En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dans les pas du fils

        Pocket
        EAN : 9782266272100
        Code sériel : 16839
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 108 x 177 mm
        Dans les pas du fils

        , ,

        Collection : Aventure Humaine
        Date de parution : 07/09/2017
        Entre Renaud et son fils Tom, c’est l’incompréhension. À 17 ans, l’adolescent semble glisser sur une mauvaise pente : échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire : la traversée à... Entre Renaud et son fils Tom, c’est l’incompréhension. À 17 ans, l’adolescent semble glisser sur une mauvaise pente : échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire : la traversée à cheval, et à deux, des steppes d’Asie centrale, aux confins du Kirghizstan. Pendant trois mois, le père et le fils vont franchir des montagnes, traverser des déserts, rencontrer des personnages insolites, reproduire les gestes simples des nomades… Surtout, ils vont vivre une incroyable aventure humaine au cours de laquelle ils seront obligés de compter l’un sur l’autre. Chacun avec un objectif : pour Renaud, aller à la rencontre de son fils ; pour Tom, découvrir un père pour, à son tour, devenir un homme.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266272100
        Code sériel : 16839
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Gaoulette Posté le 23 Juillet 2018
          Je remercie ma jumelle qui m'a fait partager son coup de coeur. Et comme elle me connaît par coeur, elle savait que j'allais être enchantée voire émue. Je m'attendais à un road trip entre un père et son fils pour renouer le contact. Dans les pas du fils c'est avant tout une aventure humaine. Un père en plein désespoir qui s'est perdu en route dans son rôle de père et veut redonner un sens à la vie à son fils. Tom 17 ans est en pleine crise d'adolescence, colérique, il file droit dans le mur. Renaud son père va lui imposer une traversée à cheval au Kirghizstan pendant 3 mois. Trois long mois coupé de toutes technologies, tentations, conforts, luxe.... Trois long mois rien que tous les deux à découvrir une nouvelle culture, être face à la barrière de la langue, à rencontrer des nouvelles têtes et être face aux risques que représentent la nature sauvage. Dans les pas du fils, c'est plus qu'un témoignage sur le road trip, c'est un appel à l'aide pour sortir de l'eau boueuse un adolescent en détresse. C'est la parole maladroite d'un père qui doit se battre avec ses armes bancales pour sauver son... Je remercie ma jumelle qui m'a fait partager son coup de coeur. Et comme elle me connaît par coeur, elle savait que j'allais être enchantée voire émue. Je m'attendais à un road trip entre un père et son fils pour renouer le contact. Dans les pas du fils c'est avant tout une aventure humaine. Un père en plein désespoir qui s'est perdu en route dans son rôle de père et veut redonner un sens à la vie à son fils. Tom 17 ans est en pleine crise d'adolescence, colérique, il file droit dans le mur. Renaud son père va lui imposer une traversée à cheval au Kirghizstan pendant 3 mois. Trois long mois coupé de toutes technologies, tentations, conforts, luxe.... Trois long mois rien que tous les deux à découvrir une nouvelle culture, être face à la barrière de la langue, à rencontrer des nouvelles têtes et être face aux risques que représentent la nature sauvage. Dans les pas du fils, c'est plus qu'un témoignage sur le road trip, c'est un appel à l'aide pour sortir de l'eau boueuse un adolescent en détresse. C'est la parole maladroite d'un père qui doit se battre avec ses armes bancales pour sauver son fils. C'est aussi le dure passage de l'enfance à l'âge adulte. On assiste à l'évolution de Tom pour devenir un homme. C'est le témoignage à deux voix qui au départ vont marcher chacun sur leur route et finir par se tenir la main. Ce témoignage est doublement émouvant. le lecteur est face à une nouvelle culture. C'est un choc pour Tom mais aussi le lecteur. Et puis le lecteur ressent la détresse de Renaud et la colère de Tom. Pas de faux semblant. Tom et Renaud nous confie leur difficulté à communiquer, leur manque de gestes affectueux l'un envers l'autre. J'ai été émue aussi par le rapport de confiance qui s'installe entre Tom et Django. Comme quoi un animal peut faire ressortir le meilleur en soi. Dans les pas du fils c'est certes un plongeon dans l'inconnu mais pour nous parents il nous met face à notre réalité sur nos rapports conflictuels avec nos enfants. Père et fils au delà du road trip nous donne une très belle leçon de vie. Ce témoignage a une très belle morale et provoque chez moi un immense coup de coeur. Un témoignage touchant et bourré d'humanité.
