorsqu'il la rencontre a ses 15 ans, il a vite été troublé lorsqu'elle devint une femme. Le roman aborde avec brio plusieurs sujets. Les différentes façons d'aimer, les liens mère-fille, les liens dans la fratrie, les jalousies, mais aussi l'adoption, l'abandon, les secrets de famille etc... Car si Jeanette est née sourde et nécessite que la vie familiale s'organise autour de son handicap, Constance a du mal à trouver sa place et pour cause puisqu'on lui cache qu'elle a été adoptée à sa naissance suite à un abandon sans laisser de traces. En parallèle, il y a aussi l'histoire que l'on suit avec autant de plaisir de Roxana venue d'Asie Centrale pour tenter sa chance à Londres et sortir de la pauvreté qui rencontre Noah, le neveux de Constance, le fils de Jeanette et Bill. Ce sont tous les deux de magnifiques personnages secondaires. C'est une des grandes qualités de Rosie Thomas d'imaginer plusieurs personnages et histoires de qualité sur plusieurs tableaux qui s'entrecroisent. Constance est un très bon roman qui traite avec beaucoup de justesse de thèmes difficiles mais que l'autrice sait sublimer et rendre lumineux. C'est une histoire profonde très plaisante à lire que j'ai beaucoup aimé. Une très belle lecture... ! www.ladyromance.over-blog.com
              Lire la suite
              En lire moins
            • ingridfasquelle Posté le 12 Juin 2017
              Rosie Thomas est l'auteure d'une vingtaine de romans best-sellers en Angleterre, salués par la critique et traduits dans 10 pays. Grande voyageuse, elle a participé au rallye Pékin-Paris, marché dans les pas d’Ernest Shackleton en Géorgie du Sud, et exploré le Ladakh et le Cachemire afin de se documenter pour son roman Le Châle de Cachemire, qui a reçu le Prix du Grand Roman en Angleterre (RNA) en 2012. Les Brumes du Caire a remporté le Prix du Livre Romantique en Angleterre. Rosie Thomas signe son retour avec Constance, un roman qui, une fois encore, met en scène une famille et ses secrets. L’histoire de ces deux sœurs fâchées que tout oppose fait partie de celles que l’on n’oublie pas. Dépaysante, lumineuse et libératrice, c’est une belle histoire touchante sur fond de quête d’identité, taillée sur mesure pour l’été. De Londres à Bali, en passant par les déserts brûlants de l’Asie centrale, préparez-vous à voyager aux quatre coins du monde ! Mais si Constance est un roman indéniablement dépaysant, dans lequel on voyage beaucoup, c’est également un roman plus grave et plus profond. Rosie Thomas y décrit à merveille le cheminement difficile de toutes celles et ceux qui cherchent à percer le secret... Rosie Thomas est l'auteure d'une vingtaine de romans best-sellers en Angleterre, salués par la critique et traduits dans 10 pays. Grande voyageuse, elle a participé au rallye Pékin-Paris, marché dans les pas d’Ernest Shackleton en Géorgie du Sud, et exploré le Ladakh et le Cachemire afin de se documenter pour son roman Le Châle de Cachemire, qui a reçu le Prix du Grand Roman en Angleterre (RNA) en 2012. Les Brumes du Caire a remporté le Prix du Livre Romantique en Angleterre. Rosie Thomas signe son retour avec Constance, un roman qui, une fois encore, met en scène une famille et ses secrets. L’histoire de ces deux sœurs fâchées que tout oppose fait partie de celles que l’on n’oublie pas. Dépaysante, lumineuse et libératrice, c’est une belle histoire touchante sur fond de quête d’identité, taillée sur mesure pour l’été. De Londres à Bali, en passant par les déserts brûlants de l’Asie centrale, préparez-vous à voyager aux quatre coins du monde ! Mais si Constance est un roman indéniablement dépaysant, dans lequel on voyage beaucoup, c’est également un roman plus grave et plus profond. Rosie Thomas y décrit à merveille le cheminement difficile de toutes celles et ceux qui cherchent à percer le secret de leurs origines. Dans Constance, la douleur, la colère, le ressentiment côtoient l’amour, la reconnaissance et l’importance de savoir qui l’on est pour savoir où l’on va. Au fil des pages et des flash-backs, l'auteure dépeint à merveille l’intimité des drames familiaux. On découvre des secrets, des mensonges et des non-dits, comme il en existe dans toutes les familles, mais aussi des drames beaucoup plus intimes... Les deux sœurs pourront-elles apprendre à se pardonner, retrouver les liens partagés lors de leur enfance, dépasser les mensonges et oublier la trahison ? Bouleversant, apaisant, optimiste, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le roman de Rosie Thomas ! L’auteure montre qu’elle est capable de compassion et d'une véritable compréhension des différents natures de l'amour et quand bien même son roman maque parfois d’authenticité et/ou de nuances, on referme Constance avec le sourire aux lèvres et le sentiment de revenir d’un long et beau voyage. Ce n’est déjà pas si mal !
