Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266228565
Code sériel : 15202
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Damné

Le Baptême de Judas

Date de parution : 16/10/2014
Prisonnier et déterminé à trahir la cause de l’Ordre des Neuf pour sauver la vie de sa bien-aimée, Gondemar est ramené à Carcassonne. Il y est livré à Simon de Montfort et à Arnaud Amaury, légat du pape, qui détruisent sous ses yeux la seconde part de la Vérité. En... Prisonnier et déterminé à trahir la cause de l’Ordre des Neuf pour sauver la vie de sa bien-aimée, Gondemar est ramené à Carcassonne. Il y est livré à Simon de Montfort et à Arnaud Amaury, légat du pape, qui détruisent sous ses yeux la seconde part de la Vérité. En route vers Montségur, où il doit récupérer la première partie, il est emporté dans un tourbillon d’incidents qui le détournent de sa quête.
Pourtant, Gondemar porte sur ses épaules le salut de son âme, la vie de celle qu’il chérit et le secret le mieux gardé de toute l’histoire du monde chrétien. Et ce qu’il a tant voulu sauvegarder se révélera plus important encore qu’il ne le croyait…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266228565
Code sériel : 15202
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cassie56 Posté le 23 Février 2019
    Je peux le dire franchement, voilà une saga coup de cœur ! J’ai adoré de bout en bout, et j’ai enchaîné les tomes, ce qui est assez rare chez moi pour être signalé. L’auteur nous entraîne dans une France Moyen-âgeuse, terriblement réaliste, bien dépeinte, mais sans jamais susciter l’ennui. Nos héros vont d’aventures en aventures et il est impossible de se lasser. L’auteur a peint des personnages terriblement attachants et hauts en couleur. J’ai bien entendu adoré Gondémar, mais j’ai aussi un faible pour Ugolin et Pernelle. Ugolin apporte une touche d’humour non négligeable dans ce tome, Pernelle, malgré sa fragilité apparente est un véritable roc. On retrouve nos héros en mauvaise posture dès le début de ce tome et on se demande comment ils vont pouvoir s’en sortir. De plus, toutes nos certitudes s’écroulent, notamment, la nature de la Vérité, ceux qui la protègent. Le lecteur, tout comme Gondémar, est totalement perdu, on ne sait à quel saint se vouer ! Dans un sens c’est terriblement frustrant, mais ça donne également envie de tourner les pages encore plus vite pour connaitre le fin mot de l’histoire. Et là, on est scotché !! En bref : une saga que je... Je peux le dire franchement, voilà une saga coup de cœur ! J’ai adoré de bout en bout, et j’ai enchaîné les tomes, ce qui est assez rare chez moi pour être signalé. L’auteur nous entraîne dans une France Moyen-âgeuse, terriblement réaliste, bien dépeinte, mais sans jamais susciter l’ennui. Nos héros vont d’aventures en aventures et il est impossible de se lasser. L’auteur a peint des personnages terriblement attachants et hauts en couleur. J’ai bien entendu adoré Gondémar, mais j’ai aussi un faible pour Ugolin et Pernelle. Ugolin apporte une touche d’humour non négligeable dans ce tome, Pernelle, malgré sa fragilité apparente est un véritable roc. On retrouve nos héros en mauvaise posture dès le début de ce tome et on se demande comment ils vont pouvoir s’en sortir. De plus, toutes nos certitudes s’écroulent, notamment, la nature de la Vérité, ceux qui la protègent. Le lecteur, tout comme