Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264064493
Code sériel : 4941
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm

Dark secrets

,

Collection : Domaine Policier
Date de parution : 20/11/2014
Un polar procédural nordique par le scénariste de la prestigieuse série télévisée suédo-danoise The Bridge.

 
À Västerås, petite ville de Suède, le cadavre d’un adolescent est découvert au fond d’une mare, le cœur arraché. Les efforts de la brigade spéciale s’essoufflent et l’enquête piétine. L’éminent profiler Sebastian Bergman, de passage pour liquider une succession, demande à rejoindre l’équipe chargée de cette affaire. Intelligent et intuitif,... À Västerås, petite ville de Suède, le cadavre d’un adolescent est découvert au fond d’une mare, le cœur arraché. Les efforts de la brigade spéciale s’essoufflent et l’enquête piétine. L’éminent profiler Sebastian Bergman, de passage pour liquider une succession, demande à rejoindre l’équipe chargée de cette affaire. Intelligent et intuitif, mais mal accueilli par la brigade à cause de son arrogance, Bergman se lance dans une course contre la montre pour éviter que d’autres meurtres ne se produisent, tout en s’efforçant de conjurer d’anciens démons…

Dark Secrets inaugure une trilogie au succès retentissant, adaptée en série TV et traduite dans vingt-trois langues, dans la plus pure tradition du roman policier suédois.