          Lire la suite
          En lire moins
        • saphoo Posté le 23 Février 2018
          Un très beau voyage en compagnie de Renaud et Tom, père et fils. J'aime beaucoup les récits de voyage quand on va au-delà du nombril du voyageur, et qu'on va surtout vers les peuples, vivre un peu de leur quotidien. J'apprécie aussi que le voyageur nous prête ses yeux, et tous ses sens pour nous faire partager cette fabuleuse aventure, qu'il nous conte un peu d'histoire, un morceau de géographie. Avec ce récit, j'ai trouvé tout ce dont j'attendais d'un tel voyage, et en plus, une très belle histoire entre un père et fils, tout parent connait en général, des difficultés avec leur ado, et ô combien on se sent démuni face ce comportement parfois ravageur. Renaud a su prendre son fils par la "main" pour l'éloigner d'un danger, lui a su, le faire grandir dans sa tête. C'est un très beau témoignage d'un père, et tout parent en sera sensible. J'ai beaucoup aimé les descriptions des paysages, et aussi les rencontres avec les habitants. Vous pouvez poursuivre le voyage en allant sur leur page Facebook, c'est agréable de pouvoir mettre des images sur des visages, et des paysages.
        • sosobib Posté le 5 Avril 2017
          Une vraie évasion en images ! A travers ce périple au Kirghizstan, le père et le fils nous plongent dans l'immensité et la beauté des paysages et peuples d'Asie centrale. Les joies et les difficultés rencontrées leur offrent la possibilité d'un rapprochement tant attendu. Témoignage sensible, touchant et réaliste.
        • Brize Posté le 23 Novembre 2016
          A partir du moment où j’ai su que le dernier Laurent Mauvignier, « Continuer », s’inspirait d’une histoire vraie qui avait elle-même donné lieu à un livre-témoignage des deux protagonistes, je me suis dit que, tant qu’à faire, c’est plutôt cet ouvrage-ci que je lirais. Et comme la lecture des premières pages m’a tout de suite accrochée, j’ai accompagné Renaud (le père) et Tom (le fils) jusqu’au Kirghizstan, pour un périple équestre de trois mois censé à terme les reconnecter. Rien n’est gagné d’avance entre ces deux-là, que la séparation du couple Renaud-Valérie, alliée aux longs déplacements à l’étranger de Renaud, a éloignés depuis un bon moment. Du côté de Tom, les signaux d’alerte sont au rouge : il redouble sa première et ne fiche rien, il est agressif avec les profs et accro à ses doses de cannabis. L’idée de Renaud, acceptée par Valérie et le corps enseignant, est donc d’extraire Tom de son milieu et de le confronter à un environnement radicalement étranger pour qu’il reprenne ses marques. Randonner à cheval mettra le père et le fils à égalité car aucun des deux n’est cavalier. « Le contact avec la nature sauvage et la solitude m’ont renforcé dans l’idée que... A partir du moment où j’ai su que le dernier Laurent Mauvignier, « Continuer », s’inspirait d’une histoire vraie qui avait elle-même donné lieu à un livre-témoignage des deux protagonistes, je me suis dit que, tant qu’à faire, c’est plutôt cet ouvrage-ci que je lirais. Et comme la lecture des premières pages m’a tout de suite accrochée, j’ai accompagné Renaud (le père) et Tom (le fils) jusqu’au Kirghizstan, pour un périple équestre de trois mois censé à terme les reconnecter. Rien n’est gagné d’avance entre ces deux-là, que la séparation du couple Renaud-Valérie, alliée aux longs déplacements à l’étranger de Renaud, a éloignés depuis un bon moment. Du côté de Tom, les signaux d’alerte sont au rouge : il redouble sa première et ne fiche rien, il est agressif avec les profs et accro à ses doses de cannabis. L’idée de Renaud, acceptée par Valérie et le corps enseignant, est donc d’extraire Tom de son milieu et de le confronter à un environnement radicalement étranger pour qu’il reprenne ses marques. Randonner à cheval mettra le père et le fils à égalité car aucun des deux n’est cavalier. « Le contact avec la nature sauvage et la solitude m’ont renforcé dans l’idée que Tom avait besoin d’une rupture, de quelque chose d’original qui transformerait nos rapports. Une sorte de voyage initiatique, à la fois pour améliorer notre relation et pour le faire grandir, le faire passer de l’adolescence à l’âge adulte. […] Dans notre société déconnectée du monde réel où l’argent a remplacé les rêves, où l’on parle d’écologie comme d’un concept, nous sommes nombreux à chercher des solutions d’éducation alternative pour aider nos enfants à devenir adultes, à affronter le monde et à vivre heureux. » « Dans les pas du fils » est un document