Gondémar, est totalement perdu, on ne sait à quel saint se vouer ! Dans un sens c’est terriblement frustrant, mais ça donne également envie de tourner les pages encore plus vite pour connaitre le fin mot de l’histoire. Et là, on est scotché !! En bref : une saga que je conseille vivement à tout le monde, même si vous n’êtes pas fan de roman historique, franchement, ça passe tout seul. De plus on en apprend davantage sur les cathares et sur leur fin malheureuse. Cela m’a donné envie de visiter la région et de voir Montségur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tatooa Posté le 28 Juin 2016
    Une fois n'est pas coutume, voilà un avis "non à chaud"... Ce qui, pour un "damné", est un comble ! Mouahaha ! Un quatrième tome assez inattendu, somme toute. On se doutait bien qu'il y avait baleine sous gravier, dans le tome 3, mais quoi ? Bah voilà... Non je ne vous le dirai pas, parce qu'il ne faut strictement rien dévoiler de cette fin, ah mais ! Qui en a déçu certains, j'ai lu dans des avis, et j'avoue ne pas comprendre pourquoi... Oui ce n'est pas aussi simple qu'on le croyait au départ, mais ça n'en a que plus de sel, du coup, il me semble ! J'avoue m'être demandé pendant quasiment tout ce tome comment l'auteur allait retomber en accord avec L Histoire, et si vraiment il l'avait fait... Ben je ne vous le dirai pas non plus ! Ahah ! Si vous voulez le savoir, il vous faudra lire cette excellentissime saga de fantasy historique, ou thriller historique, comme vous voulez, qui reste d'un niveau excellent tout au long des tomes, même si certains rebondissements font un brin "artificiels" ! En fait, c'est tellement bien écrit, et j'apprécie si fort les personnages que je n'en ai pas... Une fois n'est pas coutume, voilà un avis "non à chaud"... Ce qui, pour un "damné", est un comble ! Mouahaha ! Un quatrième tome assez inattendu, somme toute. On se doutait bien qu'il y avait baleine sous gravier, dans le tome 3, mais quoi ? Bah voilà... Non je ne vous le dirai pas, parce qu'il ne faut strictement rien dévoiler de cette fin, ah mais ! Qui en a déçu certains, j'ai lu dans des avis, et j'avoue ne pas comprendre pourquoi... Oui ce n'est pas aussi simple qu'on le croyait au départ, mais ça n'en a que plus de sel, du coup, il me semble ! J'avoue m'être demandé pendant quasiment tout ce tome comment l'auteur allait retomber en accord avec L Histoire, et si vraiment il l'avait fait... Ben je ne vous le dirai pas non plus ! Ahah ! Si vous voulez le savoir, il vous faudra lire cette excellentissime saga de fantasy historique, ou thriller historique, comme vous voulez, qui reste d'un niveau excellent tout au long des tomes, même si certains rebondissements font un brin "artificiels" ! En fait, c'est tellement bien écrit, et j'apprécie si fort les personnages que je n'en ai pas voulu à monsieur Gagnon de tirer un peu l'affaire en longueur, pour moi, c'était que du bonheur en barre, cette quadrilogie ! Peut-être lié au fait qu'ayant passé mon enfance à visiter tous ces châteaux cathares, non seulement mon imagination était à l'oeuvre, mais mes souvenirs également. Quand on connait, on se rend compte que l'auteur n'a pu que se rendre sur place, impossible qu'il soit arrivé à décrire aussi bien les lieux divers sans les avoir vus de ses yeux ! J'ai un gros beau coup de coeur pour l'ensemble, à cheval sur 2015 et 2016, lol !
