Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266128605
Code sériel : J088
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Contes et légendes des Antilles

,

Claude AZIZA (Direction de collection)
Collection : Légendes et mythologies
Date de parution : 26/09/2002
Un voyage tropical dans les contes et légendes des Antilles devenu un classique.

Poisson la lune et la baleine tropicale, You glan glan, Térébenthine et Cécenne : voilà quelque-uns des perconnages merveilleux (ou méchants) que vous allez rencontrer dans ce recueil d'histoires des îles, ces doux pays sans hiver où la mer est phosphorescente et où les poissons volent.

EAN : 9782266128605
Code sériel : J088
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bina Posté le 27 Août 2016
    Avec des contes originaux ou des revisites de contes européens, Thérèse Georgel nous dépayse avec des contes au parfum d’exotisme. Celles qui s’inspirent des contes européens témoignent de l’histoire : importés par les conquérants ou par les esclaves africains, ils témoignent du mélange des cultures. Sans oublier les références à Madame de Maintenon, qui vécut 6 ans à la Martinique, ou à Joséphine de Beauharnais, née dans les iles. Soyez aussi attentif au conte intitulé ‘’neg né malheureux’’ qui explique par le conte l’origine de la position sociale du noir des Caraïbes. Alors, à l’heure de la veillée, au lieu d’allumer la télévision, installez-vous auprès d’un ancien, fermez les yeux et tremblez à l’écoute de ces contes merveilleux.
  • olivberne Posté le 28 Décembre 2012
    Ce recueil de contes réunit les petites histoires qu'on se racontait et qu'on se raconte encore, à la veillée, aux Antilles. Que ce soit lors de veillées funèbres ou pour les enfants, ces contes ont comme point commun d'expliquer la société des îles, très marquée par l'esclavage et les différences sociales. On y apprend par exempple, pourquoi les blancs dominent et les noirs sont dominés: lors d'un repas, invités par Dieu, le blanc arrive en premier et il reçoit en cadeau la richesse. Le mulâtre traîne un peu, arrive au dessert et reçoit l'intelligence. Enfin le nègre arrive en dernier pour avoir traîné à discuter et boire et reçoit le plus gros cadeau: les outils pour travailler... L'ensemble de ces contes est un vrai plaisir et s'étudie ici à tous âge, au primaire comme à l'université. Ils sont considérés comme un classique de la littérature antillaise. Il faut avoir un peu de culture créole pour les comprendre (même si le texte est traduit) mais c'est une très bonne porte d'entrée pour découvrir l'âme des Antilles, autrement que par un voyage tout compris. A lire, si on veut, comme moi, habiter et rester vivre dans cette région.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.