              Lire la suite
              En lire moins
            • djihane Posté le 25 Avril 2017
              Londres 1963, un bébé abandonné est retrouvé dans un jardin public, on le nommera Constance. Plusieurs années plus tard, nous retrouvons une jeune femme qui a réussi sa vie mais qui se sent seule. On suivra ses traces mais ainsi celles de sa demi soeur, son mari et leur fils mais également, le destin d’une jeune femme qui a quitté son pays natal pour s’installer à Londres, Roxana. Je vous avoue que j’ai été troublée par le fait que l’histoire ne tourne pas principalement autour de la vie de Constance, elle est presque comme un personnage secondaire dont on suit la vie comme celle des autres protagonistes du roman. Constance est plus une galerie de portraits qu’un roman se focalisant sur une seule personne. Le roman comporte des éléments qui m’ont plu et d’autres qui m’ont moins séduit. L’histoire peut paraître décousue car l’auteure passe d’un personnage à un autre sans nous laisser le temps de nous y attacher ou à nous y habituer. Le fait de nous raconter l’histoire de plusieurs protagonistes m’avait un peu déconcertée au début, ce n’est que vers le milieu du roman que j’ai commencé à apprécier ma lecture et à apprécier les personnages. Ce semblant de... Londres 1963, un bébé abandonné est retrouvé dans un jardin public, on le nommera Constance. Plusieurs années plus tard, nous retrouvons une jeune femme qui a réussi sa vie mais qui se sent seule. On suivra ses traces mais ainsi celles de sa demi soeur, son mari et leur fils mais également, le destin d’une jeune femme qui a quitté son pays natal pour s’installer à Londres, Roxana. Je vous avoue que j’ai été troublée par le fait que l’histoire ne tourne pas principalement autour de la vie de Constance, elle est presque comme un personnage secondaire dont on suit la vie comme celle des autres protagonistes du roman. Constance est plus une galerie de portraits qu’un roman se focalisant sur une seule personne. Le roman comporte des éléments qui m’ont plu et d’autres qui m’ont moins séduit. L’histoire peut paraître décousue car l’auteure passe d’un personnage à un autre sans nous laisser le temps de nous y attacher ou à nous y habituer. Le fait de nous raconter l’histoire de plusieurs protagonistes m’avait un peu déconcertée au début, ce n’est que vers le milieu du roman que j’ai commencé à apprécier ma lecture et à apprécier les personnages. Ce semblant de cahot dans l’écriture de Rosie Thomas converge finalement vers un seul personnage: Constance. Je n’ai pas été séduite par le style d’écriture de l’auteure mais j’ai apprécié lire son histoire jusqu’au bout. La seconde moitié du roman est plus intéressante, même si on garde un rythme assez lent qui pourrait ne pas nous séduire si l’on est plus amateur de sagas familiales avec beaucoup de rebondissements et de drame. J’ai apprécié les épisodes dans le passé de Constance où l’on rencontrait un bout de femme indépendant qui tâche de vivre avec le fait qu’elle soit adoptée. J’ai été très touchée par son histoire d’amour impossible, c’est très frustrant de voir deux personnes qui s’aiment ne pas pouvoir être ensemble. Un véritable brise-cœur. Un autre personnage a attiré mon attention et m’a beaucoup touchée, Roxana qui a fuit son pays natal pour un meilleur avenir. Elle vit clandestinement à Londres et sa rencontre avec Noah et sa famille va être salvatrice. J’ai trouvé très attendrissante son histoire avec Noah, il en émanait une certaine innocence qui m’a émue. Le jeune homme a un cœur en or et tombe sous le charme de la jeune femme, au premier regard. Constance, malgré quelques longueurs et une construction narrative déroutante, le roman de Rosie Thomas ne manque pas de charme. On se laisse porter par les histoires d’une galerie de personnages très différents les uns des autres. J’ai bien aimé cette lecture douce et touchante.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com