    Lire la suite
    En lire moins
  • licorne85 Posté le 8 Décembre 2015
    Voilà, une saga que je ne suis pas prête d'oublier, si le tome 1 m'avait captivé, il en a été de même avec les 3 autres suivants. Un régal jusqu'au bout du bout ...Une quadrilogie passionnante, historique, avec une pointe de fantastique, juste ce qu'il faut pour ne point décrédibiliser l'histoire, la vraie avec un grand H. L'auteur entretient le suspens et la magie de la situation avec intelligence, accentuant à chaque tome les rebondissements, l'émotion et le désir de savoir comment cela va finir, il surenchère à chaque tome, en complexifiant l'intrigue principale sans en faire trop. La religion y tient une grande part, l'auteur nous révéle une autre perception de la vie de Jésus, une interprétation qui ne correspond pas à ce que les chrétiens connaissent, et j'avoue que les cathares de Montségur m'ont fait beaucoup réfléchir, les rivalités entre les différents ordres de chevalerie également ...Les réponses et les mystères évoqués par l'ordre des neuf, puis par le Cancellarius Maximus, m'ont interpellé ... Mais je ne veux rien dévoiler de l'intrigue... On appréciera ou pas la démarche de l'auteur dans la remise en cause d'une certaine forme de croyance, moi, je trouve qu'elle explique beaucoup de choses et... Voilà, une saga que je ne suis pas prête d'oublier, si le tome 1 m'avait captivé, il en a été de même avec les 3 autres suivants. Un régal jusqu'au bout du bout ...Une quadrilogie passionnante, historique, avec une pointe de fantastique, juste ce qu'il faut pour ne point décrédibiliser l'histoire, la vraie avec un grand H. L'auteur entretient le suspens et la magie de la situation avec intelligence, accentuant à chaque tome les rebondissements, l'émotion et le désir de savoir comment cela va finir, il surenchère à chaque tome, en complexifiant l'intrigue principale sans en faire trop. La religion y tient une grande part, l'auteur nous révéle une autre perception de la vie de Jésus, une interprétation qui ne correspond pas à ce que les chrétiens connaissent, et j'avoue que les cathares de Montségur m'ont fait beaucoup réfléchir, les rivalités entre les différents ordres de chevalerie également ...Les réponses et les mystères évoqués par l'ordre des neuf, puis par le Cancellarius Maximus, m'ont interpellé ... Mais je ne veux rien dévoiler de l'intrigue... On appréciera ou pas la démarche de l'auteur dans la remise en cause d'une certaine forme de croyance, moi, je trouve qu'elle explique beaucoup de choses et on se laisse convaincre le temps de la lecture, et après encore ... car certaines choses correspondent à des convictions personnelles, j'ai donc trouvé un certain contentement à travers ces personnages et ce qui les a poussé à continuer leur périple. La vraie Histoire, sur laquelle s'appuie cette histoire. L'auteur mêle habilement la vraie Histoire et celle qu'il fait vivre à Gondémar de Rossal. On s'y perd tant c'est crédible, on retrouve notamment Simon de Montfort dont le personnage historique s'est fait connaître par ces massacres, on sait qu'il décima les cathares du Sud avec urgence et violence, on retrouve également son comparse Amaury, porte parole du pape de l'époque, qui l'épaula tant qu'il pût pour organiser ces tueries. Un bel amalgame de vérités et d'inventions historiques qui montre aussi un gros travail de recherche fourni par l'auteur pour dépiauter cette riche période. Une mise en place servie par une belle écriture sans fioriture et qui nous donne tout de suite la vision de la scène, l'émotion du moment. Je dois dire que j'ai lu peu de livre où l'écriture coule aussi facilement pour moi, et cet argument mêlé à une histoire vraiment intéressante, en font un de mes plus beaux coups de coeur de l'année ! Je ne peux rien dire de l'histoire, mais à la force des combats cruels et sanguinolents s'opposent souvent la force des sentiments noble et puissants... Un Moyen âge parfaitement décrit par l'auteur qui exploite ses côtés sombres et ses moments de lumières avec perfection. Je ne peux que vous conseiller cette aventure incroyable au pays des cathares !
    Lire la suite
    En lire moins
  • loganloup8 Posté le 7 Mars 2014
    Cette histoire m'aura donc tenu en haleine du début à la fin. Les rebondissements sont nombreux et parfois totalement inattendus, mais toujours à bon escient. La morale est nette, les sanctions cruelles mais justes. Pour ce qui est de la réalité historique, n'étant pas spécialiste, je pencherais pour de très fortes cohérences. En tout cas, rien ne m'a choqué donc tout est plausible, même si ces histoires de "vérités cachées" font partie de la fiction ou de la légende populaire. Quand aux personnages, ils sont sympathiques, attachants, malgré leurs défauts, où tout à fait antipathiques, suivant le côté observé. Bref, c'est un très bon roman pour se divertir et découvrir la fin du Moyen-âge.
  • lilu60 Posté le 4 Décembre 2013
    Pourquoi ce livre? - Tout simplement parce que j'ai adoré les 3 précédents. Cette saga historique m'a emportée de la première à la dernière page et il était impensable que je ne lise pas le dernier volet de cette tétralogie. La couverture de ce tome est fidèle aux 3 premières et parfaitement fidèle au contenu du roman. J'ai repris ma lecture de la saga avec autant de plaisir que d'appréhension, en effet j'avais très envie de connaître la suite des aventures de Gondemar de Rossal, et en même temps, j'ai tellement aimé les précédents tomes que je craignais d'être déçue, comme cela peut arriver parfois, ce qui gâche au final l'intégralité de la saga. Mais laissez-moi vous rassurer immédiatement, cela n'a pas été le cas avec Damné! Et pourtant, j'avoue que j'ai eu quelques doutes dans les premiers temps de ma lecture, car l'action a été longue à venir. En effet pour faire suite à la fin du tome 3, on retrouve Gondemar alors qu'il est prisonnier et on le suit sur la route qui le mène à Carcassonne, vers un sombre avenir. Il est alors délaissé par ses fidèles compagnons, et complètement à la merci des hommes de Montfort.... Pourquoi ce livre? - Tout simplement parce que j'ai adoré les 3 précédents. Cette saga historique m'a emportée de la première à la dernière page et il était impensable que je ne lise pas le dernier volet de cette tétralogie. La couverture de ce tome est fidèle aux 3 premières et parfaitement fidèle au contenu du roman. J'ai repris ma lecture de la saga avec autant de plaisir que d'appréhension, en effet j'avais très envie de connaître la suite des aventures de Gondemar de Rossal, et en même temps, j'ai tellement aimé les précédents tomes que je craignais d'être déçue, comme cela peut arriver parfois, ce qui gâche au final l'intégralité de la saga. Mais laissez-moi vous rassurer immédiatement, cela n'a pas été le cas avec Damné! Et pourtant, j'avoue que j'ai eu quelques doutes dans les premiers temps de ma lecture, car l'action a été longue à venir. En effet pour faire suite à la fin du tome 3, on retrouve Gondemar alors qu'il est prisonnier et on le suit sur la route qui le mène à Carcassonne, vers un sombre avenir. Il est alors délaissé par ses fidèles compagnons, et complètement à la merci des hommes de Montfort. On partage alors avec lui ses pensées et réflexions sur la façon dont il imagine la suite des évènements: ses regrets, ses projets, sa damnation et pendant tout ce temps il ne se passe pas grand chose, ce qui donne une certaine lenteur au début du roman. Mais comme toujours Gondemar ne va pas se laisser abattre et va nous proposer un final digne de ce nom! Dès que la première partie plus lente est passée, j'ai retrouvé l'ambiance palpitante qui m'avait transportée dans les précédents tomes. L'auteur ne craint pas de faire mourir ses personnages, même importants, et on craint pour chacun d'eux à tout moment. Chaque tome a été le théatre de grandes révélations sur l'Eglise, sur les croisés, et cette fois-ci on en apprend beaucoup plus sur les Cathares et les Templiers, et on a aucune difficulté à se plonger dans toute cette histoire, tellement tout est réaliste. Hervé Gagnon nous offre un moment d'histoire agrémenté à sa façon et totalement passionnante. J'ai découvert grâce à lui ce passage de l'Histoire qui n'est pas forcément connu et qui pousse à réfléchir sur tout ce que l'Eglise a pu faire au nom de Dieu justement.... Gondemar est un personnage qui restera dans ma mémoire, et je suis ravie que l'auteur ait pris le parti d'aller tout au bout de son histoire, c'est à dire jusqu'au moment de la mort de tous les personnages. Moi qui n'aime pas rester dans le doute quant à l'avenir des personnages lorsque l'histoire se termine, j'ai été ravie de découvrir ce beau final. Une saga historique superbement écrite, avec un personnage principal particulièrement attachant dans ses qualités comme dans ses défauts, et un contexte historique passionnant. Vous l'aurez compris, je l'ai adoré, du début à la fin. Je ne peux que vous conseiller de la découvrir par vous-mêmes. Maintenant il ne me reste plus qu'à découvrir l'autre saga de l'auteur Le talisman de Nerval et d'attendre la parution en France de son nouveau titre.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.