Traduit du suédois par Max Stadler
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264064493
Code sériel : 4941
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • athoresse1203 Posté le 13 Septembre 2020
    Je ne comprendrais jamais ces auteurs qui se tuent à écrire un flot de détails ennuyants. En effet, combien de fois je me suis endormi en lisant ce livre à cause de pages et de pages remplies de choses insignifiantes et inutiles. On se perd dans des détails lourds qui ne donnent aucune consistance à l'histoire. Bien dommage, car l'intrigue en soit est vraiment pas mal.
  • sweetie Posté le 9 Février 2020
    Ma soeur m'avait chaudement recommandé ce polar suédois, insistant sur son principal personnage, le controversé Sebastian Bergman, psychologue et profileur pour les services policiers. Après que mon mari s'en fut délecté, je m'y suis à mon tour plongée, en essayant d'oublier certaines malheureuses lectures de polars scandinaves sans envergure. Eh bien, j'ai grandement apprécié l'expérience Dark Secrets, qui livre une enquête minutieuse, sans artifices, du meurtre d'un adolescent de seize ans apparemment sans histoire. Les auteurs décortiquent savamment le travail des enquêteurs, entremêlant au passage leurs déboires personnels aux trivialités du quotidien. de nombreux personnages défilent sans pour autant étourdir le lecteur ni alourdir l'intrigue. J'ai donc aimé et la seule question qui me turlupinait tout au long des pages : serait-ce assez bon pour que j'aie envie de continuer dans cet univers, car plusieurs autres tomes suivent celui-ci. J'ai eu ma réponse avec cette fin inattendue, accrocheuse à souhait...
  • jfdupontviel Posté le 24 Janvier 2019
    Dans Dark Secrets, on suit la petite équipe de la brigade criminelle nationale suédoise qui est appelé en renfort par la police municipale de Västerås, une municipalité en banlieue ouest de Stockholm. Un jeune homme de 16 ans disparu depuis 3 jours, Roger Eriksson, est retrouvé dans un marais. Son cœur lui a été arraché. Bien que le bouquin semble indiqué que l’histoire tourne autour du personnage de Sebastian Bergman, un homme mélancolique et arrogant qui autrefois, faisait partie de la brigade nationale, c’est toute la ribambelle de l’équipe de police que nous suivons. Ici, tout le monde a ses secrets. Son petit jardin privé. Ici ,dans cette histoire, tous les personnages ont le leur. La série « Dark Secrets » a été glorifié par plusieurs et on parlait même d’un nouveau Millenium. Si le premier tome représente le style de la série, je vais vous dire tout de suite, ce n’est pas millénium. Beaucoup de personnage à suivre et à décrire dans une histoire presque banale. On devine rapidement la trame de l’énigme ce qui fait que pour certains chapitres, on s’essouffle dans notre lecture. Ce qui sauve à mes yeux... Dans Dark Secrets, on suit la petite équipe de la brigade criminelle nationale suédoise qui est appelé en renfort par la police municipale de Västerås, une municipalité en banlieue ouest de Stockholm. Un jeune homme de 16 ans disparu depuis 3 jours, Roger Eriksson, est retrouvé dans un marais. Son cœur lui a été arraché. Bien que le bouquin semble indiqué que l’histoire tourne autour du personnage de Sebastian Bergman, un homme mélancolique et arrogant qui autrefois, faisait partie de la brigade nationale, c’est toute la ribambelle de l’équipe de police que nous suivons. Ici, tout le monde a ses secrets. Son petit jardin privé. Ici ,dans cette histoire, tous les personnages ont le leur. La série « Dark Secrets » a été glorifié par plusieurs et on parlait même d’un nouveau Millenium. Si le premier tome représente le style de la série, je vais vous dire tout de suite, ce n’est pas millénium. Beaucoup de personnage à suivre et à décrire dans une histoire presque banale. On devine rapidement la trame de l’énigme ce qui fait que pour certains chapitres, on s’essouffle dans notre lecture. Ce qui sauve à mes yeux l’histoire, ce sont les derniers chapitres : Deux surprises inattendus nous tombent dans les mains. Comme que j’avais acheté les trois tome d’un coup ( je dois dire que j’aime bien la couverture de la série en format poche ), je vais continuer à lire la suite. Mais pour moi, ce premier tome n’a pas été la lecture de l’année.
    Lire la suite
    En lire moins
  • py314159 Posté le 20 Juillet 2018
    Sebastien Bergman, psychologue profiler, rejoint la brigade criminelle pour enquêter sur le meurtre d'un adolescent. Les personnages sont très fouillés, notamment les différents enquêteurs. Le héros est particulièrement antipathique, notamment dans la première partie du roman, ce qui n'est pas si courant. Une fois n'est pas coutume, un très bon polar suédois avec de nombreux rebondissements !
  • jfponge Posté le 11 Février 2017
    Je ne suis pas un meurtrier ! C'est par ces mots que commence un des meilleurs polars que j'ai lus ces dernières années. Dès les premières pages, tout est fait pour égarer le lecteur face à ce crime horrible : un adolescent retrouvé au fond d'une mare, le cœur arraché. On croit avoir compris qui est les meurtrier avant les policiers qui vont mener l'enquête, on croit beaucoup de choses, comme par exemple que l'assassin s'est glissé parmi les membres de l'équipe chargée de l'enquête, et que sais-je encore ? Il va falloir lire, qui dis-je lire, dévorer (oui, je sais, l'image est un peu forte au vu du contexte) les presque 600 pages de ce polar venu du froid, pour tirer enfin tous les fils de cet incroyable scénario. Toute une équipe va s'y mettre au commissariat de Västerås, une ville de Suède située au bord du lac Mälar. De l'action, bien sûr, mais aussi beaucoup de psychologie tant la vie personnelle de ces policiers et policières est passée au peigne fin, ainsi que celle des protagonistes du drame. Malgré les innombrables personnages, malgré les pistes tout aussi fausses les unes que les autres, on suit parfaitement l'intrigue jusqu'au... Je ne suis pas un meurtrier ! C'est par ces mots que commence un des meilleurs polars que j'ai lus ces dernières années. Dès les premières pages, tout est fait pour égarer le lecteur face à ce crime horrible : un adolescent retrouvé au fond d'une mare, le cœur arraché. On croit avoir compris qui est les meurtrier avant les policiers qui vont mener l'enquête, on croit beaucoup de choses, comme par exemple que l'assassin s'est glissé parmi les membres de l'équipe chargée de l'enquête, et que sais-je encore ? Il va falloir lire, qui dis-je lire, dévorer (oui, je sais, l'image est un peu forte au vu du contexte) les presque 600 pages de ce polar venu du froid, pour tirer enfin tous les fils de cet incroyable scénario. Toute une équipe va s'y mettre au commissariat de Västerås, une ville de Suède située au bord du lac Mälar. De l'action, bien sûr, mais aussi beaucoup de psychologie tant la vie personnelle de ces policiers et policières est passée au peigne fin, ainsi que celle des protagonistes du drame. Malgré les innombrables personnages, malgré les pistes tout aussi fausses les unes que les autres, on suit parfaitement l'intrigue jusqu'au dénouement final et rien ne semble jamais "fabriqué". Un chef-d'œuvre, premier d’une trilogie que l’on a hâte de découvrir…
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Accro à "Mindhunter" ? Ces livres sont faits pour vous

    Série fascinante et obsédante, Mindhunter plante son décor dans l'Amérique des années 70 sur les traces de deux agents du FBI chargés de dresser les profils-types d'assassins, bientôt appelés tueurs en série. C'est la naissance du profilage. Produite et partiellement réalisée par David Fincher, la création Netflix se joue des codes de la série policière, préférant la tension à l'action, les dialogues qui se prolongent aux attaques sanglantes. En manque de Mindhunter ? Voici quelques livres à dévorer en attendant le retour des agents Ford et Tench.

    Lire l'article