En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Coup de tabac

        Pocket
        EAN : 9782266277143
        Code sériel : 416
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        Coup de tabac

        Patrick COUTON (Traducteur)
        Date de parution : 08/02/2018
        Commissaire divisionnaire d’Ankh-Morpork, c’est plus qu’un travail, un véritable sacerdoce, ce qui convient très bien à Samuel Vimaire. Moins à son épouse aimante, Dame Sybil, qui lui a imposé des vacances à la campagne.
        Mais dans ces contrées bucoliques, les placards ne regorgent pas moins de cadavres que dans la foutraque...
        Commissaire divisionnaire d’Ankh-Morpork, c’est plus qu’un travail, un véritable sacerdoce, ce qui convient très bien à Samuel Vimaire. Moins à son épouse aimante, Dame Sybil, qui lui a imposé des vacances à la campagne.
        Mais dans ces contrées bucoliques, les placards ne regorgent pas moins de cadavres que dans la foutraque capitale. Vimaire n’a pas ouvert ses valises qu’un corps lui tombe dessus. Et avec lui, son cortège de crimes, magouilles et petits arrangements. Le commissaire serait donc bien avisé de regarder ailleurs et de passer son chemin vers les vertes prairies.
        D’ailleurs, peut-on seulement parler de délit quand les victimes sont des gobelins ? C’était sans compter une certaine idée de l’intégrité que défend Vimaire. Alors quoiqu’en dise le droit, justice devra-t-elle être rendue !
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266277143
        Code sériel : 416
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 528
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ajc2ht Posté le 9 Septembre 2018
          Sam Vimaire est maudit ! Maudit ! Pensez donc, lui, un pur citadin, un gamin des rues d'Ankh-Morpork, est contraint par son épouse - qui a fourbement intrigué auprès du seigneur Vétérini - à prendre des vacances... à la campagne ! La campagne, vous vous rendez compte ! Il ne se passe rien à la campagne ! Des oiseaux bruyants, des tas de végétaux bons pour la santé, des cacas de toutes sortes - pour le plus grand plaisir du petit Sam junior - et pas de crimes. Pas le moindre petit délit... ou presque. On ne la fait pas au commissaire divisionnaire Vimaire, du guet d'Ankh-Morpork. Oui, LE fameux commissaire Vimaire. Il y a quelque chose de pas clair sur les terres de sa femme. Des trucs qui, s'ils ne sont pas pris en considération par la loi, le sont très certainement par la justice. Des trucs qui hérissent le poil d'un Sam remonté à bloc et qui s'ennuie dans des dîners mondains pleins d'arrogants qui se croient au-dessus de tout. Fallait pas contraindre Vimaire à prendre des vacances. Parce que s'il y a une chose que Sam déteste par-dessus tout, c'est qu'on prenne des êtres sensibles et pensants pour des choses qu'on... Sam Vimaire est maudit ! Maudit ! Pensez donc, lui, un pur citadin, un gamin des rues d'Ankh-Morpork, est contraint par son épouse - qui a fourbement intrigué auprès du seigneur Vétérini - à prendre des vacances... à la campagne ! La campagne, vous vous rendez compte ! Il ne se passe rien à la campagne ! Des oiseaux bruyants, des tas de végétaux bons pour la santé, des cacas de toutes sortes - pour le plus grand plaisir du petit Sam junior - et pas de crimes. Pas le moindre petit délit... ou presque. On ne la fait pas au commissaire divisionnaire Vimaire, du guet d'Ankh-Morpork. Oui, LE fameux commissaire Vimaire. Il y a quelque chose de pas clair sur les terres de sa femme. Des trucs qui, s'ils ne sont pas pris en considération par la loi, le sont très certainement par la justice. Des trucs qui hérissent le poil d'un Sam remonté à bloc et qui s'ennuie dans des dîners mondains pleins d'arrogants qui se croient au-dessus de tout. Fallait pas contraindre Vimaire à prendre des vacances. Parce que s'il y a une chose que Sam déteste par-dessus tout, c'est qu'on prenne des êtres sensibles et pensants pour des choses qu'on peut assassiner impunément... "Coup de tabac", le dernier volume des Annales du Disque-Monde consacré aux aventures de l'inégalable commissaire Vimaire, tient encore une fois toutes ses promesses : complots, intrigues et des policiers épris de justice, quitte à tordre légèrement le bras de la loi pour qu'elle cadre à leur idée de ce que devrait être la justice. Ah ! Il y a aussi un majordome avec un peigne qui, lui, n'est pas policier... Dans la foulée, Terry Pratchett, sans doute à la demande générale, a commis un petit opuscule intitulé "Le monde merveilleux du caca", par Mlle Félicité Bidel, l'auteur favori de Sam Vimaire junior, qui joue un rôle non négligeable dans "Coup de tabac". Au fait, pourquoi "Coup de tabac" ? Une histoire de contrebande, entre autres, et, peut-être, la perspective d'un bon cigare, savouré bien tranquillement à la lumière du crépuscule. Après une sacrée bagarre...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Dionysos89 Posté le 23 Avril 2018
