En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dans la peau Coventry

        10/18
        EAN : 9782264067982
        Code sériel : 5171
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 108 x 177 mm
        Dans la peau Coventry

        Date de parution : 02/02/2017
        Fuyant un mari ennuyeux qui voue un amour inconditionnel à ses quatre tortues domestiques, une existence monotone dans le lotissement des Chemins Gris où il ne se passe jamais rien, et surtout la police, Coventry va se découvrir une âme d'aventurière… et de fugitive sans le sou. Tandis que tout... Fuyant un mari ennuyeux qui voue un amour inconditionnel à ses quatre tortues domestiques, une existence monotone dans le lotissement des Chemins Gris où il ne se passe jamais rien, et surtout la police, Coventry va se découvrir une âme d'aventurière… et de fugitive sans le sou. Tandis que tout le monde la recherche activement, ses tribulations en plein coeur de Londres, aux côtés de personnages tous plus rocambolesques les uns que les autres, vont se révéler bien plus drôles qu'une vie de femme au foyer dans la banlieue anglaise…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264067982
        Code sériel : 5171
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ElisabethJGranville Posté le 19 Mars 2017
          Un roman enlevé dont la lecture est plaisante, souvent drôle et pas bête. Toutefois, la trame s'avère trop légère. Une critique plus détaillée et d'autres sur
        • MissG Posté le 4 Décembre 2016
          "Il faut d'abord que je vous dise deux choses sur moi : la première, c'est que je suis belle, la deuxième, c'est que, hier, j'ai tué un homme du nom de Gerald Fox.", ainsi commence le récit des péripéties de la belle Coventry, une femme au foyer tout ce qu’il y a de plus ordinaire qui va, à la suite de ce geste, fuir à Londres et y vivre de multiples aventures : "J'ai un visage, un corps et un prénom extraordinaires, mais malheureusement, je suis une femme très ordinaire qui n'a aucun talent particulier, aucune relation influente parmi les membres de sa famille, aucune qualification en quoi que ce soit et aucun revenu. Hier, j'avais un mari et deux enfants adolescents. Aujourd'hui, seule et en fuite, je suis à Londres, sans mon sac à main.". Coventry mène une vie bien monotone dans un lotissement du nom des Chemins Gris auprès d’un mari dont l’unique passion est vouée à ses tortues, de deux enfants qui ont bien grandi. Si à ce stade-là vous baillez je vous comprends, car Coventry est elle aussi endormie dans sa vie bien pépère et y baille très certainement bien trop souvent. La seule touche d’exotisme dans sa vie... "Il faut d'abord que je vous dise deux choses sur moi : la première, c'est que je suis belle, la deuxième, c'est que, hier, j'ai tué un homme du nom de Gerald Fox.", ainsi commence le récit des péripéties de la belle Coventry, une femme au foyer tout ce qu’il y a de plus ordinaire qui va, à la suite de ce geste, fuir à Londres et y vivre de multiples aventures : "J'ai un visage, un corps et un prénom extraordinaires, mais malheureusement, je suis une femme très ordinaire qui n'a aucun talent particulier, aucune relation influente parmi les membres de sa famille, aucune qualification en quoi que ce soit et aucun revenu. Hier, j'avais un mari et deux enfants adolescents. Aujourd'hui, seule et en fuite, je suis à Londres, sans mon sac à main.". Coventry mène une vie bien monotone dans un lotissement du nom des Chemins Gris auprès d’un mari dont l’unique passion est vouée à ses tortues, de deux enfants qui ont bien grandi. Si à ce stade-là vous baillez je vous comprends, car Coventry est elle aussi endormie dans sa vie bien pépère et y baille très certainement bien trop souvent. La seule touche d’exotisme dans sa vie c’est son frère Sidney qu’elle apprécie vraiment, mais qui est actuellement en voyage avec sa femme qu’il adore, sachant que tous les deux passent une grande partie de leur vie à faire l’amour (mais ne veulent pas d’enfant), et ce encore plus lorsqu’ils sont en vacances. Fort heureusement, en commettant son geste Coventry va s’offrir pour la première fois de sa vie une dose d’aventure et va enfin prendre sa vie en main. Et là, comme Coventry, vous allez arrêter de bailler. "Dans la peau de Coventry" est un roman léger et drôle qui se lit avec grand plaisir. Certes, ce n’est pas de la grande littérature mais j’ai beaucoup aimé le personnage de Coventry, une "Desperate Housewife" avant l’heure. Même si c’est rocambolesque j’ai aimé suivre les péripéties et la transformation de cette femme qui va fuir sur un coup de tête, après avoir assassiné un homme tout de même, et se retrouver seule dans Londres, totalement démunie et face à elle-même. Il faut dire que Coventry va rencontrer quelques personnes originales à Londres, mention spéciale pour Dodo, une bourgeoise logée chez les sans-abris, qui devenir sa nouvelle copine. Pour qui connaît Londres il est également plaisant de déambuler dans les rues avec Coventry et retrouver des lieux ou des monuments connus. L’humour contenu dans ce roman est très Anglais, et derrière cette apparente légèreté il y a en fait une belle satire de la société moderne. Satire qui reste d’actualité même si ce roman a été écrit il y a près de vingt ans. "Dans la peau de Coventry" est un sympathique roman signé par la drôle et satirique Sue Townsend qui m’a permis par la même occasion de découvrir (enfin) les éditions Charleston.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Vudemeslunettes Posté le 26 Juin 2016