passionnant, autant pour les relations entre le père et le fils que pour la découverte du Kirghizstan et qui se lit comme un roman. Des semaines de préparation (où la passivité de Tom manifeste son hostilité au projet) à celles qui suivront le (difficile) retour en France, l’aventure est narrée chronologiquement par le père et le fils qui prennent la parole alternativement. Pas de langue de bois, les choses sont dites telles qu’elles ont été vécues et ressenties et tout sonne vrai. On constate à quel point le pari de Renaud était fou (c’est ainsi qu’il le qualifie) quand on mesure l’agressivité de Tom (verbale mais aussi, à un moment, physique) à son égard. On se dit qu’il va bien finir par se passer quelque chose entre eux deux (sinon il n’y aurait sans doute pas eu de livre) mais le rapprochement sera lent et, pour ce qui concerne Tom, l’éventualité d’une rechute réelle lorsqu’il réintègrera le lycée et retrouvera ses amis. Au final, le bilan de l’expérience s’avèrera plus que positif, mais (Renaud en a conscience sur place) l’équipée était quand même à haut risque car n’importe quel accident aurait pu la faire capoter (bon, me direz-vous, si on mesurait tous les dangers courus, on ne partirait jamais à l’aventure !). Chacun en a tiré profit, non seulement le fils, mais aussi le père : « Je n’imaginais pas à quel point cette épreuve allait le transformer et, par la même occasion, me changer et m’apaiser. Tom m’a beaucoup appris sur moi-même. Avec le recul, j’ai le sentiment qu’en ayant aidé mon fils, j’ai soigné mon enfant intérieur. »
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mariecreat Posté le 2 Septembre 2016
          Un livre qui se lit facilement grâce à son écriture très agréable et fluide, et qu’on a juste pas envie d’arrêter ! Un livre mais surtout l'histoire vraie et vécue en 2014 de Tom et de son père Renaud. Vous avez un ado, des difficultés de communication, des problèmes relationnels ? Vous ne déciderez peut-être pas de partir ensemble au Kirghizstan mais vous y trouverez probablement beaucoup de bonnes choses pour avancer 😉 Ce que j’ai adoré : – l’écriture à 2 voix. Le récit alterne le point de vue de Renaud et celui de Tom. C’est fluide, très agréable à lire, et ça donne envie de continuer sans cesse ! – l’aventure et les grands espaces. Quel spectacle ! Je n’ai pas résisté et suis allée ponctuer ma lecture avec les photos partagées sur leur page Facebook (Step by steppe). Un vrai + de visualiser les paysages racontés, de mettre des visages sur des noms et des rencontres. Il y a même quelques vidéos. S’en est même frustrant tant on voudrait voir le reste des vidéos, celles décrites dans le livre ! J’ai pu ressentir de nouveau l’appel des grands espaces « sauvages » désertiques. – l’aventure, à égalité père-fils et une VRAIE prise... Un livre qui se lit facilement grâce à son écriture très agréable et fluide, et qu’on a juste pas envie d’arrêter ! Un livre mais surtout l'histoire vraie et vécue en 2014 de Tom et de son père Renaud. Vous avez un ado, des difficultés de communication, des problèmes relationnels ? Vous ne déciderez peut-être pas de partir ensemble au Kirghizstan mais vous y trouverez probablement beaucoup de bonnes choses pour avancer 😉 Ce que j’ai adoré : – l’écriture à 2 voix. Le récit alterne le point de vue de Renaud et celui de Tom. C’est fluide, très agréable à lire, et ça donne envie de continuer sans cesse ! – l’aventure et les grands espaces. Quel spectacle ! Je n’ai pas résisté et suis allée ponctuer ma lecture avec les photos partagées sur leur page Facebook (Step by steppe). Un vrai + de visualiser les paysages racontés, de mettre des visages sur des noms et des rencontres. Il y a même quelques vidéos. S’en est même frustrant tant on voudrait voir le reste des vidéos, celles décrites dans le livre ! J’ai pu ressentir de nouveau l’appel des grands espaces « sauvages » désertiques. – l’aventure, à égalité père-fils et une VRAIE prise de risque « Cette fois-ci, je ne veux pas faire de voyage en voiture. Je ne me vois pas conduire avec Tom somnolant sur le siège passager. Je veux une rupture totale pour nous deux, un contact permanent avec la nature et les gens (…) Et nous voyagerons en cheval puisque ni lui ni moi n’avons l’expérience de l’équitation. Nous serons donc au même niveau. Une façon de remettre entre nous les compteurs à zéro » – le récit initiatique, la transformation d’un adolescent en adulte. Parce que c’est de ça dont il s’agit… Ces passages dont notre société manque cruellement. Ces rites qui