          Même en s’y tenant fermement, il est souvent tentant et probablement à raison de ne pas lire les Annales du Disque-Monde dans l’ordre de parution. Non seulement les tomes ne sont pas chronologiquement liés, mais en plus les différentes thématiques ne fonctionnent pas sur tout le monde. Ainsi, ce trente-quatrième tome (sur 35, sans compter les hors-série !) ne casse pas la règle et propose une aventure échevelée en un seul volume, qui se déroule ce coup-ci dans la campagne environnant Ankh-Morpokh… Nous suivons ici Sam Vimaire, commissaire en chef du Guet de la capitale, mais également duc d’Ankh-Morpokh par son mariage avec la duchesse. Clairement, son travail quotidien semble peser par rapport à la situation qu’il a acquise maritalement et qu’il a l’impression de ne pas mériter. Or, justement, sa femme, la duchesse, lui impose quelques vacances, non seulement pour le sortir de son métier de policier municipal, mais surtout pour prendre du repos dans leur résidence de campagne. C’est l’occasion pour leur enfant de découvrir les joies de la campagne (joies notamment scatophiles pour celui-ci), pour elle de multiplier les soirées mondaines et les « tea times » et enfin pour lui de se trouver fissa fissa une activité... Même en s’y tenant fermement, il est souvent tentant et probablement à raison de ne pas lire les Annales du Disque-Monde dans l’ordre de parution. Non seulement les tomes ne sont pas chronologiquement liés, mais en plus les différentes thématiques ne fonctionnent pas sur tout le monde. Ainsi, ce trente-quatrième tome (sur 35, sans compter les hors-série !) ne casse pas la règle et propose une aventure échevelée en un seul volume, qui se déroule ce coup-ci dans la campagne environnant Ankh-Morpokh… Nous suivons ici Sam Vimaire, commissaire en chef du Guet de la capitale, mais également duc d’Ankh-Morpokh par son mariage avec la duchesse. Clairement, son travail quotidien semble peser par rapport à la situation qu’il a acquise maritalement et qu’il a l’impression de ne pas mériter. Or, justement, sa femme, la duchesse, lui impose quelques vacances, non seulement pour le sortir de son métier de policier municipal, mais surtout pour prendre du repos dans leur résidence de campagne. C’est l’occasion pour leur enfant de découvrir les joies de la campagne (joies notamment scatophiles pour celui-ci), pour elle de multiplier les soirées mondaines et les « tea times » et enfin pour lui de se trouver fissa fissa une activité policière afin de ne pas s’ennuyer. Une chance pour Sam Vimaire (moins pour les campagnards qu’il rencontre), l’aventure est au coin du comptoir. En effet, des rixes de villages semblent sous-tendre un climat très tendu et notamment à propos de la présence de gobelins dans le voisinage. Il est vrai que ce ne sont pas des « gens comme nous », il est vrai qu’on ne comprend pas leur culture, leur religion et encore moins leur façon de parler. Pour autant, un meurtre est un meurtre, alors Sam Vimaire prend l’affaire en main, même loin de sa juridiction. Au prix d’aventures souterraines puis maritimes (d’où le « Coup de tabac » du titre), le commissaire doit jongler entre le droit, les réclamations joyeuses de son partenaire improvisé et les réprimandes de sa duchesse de femme. Dans ce tome-ci, Terry Pratchett a choisi de disserter longuement sur l’esclavage et la discrimination. Ces gobelins et les réactions que leur présence provoque donne un recul intéressant sur nos sociétés extrêmement corsetées. Pour autant, malgré ce sujet lourd au premier abord, il n’empêche que l’auteur fait du Pratchett avec des comparaisons abracadabrantesques, un vocabulaire très contemporain et du burlesque quasi constant ; des éclats de rire peuvent venir de peu de mots, même si la scène en cours n’est pas censée prêter à rire. Coup de tabac est donc un tome des Annales du Disque-Monde honnête et nourri, sûrement trop long sur plusieurs scènes, mais qui ne dénote pas du reste de la série.