          Coventry est belle. C’est un fait. Mais Coventry a aussi tué un homme. Son voisin. Il faut dire qu’il l’avait bien cherché … Coventry, la mère de famille presque exemplaire, serait dont une meurtrière. Une meurtrière en fuite qui plus est ! Car oui, une fois son méfait accompli, Coventry a fui. Loin de chez elle, loin des siens, loin de ses responsabilités. Et vu qu’elle a agi sur un coup de tête, elle a fui sans rien. Pas d’argent, pas de vêtements de rechange … pas de produits de toilette (oui, c’est très important dans l’histoire). Rien. Elle se retrouve alors à Londres, prise pour une clocharde, une prostituée, une moins que rien. Il lui faut gagner de l’argent. Honnêtement ou pas. Coventry va alors rencontrer de drôles de personnages qui ne vont pas toujours lui simplifier la tache. Pourtant elle s’accroche. Et petit à petit, un plan (presque) infaillible se dessine. Coventry va alors mettre toute son énergie à s’en sortir, même si pour cela, elle doit abandonner sa vie d’avant. Je suis facilement rentrée dans l’histoire. Une histoire légère et divertissante, qu’il ne faut vraiment pas prendre au premier degré. L’histoire se situe à la fin des années 1980, la femme n’est pas encore... Coventry est belle. C’est un fait. Mais Coventry a aussi tué un homme. Son voisin. Il faut dire qu’il l’avait bien cherché … Coventry, la mère de famille presque exemplaire, serait dont une meurtrière. Une meurtrière en fuite qui plus est ! Car oui, une fois son méfait accompli, Coventry a fui. Loin de chez elle, loin des siens, loin de ses responsabilités. Et vu qu’elle a agi sur un coup de tête, elle a fui sans rien. Pas d’argent, pas de vêtements de rechange … pas de produits de toilette (oui, c’est très important dans l’histoire). Rien. Elle se retrouve alors à Londres, prise pour une clocharde, une prostituée, une moins que rien. Il lui faut gagner de l’argent. Honnêtement ou pas. Coventry va alors rencontrer de drôles de personnages qui ne vont pas toujours lui simplifier la tache. Pourtant elle s’accroche. Et petit à petit, un plan (presque) infaillible se dessine. Coventry va alors mettre toute son énergie à s’en sortir, même si pour cela, elle doit abandonner sa vie d’avant. Je suis facilement rentrée dans l’histoire. Une histoire légère et divertissante, qu’il ne faut vraiment pas prendre au premier degré. L’histoire se situe à la fin des années 1980, la femme n’est pas encore tout à fait l’égale de l’homme et Sue Townsend appuie bien sur cette différence dans son roman. Elle nous décrit une femme « normale », qui a des relations « normales » et une vie « normale ». Si ce n’est qu’elle vient de commettre un meurtre. Et que sa vie « normale » n’est pas si satisfaisante que ça pour elle. Et si commettre le pire des crimes était finalement la chose dont Coventry avait besoin pour enfin exister ? Pour enfin s’affirmer et laisser court à ses véritables envies ? Parce que c’est aussi et surtout de cela dont il s’agit. Une succession de rencontres qui vont permettre à Coventry de se découvrir, de prendre enfin confiance en elle, d’enfin oser dire ce qu’elle veut, d’enfin oser vivre ce dont elle a toujours rêvé. Et même s’il faut faire des concessions, laisser des choses derrière elle, elle prend ses responsabilités comme jamais elle n’aurait imaginé. « Dans la peau de Coventry » est un roman qui s’apprécie et qui divertit. Une lecture agréable et pleine de surprises !
          Lire la suite
          En lire moins
        • llamy89 Posté le 11 Mai 2016
          Coventry est jolie mais n'a aucun talent particulier, c'est ainsi qu'elle se décrit. Elle est juste jolie comme l'est également son frère qu'elle adore. C'est étonnant car ses parents sont laids et ne l'aiment pas plus qu'elle ne les aiment. Coventry est mariée avec un homme fade qui élève des tortues et a deux enfants. Un jour elle tue son voisin à l'aide d'une figurine Iron Man.... Elle s'enfuie immédiatement sans se retourner ! C'est son road movie et ses rencontres qui nous sont contées sur un ton décalé, tragi-comique ! Mais dans le fond, Sue Townsend décrit aussi férocement le statut de la femme plus universelle qu'anglaise et c'est drôle. J'ai eu envie de connaître la fin de cette histoire loufoque et remercie les Editions Charleston de m'avoir donner l'opportunité de découvrir cet auteur.
        • nanajoa Posté le 7 Avril 2016
          Sue Townsend, c’est simplement la femme que j’aurais voulu être si je n’avais pas été moi même. On est sur la même longueur d’onde et j’adore son humour. L’humour en littérature n’est pas trop considéré pourtant je suis convaincue qu’il est beaucoup plus difficile de faire rire que d’émouvoir. Donc rien que pour ça ! chapeau l’artiste. "Dans la peau de Coventry", c’est un roman où tout s’enchaine de manière inattendu. Un peu comme le cours de la vraie vie, en rajoutant une grosse pincée de folie et des réactions pas toujours très logiques. (mais ça aussi ça peut arriver dans la vraie vie, les réactions loufoques, mais si, mais si, en creusant bien je suis sûre que sous le coup du stress, ça vous arrive aussi à vous.) J’ai adoré ! tout est parfait. à lire d’urgence pour passer un bon moment en folle compagnie. Coventry est vraiment top ! et elle réserve des surprises.
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.