donnent du sens, notamment au passage de l’adolescence à l’âge adulte : « Le contact avec la nature sauvage et la solitude m’ont renforcé dans l’idée que Tom avait besoin d’une rupture, de quelque chose d’original qui transformerait nos rapports. Une sorte de voyage initiatique, à la fois pour améliorer notre relation et pour le faire grandir, le faire passer de l’adolescence à l’âge adulte. Contrairement à de nombreux peuples, nous manquons chez nous, en Occident, de rites de passage pour marquer cette transition difficile. Dans notre société déconnectée du monde réel où l’argent a remplacé les rêves, où l’on parle d’écologie comme d’un concept, nous sommes nombreux à chercher des solutions d’éducation alternative pour aider nos enfants à devenir adultes, à affronter le monde et vivre heureux. Malheureusement, nous sommes tellement formatés que, trop souvent, nous n’envisageons même pas la possibilité de remettre en question les dogmes imposés. » – le partage sans peur et sans honte d’une relation conflictuelle père-fils. Renaud se prend des sacrées baffes avec Tom…(dans tous les sens du terme !). Il n’est pas épargné et ne s’épargne pas lui-même dans le livre. Mais il nous le raconte sans peur du jugement, et c’est sacrément courageux. En partageant leurs moments difficiles, leurs moments douloureux ainsi que leurs moments de rapprochement, ils nous permettent d’assister à ce qui ne s’apparente pas à des « retrouvailles » mais carrément à une vraie rencontre père-fils. Pendant la lecture, le mot qui m’est venu c’est « s’apprivoiser ». Voilà ce qui se déroule sous nos yeux : comment le père et le fils, à égalité de situation (sacrée force que de se retrouver à égalité à ce niveau) en arrivent à s’apprivoiser mutuellement. D’ailleurs c’est très fort parce qu’ils s’apprivoisent en même temps que leurs chevaux respectifs. La façon dont Tom et son cheval se lient et sa lente transformation vers l’âge adulte aux côtés de l’animal sont vraiment touchantes. – Le partage sans peur et sans jugement par Renaud de son histoire personnelle et de son histoire de père. J’ai l’habitude depuis plusieurs années de travailler en tant que blogueuse à la frontière de l’intime et de l’extime, en réfléchissant attentivement à ce que je veux partager de mon histoire. C’est à chacun de placer le curseur où il le sent, l’important étant de trouver sa propre frontière, en naviguant entre partage, mise en danger et protection. C'est fait ici de façon très sensible et ça touche énormément. Sur la façon dont Renaud expose ses boulettes de père pendant le voyage, je ne veux pas en dire trop mais je me suis vraiment reconnue dans certaines situations, quand, en tant que parent, on se pose en « protecteur qui sait et qui donne des conseils » et qu’on se retrouve dans la peau de celui qui ne savait rien et qui aurait bien besoin de conseils… – Les prises de conscience de Tom, au contact des chevaux, de la nature, et de la population locale : « Plus les jours passent, moins je me connecte sur internet. C’est marrant, plus j’ai de relations avec les chevaux, moins j’en ai avec mes potes » (à propos d’un ami qu’il s’est fait là-bas, Dastane) « Je suis étonné de voir un jeune comme lui vivre dans des conditions aussi difficiles et ne jamais se plaindre. Même quand il souffre car depuis ce matin il a une terrible rage de dents avec une joue gauche toute gonflée. Ici, pas de dentiste. Il faut attendre que le mal se calme. Et ça peut durer. Je ne peux m’empêcher de penser aux jeunes que je connais au lycée, qui vivent dans le luxe et ne sont jamais satisfaits. Ce type est pour moi un modèle, un exemple à suivre. » C’est beau, ça claque, ça rigole, ça s’injurie, ça avance, ça part au galop, ça chute et ça fait des bonds en arrière… Non, tout n’est pas beau, rien n’est linéaire, et il n’y a pas de recette ou de solution toute faite. « Tout autour de nous, la nature fait silence et nous sommes au bout du monde en train de nous dire des vérités jusque là truquées par les uns, par les autres et par nous-mêmes. Je rêvais de moments comme celui-ci, et il a fallu qu’on parte seuls pendant un mois pour commencer à échanger. » Bref : un beau livre à lire et à partager. D'ailleurs chez moi il a passé l'été entre les mains de ma mère, puis de mon père puis d'un cousin ado qui l'a dévoré...
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Il déscolarise son fils et l'emmène à l'autre bout du monde. Le récit inspirant de Renaud. » Mr Mondialisation
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com