          Lire la suite
          En lire moins
        • AstarothKenobi Posté le 13 Mars 2018
          Lire Terry Pratchett c’est comme une séance de spa, on sait qu’on va passer un moment agréable, se détendre. Pour moi lire Pratchett c’est comme aller boire une bière avec un vieil ami, je sais que je vais rire, réfléchir et avoir des réflexions passionnées. Alors quand Coup de Tabac, 34ème tome des annales du disque monde sortie aux éditions Pocket, autant dire que je me suis précipitée à la libraire (bon ok, je me suis pointé le jours de sa sortie à l’ouverture) (La suite sur mon blog)
        • Miney Posté le 27 Février 2018
          Comment ne pas éprouver de pincement au cœur quand on se dit que ce seront les toutes dernières aventures du commissaire Vimaire ? L'histoire est un peu longuette à démarrer, même si cela nous laisse le temps d'apprécier la découvert de la campagne par Vimaire, et le choc des cultures est des plus délicieux (et ce petit côté Orgueil et préjugés, hmm !). On retrouve l'humour mordant et les thèmes propres à Pratchett, notamment la justice, la tolérance... Après les nains et les trolls, voilà les gobelins au devant de la scène. J'aurais apprécié en savoir un peu plus sur l'Unggue, leur religion, bien développée au début mais qui passe un peu à la trappe ensuite. J'ai adoré retrouver chaque personnage du Guet, même si certains étaient mis un peu en retrait à mon goût (mais ils sont tellement nombreux !), et Villequin m'a particulièrement fait rire dans ce tome. Il n'y a bien que Vimaire pour avoir un majordome qui décapsule ses bières avec les dents de ses adversaires !
        • lyoko Posté le 22 Novembre 2016
          Samuel Vimaire doit partir en vacances c'est comme ça. C'est Dame Sybil qui l'a décidé et lui il n'est pas très chaud parce que la campagne ce n'est pas son truc .. et puis ses pavés vont lui manquer. Mais tout le monde sait que quand on est flic , qu'on soit en vacances ou pas les meurtres collent inexorablement aux semelles.. et Vimaire ne fait pas exception. Un excellent Pratchett, même si il n'est pas le meilleur.. (mais nous en sommes quand même au tome 34), qui comme a son habitude nous fait une belle critique de la société. Une mise en avant de l'esclavage et de la considération des esclaves par les "nantis". C'est également l'occassion pour l'auteur de mettre en avant l'opposition des campagnards et des nobles. Mais le tout toujours avec cet humour louffoque, plein de références, de jeux de mots et d'éclats de rire de la part du lecteur. Attention SPOIL ! [masquer] Il est vrai que quand je vais en visite sur le disque monde je ne suis pas objective parce que j'aime cet univers.. mais néanmoins j'ai une critique de taille a faire sur ce tome... et je crois bien que c'est le premier ou la mort... Samuel Vimaire doit partir en vacances c'est comme ça. C'est Dame Sybil qui l'a décidé et lui il n'est pas très chaud parce que la campagne ce n'est pas son truc .. et puis ses pavés vont lui manquer. Mais tout le monde sait que quand on est flic , qu'on soit en vacances ou pas les meurtres collent inexorablement aux semelles.. et Vimaire ne fait pas exception. Un excellent Pratchett, même si il n'est pas le meilleur.. (mais nous en sommes quand même au tome 34), qui comme a son habitude nous fait une belle critique de la société. Une mise en avant de l'esclavage et de la considération des esclaves par les "nantis". C'est également l'occassion pour l'auteur de mettre en avant l'opposition des campagnards et des nobles. Mais le tout toujours avec cet humour louffoque, plein de références, de jeux de mots et d'éclats de rire de la part du lecteur. Attention SPOIL ! [masquer] Il est vrai que quand je vais en visite sur le disque monde je ne suis pas objective parce que j'aime cet univers.. mais néanmoins j'ai une critique de taille a faire sur ce tome... et je crois bien que c'est le premier ou la mort ne fait pas son apparition. Et quand la mort ,qui est de sexe masculin, n'est pas là il manque quelque chose..ce personnage récurrent et tellement drôle est un atout phare des romans de Pratchett [/masquer]. Mais si Sir Pratchett excelle, il faut une fois encore que je tire mon chapeau avec moultes courbettes à Patrick Couton, le traducteur, car pour traduire les jeux de mots et mettre en avant les jeux de phonétiques utilisés cela n'est pas piqué des hannetons. Je termine souvent mes visites du disque avec un brin de nostalgie.. parce que je sais que bientôt ce sera la fin.. mais ainsi va la vie.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Coup de tabac est tellement agréable à lire que la probabilité d'agrandir le cercle d'admirateurs de Terry Pratchett devient une évidence. Les 480 pages se tournent avec une telle facilité qu'une tristesse subjective envahit le lecteur quand le « clap » de fin retentit. On en redemande et on salive d'avance de la prochaine offrande prenant comme cadre ce magnifique monde fantastique. » Scifi Universe

        « Chaque roman de Terry Pratchett aborde un problème de société, celui-ci ne déroge pas à la règle. Mais quand c’est fait avec autant de talent et d’humour décapant on ne peut qu’adhérer. » ActuSF - Yann Blanchard
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !